Rachat
RedPrairie
racheté par
New Mountain
Capital

L'éditeur RedPrairie vient d'annoncer qu'un accord définitif vient d’être signé avec un fonds d'investissement affilié à New Mountain Capital (Private Equity), en vue de son rachat. « Notre objectif est de devenir un acteur majeur dans la mise en œuvre de solutions pour la productivité des industriels et des distributeurs » a déclaré Mike Mayoras, le CEO de RedPrairie . « Notre alliance avec New Montain Capital va nous permettre d'atteindre plus rapidement nos objectifs. Nous pensons qu'elle constitue une réelle opportunité pour créer plus de valeur à notre base installée et pour nous ouvrir de nouveaux marchés ». RedPrairie intervient sur le marché de la Supply Chain avec une suite logicielle qui couvre un vaste champ d'applications. Cette société, qui dispose d'une vingtaine de bureaux dans le monde, s'est illustrée ces dernières années par différents rachats de sociétés concurrentes ou complémentaires comme MarcGlobal, Alta A/S ou encore BlueCube Software. JPG

 
 
 
 
Spécial
avant-première
SITL

Opti-Time,
deux moteurs
pour une suite



L'éditeur Opti-Time compte profiter de la SITL Europe, qui se tiendra du 23 au 26 Mars à Paris Nord Villepinte (Hall 6), pour présenter une première version de son offre complètement unifiée. Ce sera en effet la première fois depuis la fusion en 2008 de Magellan Ingénierie et de Delia Systems que les deux moteurs d'optimisation, respectivement TourSolver (planification prévisionnelle, stratégique) et Opti-Time On Demand (planification en temps réel et optimisation incrémentale des ressources et des interventions), se retrouveront dans un même logiciel. Son nom : Opti-Time Resource Management Suite. « Le moteur universel d'optimisation n'existant pas, certaines problématiques ont besoin d'une optimisation temps réel, d'autres de planification routière, et de plus en plus de clients ont besoin des deux, d'où cette association des deux moteurs, de manière transparente » indique Bertrand Eichinger, Directeur marketing d'Opti-Time. L'éditeur, qui a décliné son offre en six « métiers », a connu en 2009 une croissance de son CA de 18% à environ 4 M d'Euros. Si l'objectif de chiffre d'affaires pour 2010 est relativement mesuré (4,3 M d'Euros), l'ambition d’Opti-Time est de viser la barre des 10 M d'Euros d'ici à 2012. « C'est un marché en pleine expansion. D'après le Gartner, le taux d’équipements en outils d'optimisation de tournées n'est aujourd'hui que de 18%, et il devrait monter à 40% d’ici à 2012 » déclare Pierre-Yves Minarro, le PDG d'Opti-Time. « Autrement dit, le chiffre d'affaires que l'on a fait sur les cinq ou six dernières années, nous allons le réaliser sur les deux ou trois ans qui viennent » ajoute-t-il confiant. JLR
Photo: Pierre-Yves Minarro, PDG d'Opti-Time
 
 
Résultats
Le recul de
Gefco en 2009
Gefco, qui s'est pris la crise économique mondiale et le recul des ventes automobiles de plein fouet, affiche un net recul de son chiffre d'affaires en 2009. Celui-ci s'établit à 2,88 milliards d'euros contre 3,53 milliards d'euros en 2008. Dans sa lettre d'information, la filiale de PSA souligne néanmoins que son résultat opérationnel est resté stable (en pourcentage) : 3,5% du CA cette année (102 M€), contre 3,6% l'année précédente. JPG  
 
 
 

ETUDE
AFT IFTIM
Une accalmie
après une crise
plus dure
que prévu







La crise a frappé en 2009 plus violemment que pressenti en 2008 les sociétés et les organisations logistiques. C'est ce qui ressort notamment de la 16ème enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique menée par Valérie Castay et Jean-André Lasserre du Département des Etudes Transport & Logistique de l'AFT-IFTIM. Du 11 au 29 janvier 2010, ils ont interrogé des Responsables logistiques et des DRH de 555 établissements (représentant sept secteurs d'industrie, commerce et prestations logistiques). 69% des établissements interrogés déclarent avoir ressenti la crise en 2009 et 57% d'entre eux, plus durement en 2009 qu'en 2008. De plus, si le maître mot de la précédente enquête était la sauvegarde des emplois en jouant sur les variables d'ajustement (Interim, congés, RTT...), la réalité a été plus brutale. En effet, le fléchissement de l'activité a poussé les établissements à recourir davantage aux licenciements économiques (17% dans l'Automobile et 12% chez les prestataires logistiques de plus de 100 pers.), au chômage technique (49% dans l'Auto.) et au non remplacement des départs (32% dans l'Auto., 29% chez les prestataires de +100 salariés). Cependant, 49% des établissements déclarent avoir recruté des cadres (et 36%, des techniciens et agents de maîtrise) pour renforcer la stratégie et l'organisation logistiques. Avec le retournement du marché de l'emploi (plus de pénurie), les recrutements, effectués essentiellement pour remplacer des départs, favorisent plutôt les diplômes au détriment des titres professionnels. Au niveau de la relation avec les prestataires logistiques, les spécifications environnementales se banalisent dans les cahiers des charges des donneurs d'ordres (83% des établissements les mentionnent contre 20% environ en 2007). Les donneurs d'ordres insistent aussi sur leurs besoins d'information temps réel et de traçabilité. Enfin, Le pourcentage d'établissements de plus de 100 salariés qui sous-traitent des opérations logistiques ou de transport a reculé de 3 points en 2009 et pourrait encore baisser de 6 points cette année. « Nous sommes dans une situation de sortie de crise, mais très laborieuse, résume Jean-André Lasserre. La compréhension de l'évolution de l'activité n'est pas encore assez claire pour prendre le risque d'ajuster les effectifs vers le haut. » Toutefois, les signes d'une embellie se profilent avec des carnets de commandes qui se garnissent (65% des établissements du secteur auto observent des signes de reprise). Et peu d'établissements prévoient de prendre en 2010 de nouvelles mesures de licenciement (1% des établissements de +de 100 salariés), chômage technique (2%) ou mises en congés (1%). CP
Photo: Jean-André Lasserre, Directeur des Relations Institutionnelles et des Etudes à l'AFT-IFTIM
 
 
Environnement
La Flèche
signe la charte
de l'Ademe
La Flèche, filiale transport du groupe ID Logistics a signé mercredi dernier la Charte de l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), et initié un plan d'action en faveur de l'environnement. Celui-ci se traduit par la modernisation de la flotte pour moins consommer et limiter les gaz polluants, suivre la consommation pour réduire les émissions de CO² et former les conducteurs à l'éco-conduite. Par ailleurs La Flèche s'engage à optimiser le coefficient de chargement des véhicules, ses itinéraires, ses tournées et réduire les trajets à vide. Enfin, le transporteur va favoriser le recours à des modes alternatifs ou complémentaires à la route. Cette société est d'ailleurs déjà présente dans le combiné rail-route avec une participation de 25% dans le capital de l'opérateur Froid-Combi. Cette démarche en faveur de l'environnement s'inscrit dans une stratégie développée par le groupe ID Logistics depuis plusieurs années. La Flèche est spécialisée dans le transport à valeur ajoutée. Elle dispose d'une flotte de 600 véhicules et réalise chaque jour plus de 250 camions complets pour des clients comme Carrefour, Intermarché, Casino, Castorama, l'Oréal, Kraft ou encore la Grande Récré. Son CA a atteint 50 millions en 2009. Cette entreprise, dont le siège social est à Cavaillon, emploie actuellement 550 collaborateurs. JPG
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr


Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations
et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr



Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

26 février 2010

MARS

Mardi 9
COMPLET
Petit-Déjeuner Débat
organisé par
l'ESSEC et DIAGMA

« Lean logistics
et juste-à-temps :
amis ou ennemis
du développement
durable ? »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 10h45
Maison des ESSEC
Paris 16
e


Jeudi 11 et
vendredi 12

Les Journées des
CPIM de France
« Crise économique
et Performance :
La Supply Chain,
facteur
de pérennité »

Jeudi : 8h-22h
Vendredi : 8h-12h30
Palais des Arts
et des Congrès
Issy-les-Moulinea
ux


Jeudi 11

« Tour 2010 »
Organisé par
GENERIX GROUP
« Solutions
collaboratives
Plus réactifs
ensemble »

Partenaire
SCMagazine
de 8h30 à 12h30
Cercle National
des Armées
Par
is 8e


Vendredi 19

Rencontre AZAP
DAUPHINE
Paris Université
« Saisonnalité dans la Supply Chain :
comment la gérer et en tirer parti ? »

Partenaire
SCMagazine
De 14h à 17h
Dauphine Université
Paris
16


Mardi 23
au
vendredi 26

Salon SITL
« Semaine
Internationale
du Transport et
de la Logistique »

De 9h à 18h
vendredi 9h à 17h
Paris Nord
Villepinte - Hall
6


Mardi 30

Conférence organisée
par CITWELL
« Prévision
& Planification :
transformer
pour réussir ! »

Témoignage
AIRWELL
De 8h30 à 11h30
Hôtel Le Lotti,
Paris 1
er


AVRIL

Jeudi 1er

Petit déjeuner
organisé par
RAYONNANCE
« Applications
mobiles sur PDA
et Tablet PC pour
le suivi et
la traçabilité des missions terrain
de vos
collaborateurs
nomades »

En partenariat avec :
MICROSOFT,
SCMagazine
et MOBILIS
De 8h30 à 11h30
Au Mood, Paris 8
e


Jeudi 1er

CEGID organise
au Marriott Paris
Rive Gauche
« Le RetailForum 2010 : Maîtrisez
les 4 leviers
de compétitivité :
Sourcing, construction
de l’offre, Réassort, performance magasin »

En partenariat
avec SCMagazine
De 9h à 17
h


Jeudi 29

Conférence organisée
par CITWELL
« Prévision
& Planification :
transformer
pour réussir ! »

Témoignage
AIRWELL
De 8h30 à 11h30
Hôtel Radisson,
Lyon 3
e