19 Juin 2008
.

Etude PRTM
Les 10
tendances des
Supply Chains
mondiales

Salle comble pour PRTM qui organisait (en collaboration avec Supply Chain Magazine) une matinée autour de la restitution de son étude annuelle. François Soubien, Principal chez PRTM, a dans un premier temps dévoilé les tendances qui ressortent de cette enquête. Elles sont au nombre de 10 et confirment les changements structurels majeurs des Supply Chain internationales, induits par la mondialisation. Il apparaît que la recherche d'une réduction de coûts et l'accès aux marchés locaux constituent les principaux vecteurs des processus de délocalisation. L'étude indique également qu'une délocalisation réduirait globalement de 17% les coûts, même si l'on intègre les surcoûts inhérents à l'éloignement. Ce chiffre constitue naturellement une moyenne qu'il convient de pondérer en fonction des secteurs d'activité. La Chine et l'Inde restent les principaux moteurs de la mondialisation, même si l'Europe de l'Est revient en force dans les schémas logistiques. Qualité, sécurité des produits et capacité à livrer les clients constituent les principaux risques recensés par les personnes interrogées. Concernant la prise en compte des contraintes environnementales dans la Supply Chain, seules la législation et les demandes du client final motivent pour le moment des politiques de type « Green Supply Chain ». Enfin la flexibilité et les délais constituent aujourd'hui les priorités des directeurs des opérations. D'ici 2010 la notion même de flexibilité pourrait être le moteur principal de l'évolution des stratégies Supply Chain. L'étude a été réalisée au plan international sur un échantillon de 300 managers.
Alain Doudard (Lexmark), Laurent Parat (Geodis), Guillaume Prenot (20th Century Fox), Olivier Songeur (Saint Gobain), avait accepté de réagir à « chaud » aux résultats de cette étude. Ils ont d'ailleurs dans l'ensemble confirmé ces grandes orientations, tout en apportant un éclairage particulier sur les évolutions qu'ils observent actuellement au sein de leurs propres entreprises. JPG
Pour accéder à l’étude complète, CLIQUEZ ICI
Photo : la salle de conférence.
Au premier plan, François Soubien.

JUIN

Jeudi 19
« Matinée spéciale
distributeurs
et industriels »

Organisée par
JDA Software
Témoignage de
Keystone Foods Partenaires :
KSA et SCMag
de 9h à 1
3h
Paris 17
e


Mardi 24
Convention
IER 2008
« Découverte
de solutions
innovantes :
mobilité, Rfid,
optimisation
de
tournées,
vocal »

de 16h à 19h
Musée du Vin
Paris 16
e


Mardi 24
Hôtel Hyatt Regency
Paris Madeleine
De 8h30 à 10h30
Seminaire
Supply Chain
collaborative avec
le témoignage
d'Alstom
Transport

Organisé par
WeSuppl
y


Jeudi 26
et vendredi 27

MGCM célèbre
ses 20 ans à Paris
« 2 journées
de rencontres et
d'échanges sur
les meilleures
pratiques
en Management
des Opérations
»



JUILLET

Jeudi 3
Forum de l'été
de Supply Chain
Magazine
« Profession :
Supply Chain
Manager »
De 8h30 à 17h
ESCP-EAP, Paris 11
e

INVITATION
Une journée
spéciale
dédiée
au collaboratif
et à
la mobilité

Mardi 24 juin, Supply Chain Magazine vous invite à parfaire vos connaissances dans les domaines des échanges collaboratifs et de la mobilité avec deux séminaires :
Le premier organisé le matin par WeSupply, vous propose une matinée de réflexion et de débat autour de la mise en place d'un système collaboratif On Demand chez Alstom Transport. Avec la participation de Annie Saillard (Alstom), François Caussil (Elyka Consulting), Charles Constantini (WeSupply).
Le deuxième est organisé par IER et commence à 16 heures au Musée du vin (rues des Eaux 75016 Paris). Au programme de nombreux ateliers sur des thèmes aussi variés que la mobilité, la RFID, le vocal, l'optimisation de tournées... Il est ouvert à tous les responsables (logisticiens, SCM, directeur des achats, directeurs industriels, directeurs des opérations, consultants...), qui souhaitent en savoir plus sur toutes les innovations en matières de mobilité et de saisie des données.
Ces deux séminaires sont gratuits mais votre inscription est indispensable. JPG
Pour vous inscrire à la matinée
« échanges collaboratifs » CLIQUEZ ICI
Pour vous inscrire à l’après-midi « Mobilité, vocal, RFID, optimisation de tournées » CLIQUEZ ICI

TMS 
Grosfillex
fait évoluer
sa Supply Chain
en commençant
par
le transport

Hermes, le messager des dieux. Le nom du projet transport lancé en 2007 par Grosfillex, spécialisé dans le mobilier PVC et les matériaux de construction, n'a pas été choisi par hasard. « C'est une première étape dans l'évolution de la Supply Chain de l'entreprise » explique Yvan Nambotin, le Directeur Supply Chain du groupe, lors d'une conférence organisée par le cabinet de conseil Citwell, qui l'accompagne dans ce projet. Au-delà du projet de mise en oeuvre d'un logiciel de TMS (en l'occurrence DDS Shipper, de DDS Logistics), son objectif est bien de décloisonner et de clarifier la fonction transports pour contribuer à faire évoluer, par effet boule de neige, l'environnement de gestion logistique au sens large, vers un meilleur service au client. Sans jamais oublier son rôle d'aiguillon sur les autres fonctions de l'entreprise (achats, production, marketing, commercial, gestion). « Le transport n'est pas une activité lambda qui se gère de manière isolée » insiste Yvan Nambotin. Basée à Arbent (Ain), cette entreprise familiale de 1.250 personnes est présente commercialement dans une centaine de pays, et dessert 10.000 points de vente en Europe à partir de quatre entrepôts en France. Pour cela, elle faisait appel à 160 fournisseurs transports divers et variés (express, messagerie, lots, complets, tournées, maritime, aérien). Première conséquence de la mise en place du TMS sur la partie distribution aval, depuis janvier 2008 : seuls 84 d'entre eux sont désormais référencés, sans même avoir encore tiré parti des possibilités du TMS en matière d'optimisation de l'affrètement et de simulation du transport et des coûts. En 2009, Grosfillex s'attaquera aux flux amont inter sites (la société a notamment des sites industriels en Amérique du Nord et en Russie). JLR

Véhicules
urbains
Accord de
coopération
PSA/Mitsubishi

PSA Peugeot Citroën et Mitsubishi Motors Corporation ont annoncé leur volonté de coopérer dans le domaine des tractions électriques pour véhicules urbains. Ce nouvel accord renforce les liens entre les deux constructeurs qui viennent, voici quelques jours, de poser la première pierre de leur usine commune en Russie à Kalouga au sud-est de Moscou. Pour PSA, cette alliance s'inscrit dans le cadre de son plan stratégique dont l'objectif est de prendre le leadership du véhicule électrique, à l'horizon 2015. JPG

Nouveauté
Un transpalette
peseur Wifi

De conception et de fabrication française, ce transpalette peseur intègre un indicateur communicant, totalement paramétrable. Ses capacités d'interfaçage autorisent une totale traçabilité en temps réel de toutes les opérations de pesage. L'utilisation du BlueTooth permet d'associer la référence palette ou colis avec le poids, et de transférer en Wifi l'ensemble des informations sur le réseau informatique client. En l'absence de réseau Wifi, la mémoire de stockage prend le relais et autorise le transfert de toutes ces données à posteriori, à l'aide d'une simple clé USB. Ce transpalette peseur nouvelle génération est fabriqué par la société Balea qui depuis 1987 fabrique des équipements embarqués et des systèmes de contrôle pondéral intégré dans les chaînes de production et de conditionnement. JPG

Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

POUR FAIRE PARAÎTRE
DE LA PUBLICITÉ

dans « Supply Chain Magazine »
(sur le Web ou dans le mensuel papier)

CONTACTER Fabien Esnoult
,
Directeur commercial
Tél : 01 48 93 04 79
Mobile : 06 77 23 48 34
fabien.esnoult@scmag.fr

Nathalie Bier
, Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

KIT MÉDIA 2008
(Contacter Nathalie Bier)
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : supplychain@wanadoo.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.