Immobilier
logistique

Une bonne
année 2009
pour Argan

Le patrimoine de la société Argan, foncière en immobilier logistique, s'établit au 31 décembre 2009 à 370,9 M€, ce qui correspond à une surface de 608.000 m2, contre 550.000 m2 fin 2008. De nouveaux bâtiments sont venus rejoindre son portefeuille (+83.000 m2), que ce soit par des développements dédiés (25.400 m2) ou par des acquisitions sélectives (58.000 m2). Les 25.400 m2 se répartissent sur deux programmes : l'extension de 20.700 m2 d'une plateforme pour BSH, à Tournan-en-Brie (77) et le développement d'une plateforme à température dirigée pour TGR Logistique, à Bruges (33). Parallèlement, le groupe, qui poursuit la concentration de son activité sur des zones particulièrement dynamiques (Ile-de-France, Orléans et Rhônes Alpes), a cédé en 2009 25.000 m2 d'actifs. Parmi les grands clients figurent Geodis, Caterpillar Logistics, ND ou K+N, mais aussi l'Oréal, qui a choisi Argan en 2009 pour le développement d'une plateforme de 40.000 m2, à Roye (80). Ce site devrait être certifié HQE et livré en juin 2010. Il s'agira du quatrième actif réalisé pour le spécialiste des produits cosmétiques. D'autre part, la société a allongé ses baux, de 5,8 ans (2008) à 6 ans (2009). Le taux d'occupation atteint la valeur de 99,5%. Enfin, sur l'exercice 2009, les revenus locatifs s'établissent à 30,2 M€ (+13,5%). Pour 2010, Argan veut confirmer son positionnement de pure player de l'immobilier logistique, et affiche une volonté de poursuivre sa croissance en s'appuyant sur des « critères A-P-L » (actifs de catégorie A, situés dans des emplacements Prime et loués pour de longues durées). JF
Photo : l'équipe dirigeante d'Argan. Sur la gauche,
Jean-Claude Le Lan, Président du conseil de surveillance.

 
 
 
 
Conseil
KPMG France
voit la SCM
du côté cash


« L'élément clé, c'est que dans les entreprises, les opérations et la finance doivent parler le même langage. Nous construisons un pont entre elles ». C'est ainsi que Cyril Schlup, Directeur de l'entité Cash Management, résume en quelques mots la vocation de son équipe d'une dizaine de consultants, créée en 2007 au sein de KPMG France. Sa spécialité : l'amélioration du BFR (Besoin en Fonds de Roulement) opérationnel par la mise en oeuvre d'actions concrètes, sur le terrain. Comme par exemple la constitution d'un tableau de bord « orienté cash » ou la définition d'objectifs appropriés pour chaque niveau d'opération (achats, Supply Chain, etc.). « La taille de lot ne parle pas au financier, alors que le BFR peut être le lien pour faire ce rapprochement avec les opérations », souligne-t-il. En prônant une vision globale sur les trois cycles : client, fournisseur et Supply Chain. « C'est seulement en regardant les trois éléments ensemble, le cash, les coûts et le service client que l'on peut prendre les bonnes décisions. Or, trop souvent les sociétés n'en considèrent qu'un seul dans leurs projets Supply Chain, sans prendre en compte les impacts sur les autres cycles ». En ces temps de crise, le BFR et la baisse du niveau de stocks deviennent des sujets d'actualité. « Les stocks ont fondu, mais c'est plutôt le résultat d'une baisse d'activité que d'un changement structurel et culturel. Cela ne veut pas dire que l'on sait travailler avec des niveaux de stocks réduits. Quand on sortira de cette crise, il y a un risque d'oublier un peu la partie cash et BFR, et de revenir à un mode opérationnel qui appartient au passé », prévient toutefois Jean-François Praud, Senior Manager chez KPMG Cash Management. JLR
Photo : Cyril Schlup, Directeur Cash Management KPMG
 
 
APS
TXT améliore
les prévisions
de Zannier
Deux ans après la mise en place d'un outil de prévision et de pilotage de la demande (TXTDemand de l'éditeur TXT e-Solutions), le groupe Zannier observe des résultats positifs et très encourageants. La meilleure fiabilité des prévisions permet apparemment au spécialiste des vêtements pour enfants de tenir les objectifs de taux de service fixés par les distributeurs, à savoir 100% pour les livraisons d'implantation et 98% pour le réassort. Avec en outre une réduction de 10% des stocks résiduels en fin de saison, ce qui limite la cannibalisation sur les saisons suivantes et préserve les marges. « Nous sommes satisfaits des résultats obtenus avec TXTDEMAND. La meilleure visibilité sur la demande future apportée par l'outil nous a permis d'obtenir des prévisions plus précises et d'améliorer notre niveau de service et l'efficacité de nos processus Supply Chain », se réjouit Martine Thibault, Directrice de la Division Permanent du Groupe Zannier. La solution a été mise en œuvre en janvier 2008 sur l'ensemble des produits et réseaux de distribution de la division sous-vêtements enfant (Absorba, Chipie, IKKS, etc.) de Zannier. JF  
 
 
 
Douanes
Nouvelle vague
de certifications
des
plates-formes
informatiques
Les changements imminents en termes de réglementation et de dématérialisation des formalités douanières ont conduit les éditeurs à adapter leurs applications dans le but d'obtenir une certification de la part de la DGDDI (Direction Générale des Douanes et Droits Indirects). C'est ainsi que MGI (Marseille Gyptis International) vient d'annoncer que son application M-customs (MareNostrum customs) était la première à être certifiée ICS par la douane française. Rappelons qu'ICS (Import Control System), qui prendra effet le 1er janvier 2011, rendra obligatoire à l'import la déclaration sommaire anticipée des marchandises avant le début des opérations de chargement. De son côté, Conex rend publique l'obtention de sa certification ECS en mode EDI, à la fois pour sa plate-forme et son logiciel. L'ECS est le pendant d'ICS à l'export. Elle instaure également des déclarations préalables par voie électronique. Elle est déjà effective dans sa version fiscale et sera obligatoire dans sa version sécuritaire, à partir du 1er janvier 2011. Par ailleurs, Conex vient également de lancer EMCS via Conex, sa solution adaptée au traitement électronique des accises (taxes spécifiques sur le tabac, les alcools et l'énergie) qui sera obligatoire pour les entreprises concernées à partir du 1er avril 2010 en ce qui concerne les Document d'Accompagnement Administratif pour les marchandises réceptionnées, et à compter du 1er janvier 2011, pour les flux sortants. MGI et Conex seront présent sur la SITL. JLR  
 
ERP
Kusmi Tea
boit du petit lait
avec Cegid
Business
Manufacturing
Moins de trois mois pour déployer et deux ans seulement pour rentabiliser l'investissement total. Pour un projet ERP comprenant une gestion de production couplée à une gestion commerciale et à une comptabilité, ces chiffres ont de quoi faire rêver bon nombre de directeurs informatiques. C'est le bilan flatteur de la mise en œuvre de Cegid Business Manufacturing en 2008 chez Kusmi Tea, une marque grand public destinée à la distribution de thé conditionné dans le monde entier à travers des réseaux sélectifs et des magasins en propre. « En 13 jours, nous avions formé tout le personnel concerné et nous pouvions déjà créer nos premières bases articles, lancer nos ordres de production, gérer nos stocks et nos achats et même payer directement nos fournisseurs », souligne Bruno Contrepoids, Responsable informatique de Kusmi Tea. L'ancienne maison de thé Kousmichoff, rachetée en 2003 par le groupe français Orientis, a également mis en place un module EDI afin d'intégrer l'activité e-commerce dans la gestion commerciale de Cegid Business. D'après Cegid, l'ERP a permis dès les premiers mois de synchroniser l'ensemble des flux en y intégrant les contraintes d'approvisionnement, de placement de production et de délais logistiques. Kusmi Tea réalise un CA de 7,5 M€ et emploie 70 salariés. JLR  
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr


Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations
et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr



Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

11 février 2010


FÉVRIER


Jeudi 11
et
vendredi 12
Formation
de 2 jours
organisée par
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h à 17h30
Paris La Défens
e


Jeudi 11
Colloque Supply Chain Meter
organisé par CNAM
« Le projet Supply
Chain Meter »

Partenaires :
Generix Group, Möbius, Planipe
et Supply Chain
Magazine
De 8h30 à 12h
Paris 16
e


Jeudi 18
Séminaire MÖBIUS
« La Supply Chain
est-elle un levier
de rentabilité
financière ? »

en partenariat
avec SCMagazine,
Paris 9e
de 9h à 13h3
0


MARS

Jeudi 11 et
vendredi 12

Les Journées des
CPIM de France
« Crise économique
et Performance :
La Supply Chain,
facteur
de pérennité »

Jeudi : 8h-22h
Vendredi : 8h-12h30
Palais des Arts
et des Congrès
Issy-les-Moulinea
ux


Jeudi 11

« Tour 2010 »
Organisé par
GENERIX GROUP
« Solutions
collaboratives
Plus réactifs
ensemble »

Partenaire
SCMagazine
de 8h30 à 12h30
Cercle National
des Armées
Par
is 8e


Mardi 23 au
vendredi 26

Salon SITL
« Semaine
Internationale
du Transport et
de la Logistique »

De 9h à 18h
vendredi 9h à 17h
Paris Nord
Villepinte - Hall
6