11 décembre 2008
.

Mobilité
Jacky Lecuivre
quitte Psion
Teklogix
et crée
Coppernic

Jacky Lecuivre, 57 ans, ardent promoteur des solutions radio depuis le début des années 90, quitte la direction mondiale de Psion Teklogix pour créer à Aix-en-Provence une société appelée Coppernic. « Mon intention n-est pas de concurrencer Psion Teklogix, mais plutôt de proposer des solutions de mobilités qui intégreront ses produits ainsi que d-autres technologies complémentaires », nous confiait hier l-ancien CEO du groupe, visiblement enthousiasmé par le nouveau challenge : « Passer de la direction d-une société internationale de 1.200 personnes à la création d'une entité de 10 collaborateurs peut paraître paradoxal ou frustrant. Mais il n'en n'est rien, bien au contraire. Mon départ de Psion Teklogix s'est opéré dans de très bonnes conditions, et cette nouvelle aventure, me passionne et suscite de nouvelles motivations ». Pour créer son entreprise, Jacky Lecuivre aurait bénéficié du soutien financier de Psion Teklogix ainsi que de la possibilité de s'adjoindre les compétences d'une dizaine de collaborateurs. Et concernant le nom Coppernic ? « C'est parce que dans Coppernic, il y a « Copper » qui veut dire cuivre », répond tout simplement Jacky Lecuivre. JPG 

DÉCEMBRE

Jeudi 11
MOBIUS
en partenariat avec
SCMagazine,
vous convie au :
« Jeu Lean
Manufacturing ! »

De 8h30 à 13h30
Hôtel Lotti,
Paris 1e
r


JANVIER 2009


Mardi 13
Forum des Rois de
la Supply Chain
« Présentation de
9 réalisations
innovantes et
exemplaires, élections
des Rois
de la
Supply Chain »

de 9H à 16h40
Salons de l’Aveyron
Paris 1
2e


Mardi 20
Conférence organisé
par a-SIS
« Comment gérer
la complexité
d'une logistique
en pleine
mutation ? »
de 9h30 à 12h
Hôtel d'Aubuson
Paris 6
e


Jeudi 29
Séminaire organisé
par MÖBIUS
en partenariat avec
BPM Chanel,
CFO News
et Supply Chain Magazine
« Working Capital
Reduction
Comment
optimiser le cash
dans un contexte
hautement
perturbé ? »

de 9h30 à 13h30

Paris

RFID 2008
La Poste boucle
un projet pilote avec un grand
de la VPC

C'est avec une grande objectivité qu'Alain Roset, Directeur en charge des projets innovants à la direction industrielle du courrier du groupe La Poste, a présenté les résultats d'un projet pilote de RFID lors de la conférence plénière d'hier sur la Salon RFID 2008. L'objectif de ce pilote de deux mois, mené en association avec un client (un grand vépéciste basé à Roubaix), était non seulement de tester la technologie, mais aussi de faire des essais de pilotage des flux courrier. Les puces RFID des conteneurs courrier marketing de 1 m3, qu'on appelle des « kubs », contiennent des informations sur le contenu (courrier publicitaire, destination), ce qui peut notamment assurer un meilleur suivi des campagnes marketing des clients entreprise de la Poste. « Pour nous, les gains à en attendre sont de l'ordre du pilotage opérationnel, d'une meilleure visibilité des flux, mais suis un peu dubitatif sur l'économie globale d'un projet opérationnel » a déclaré M.Roset. Et d'ajouter : « la facturation du client est effectuée à partir des fichiers d'adresses envoyés, et non pas au niveau des quais d'expédition, il n'y a donc pas de gains de productivité à attendre en termes comptable ». Sur le plan technique, après quelques soucis au niveau radio et middleware, la faisabilité a été parfaitement démontrée. Le pilote a été mené sous la maîtrise d'oeuvre d'Atos Origin, avec RFIDea pour la partie infrastructure de capture de données. Pendant deux mois, 600 conteneurs par jour ont été tracés par 19 portiques installés sur quatre sites, dont le hub de transit et la plate-forme de traitement. JLR

Pièces
de rechange,
quincaillerie...
Comment
gérer la
complexité
d'une logistique
en pleine
mutation ?

Dans un contexte de forte évolution des contraintes de taux et de délais de service, les entreprises des métiers des fournitures industrielles, de l'outillage et des pièces détachées, revoient leurs modèles logistiques et mettent en place de nouveaux process. Pour faire le point sur ces mutations profondes, l'éditeur a-SIS organise en partenariat avec Supply Chain Magazine une matinée de conférences, mardi 20 janvier de 9h30 à 12h à l'Hôtel d'Aubusson, 33 rue Dauphine à Paris (6e). Au cours de cette matinée les problématiques de réorganisation multi-site, de maîtrise des technologies et d'optimisation (transport, préparation de commandes), seront abordés concrètement. Avec les témoignages de Michel-Louis Prost, DSI de Descours & Cabaud et de Christian Celis, Directeur logistique de Doyen Auto.  Présentation du sujet : Pierre Fournet, Président Aslog Ile-de-France. Introduction et animation de la matinée : Jean-Philippe Guillaume, Supply Chain Magazine.
Conférence gratuite. Pour s'inscrire, CLIQUEZ ICI 

RFID 2008
IRIS-RFID
propose
l'innovation
sans risques

Fiabilité à 100% et résultats garantis. C'est sur ce terrain que veut se différencier la société IRIS-RFID, une petite structure fondée en 2007, et basée à Paris et à Brest. Autrement dit, l'intégrateur s'engage à rembourser toute perte d'exploitation chez ses clients, s'il est avéré qu'elle a été causée par un mauvais fonctionnement du dispositif RFID. Pour ce faire, la société développe elle-même l'ensemble de la solution, matérielle et logicielle (en s'appuyant sur des briques provenant de partenaires comme Zebra ou ThingMagic).
« Ce qui tue la rentabilité des projets RFID, c'est l'intégration logicielle, c'est pourquoi nous proposons une brique logicielle indépendante et une intégration minimale avec le WMS qui nécessite 10 jours de travail maximum » précise René Guichard, son PDG canadien, ancien architecte des systèmes informatiques temps réel pour des grandes banques. Un projet pilote a démarré en novembre (et se poursuivra jusqu'en mars) avec la Scarmor, la centrale d'achat des enseignes E. Leclerc de l'ouest de la Bretagne. L'objectif  est d'atteindre le zéro défaut depuis l'expédition de l'entrepôt  jusqu'à la livraison des palettes en magasin. Le dispositif utilisé, qui fait l'objet de plusieurs brevets, comporte un portique RFID mobile embarqué dans le camion qui communique en WiFi avec un portique fixe à quai. Ainsi, le WMS informé en temps réel de l'arrivée du chargement, peut envoyer aux portiques la liste des palettes (équipées de puces RFID) réinscriptibles à réceptionner. JLR

RFID 2008
Une sixième
plate-forme
DHL équipée
de portiques
RFID
en février

Le projet RFID opérationnel de Metro et de son prestataire DHL Exel Supply Chain, annoncé fin octobre, fonctionne apparemment sans anicroche. En plus des 5 plates-formes DHL et 91 magasins Metro déjà équipés de portiques RFID, une sixième plate-forme du prestataire devrait l'être en février 2009. « Personne ne peut dire qu'un lecteur RFID a une fiabilité de 100%, mais ce que je peux vous affirmer, c'est que la solution globale fonctionne aujourd'hui avec une fiabilité de 100% » nous a indiqué sur le Salon RFID 2008 Guilhem Juers, le Chef du projet, chez l'intégrateur NBG-ID. Explication : chaque portique RFID intègre non seulement quatre lecteurs RFID, mais aussi des capteurs, une caméra avec reconnaissance de forme et la solution logicielle associée qui permettent de traiter les exceptions : les non lectures, les retraits et les « dévoyés », ces lectures parasites d'une palette qui se situe non pas sous le portique mais sous le portique voisin et dont il ne faut pas tenir compte. « Ce n'est pas un portique RFID, c'est une solution globale, avec énormément d'électronique » résume Guilhem Juers. JLR

Livre du mois
Fonction
Achats

Cet ouvrage, rédigé par Frédéric Bernard et Eric Salviac, est un guide du pilotage des risques lié aux achats. Il présente une analyse complète des risques inhérents aux achats et à la Supply Chain, les moyens d'établir un diagnostic rapide pour connaître l'exposition aux risques du portefeuille achats de son entreprise, une solution professionnelle pour anticiper et diminuer les risques, les moyens de pérenniser une démarche de contrôle interne simple et efficace. Ce livre est principalement destiné aux professionnels de la fonction achats, aux directeurs financiers, aux directeurs du contrôle interne et plus généralement à tous les managers qui occupent une fonction de direction. Frédéric Bernard est le DGA d'une mutuelle de santé, Eric Salviac est Directeur de mission au sein du cabinet Ernst & Young.
Publié aux éditions Maxima. Prix public : 44 € contact :
www.maxima.fr
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
Contactez, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)


Audrey Zugmeyer,
Chef de publicité

Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Fabien Esnoult,
Directeur commercial
Tél : 01 48 93 04 79
Mobile : 06 77 23 48 34
fabien.esnoult@scmag.fr


Nathalie Bier,
Assistante commerciale

Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : supplychain@wanadoo.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.