17 septembre 2008
.
Supply Chain
Magazine
Le numéro de
septembre
est en ligne !
La version électronique de Supply Chain Magazine du mois de septembre est en ligne dès à présent sur SupplyChainMagazine.fr. Au sommaire de ce numéro de rentrée, une grande enquête consacrée à la logistique (internalisée ou externalisée) du e-commerce. A ne pas rater non plus un dossier complet sur les logiciels de MES (Manufacturing Execution System), ces outils de pilotage et de suivi de la production, souvent considérés (à tort) comme des boites noires isolées de la Supply Chain. Enfin, vous pourrez retrouver la rubrique « Retour d'expérience » (avec des reportages chez RIP Curl et WIV), ainsi que la rubrique « Management » qui s'est intéressée cette fois-ci, au métier d'approvisionneur. Pour accéder directement au magazine en ligne, CLIQUEZ ICI.
Retail
Avec
VCSTimeless,
Cegid
s'achète une
crédibilité
internationale
Voilà qui va faire parler dans les allées du salon Equipmag, qui ouvre ses portes lundi prochain : Cegid vient tout juste de finaliser un accord avec la société britannique Flintshell Ltd (groupe Christie Plc) pour le rachat de 100% des actions de l'éditeur français VCSTimeless, spécialisé dans les logiciels de gestion de magasins. Pour Cegid, cette nouvelle opération de croissance externe, après AS Infor en 2007, lui permet de renforcer sa position sur les marchés de la mode et du retail. Non seulement en termes d'offre technologique et de base installée (qui sera multipliée par deux, atteignant 20.000 magasins), mais aussi en termes géographiques, grâce à la présence directe de VCSTimeless au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie et au Japon. « Nous changeons de catégorie, nous entrons dans le jeu des acteurs mondiaux spécialisés dans le métier du retail, avec une capacité à accompagner nos clients pour leurs implantations en Europe, en Asie et aux Etats-Unis » déclare Patrick Bertrand, le DG de Cegid (déjà présent aux Etats-Unis, en Chine et à Singapour). Une fois l'opération effectuée, l'activité de Cegid dans le secteur de la mode et du retail s'élèvera à plus de 45 M d'Euros, dont 25% à l'international.
Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée le 30 septembre, s'élève à 4 M d'Euros en numéraire, ce qui paraît assez faible comparée au dernier CA connu de VCS Timeless : 22 M€ en 2006 (pour un effectif global de 190 personnes). Début d'explication de Jean-Michel Aulas, le Président de Cegid : « VCS Timeless connaissait des difficultés financières, liées à son développement technologique et des délais dans la mise à disposition de ses produits ». Par ailleurs, le périmètre de la transaction porte uniquement sur les activités de VCSTimeless concernant la mode et le commerce spécialisé, ce qui représente tout de même, selon Cegid, un CA d'environ 16 M d'Euros (dont 6 M de contrats récurrents) et 145 collaborateurs. En clair, les activités britanniques de logiciels de gestion de cinémas et d'hôtellerie de VCSTimeless resteront dans le giron du groupe Christie.
Concernant l'offre, Cegid souhaite conserver la gamme Colombus pendant au moins quelques années et laisse entendre aussi qu’un certain nombre de modules périphériques parmi ceux développés récemment par VCSTimeless (BI, planning d'assortiments, Open To Buy, gestion des points de vente et mobilité en magasin) pourront rapidement se connecter au back office de la gamme Cegid Retail. « C'est le côté formidable de la SOA (ndlr : architecture orientée services), ce n'est plus une logique de tout-ou-rien en termes de gammes » souligne Patrick Bertrand. Quant à la société VCSTimeless, Cegid semble vouloir en conserver la structure juridique au moins le temps de son retour à la rentabilité. C'est Nathalie Echinard, Directrice des marchés verticaux de Cegid, qui en sera nommé la PDG. « Je pense que Michel Ramis (ndlr : le DG exécutif actuel de VCSTimeless, l'artisan de la stratégie d'expansion internationale de la société) sera amené à continuer à nous aider en restant administrateur » a sobrement commenté Patrick Bertrand. JLR
Logistique
De nouveaux
moyens pour
Morin Logistic
La société Morin Logistic, spécialiste de la logistique du e-commerce, vient de se rapprocher du groupe financier Initiative et Finance pour asseoir son développement. Ce rapprochement se traduit par la création d'un holding appelée Morin Développement détenue à 40% par la société d'investissement et à 60% par la famille Morin : « L'arrivée de cet investisseur est destinée à accompagner notre croissance interne mais également externe, dans les 5 années à venir », nous confiait ce matin Christian Morin, PDG de l'entreprise. Après dix années d'existence, Morin Logistic est devenue l'une des sociétés privées les plus présentes sur le marché de l'e-commerce avec 60.000 m2 d'entrepôts et 25.000 colis expédiés par jour. Elle preste la logistique de sociétés comme Rueducommerce, Spartoo, Top Achat, ainsi que d'autres acteurs émergents. Avec une implantation principale à Saint-Quentin-Fallavier (près de Lyon), le groupe qui emploie plus de 200 personnes, a réalisé cette année un chiffre d'affaires consolidé de 20 millions d'euros. JPG
Network
Design
La preuve par
l'exemple





Rien de tel qu'un bel exemple pour illustrer ce qu'est la méthodologie de Möbius en matière de Network Design. C'est pourquoi le cabinet de consultants belge avait choisi lundi de présenter le cas concret d'un de ses clients, lors d'une conférence organisée à l'Hôtel Lotti à Paris. Cet industriel, dont le nom n'a pas été dévoilé, avait le projet de transférer des sites de production soit au Maghreb (Maroc et Tunisie), soit en Asie afin de réduire ses coûts. L'intervention de Möbius a d'abord consisté à analyser les besoins fournisseurs et clients, puis à modéliser les flux existants et définir les différents scénarios cibles. Une fois le modèle de calcul choisi, le logiciel de cartographie des flux et de simulation développé par Möbius a permis de calculer les coûts (transport, main d'oeuvre, taxes diverses) et l'impact du changement de réseau sur les niveaux de stocks pour les différents scénarios. Pour aboutir au final à un tableau présentant les trois options possibles, avec leurs forces et leurs faiblesses. « Le client s'est notamment rendu compte que le scenario de localiser un site au Maroc présentait l'inconvénient de taxes d'importation très élevées, à moins d'inciter ses propres fournisseurs à s'installer également dans le pays » note Luc Baetens, Consultant chez Mobius. Pour l'instant, le client n'a pas encore tranché sur la destination future de ses usines, mais à la lumière des résultats de l'étude Möbius, il réfléchit désormais à mettre en place une stratégie de centre de distribution globaux pour réduire la complexité de son réseau. « Des grands flux entre continents et des distributions locales » résume Luc Baetens. JLR
Prochaine conférence organisée dans le cadre du partenariat Möbius/Supply Chain Magazine, jeudi 25 septembre. Thème : Les démarches mono et multi-échelon.
Pour s’inscrire à la prochaine conférence, CLIQUEZ ICI
Photo : Luc Baetens, Consultant chez Mobius
RFID
Motorola lance
un portefeuille
de produits
européens
La division Enterprise Mobility de Motorola a annoncé aujourd'hui le lancement d'un nouveau lecteur RFID portatif et d'une nouvelle mise à niveau à l'échelle internationale du microprogramme de son lecteur RFID fixe européen. Le constructeur indique que ces deux nouveautés offrent de meilleures performances permettant de rationaliser les processus métier. Autre avantage, leur conformité avec la norme ETSI 302.208. En clair, cela signifie que les appareils peuvent être allumés en permanence. Conçus pour les fabricants et les entreprises de transport et de logistique qui doivent suivre les colis et les palettes 24h/24, ces appareils sont donc utilisables sans avoir à combiner des plannings complexes. JPG
Conférence
Budapest
au coeur
de l'Europe
de la
Supply Chain
à la fin
du mois
Dans moins de deux semaines s'ouvrira la conférence Supply-Chain World Europe, organisée à Budapest du 30 septembre au 2 octobre par Supply-Chain Council. L'objectif de cette manifestation : échanger idées et bonnes pratiques entre Supply Chain Managers européens, notamment sur les retours d'expériences de la méthodologie SCOR dont le Supply-Chain Council, association internationale à but non lucratif, assure la promotion. Exceptionnellement, les participants à cette conférence se verront également offrir un abonnement d'un an à SCORmark, l'outil de benchmarking de Supply Chain Council qui permet aux sociétés de comparer leurs performances Supply Chain avec d'autres, de calculer des écarts de performance et de définir des objectifs. Davantage d'informations sur le programme des conférences
et sur les moyens de s'inscrire
sur le site www.scc-euro.org

LE NUMERO DE SUPPLY CHAIN MAGAZINE DU MOIS D’OCTOBRE
SERA UN « 
SPECIAL PROGILOG-TRACABILITE »,
AVEC LES NOUVEAUTES, LE DETAIL DES CONFERENCES, ET
DES INTERVIEWS SUR LES TENDANCES DU MARCHE. DANS CE MEME NUMERO UNE GRANDE ENQUETE SUR LES CABINETS DE CONSEIL.

Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

POUR FAIRE PARAÎTRE
DE LA PUBLICITÉ

dans « Supply Chain Magazine »
(sur le Web ou dans le mensuel papier)

CONTACTER Fabien Esnoult
,
Directeur commercial
Tél : 01 48 93 04 79
Mobile : 06 77 23 48 34
fabien.esnoult@scmag.fr

Nathalie Bier
, Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

KIT MÉDIA 2008
(Contacter Nathalie Bier)
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : supplychain@wanadoo.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.