Web TV
LES MARDIS
DE LA SUPPLY
CHAIN

Demain mardi 24 mars à 11h30, premier débat
retransmis en direct et sur Internet, sur le thème :
La « Green Logistics ». Avec la participation
de Jean-Philippe Guillaume, (Supply Chain Magazine),
Serge Weibel (Bearing Point), Karim Bahoul (IDC
France), Philippe Rechaussat (CPIM-CSCP Ilog-IBM).
Débat animé par Cyril Dhénin (Brainsonic).
Pour assister gratuitement et devant votre écran
d'ordinateur à cette Table Ronde, il est nécessaire
de vous inscrire.
Pour vous inscrire, CLIQUEZ ICI

 
 
 
 
Manutention
Jungheinrich
automatise
l'identification
et le suivi
des palettes

Le groupe allemand Jungheinrich annonce la mise sur le marché d'une solution industrialisée conçue pour l'identification automatique et le suivi des palettes dans les entrepôts, notamment pour les industries alimentaires et de la boisson. L'un des objectifs est de gérer la traçabilité en associant, dans le WMS Jungheinrich, les numéros de lots ou les dates de péremption des produits au numéro d'identification (ID) de la palette sur laquelle ils sont stockés (afin d'identifier rapidement les palettes concernées en cas de rappel). Selon les cas, Jungheinrich peut faire appel à un scanner automatique de codes-à-barres fixé à l'arrière de la fourche du chariot élévateur afin de lire l'étiquette de la palette, ou bien à la technologie RFID pour identifier plusieurs palettes disposées côte à côte ou les unes derrières les autres. En ce qui concerne la RFID, le problème de l'effet écran des liquides est résolu en plaçant l'étiquette RFID dans le socle de la palette et l'antenne de réception dans les bras de fourches du chariot, équipé d’un lecteur embarqué. JLR

 
 

Les
incontournables
du SITL
La société
Transwide
lance la DCA

La société Transwide (Groupe Wolters Kluwer) lance DCA (Dynamic Carrier Allocation) qui sera montré au public pour ma première fois sur le salon SITL. DCA est un module qui se branche directement sur l'outil Call-Off, lequel envoie, reçoit et confirme les ordres de transport entre les transporteurs et les chargeurs. Le rôle de ce nouveau module est d'introduire plus de flexibilité et d'automatisation dans le process de communication et de décision. Il s'appuie, pour lancer les ordres d'allocation de transport, sur des critères comme le coût, la qualité de service avérée, la pertinence de certains itinéraires, ou la possibilité d'inclure des services supplémentaires. Aussitôt qu'un ordre de transport devient disponible, il est envoyé vers le transporteur pressenti. Si celui-ci décline l'ordre (par exemple à cause d'une impossibilité de réaliser le transport dans le temps imparti), une cascade d'autres transporteurs pré-selectionnés sont alors contactés à leur tour par vagues successives, et ce, jusqu'à ce qu'un transporteur ait accepté l'ordre. A ce moment précis, Transwide informe individuellement les autres acteurs que le transporteur a été trouvé. En cas de difficultés ou de transport urgent, il est également possible d'utiliser DCA pour envoyer simultanément un ordre de transport à une sélection de transporteurs. Le plus rapide est alors sélectionné tandis que les autres reçoivent l'information selon laquelle une société de transport a été retenue. Selon Transwide, le module DCA offre autant d'avantages au donneur d'ordre (automatisation des tâches et libération de ressources humaines et techniques), qu'au transporteur qui a l'assurance d'être contacté pour des opportunités de transport, dans un ordre de préférence basé sur des conditions contractuelles. Une manière pour lui de mieux planifier son travail, dans le cadre d’une activité normale, comprenez moins soumise aux aléas et aux urgences. JPG Stand H46
Pour accéder aux incontournables du SITL,
CLIQUEZ ICI

 
 
 
 
A partir de mardi 24, l’équipe de Supply Chain Magazine
se tient à votre disposition au salon SITL (Porte de Versailles)
pour répondre à vos questions. STAND F20.

 
 
Formations
Le chinois
s’éveillera dans
le Master 2
Logistique
Internationale
de Nantes

Francky Trichet, responsable du Master Logistique Internationale de l'Université de Nantes, est actuellement en phase de recherche dans la région Grand Ouest de cadres sinophones travaillant dans des sociétés logistique à l'international. Pourquoi ? Pour les inviter à intervenir en deuxième année du master (M2, Bac+5) dès l'année prochaine, afin d'expliquer leurs problématiques métier en langue chinoise. Après l'anglais, l'allemand, l'arabe, l'espagnol, l'italien, le portugais et le russe, le chinois a d'ores et déjà fait son apparition depuis cette année dans le niveau M1 (Bac+4) du Master Logistique Internationale. Avec un succès certain, puisqu'il concerne une vingtaine d'étudiants (sur une promotion d'une centaine), devant l'allemand, le russe, l'arabe ou le portugais. Cette formation revendique sa différence avec les autres Masters en logistique par son objectif de double compétence : d'une part une expertise stratégique, tactique et opérationnelle en logistique en M2 (avec notamment 120 h de cours dispensés par Bruno Durand, parrain de la formation, et président de la délégation pays de Loire de l'Aslog) et d'autre part la maîtrise d'au moins deux langues étrangères (et un stage obligatoire d'au moins un semestre). « Nous avons des demandes d'étudiants chinois, mais aujourd'hui, le profil est surtout celui d'étudiants français ayant déjà derrière eux plusieurs années de chinois, des stages en immersion de plusieurs mois, et dont l'objectif est d'aller travailler en Chine dans le monde de la logistique » nous confie Francky Trichet. L'internationalisation de cette formation « double compétence » ne s'arrêtera pas là, puisqu’elle devrait être dupliquée au Maroc dès 2010 (avec double diplôme et des échanges de conférenciers), dans le cadre du projet de l’Université Internationale de Rabat. JLR
Photo: Francky Trichet et Bruno Durand

 
 
Formations
Un Master
informatique
teinté
de logistique
à Nantes
Il s'appelle ORO, pour optimisation en recherche opérationnelle. C'est le nom du nouveau Master of Science (MSc) qui a démarré cette année à la Faculté des Sciences de Nantes, avec une dizaine d'étudiants, tant en M1 (Bac+4) qu'en M2 (Bac+5). « La formation a une forte empreinte logistique et systèmes de transport » reconnaît le responsable du cursus, Xavier Gandibleux. Pas étonnant, puisque la recherche opérationnelle, également appelée aide à la décision, prend souvent les problèmes logistiques (niveau de stocks, tournée du laitier, etc.) comme terrain d'application pour son approche d'optimisation multicritères et multi-objectifs. Le programme des cours (dont une partie est dispensée par des enseignants de l'Ecole des Mines et de l'Ecole Centrale de Nantes) reste très centré sur l'informatique, l'algorithmique ou la programmation par contraintes, ainsi que les langues (Le M2 sera 100% en anglais l'année prochaine), mais l'on retrouve cette coloration logistique notamment dans les séminaires, les présentations extérieures et les études de cas, dont certains sont communs avec le Master 2 Logistique Internationale, lui aussi basé à Nantes. Parmi les présentations de cette année figurent par exemple Ilog, Eurodecisions, SNCF, Renault, ou encore Geodis. JLR  
 
Pharmacie
Géraud Papon
crée SH
Consulting
Après avoir travaillé 11 ans dans l'industrie pharmaceutique, Géraud Papon créé SH Consulting, une société de conseil spécialisée dans les achats pharmaceutiques : « Mon objectif est de travailler principalement pour les laboratoires fabricants, et plus particulièrement ceux qui ne disposent pas de ressources dédiées aux achats », explique ce pharmacien de métier tout en précisant qu'il vise en priorité « les laboratoires à taille humaine, de façon ponctuelle ou récurrente pour obtenir de meilleure conditions d'achat auprès de fournisseurs référents ». De la rédaction du cahier des charges à la mise en place du contrat commercial, SH Consulting propose en effet aux labos d'intervenir dans leur processus d'achat dans le respect des bonnes pratiques de fabrications : « Nous vérifions la conformité du système achat au regard des bonnes pratiques de fabrication et venons en appuie des équipes en place pour la réalisation et le suivi des audits externes, conformément au plan annuel d'audit communiqué par l'AFSSAPS » ajoute-t-il. Ce professionnel du médicament dont l'atout majeur est d'être à la fois pharmacien et acheteur, propose également des cessions de formation : « Beaucoup de grands groupes pharmaceutiques recrutent de très bons acheteurs ; mais avec une faible culture pharma. Ce qui génère des conditions d'achat peu constructives. Je pense qu'il existe un vrai besoin dans ce domaine ainsi dans l'industrie cosmétique de plus en plus contraintes par des réglementations draconiennes ». SH Consulting est créé depuis 6 mois et intervient dans les entreprises industrielles, comme chez les prestataires. JPG
Internet : www.shcpc.fr - contact : info@shcpc.fr
 
 
Abonnez-vous à la NewsLetter !
Si cette lettre d'information vous a été transmise par un ami, vous pouvez vous aussi
la recevoir tous les jours gratuitement. Pour vous abonner, CLIQUEZ ICI
 
 
Contactez, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier
)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité

Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr


Nathalie Bier,
Assistante commerciale

Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 mars 2009
MARS

23 mars à Paris
1eres Rencontres
du Supply Chain

Organisé par
Le Club ESSEC,
le Mastère Spécialsé
Logistique et
management
en association avec
Supply Chain
Magazine
au CNIT La Défense



Mardi 24
au jeudi 26

Salon
SITL Temps Réel
« Salon
international
des solutions logistiques »

Les 24/25
de 9h à 18h
Le 26 de 9h à 17h
Paris
Porte de Versailles
Pavillon 7
.2


Jeudi 26
de 9h15 à 16h
Symposium ORTEMS
« Optimisation de
la Supply Chain et
de la Production
des industries
Process »

Avec le témoignage
de Kraton et Famar
Paris 17e




AVRIL

Mercredi 1
Petit-Déjeuner
MICROSOFT et PRTM
« Résultats
de l'Etude
Supply Chain Trends
2008-2010 »

Centre de conférences Microsoft
Paris 7
e


Jeudi 2 avril

Petit déjeuner gratuit
sur le thème :
« Managing Risk
in the Global
Supply Chain
»
Organisé par ILOG
et Supply Chain
Magazine
Hôtel Four Seasons
George
V


Jeudi 2
Journée organisée
par le CNAM
« Les Ténors de la
Supply Chain »

De 9h à 18h
Paris 3e


Mercredi 8
Séminaire CITWELL
« Gagnez en
compétitivité ! »

Avec la société
Samas et DSIA
De 8h30 à 11h30
Hôtel Lotti
(Paris 1er
)


Mercredi 8 à Paris

DIAGMA organise
une matinée
de formation
« Piloter en équipe un processus
S&OP »

Avec Jean-Patrice Netter


Jeudi 9 Paris 8e
« Optimisez et industrialiser
une chaîne
logistique
documentaire »

Conférence gratuite
organisée par
STREAMSERVE :
De 8h30 à 10h30
Place de la Madelein
e


Jeudi 9
à Paris
Séminaire MÖBIUS ADV ou
« Promettre
et Tenir ! »

en partenariat avec SCMagazine,
Hôtel Lotti
(Paris 1er)



Mardi 21 à Paris
Séminaire APERIA
En partenariat avec Supply Chain Magazine :
« Prévisions
de vente et
grande conso »

Avec le témoignage de Moncigale
(filiale de Marie Brizard)



Mardi 28 à Paris
Nouvelle session
« Jeu Lean Manufacturing »
avec MÖBIUS
en partenariat avec
SCMagazine
Hôtel Lotti Paris 1er



Jeudi 30 à Lyon
Séminaire MÖBIUS
« BFR, crise financière et LME »
en partenariat avec SCMagazine,
Hôtel Radisson
à Lyon