Croissance
externe

DDS Logistics
rachète Narval
Logistic
Software

DDS Logistics, éditeur de progiciels de transport vient d'acquérir Narval Logistics Software, une PME basée au Havre et positionnée sur les métiers du transit international et du transport routier. Jérôme Bour, Président de DDS Logistics explique que cette opération de croissance externe permet à son entreprise de se renforcer grâces aux ressources commerciales et techniques de cette entreprise : « L'activité sera maintenue au Havre, ce qui nous permettra d'y asseoir notre visibilité et notre présence commerciale. De plus nous allons enrichir notre offre car l'objectif c'est aussi de fusionner DDS Freight, notre outil pour les commissionnaires de transport, avec Narval Transit. Toutes deux sont construites sur les mêmes technologies et nous permettront de créer le meilleur produit du marché ». Fondée en 2002, Narval Logistic Software compte parmi ses clients China Shipping, Braid Logistics Europ, Maison Jamein, Transport Buffard... JPG
Photo : Armando do Amaral, fondateur de Narval
(à gauche) et
Jérôme Bour, Président de DDS Logistics

 
 
 
 
Transport
Philippe Grillot
(TLF)
plaide pour un
« répit fiscal »

« Ce n'est pas en plombant le pavillon français qu'on le rendra plus compétitif. Qu'on nous donne pour le moins un répit fiscal plutôt que d'alourdir la barque ». C'est sans langue de bois, entouré de sa toute nouvelle équipe de collaborateurs (voir photo) que le Président de TLF, Philippe Grillot, a évoqué vendredi devant la presse, un certain nombre de sujets au coeur des préoccupations de la fédération entreprises de transport et logistique de France. A commencer par « la pandémie de taxes supplémentaires », à savoir la taxe poids lourds en 2011, « un coup bas porté à l'activité transport », la taxe carbone, qui pourrait être multipliée par six par rapport aux estimations actuelles en raison de son indexation sur la valorisation boursière de la tonne de CO2, et la compensation de la suppression de la taxe professionnelle par la taxe carbone et la TGAP (taxe générale sur l'activité polluante), qui pénalisera « ceux qui ont beaucoup de main d'œuvre et de bâtiments immobiliers, comme les transporteurs et les messagers ». « Les marges des transporteurs ne permettent pas de supporter ces taxes sans les répercuter sur les chargeurs, qui auront le réflexe des les faire supporter par le client final, d'où une augmentation des prix à la consommation, et une baisse du pouvoir d'achat » prévient Philippe Grillot, qui trouve cela d'autant plus injuste que « le secteur a été très courageux sur le plan social, en résistant jusqu'à présent à toute tentation de licenciement massif (moins de 20.000 postes supprimés depuis le début de la crise selon TLF) ». La fédération a par ailleurs décidé d'agir : elle intentera en début d'année prochaine une action en justice contre les compagnies d'autoroutes pour réclamer la restitution aux transporteurs routiers d'un trop perçu estimé à 200 M Euros liée à l'augmentation des péages autoroutiers sans augmentation de la prestation. « Nous avons récupéré les éléments financiers et juridiques » a indiqué M. Grillot. JLR
Photo : Philippe Grillot (2e en partant de la gauche),
le Président de TLF, est entouré de
Claude Blot (à sa droite), Conseiller aux affaires extérieures, d'Hervé Le Jeune
(à sa gauche), le nouveau Délégué général de TLF,
de
Philippe Choutet, Conseiller pour les affaires sociales,
et de
Christine Leroy, Directrice de la communication.

 
 
Transport
routier

Risques
de blocage
à partir du
15 décembre

L'autre grande préoccupation actuelle de TLF porte sur les discussions actuellement au point mort avec les organisations syndicales en ce qui concerne la revalorisation des salaires dans le transport routier. La proposition de TLF fait la différence entre les augmentations salariales des minimas conventionnels 118-128 des conducteurs de messagerie, à +2,5%, et les augmentations salariales des grands routiers, limitées à 1,5%. Mais elle n’a pas reçu de réponse positive de la part des organisations syndicales qui menacent de bloquer les plates-formes des adhérents de TLF à partir du 15 décembre. « On ne peut pas continuer à dire qu'on est une profession attractive et payer les gens au SMIC. C'est ce que l'on veut faire, même si dans une fédération de 8.000 entreprises, il y en a qui ne sont pas d'accord » se défend Philippe Grillot. Pourquoi faire une proposition totalement différente entre la messagerie et les grands routiers ? Les conditions ne sont pas les mêmes : premiers sont payés sur la base de 37,5 heures par semaine, et les seconds sur 205 h mensuelles (le reste étant en heures supplémentaires et frais de déplacement). « C'est compliqué d'être conducteur de messagerie en ville, cela nécessite des compétences professionnelles et comportementales », justifie Philippe Grillot, qui précise que TLF réfléchit à la création d'un avenant dans la convention collective transports pour l'activité messagerie, comme cela a été fait pour les métiers de la Supply Chain. TLF ne cache pas son souhait de parvenir à un accord salarial en fin d'année, afin que ses adhérents puissent avoir suffisamment de visibilité au moment des négociations avec leurs clients chargeurs qui débuteront en mars avril. JLR

 
 
 
 
Mardis de la
Supply Chain
Retrouvez
le débat sur
le S&OP
en différé




Si vous n'avez pas pu assister en direct sur Internet au débat : « Sales & Operations Planning Global : pour une meilleure interactivité », vous pouvez à partir d'aujourd’hui retrouver l'enregistrement de l'émission. Ce débat réunissait mardi 24 novembre sur le plateau de Brainsonic Philippe Kagy, Responsable des offres SCM chez IBM Global Services, Karim Bahoul, Directeur des études et de la recherche IDC France, Philippe Rechaussat, Consultant (CPIM/CSCP) IBM Software Group et Jean-Philippe Guillaume, Directeur de Supply Chain Magazine. Les initiatives en matière d'excellence opérationnelle, les indicateurs clés pour mesurer l'efficacité de la planification, les chiffres des récentes études IDC, sont au nombre des sujets qui ont été abordés.
Pour vous connecter à l'enregistrement de l'émission, CLIQUEZ ICI.
Mardi 15 décembre à 11h30, prochaine émission en live :
« La gestion des stocks multi-échelons ».
 

Nomination
Jean-Louis
Natta,
promu chez
Hub Telecom
Jean-Louis Natta, 45 ans, prend la direction de la business unit « Traçabilité et Mobilité » de Hub Telecom (filiale d'ADP). Cette division spécialisée fournit des solutions clé en mains dans les domaines de l'identification, la traçabilité par codes-barres et RFID et la gestion de flottes de terminaux mobiles. Jean-Louis Natta aura notamment en charge la stratégie de développement, la politique marketing et commerciale ainsi que la mise en œuvre des synergies avec les autres entités du groupe. Ce diplômé de Sup Télécom Paris et titulaire d'un MBA HEC a débuté sa carrière en 1988 chez Tekelec Airtronic. Avant de rejoindre Hub Telecom, il a exercé chez IER (filiale du groupe Bolloré), différentes responsabilités, dont la direction de la division RFID. JPG
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr


Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations
et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr



Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr

Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

30 novembre 2009


DÉCEMBRE


Jeudi 10
COMPLET
« Lean Logistics/
NAGARA Game
»
Jeu organisé par
MÖBIUS
en partenariat avec
SCMagazine
Maximum de
24 joueurs
De 9h à 13h30
Paris 9
e


Jeudi 17
Séminaire organisé
par OM Partners
« Comment mettre
en place
le processus PIC
à l'aide d'une
solution logicielle
adaptée à votre
environnement ? »

Avec le témoignage
d’ArcelorMittal
En partenariat avec
Supply Chain
Magazine
De 8.30h à 12h
Novotel
Gare de Lyon,
Paris 12
e



FÉVRIER

Jeudi 11
et
vendredi 12
Formation
de 2 jours
organisée par
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h à 17h30
Paris La Défens
e