Nomination
François
Le Joncour,
Directeur
des opérations
d'Aigle
International

François Le Joncour, 41 ans, rejoint le comité exécutif d'Aigle International, la célèbre marque de vêtements et de chaussures, en tant que Directeur des opérations. Après un parcours dans des fonctions opérationnelles chez Décathlon, Auchan Hongrie ainsi que dans le conseil pour KPMG, ce diplômé de l'ESC Normandie était jusqu'à présent Directeur logistique du groupe de corsetterie Chantelle. Il avait été couronné « Roi de la Supply Chain » en 2008 en collaboration avec Savoye/a-SIS. Cette nouvelle fonction a été créée pour accroître les performances de l'entreprise sur l'ensemble de la Supply Chain. Aigle International (CA 250 M€) appartient au groupe suisse Maus Frères (Lacoste, Gant, Parashop...). A noter que Jose Luis Duran, ancien patron de Carrefour, a rejoint tout dernièrement le groupe Maus Frères pour prendre à terme l'ensemble des activités internationales. JPG

 
 
 
 
WMS
Staples
poursuit le
déploiement
de LM7

Après avoir installé 8 sites européens, la société informatique a-SIS va équiper la nouvelle plate-forme polonaise du groupe Staples. Situé à Gdansk, ce bâtiment de 5.500 m² traitera la bureautique, le papier, les consommables, l'informatique et quelques produits alimentaires. Le logiciel LM7 pilotera les flux du stockage à la préparation de commandes en passant par le colisage. Afin d'optimiser le chemin de parcours des opérateurs en fonction du positionnement des acteurs, le principe de préparation pick then pack sera mis en place sur ce site entièrement manuel. JPG  
 
Résultats
financiers
Norbert
Dentressangle
aurait passé
le plus dur


Un CA pour le 1er semestre 2009 en baisse de 15,8% à 1.347 M€, un EBITDA qui décroît de 14% à 77,5 M€ et un résultat net qui chute de 38% à 9 M€. Depuis septembre 2008, la crise a fait des dégâts dans les activités de Norbert Dentressangle. Parallèlement, le groupe a abaissé son point mort en économisant 120 M€, grâce notamment à la réduction de 12% du parc véhicules et de ses effectifs, au moindre recours à la sous-traitance et à diverses actions telles que le gel des salaires, la renégociation des achats ou la restriction des frais généraux. Selon le PDG de ND, François Bertreau, la culture de management du groupe, « décentralisée et responsabilisante », a accéléré et facilité la mise en œuvre de ces mesures. Ces efforts d'ajustement portent apparemment leurs fruits puisque le 2nd trimestre 2009 est en « amélioration sensible » par rapport au 1er (+24% sur l'EBITDA, +51% de résultat opérationnel), même s'il faut intégrer la saisonnalité. Durant la période, le prestataire de transport et de logistique a quand même investi, notamment pour rajeunir son parc de camions.
« Si la conjoncture ne bouge pas, notre dimensionnement est tout à fait correct et nous sommes prêts à réaccélérer si l'activité reprend. Si elle continuait à chuter, ce que l'on ne pressent absolument pas, nous continuerions nos efforts d'adaptation »
, déclare François Bertreau.
Tout en précisant qu'il n’a pas une visibilité suffisante pour prévoir ni une dégradation supplémentaire, ni une amélioration sensible. JLR
Photo :
François Bertreau, PDG de Norbert Dentressangle
 
 
Résultats
financiers
(suite)
ND :
la logistique
s'en sort mieux
que le transport
C'est l'activité transport (55% du CA) qui a le plus souffert au sein du groupe Norbert Dentressangle lors du 1er semestre 2009 avec une chute du CA de 19,7% à 743 M€. L'effet de la baisse des volumes, particulièrement marquée dans les secteurs de l'automobile, de la métallurgie et du BTP, est estimé à 14%. En raison de coûts de restructuration significatifs, le résultat opérationnel courant est en baisse de 36%. Mais le point le plus bas semble avoir été atteint et des signes favorables ont été enregistrés en juin, selon le groupe. Depuis le début de l'année, plusieurs projets importants ont démarré pour Danone et la Fnac en France, Magneti Marelli en Italie et Frontline au Royaume-Uni. De son côté, la logistique a moins souffert sur le trimestre : -10,6% du CA, à 605 M€ et baisse de 21% du résultat opérationnel courant. Les deux marchés principaux de ND, la France et le Royaume-Uni, baissent de 6%, alors que les activités en Europe de l'Est restent en croissance (Pologne, République Tchèque, Roumanie).
Le groupe ND souligne par ailleurs « l'excellent taux de renouvellement » et le grand nombre d’études réalisées pour des clients durant la période. Plusieurs nouveaux contrats de taille significative ont démarré comme Habitat en France ou Intermarché en Pologne. JLR
 
 
Résultats
financiers
STEF-TFE
ne taille pas
dans son outil
de production



« Un phénomène historique absolument surprenant, du jamais vu depuis un demi-siècle ». C'est ainsi que Francis Lemor, PDG de STEF-TFE, qualifie la baisse de consommation de -6,2% en volume sur le 1er trimestre. Une tendance qui fait chuter les volumes de marchandises transportés par le groupe dans le réseau frais et surgelés : -4,7% en France au 1er trimestre 2009 et -10,2% en Italie notamment. Le CA groupe au 1er semestre s'en ressent, en baisse de 4,9% à 961 M€, parallèlement à une décroissance de 46,9% du bénéfice opérationnel (17,6 M€) et de 17,7% de l'EBITDA (55 M€). Un point positif néanmoins : la baisse des taux d'intérêts a bénéficié pleinement au groupe, dont l'essentiel de la dette est à taux variable. Sans surprise, le transport a été le plus affecté : -8,8% en CA (505 M€) et -62,9% du résultat opérationnel (4,4 M€). Mais la crise n'est pas seule en cause : plus de la moitié de la baisse du CA transport est imputable à la diminution des pieds de facture carburant liée à la baisse du prix du pétrole. Mais STEF-TFE choisit de ne pas réduire son outil de production en propre. « Compte tenu des contraintes réglementaires et opérationnelles, les capacités à court terme à réduire notre point mort sont difficiles », note Francis Lemor. Autrement dit, l'activité groupage/messagerie, avec un réseau de plus de 60 plates-formes en en flux tendus (15.000 destinataires par jour, 24 h/24), ne peut pas être facilement adaptée à la réduction des volumes. L'activité logistique a bien résisté, avec un CA semestriel en baisse de « seulement » 4,4% à 89,5 M€. Une décroissance imputée en partie à la réduction des stocks dans la distribution, conséquence de la LME : le taux de remplissage des entrepôts en surgelés a atteint 85,3% en cumul sur le semestre, soit 5 points en dessous des chiffres du 1er semestre 2008. JLR
Photo :
Francis Lemor, PDG de STEF-TFE
 
 
Résultats
financiers
(suite)
Gros contrats
en perspective
pour
STEF-TFE
Paradoxe : en cette période de récession, STEF-TFE n'a jamais reçu autant de sollicitations commerciales de la part de clients qui veulent refondre leur logistique. Plusieurs opérations commerciales « significatives » seraient attendues pour le 2nd semestre. « En septembre, nous allons démarrer pour 21 M€ de contrats annuels (15 M€ en France, 6 en Italie et en Espagne) », confirme Francis Lemor, qui précise également que l'outil industriel n'a jamais été aussi performant (taux de non qualité de 0,65% du CA pour le groupe). En France, des projets vont démarrer avec des groupes comme Codipal, Doux, Roullier ou Terrena Gastronome. Par ailleurs, STEF-TFE lance fin septembre un centre de consolidation pilote dédié aux surgelés à Arras, pour le compte de Carrefour. Si l'expérience est concluante, plusieurs autres centres pourraient être ouverts courant 2010. Cela dit, parler de reprise semble prématuré. « On y voit un peu plus clair qu'en mars, la saison estivale nous conforte dans le sens d'une relative amélioration, mais nous restons très prudents pour les mois qui viennent », insiste Francis Lemor. JLR  
 
Logistique
urbaine

Opération
Mobilité
Electrique
à Paris
La Mairie de Paris organise pendant 6 jours l'opération « Mobilité Electrique » qui va mettre en avant des sociétés de transports fonctionnant à l'énergie électrique. Parmi ces pionniers verts, la société Colizen sera présente pour présenter ses petits utilitaires électriques (3,8m de long sur 1,30m de large). L'occasion également de promouvoir un service de livraison à domicile qui permet au citadin de recevoir sa livraison sur rendez-vous entre 18h et 22h. Créée au début de l'année avec un premier site Porte d'Orléans, Colizen ouvrira une deuxième agence dans le nord de la capitale en octobre prochain. « Nous prévoyons le recrutement d'une quinzaine de collaborateurs pour cette nouvelle agence », précise Fabien Esnoult, Co-fondateur de l'entreprise, avant d'ajouter : « L'opération mobilité Electrique sera aussi l'occasion de rencontrer nos futurs ambassadeurs ». Cette opération se déroulera du vendredi 11 septembre au mercredi 16 septembre de 11h à 19h sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris. Accès libre et gratuit. JPG  
 
Contactez, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité

Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr


Nathalie Bier,
Assistante commerciale

Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
2 septembre 2009

SEPTEMBRE

Jeudi 10
Séminaire Möbius
« Chaque entreprise peut réduire son stock jusqu'à 50% ! »
Partenaire SCMag
De 9h à 13h30
Pari
s


Jeudi 17
de 8h30 à 12h30
à Paris
« Atelier S&OP
Workshop »

Organisé par
DIAGMA
Analysez, simulez, décidez,
pour mieux appréhender
la planification
de l'entreprise
.


Mardi 29

Matinée organisée
par Generix Group
« Spécial PME/PMI
Gagnez
en efficacité
logistique !
»
Animée par SCMag
De 9h à 13h
Hôtel Pasino
Aix-en-Proven
ce


Mardi 29
« Jeu S&OP »

Organisé par
MÖBIUS
en collaboration
avec Supply Chain Magazine
De 8h30 à 13h30
à Lyo
n