Evénement
Succès pour
le salon
Spilog 2009

Plusieurs centaines de personnes ont participé au salon Spilog qui se déroulait hier jeudi 18 juin à Lyon. Organisée à l'initiative du Club Logistique Globale, cette manifestation s'est déroulée en même temps et au même endroit que les Journées de conférences « Supply Chain, Logistique, Achats » de l'Ardi (Agence Régionale du Développement et de l'Innovation). Des salles de conférences très remplies, des ateliers particulièrement suivis, l'annonce officielle du Cluster Logistique Rhône-Alpes, un jeu concours, des cadeaux, des contacts commerciaux sur les stands… Bref, ce petit salon créé en 2006 dans les locaux inadaptés de l'Université Louis Lumière, est devenu en 2009 à l'Espace Tête d'Or une vraie manifestation régionale. Une mention particulière au buffet du midi qui a permis autour de la gastronomie lyonnaise, de créer un vrai moment de détente et de convivialité. Bravo aux membres de l'association et aux étudiants qui ont contribué au succès de cette journée. JPG
Photo 1 : plusieurs centaines de visiteurs ont pu assister aux conférences et s'attarder sur les stands des exposants.
Photo 2 : l'atelier « Planipe » organisé sur le thème :
Prévoir l'imprévisible pour réduire le stock tout en
améliorant le service client ».
Photo 3 : l’équipe de l'intégrateur Nomadvance sur son stand.
Photo 4 : Supply Chain Magazine, le partenaire presse
de l'événement
.

 
 
 
 
Transport
La SNCF rachète
les participations
de ND dans
Novatrans

Le Groupe Norbert Dentressangle et la SNCF se sont accordés sur la reprise par ND de 15,1% du capital de Novatrans. Cette cession, au bénéfice de la branche Transport et Logistique de la SNCF, reste soumise à l'autorisation des autorités françaises de la concurrence.
La branche Transports et Logistique de la SNCF emploie
50.000 collaborateurs et réalise un chiffre d'affaires
de 8 milliards d'euros. JPG

 
 

Assemblée
Générale de TLF
Des détails
qui dénotent
un léger
changement
de style…

Lors de l'Assemblée Générale de TLF, qui s'est tenue hier au Golf de Saint-Cloud, une petite surprise attendait les permanents de l'organisation, responsables des différents conseils de métier. Sans avoir été prévenus à l'avance, ces derniers ont en effet été conviés par leur président à prendre chacun la parole devant les adhérents pour dresser le bilan des actions en cours dans les différents domaines concernés. Une démarche inhabituelle pour TLF, et qui pourrait bien illustrer le changement que s'efforce d'impulser Philippe Grillot depuis son arrivée à la tête de l'organisation du transport et de la logistique en décembre 2007. Devant les journalistes quelques minutes plus tard, c'est au tour des présidents des différents métiers qui composent TLF d'être présents aux côtés du président pour répondre aux questions. Encore la manifestation du style Grillot, adepte du langage franc et sans détour. Comme lorsqu'il qualifie le bilan 2008 d'« année passée à conjurer la surdité des pouvoirs publics ». Finalement, le seul sujet sur lequel Philippe Grillot choisit de prendre des pincettes concerne le licenciement d'Hervé Cornède. « Je me suis suffisamment exprimé sur le sujet et je n'irai pas plus loin » a-t-il brièvement répondu. La nomination d'un nouveau délégué général serait prévue pour la fin de l'année. JLR
 
 
 
 
TLF (Suite)
… Entre les fédérations
de transport,
c'est l’entente
cordiale



La bataille contre l'écotaxe a beau avoir été perdue au Parlement, TLF n'a pas l'intention de baisser les bras face à ce qu'il considère comme « un impôt sur la consommation ». L'action portera désormais sur la sensibilisation des acteurs des régions et des collectivités, dont la compétitivité pourrait être mise à mal en fonction des dérogations accordées ou non (a priori, la Bretagne, Midi Pyrénées et Aquitaine devraient bénéficier de réduction de l'écotaxe pour des raisons de « périphéricité ») « On nous demande d'être compétitifs en Europe en nous faisant courir le 100 m avec des semelles de plomb » lâche Philippe Grillot, qui continue à défendre, en substitution à l'écotaxe, l'idée d'une prime gouvernementale de 5.000 Euros pour le remplacement d'un véhicule par un autre moins polluant, à la norme Euro 5. Il n'hésite pas non plus à réclamer la restitution aux transporteurs routiers d'une « cagnotte » de trop perçu de 200 M Euros liée à l'augmentation des péages autoroutiers. « Les sociétés d'autoroutes ont demandé un coup de pouce à l'état qui leur a donné l'autorisation d'augmenter leurs tarifs. Cela devrait correspondre à une augmentation de la prestation, ce qui n'est pas le cas. Nous jugeons que cette autorisation est de complaisance, qu'il s'agit d'un effet d'aubaine injustifié, et nous sommes en train d'imaginer une action en justice pour leur faire rendre gorge » a-t-il lancé. En matière d'affaires sociales, réglementaires et fiscales, TLF continuera à jouer la carte de l'entente avec les autres fédérations de transport routier comme la FNTR, Unostra ou TRE. « Maintenant, nous avons une ligne claire à faire passer ensemble, mais uniquement sur ces thématiques là » insiste-t-il. En revanche, en ce qui concerne la logistique, pas de rapprochement en vue. « Quand vous faites l'inventaire des fédérations, il y a TLF et la Fedimag, et leurs adhérents sont aussi les nôtres. On est en train de parler avec nous-mêmes » fait-il remarquer. JLR
 
 
Conseil
Rapprochement
franco canadien
PEA Consulting se rapproche du cabinet canadien Gestion Conseil Robert Lamarre & Associés Inc (GCRL). Fondé en 1991, ce dernier compte une vingtaine de salariés et travaille avec 35 des 50 plus grandes entreprises du Québec, dans des secteurs comme l'industrie minière, du papier, les transports, les distributeurs en quincaillerie, plomberie, électricité... D'où une certaine similitude avec les clients et le savoir faire de PEA Consulting, du groupe Areva. « Face à la faiblesse des ERP (SAP, Oracle, JD Edwards...), nous avons développé pour nos clients des outils permettant de mieux prendre en compte la criticité des pièces de rechange dans la prévision de la demande », indique Robert Lamarre, également Président d'IM@FS, éditeur de solutions d'optimisation des stocks. Après avoir comparé une vingtaine de solutions dans le cadre d'une mission pour Bombardier (dont APO, I2, Xelus...), il est ressorti que le logiciel de prévisions SmartForecasts était le plus performant. Le cabinet canadien a donc investi massivement dans le développement de ses propres solutions, dont une, IMAFS Smart, qualifiée de « Ferrari » – compter 250 à 500.000 € – intègre SmartForecasts. « Grâce à nos solutions, Telus a réduit de 45% ses stocks en 18 mois. De même, la Société de transport de Montréal a augmenté son taux de disponibilité des pièces de 86 à 97% en trois mois et demi », se félicite Robert Lamarre. Pour les plus petites sociétés, qui gèrent un stock d'1 M€, IMAFS vient de lancer IMAFS Lite, une solution allégée en mode SaaS qui calcule les paramètres optimisés (stock de sécurité, tailles de lots...) à partir des données clients et dont le coût d'abonnement mensuel est de 3.000 à 10.000 €. Les solutions d'IMAFS sont aussi utilisables pour réaliser des diagnostics, ce que vont pouvoir faire dans un premier temps les cinq consultants de PEA Consulting qui viennent de se former à l'outil. « Pour accroître notre activité d'Asset Lifecycle, nous étions amenés à développer des outils. Nous avons cherché une solution pour aller vite », complète Jérôme Courgeon, Directeur de l'activité Supply Chain chez PEA, qui poursuit : Nous sommes confiants dans la solution. Nous avons identifié une dizaine de cibles communes. » CP
Photo : de g. à d. Robert Lamarre (GCRL)
et
Jérôme Courgeon (PEA Consulting)

 
 
Contactez, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité

Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr


Nathalie Bier,
Assistante commerciale

Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
19 juin 2009

JUIN

Mardi 23 à Lyon

Conférence
organisée par
GENERIX GROUP
« Collaborez plus
pour
gagner plus ! »

Avec le témoignage
de ALPINA SAVOIE,
CASINO, FEUVERT,
FOLLET et SAM
Animé par SCMag
De 8h30 à 12h30
Hôtel Radisson



Mercredi 24
Conférence-débat
organisée par DIAGMA
« Quelles évolutions pour
les métiers de
la Supply Chain
en 2009 ? »

En partenariat avec
SCMagazine
De 8h30 à 10h30
Le Cloître Ouvert

Paris 8e



Mardi 30

Séminaire
ZETES « CIP 13 -
DATAMATRIX »
« Etiquetage/
Marquage/
Contrôle/
Traçabilité
Datamatrix pour
le secteur
Pharmaceutique »

De 9h à 12h30
Centre de conférences
Etoile Saint-Honoré
Paris 8
e



JUILLET


2 et 3 juillet

Formation
de 2 jours
organisée par
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h15 à 17h30
à Versailles (7
8)



Jeudi 2

FORUM D'ETE
Organisé par Supply
Chain Magazine
En partenariat avec
ESCP-Europe
« Les avancées
de la Supply Chain
Collaborative »

De 8h30 à 18h
ESCP-Europe
Paris 11
e