9 décembre 2008
.

Progiciels
JDA et
i2 Technologies,
c'est fini !

En trois mois, le scoop de l'été s'est transformé en flop de l'automne : le rachat d'i2 Technologies par JDA Software, dévoilé le 10 août, ne se fera finalement pas. I2 a annoncé il y a quelques jours la fin du projet de fusion. L'éditeur déclare également qu'il espère recevoir très vite de la part de JDA une pénalité de 20 M de dollars. Sans plus d'explications, i2 se contentant de préciser que JDA n'a pas donné son accord pour révéler la teneur des discussions entre les deux sociétés. Pourtant, le rachat avait été approuvé cet été par le comité de direction d'i2, et le 6 novembre par ses actionnaires, à une très large majorité. Sauf que ce même jour, après le vote, i2 Technologies a reçu une proposition écrite de JDA qui revoyait l'offre par action fortement à la baisse, ce qui a conduit le comité de direction d'I2 à « conclure qu'il n'était plus dans l'intérêt des actionnaires de poursuivre ». Cet été, JDA comptait racheter i2 pour 346 millions de dollars (alors que le chiffre d'affaires de ce dernier n'excédait pas 260 M en 2007). Mais c'était avant la crise des marchés financiers. JLR

DÉCEMBRE

Le 9 et 10
RFID 2008
« Premier salon
européen
100% RFID »

Paris
CNIT La Défense
Commandez
vos badges !
Cliquez ic
i


Jeudi 11

MOBIUS
en partenariat avec
SCMagazine,
vous convie au :
« Jeu Lean
Manufacturing ! »

De 8h30 à 13h30
Hôtel Lotti,
Paris 1e
r



JANVIER 2009


Mardi 13
Forum des Rois de
la Supply Chain
« Présentation de
9 réalisations
innovantes et
exemplaires, élections
des Rois
de la
Supply Chain »

de 9H à 16h40
Salons de l’Aveyron
Paris 1
2e


Mardi 20
Conférence organisé
par a-SIS
« Comment gérer
la complexité
d'une logistique
en pleine
mutation ? »
de 9h30 à 12h
Hôtel d'Aubuson
Paris 6
e

Chariots
élévateurs
Lancement
stratégique
chez Fenwick




Le constructeur de chariots élévateurs Fenwick a annoncé ce matin à la presse spécialisée, le lancement d'une nouvelle  génération de transpalettes et de gerbeurs accompagnants. Ce lancement est particulièrement important pour le N°1 français puisqu'il s'agit de remplacer l'ancienne série de transpalettes 360 fabriqués à 110.000 exemplaires dans l'usine de Châtellerault, et la gamme de gerbeurs 379 vendue à 46.500 exemplaires. Pour cette nouvelle génération particulièrement soignée au niveau du design et de la finition, l'accent a été mis sur la protection des opérateurs, du matériel et des produits transportés. Dans ces produits bourrés d'innovation ou pourra noter de nouveaux dispositifs de sécurité, comme la vitesse d'avancement du chariot, qui varie en fonction de la distance qui le sépare de son accompagnant. Christian Sauzin, Directeur marketing de la société, insiste également sur les éléments techniques comme l'amortissement du timon en fin d'inclinaison, pour alerter le cariste et éviter des arrêts intempestifs, le système optilift « qui permet une levée au millimètre près », la motorisation asynchrone, le clavier à codes, qui sert à la fois d'antivol et d’élément de sécurité. Christian Sauzin a profité de l'événement pour évoquer la situation du secteur du chariot élévateur qui connaît, selon les chiffres du syndicat, une régression de -3% à fin novembre. « Certes la situation est difficile, mais moins que dans certains pays comme l'Espagne qui enregistre un recul de 25% ». Après de nombreuses années de croissance forte, le secteur du chariot élévateur connaît donc un certain tassement. « Mais ce n'est pas un effondrement ! » souligne encore le directeur du marketing, tout en reconnaissant que les perspectives 2009 restent incertaines pour le marché compte tenu de la situation économique d'une part, et de la frilosité de certains établissements bancaires à financer les équipements de manutention, d'autre part. JPG
Photo : Christian Sauzin présente la nouvelle gamme de transpalettes Fenwick

Innovation
Geodis
présente
une solution
de traçabilité
au salon RFID

Geodis présente, dans le cadre du salon RFID, une solution opérationnelle innovante simplifiant et fiabilisant la lecture RFID des colis et des bacs. Ce projet a pour vocation de démontrer l'interopérabilité et la fiabilité de différentes solutions de lecture RFID pour la gestion de tout type de contenant ou de colis. Le système permet un gain de temps dans le processus de traçabilité. Selon le prestataire il serait directement applicable, notamment dans les opérations de distribution pour les secteurs pharmaceutique, cosmétique et de haute technologie.
Cette innovation qui est dévoilée aujourd'hui en avant-première, fait partie intégrante du projet IPER (Innovation dans les Processus de l'Entreprise par la RFID). Il est soutenu par le Ministère de l'Economie et de l'Industrie. Ont également participé à ce projet Orange Business Services, Tagsys, RFID Systèmes et l'Ecole des Mines de Saint-Etienne. A voir sur le salon RFID qui se déroule au CNIT de Paris La Défense aujourd'hui et demain. JPG

Collaboratif
Manhattan
chez
Panalpina

Manhattan Associates, éditeur de solutions pour la Supply chain, vient d'annoncer que la société Panalpina déploie Extended Enterprise Management (EEM), la solution de commerce collaboratif de Manhattan. Panalpina, qui utilisait déjà le WMS propose désormais à ses clients des services à valeur ajoutée. En effet, la solution EEM de Manhattan remplace une combinaison de solutions propriétaires et d'applications progicielles.
Les premiers déploiements ont été menés dans le courant de l'été pour plusieurs clients internationaux de Panalpina. Le nouveau système va maintenant être installé progressivement auprès des clients opérant sur l'ensemble des secteurs industriels clés de Panalpina, qui incluent notamment les marchés du high-tech et des télécoms, de l'automobile, de la mode et de la santé. JPG

Identification
Sato
met en oeuvre
une solution
RFID pour
le groupe Mars

Sato, spécialiste de l'identification automatique et de la collecte de données, annonce qu'il a mis en oeuvre une solution RFID intégrée pour permettre au groupe Mars de répondre aux exigences de Metro en Allemagne. En fait, le fabricant mondial de confiseries a déjà employé une solution « slap-and-ship », c'est-à-dire l'impression à la demande et la pose d’une étiquette, juste avant l'expédition. Pour ce qui est de cette réalisation, la solution s'intègre aux systèmes ERP et WMS de Mars. Cela permet d'encoder d'imprimer des étiquettes d'expédition encodées RFID en fin de ligne de production et dans les entrepôts, pour les marchandises destinées aux magasins du distributeur. JPG
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
Contactez, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)


Audrey Zugmeyer,
Chef de publicité

Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Fabien Esnoult,
Directeur commercial
Tél : 01 48 93 04 79
Mobile : 06 77 23 48 34
fabien.esnoult@scmag.fr


Nathalie Bier,
Assistante commerciale

Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : supplychain@wanadoo.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.