3 décembre 2008
.

Contrat
Geodis-IBM
Suite de
l'Interview de
Jean-Louis
Demeulenaere



Hier nous vous annoncions en exclusivité la signature du plus gros contrat logistique jamais signé (1 milliard d’euros/an), entre un industriel et un prestataire logistique. Aujourd'hui Jean-Louis Demeulenaere revient sur cet accord, ainsi que sur le rachat d'IBM Global Logistics, dont le montant serait compris entre 295 M€ et 375 M€ selon plusieurs sources non officielles. Le Délégué Général de Geodis souligne le caractère stratégique de cette double opération qui permet au groupe français, non seulement de renforcer sa présence au niveau mondial, mais aussi de s'imposer sur le marché des 4PL.

SCMag : Les implantations mondiales d'IBM Global Logistics vont-elles pouvoir être mutualisées par Geodis pour d'autres clients ?
J.-L .D. : Bien sûr, l'enjeu  de cet appel d'offres était aussi de prendre le leadership du métier de 4PL dans le monde, avec en parallèle un contrat de prestation de service sur du très long terme. Nous allons pouvoir utiliser cette plate-forme, non seulement pour piloter la Supply Chain mondiale d'IBM mais aussi pour proposer une offre 4PL à d'autres clients dans le portefeuille de Geodis ou à des prospects. Nous aurons une démarche commerciale agressive dans le domaine du high tech bien sûr, mais aussi dans les produits de grande consommation voire dans l'automobile, grâce à notre expertise renforcée en matière de logistique des pièces détachées. Geodis va prendre position de manière plus importante notamment aux Etats-Unis, où nous étions déjà présents, mais seulement via notre activité de freight forwarding avec Geodis Wilson. Il s'agit donc d'une accélération du déploiement de Geodis Global Solutions, l'entité transverse de pilotage du groupe Geodis, sur les autres continents que l'Europe, en Amérique et en Asie.

SCMag : Quels sont les engagements pris par Geodis en termes de service, étant donné qu'IBM a toujours considéré la Supply Chain comme un élément stratégique ?
J.-L .D. : Dans le contrat de pilotage, il est clair qu'il y a des engagements en terme de qualité de prestation de service qui sont très précis et aussi ambitieux que ceux en tant que 3PL au niveau européen. Tant en termes de qualité que de réduction des coûts, ils sont parfaitement chiffrés. Geodis est responsable de la performance opérationnelle et de la maîtrise des coûts et s’engage à optimiser la Supply Chain d'IBM, que son exécution soit assurée par nous ou par un tiers. JLR

DÉCEMBRE

Jeudi 4
ZETESINTERSCAN
organis une
« Matinée
Good ID's »

Hôtel Radisson
Lyo
n


Le 9 et 10
RFID 2008
« Premier salon
européen
100% RFID »

Paris
CNIT La Défense
Commandez
vos badges !
Cliquez ic
i


Jeudi 11

MOBIUS
en partenariat avec
SCMagazine,
vous convie au :
« Jeu Lean
Manufacturing ! »

De 8h30 à 13h30
Hôtel Lotti,
Paris 1
er



JANVIER 2009


Mardi 13
Forum des Rois de
la Supply Chain
« Présentation de
9 réalisations
innovantes et
exemplaires, élections
des Rois
de la
Supply Chain »

de 9H à 16h40
Salons de l’Aveyron
Paris
12e

Geodis-IBM
(suite)
Réaction de
Gary Smith,
Vice President
Global Logistics
IBM



Pour Gary Smith, Vice President Global Logistics IBM integrated Supply Chain, il n'y a pas de contradiction entre une vision stratégique de la Supply Chain et la volonté de l'externaliser chez un prestataire. A condition d'avoir posé au préalable des bases solides : « les entreprises industrielles crééent d'autant plus de valeur qu'elles se concentrent sur leur coeur de métier. Ce contrat signé avec Geodis en est la parfaite illustration. Ce qui ne signifie pas que nous négligeons l'intérêt stratégique d'une Supply Chain parfaitement maîtrisée. Bien au contraire. Nous profitons d'une part, du travail qui a été réalisé par IBM pour développer et intégrer sa chaîne logistique sur l'ensemble de ses activités, et d'autre part, de notre partenariat historique avec un prestataire logistique d'envergure mondiale, pour capitaliser sur nos ressources communes au service de nos nombreux clients mondiaux ». Jean-Louis Demeulenaere, qui a été avec Pierre Blayau l'artisan de ce rapprochement, conclut : « Il s'agit là d'une véritable révolution dans le monde de la logistique où un prestataire et son client ont su créer un modèle partenarial inédit dans la profession, entièrement focalisé sur l'innovation et la satisfaction client. Par ailleurs nous sommes ravis d'accueillir les équipes d'IBM qui apporteront à Geodis leurs compétences et savoir-faire unanimement reconnus ». Si le syndicat Sud-Rail détonne ce matin en dénonçant « Le Monopoly Démentiel de la SNCF », la presse dans son ensemble est plutôt positive saluant les ambitions du groupe ferroviaire. Reconnaissons qu'après l'acquisition de Wilson en 2007, Geodis vient de franchir une nouvelle étape, sans doute décisive, pour jouer un rôle de tout premier plan au niveau mondial. Rappelons que la branche transport et logistique de la SNCF couvre 120 pays. Elle emploie 50.000 collaborateurs et son chiffre d'affaires est de 8,5 milliards d'euros, ce qui la place désormais dans le peloton de tête des opérateurs mondiaux. Mais au-delà de l'effet de taille, bien réel surtout depuis l'intégration complète de Geodis au sein de la SNCF, c'est à présent de vrais outils de pilotage qui sont entre les mains du prestataire.
Bien joué ! JLR et JPG

Planif/ordo
Preactor fait
salle comble

L'éditeur de solutions de planification/ordonnancement Preactor a organisé hier, à Paris, en partenariat avec Supply Chain Magazine, une journée sur le thème : « Comment aborder un projet de planification/ordonnancement ». Hervé Hillion, Vice Président d'Headlink, a présenté les grandes tendances 2009/2010 dans l'industrie en insistant sur la nécessité pour les systèmes d'information d'accélérer la boucle de remontée des informations terrain pour gagner en réactivité, dans une démarche plus collaborative. Une table ronde impliquant 13 éditeurs de logiciels (ERP, APS, MES...) et intégrateurs partenaires de Preactor, dont le succès international s'appuie sur la vente indirecte depuis 1994, a notamment permis faire la distinction fondamentale entre la planification (qui anticipe la demande, quantifie et intègre les aléas sur un horizon moyen/long terme) et l'ordonnancement (qui séquence les ordres de fabrication finement à court terme). Bruno Bellet, Directeur industriel de Technip, fabricant de câbles de haute technologie, a témoigné avec passion de l'utilisation à la fois très fine et étendue qu'il a de Preactor en France, et progressivement dans le monde, et de tous les apports de cette solution au quotidien. Xavier Henri, Directeur de site et Directeur logistique du groupe Cofel, fabricant de matelas qui a implanté Preactor sur le site de Limoges en 1999, a insisté sur la nécessité de revoir les données techniques avant d'entamer la mise en place d'un outil d’ordonnancement. Enfin, Sylvie Vincent, Coordinatrice Supply Chain groupe de SCA Packaging, fabricant d'emballages, où Preactor a été implanté sur plusieurs sites de fabrication qui s'échangent des plans, apprécie la vue d'ensemble que lui procure l'outil. CP

Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
Contactez, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)


Audrey Zugmeyer,
Chef de publicité

Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Fabien Esnoult,
Directeur commercial
Tél : 01 48 93 04 79
Mobile : 06 77 23 48 34
fabien.esnoult@scmag.fr


Nathalie Bier,
Assistante commerciale

Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : supplychain@wanadoo.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.