7 avril 2008
.

OPA amicale
La SNCF
va prendre
le contrôle
de Geodis

C'était dans l'air depuis vendredi. Dimanche, Guillaume Pepy, président de la SNCF l'a confirmé : La SNCF lance une OPA amicale sur Geodis dont elle est déjà actionnaire à 42,37%. Cette opération vise pour la compagnie ferroviaire à racheter l'ensemble des parts du capital qu'elle ne détient pas. Selon certains analystes, le montant de ce rachat pourrait se situer autour de 600 millions d'euros. La conséquence en serait le regroupement (et non la fusion) du fret et de Geodis, dans un ensemble représentant de 7,7 milliards de CA. Selon toute vraisemblance ce nouveau pôle sera dirigé par Pierre Blayau, l'actuel président de Geodis. JPG

AVRIL

Mardi 8
S
éminaire
DDS Logistics/
Arkema
« Comment
optimiser votre
qualité de service
et votre
producivité
à l'export ? »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
de 8h30 à 10h
Paris 16e



Mardi 8
Petit déjeuner
organisé par
Transwide
« Vous souhaitez
organiser plus
efficacement
l'arrivée
des camions sur
votre site ? »
Avec la participation
d'YARA
Partenaire : Supply
Chain Magazine
De 9h à 11h

à Nantes


M
ercredi 16
Mobiüs organise
une 4e session
de la Matinée
professionnelle
et ludique :
« Le jeu
d'entreprise
S et OP »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
de 8h30 à 13h30
à Paris


Je
udi 17 à Paris
et jeudi 24 à Lille

Séminaire organisé
par Manhattan
Associates et IBM
« Enjeux
et meilleures
pratiques de
la distribution
multicanal »
Avec la participation
de Supply
Chain Magazine
de 9h à 12h
15

Analyse
L’ambition
logistique
de Guillaume
Pepy

Dès sa prise de fonction, Guillaume Pepy l'avait annoncé. Son ambition est de renforcer la branche transport de marchandises et logistique de la SNCF pour en faire un « champion national ». 5 semaines après sa nomination, le nouveau président de la SNCF tient parole et lance une OPA dont l'objectif avoué est de contrôler 100% de Geodis. Selon le patron de la SNCF il s'agirait de construire une offre de services combinés (rail/route/logistique) pour « fédérer les énergies » entre ces différentes activités complémentaires. Une manière de booster les résultats du fret, structurellement déficitaire depuis des années. L'entreprise est louable mais en l'état, les perspectives de réussite restent incertaines. En effet, le fret ferroviaire français ne peut être comparé au fret ferroviaire allemand souvent pris en exemple. Et si la Deutsche Bahn réalise dans le domaine du fret un chiffre d'affaires deux fois plus importants que le futur pôle marchandises de la SNCF, c'est que les infrastructures, les distances parcourues, le contexte économique et social sont extrêmement différents du contexte français. Reste que la capacité financière de la SNCF pourrait lui permettre de réaliser une deuxième opération de croissance externe dans le domaine de la logistique. En effet, l'acquisition d'un grand logisticien européen pourrait avoir un sens dans la mesure où il s'inscrirait dans une logique continentale et favoriserait mécaniquement l'augmentation des flux de marchandises inter pays propices au mode ferroviaire. L'autre solution serait d'acquérir un opérateur ferroviaire européen, pour donner une dimension nouvelle au fret, et mieux répondre à des besoins de transports multimodaux sur de très longues distances. C'est peut être le deuxième volet de la stratégie de Guillaume Pépy qui a lancé hier au cours d'une conférence de presse : « C'est la première OPA de l'histoire de la SNCF, peut être pas la dernière ». JPG

Nos lecteurs
ont la parole
Le moucheron
et l’A380,
par Philippe
Lepercq

« Par quels détours de l'histoire peut-on rapprocher un moucheron d'un A 380 ? L'un minuscule, l'autre gigantesque. Leur seul point commun est leur capacité à voler. Difficile d'imaginer que l'étude du premier puisse contribuer à prédire le futur du second. Et pourtant ! » Dans un article de 6 pages, Philippe Lepercq, Supply Chain Oracular West inc. Denver (Colorado) nous explique comment les lois de la génétique peuvent s'appliquer aux cycles industriels et plus particulièrement au secteur aéronautique. Une réflexion étonnante dont nous vous recommandons la lecture. Le document existe également dans une version anglaise. Les commentaires ou les réponses à cette contribution sont également les bien venus.
Pour accéder à l’article, CLIQUEZ ICI. 

Réchauffement
climatique
Comment
réduire
l’empreinte
carbone
de votre
Supply Chain ?


L'empreinte carbone est un sujet clé pour les entreprises qui souhaitent s'inscrire dans une démarche de développement durable. Jeudi 4 avril, la société Orbeo et Supply Chain magazine organisaient une matinée sur ce sujet. Aujourd'hui de nombreuses entreprises s'engagent volontairement dans des actions de réduction de CO2. Demain la plupart des sociétés seront contraintes de réduire leurs émissions, non seulement au niveau de leur production industrielle (comme c'est déjà le cas dans certains domaines) mais sur l'ensemble de la chaîne de valeur. Déjà l'étiquetage « vert » va être testé sur 300 produits pilotes par la grande distribution dans le cadre d'une convention signée avec le ministère de l'Ecologie. Lors de cette matinée plusieurs entreprises Ford Europe, Geodis, Lafarge, Tetra Pak) ont fait part d'un certain engagement dans ce domaine. Emmanuel Fages, Head of Business Development d'Orbeo (photo ci-contre) a pour sa par dressé un état des lieux et fixé les enjeux auxquels sont confrontés dès aujourd'hui les entreprises en matière de réduction de gaz à effet de serre (GES). JPG
Pour accéder à sa présentation, CLIQUEZ ICI.  
Nous vous rappelons que jeudi 17 avril à 17 heures se tiendra à l'ESCP-EAP une conférence autour de l'étude « Green Supply Chain » réalisée par Bearing Point, l'ESCP-EAP et Supply Chain Magazine. Plus de 200 personnes sont déjà inscrites, mais il reste encore des places.
Pour participer gratuitement
à cet autre grand événement, CLIQUEZ ICI

Pièces de
rechange
La compagnie
KLM signe
avec SDV

SDV a signé avec la compagnie aérienne KLM un contrat pour l'acheminement des pièces détachées du nouveau Boeing B777. Plusieurs tonnes de marchandises sont prévues entre les Etats-Unis et Amsterdam pour 2008.
Ce contrat a été réalisé par Pro Service, filiale à 100% de SDV USA depuis juillet 2007. JPG

Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

POUR FAIRE PARAÎTRE
DE LA PUBLICITÉ

dans « Supply Chain Magazine »
(sur le Web ou dans le mensuel papier)

CONTACTER Fabien Esnoult
,
Directeur commercial
Tél : 01 48 93 04 79
Mobile : 06 77 23 48 34
fabien.esnoult@scmag.fr

Nathalie Bier
, Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

KIT MÉDIA 2008
(Contacter Nathalie Bier)
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : supplychain@wanadoo.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.