Fret
ferroviaire
Fret SNCF demande
à l'Etat de faire
un choix

 



« La question est de savoir ce que la collectivité est prête à faire. Je ne parle pas des décideurs publics installés dans leurs bureaux et professant des opinions qui défendent leurs institutions, je parle du contribuable à qui il va falloir expliquer à un moment donné que pour faire circuler des marchandises sur des trains, il faudra probablement changer l'équation économique ». C'est avec ces mots percutants que Pierre Blayau, Directeur délégué Transport et Logistique à la SNCF, a conclu la journée sur l'éco-mobilité organisée hier à Paris par la SNCF et Sciences Po. Quelques minutes plus tôt, Véronique Wallon, la Directrice de la stratégie de RFF défendait au contraire l'idée que le fret ferroviaire devait « largement trouver en lui-même les ressorts de son redressement », en équilibrant son exploitation et son développement : « Les trains de fret ne règlent pas à RFF 40% de ce qu'ils coûtent en exploitation, cela ne peut pas durer, car chaque train de fret augmente le déficit d'exploitation de RFF » a-t-elle ajouté. « Le doublement du prix des péages va faire plonger l'ensemble des opérateurs de transport combiné dans le rouge dès 2010 » lui a répondu Luc Nadal, Directeur de Fret SNCF. Et d'ajouter, devant un public acquis à sa cause : « si nous n'attaquons pas assez frontalement la question du modèle économique dans les prochains mois, on peut se faire du souci pour l'avenir du transport de marchandises ferroviaire. Voulons-nous un état qui subventionne les exploitations, ou un état bâtisseur mettant à disposition des opérateurs économiques une infrastructure permettant la viabilité d'un modèle économique ? ». Pour enfoncer le clou, Pierre Blayau a insisté sur sa « conviction très forte » : le problème ne pourra pas se résoudre par la seule confrontation des chargeurs et des opérateurs ferroviaires, compte tenu du prix de la route et des charges qui pèsent sur la SNCF. « La collectivité est appelée à dire ce qu'elle souhaite et bien entendu, à ce moment là, la SNCF sera au rendez-vous, car elle a les capacités d'innover mais pas de porter elle seule les solutions à cette problématique ». A bon entendeur... JLR
Photo : Pierre Blayau, Directeur délégué,
Transport et Logistique de la SNCF
 
 
 
 
Nomination
Herbert
de Saint Simon
nouveau DG
de SDV


Herbert de Saint Simon vient d'être nommé Directeur général de SDV Logistique Internationale. Ce diplômé de l'European Business School a débuté sa carrière en 1974 chez Arthur Andersen. En 1986 il rejoint le monde du transport comme DGA de Chronopost International, puis en 1989 il devient PDG de TNT Express France. Il entre chez Bolloré en 1991 en tant que directeur du fret aérien de la SCAC, puis se voit confier l'ensemble des activités de fret aérien du groupe. Depuis 2006 il était Directeur Europe de SDV Logistique Internationale. Le groupe SDV Logistique Internationale est implanté dans 88 pays. JPG

 
 
INVITATION
Piloter
un entrepôt
avec un WMS
en mode locatif

La société Negsys, éditeur du WMS Spidy, vous invite à un séminaire gratuit sur le thème : « Les solutions logistiques en ASP ». Pour illustrer ce sujet Philippe Carre, PDG de la société Inovadis viendra expliquer les raisons qui l'ont poussé à choisir un logiciel d'entreposage en mode locatif.
Ce fabricant et importateur de hi-fi haut de gamme, fabrique en Asie la plupart de ses produits et exporte 50% de son chiffre d'affaires (5 M€) vers une cinquantaine de pays à partir de son site logistique de Saint-Jean-de-la-Neuville (Seine Maritime). Bruno Barone, PDG de Negsys, complètera ce témoignage à travers sa vision du marché des WMS en mode ASP.
Ce séminaire, organisé en partenariat
avec Supply Chain Magazine, se déroulera au Novotel
de la Porte d'Orléans (Paris 14ème).
Pour vous inscrire, CLIQUEZ ICI
 
 
 
 
Gestion
L'entreposage
STJ Jeantet
fait évoluer
son WMS

La société de transport Jeantet, qui utilise le WMS d'Infflux depuis 2003, vient de développer un extranet pour permettre à ses clients de consulter leurs stocks et de suivre leurs commandes. Plus récemment encore, Jeantet a mis en oeuvre de nouvelles fonctions « métier » du logiciel : la gestion des reliquats et le module pré-facturation. « Depuis la mise en oeuvre de la solution Infflux, nous avons pu constater que nous absorbions facilement les pics d'activité, soit 300 palettes par jour, ce qui représente 30% de plus qu'auparavant » se félicite Philippe Clerc, Responsable informatique de STJ Jeantet. L'entreprise envisage de déployer la gamme Bext (nouvelle version d'Infflux) au cours du premier trimestre 2010. JPG

 
 
Transport
express
Adhoc change
d'adresse





Adhoc Network, société de transport spécialisée dans la livraison de pièces d'échanges standard vient de fêter ses deux premières années d'existence. Sans doute un cap dans le développement de cette jeune entreprise qui vient de transformer son statut juridique de SARL en SAS et transfère son siège de Bagnolet (93) vers la Queue en Brie (94). Cette société, qui garantit des délais de livraison en J+1 sur toute la France, a pour vocation de livrer des pièces destinées à accélérer ou à faciliter le travail des techniciens de maintenance et des professionnels itinérants. JPG  
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
Contactez, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier
)
 

Audrey Zugmeyer,
Chef de publicité

Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Fabien Esnoult,
Directeur commercial
Tél : 01 48 93 04 79
Mobile : 06 77 23 48 34
fabien.esnoult@scmag.fr


Nathalie Bier,
Assistante commerciale

Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : supplychain@wanadoo.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
 
5 février 2009

FEVRIER

Jeudi 5
Séminaire
par MÖBIUS
en partenariat avec
BPM Channel,
CFO News
et SCMag
« BFR, Crise financière et LME »
de 9h30 à 13h30

Paris


Mercredi 11
APERIA présente :
« Comment
fiabiliser
ses prévisions
de ventes en
cosmétologie »

Témoignage de
Beauté Prestige
International
Partenaire Supply
Chain Magazine
De 8h30 à 11 h
Novotel
Paris La Défens
e


MARS

Jeudi 12
Petit déjeuner
séminaire
organisé par NEGSYS
« Les solutions
logistiques
en ASP »

Témoignage de
la société INOVADIS
Partenaire SCMag
De 8h30 à 10h30
Novotel
Porte d’Orléans
Paris 14e