18 décembre 2008
.

Vision de la
Supply Chain
Essilor
satisfait de
son TMS

Essilor, spécialiste de l'optique ophtalmique, a mis en place le TMS (Transport Management System) de DDS Logistics pour mieux suivre ses flux export depuis son centre de distribution de Créteil (94). Sur ce site l'industriel stocke chaque année 3 millions de verres correctifs pour ses filiales et laboratoires de prescription. 72% de ce stock est destiné à l'export, ce qui a décidé Essilor à utiliser cet outil informatique pour le groupage, la traçabilité, les alertes et le contrôle des factures. Des interfaces avec les principaux prestataires (SDV, Mory...), ont été développées pour tracer les livraisons via EDI. En cas d'incident des alertes sont déclenchées en mode automatique. Pour ce qui est de la facturation, l'outil propose des fonctions de précalcul des coûts de transport sur la base des tarifs déjà intégrés dans le logiciel.
« De plus le logiciel nous permet de minimiser les erreurs d'imputation, d'améliorer les échanges d'information entre nos systèmes et ceux de nos transitaires, et de suivre nos expédition en temps réel » ajoute Gilles Quesnel, Responsable du service Import-Export d'Essilor. Après ce premier bilan concluant, BBGR, filiale d'Essilor a également opté pour le TMS de DDS. JPG

JANVIER 2009

Mardi 13
Forum des Rois de
la Supply Chain
« Présentation de
9 réalisations
innovantes et
exemplaires, élections
des Rois
de la
Supply Chain »

de 9H à 16h40
Salons de l’Aveyron
Paris 1
2e


Jeudi 15
Conférence organisée par DDS Logistics
et Alti
« L'optimisation des flux
internationaux »

En partenariat avec Supply Chain Magazine
Avec le témoignage de Total
de 8h30 à 11h
Hôtel Raphaël
Paris 16
e


Mardi 20
Conférence organisée
par a-SIS
« Comment gérer
la complexité
d'une logistique
en pleine
mutation ? »
de 9h30 à 12h
Hôtel d'Aubuson
Paris 6
e


Jeudi 22
Conférence de
Generix Group
animée par SCMag
en partenariat avec
la FEEF et GS1
« Collaborez plus pour
gagner plus ! »
de 9h à 12h30
Couvent des Minimes
Lill
e


Jeudi 29
Séminaire organisé
par MÖBIUS
en partenariat avec
BPM Channel,
CFO News
et Supply Chain Magazine
« BFR, Crise financière et LME »
de 9h30 à 13h30

Paris

Consulting
Création
d'Axoma
Consultant

Hervé Bellande, (ex President des CPIM de France), Alain Richard et Daniel Aslanidès se sont associés pour créer Axoma, un cabinet conseil spécialisé dans la sécurisation des projets. « Notre volonté est d'aider les entreprises à réaliser leur transformation et à choisir les bons outils et les bons partenaires » explique Hervé Bellande. « Le problème pour bon nombre d'entreprises est qu'elles sont souvent dans l'incapacité de mesurer les risques liés à un projet de transformation », poursuit Alain Richard. « Ce que nous proposons c'est une analyse et des recommandations sur le terrain avant, pendant et après le projet. Notre intervention permet de mieux faire travailler les équipes ensemble et de faire monter les décisions au bon niveau ». Ces consultants mettent également en avant leur complémentarité pour revendiquer une expertise dans des domaines aussi divers que la Supply Chain, la finance ou les fonctions support. « Nous pensons que dans tous ces domaines, la notion de risque est mal maîtrisée. Notre objectif est d'aider les entreprises à sécuriser au maximum leurs projets. L'idéal pour nous serait d'être agréés par une grande compagnie d'assurance pour certifier les projets » conclut Daniel Aslanidès. JPG
Légende : Alain Richard, Hervé Bellande
et
Daniel Aslanidès
Transport
combiné
Le
développement
durable,
Geodis BM
y croit
dur comme Fer
« Chez Geodis BM, le développement durable, c'est un choix d'entreprise pris dans le dur » martèle Olivier Melot, son Directeur Général. La preuve concrète avec l'offre Ecoway, que le transporteur a lancé depuis septembre pour le franchissement du massif alpin par ferroutage des marchandises conditionnées, entre les deux plates-formes d'autoroute ferroviaire alpine d'Aiton (France) et d'Orbassano (Italie) exploitées par AFA (4 navettes aller-retour par jour). L'argument écologique est ici clairement mis en avant : un semi-remorque qui effectue Lyon-Milan par la route produit 95 t de CO2, alors que la solution ferroutage permet de diminuer ce chiffre d'un tiers (65 t),voire même de 40% par tonne transportée (car en transport combiné, les engins de 44 t au lieu de 40 t sont autorisés  pour les trajets terminaux). Geodis BM proposait déjà depuis 2004 une offre « porte à porte » route+fer, en s'appuyant de l'autre côté des Alpes sur les moyens de sa filiale italienne, mais uniquement pour ses clients dans le secteur de la chimie. Explication : seules les citernes, plus basses que les remorques classiques, sont compatibles en hauteur avec le gabarit actuel du tunnel ferroviaire du Mont Cenis, qui date de 1871. La nouveauté, c'est que l'offre Ecoway ne concerne plus le vrac, Geodis BM ayant fait développer spécialement un pool d'une vingtaine de semi-remorques « baissés » de 40 cm, pour leur permettre de passer le tunnel. Investissement : 15.000 Euros la pièce, soit environ 300.000 Euros. Un pari audacieux, d'autant que les travaux en cours d'abaissement des voies du tunnel, plusieurs fois retardés, devraient théoriquement être achevés fin 2010. Dans l'intervalle, Ecoway pourrait trouver sa clientèle pour le transport de marchandises pondéreuses (bâtiment, sidérurgie, agroalimentaire-boissons, matériels électriques, etc.), où la possibilité d'avoir un chargement de 29 t (au lieu de 25 t en « tout  routier ») rend l'offre plus compétitive que la route classique. Geodis BM revendique actuellement « une vingtaine de clients de chaque côté » pour Ecoway, même si la majorité en est encore au stade de l'expérimentation ou du trafic ponctuel (spot). Les premiers effets de la crise se font déjà sentir : « nous espérions un peu plus » reconnaît Olivier Melot, qui préfère insister sur l'expertise technique, notamment en matière d'organisation, qu'a conférer à sa société le développement d'Ecoway.
En 2009, Geodis BM promet d'ailleurs d'autres annonces en matière de transport combiné. JLR

Immobilier
logistique
GSE Italia
fête ses 10 ans
d'activité

GSE Italia vient de fêter à Milan son 10e anniversaire. Le constructeur de plates-formes logistiques « clé en main » a réalisé dans ce pays 800.000 m2 d'entrepôts de Bologne à Milan et de Turin à Venise. Des projets d'envergure ont été réalisés avec des spécialistes du développement immobilier comme Prologis avec les pôles logistiques de Somaglia (Lodi), Romentino (Novare) et Vescovana (Padoue) et Gazeley avec son premier Magna Park italien à Monticelli d'Ongina. GSE Italia a également réalisé de nombreux projets directement pour des clients industriels ou des prestataires logistique : Gefco, Pioner, Decathlon et Mediaworld, par exemple. JPG

Transport
combiné
T3M inaugure
une liaison
Valenton-
Avignon

L'opérateur de transport combiné rail-route T3M, filiale de TAB (Transport Auto Brunier), a ouvert en début de semaine un nouveau service aller-retour quotidien (5 jours sur 7) entre Bonneuil-sur-Marne/Valenton et Avignon (terminal Novatrans de la Courtine). Cette offre vient compléter la liaison ferroviaire existante Valenton-Marseille (6 j/7). A  la différence de cette dernière, sur Valenton-Avignon, les trains complets ne sont pas tirés par Fret SNCF mais par Naviland Cargo, filiale de la SNCF, dont les conducteurs n'ont pas le statut de cheminots. « Cela nous permet de rayonner complètement sur la région Méditerranée, vers Narbonne et Perpignan à partir d'Avignon, et vers Nice à partir de Marseille » nous a confié Jean-Claude Brunier, Pdg de T3M et de TAB. JLR
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
Contactez, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)


Audrey Zugmeyer,
Chef de publicité

Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Fabien Esnoult,
Directeur commercial
Tél : 01 48 93 04 79
Mobile : 06 77 23 48 34
fabien.esnoult@scmag.fr


Nathalie Bier,
Assistante commerciale

Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : supplychain@wanadoo.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.