Spécial
Manutention
Savoye met
le paquet sur
l'automatisation

Savoye lance un nouveau concept d'automatisation globale, le CPU (Compact Picking Unit). Outre l'amélioration des performances de l'entrepôt, il permet de réduire sa surface de 40% et ses coûts de fonctionnement de 30 à 40%. Le retour sur investissement est en moyenne de trois ans. Le CPU associe dans une offre globale : le logiciel de gestion d'entrepôt, le lancement automatique et dynamique, le système de préparation goods-to-man et l'automatisation de l'emballage. Il ne vise pas seulement à améliorer la performance de la préparation de commandes puisqu'il impacte aussi le rangement après réception, le réapprovisionnement et le slotting. Une baisse de 60% des mouvements en stock est ainsi possible. « L'investissement «système» est plus important qu'avec un concept classique de convoyeur à gares et, a fortiori, qu'une préparation manuelle des commandes. Mais il est relatif quand on le met en perspective avec une nette diminution de la surface, donc de l'investissement immobilier (ou du loyer, selon le mode de financement de l'entrepôt). Au total, l'entrepôt tout équipé ne coûte que 0 à 20% de plus que dans le cadre d'un entrepôt totalement manuel. La baisse des coûts opérationnels justifie largement cette différence d'investissement », commente Jean-David Attal, Directeur du Développement Savoye. Les aspects qualitatifs sont également soulignés par Savoye : amélioration de la qualité de préparation ; prise en compte du volet développement durable (moins de chauffage, éclairage et chariots élévateurs grâce à la réduction de surface, moins de camions sur les routes via l'utilisation de machines d'emballage, et meilleur confort pour les opérateurs). Ce concept CPU s'adresse aux entrepôts de taille moyenne ou importante, réalisant de 5.000 à 50.000 lignes de commandes par jour. JF
Photo : le CPU ©Savoye


 
 
 
 

Spécial
Manutention
Interroll
présente
son tambour
moteur
synchrone

Après une présentation en avant-première il y a un an en Allemagne, au salon SPS, c'est au tour de la France de découvrir, à l'occasion du salon de la manutention, la dernière nouveauté d'Interroll : le tambour moteur synchrone, destiné à la motorisation de convoyeurs. « L'idée a été de réunir deux technologies existantes et à en tirer leurs avantages : le tambour moteur asynchrone (simplicité, compacité, un seul composant, hygiène) et le servomoteur (forte densité de puissance, dynamique, précision) », explique Stéphane Lambert, Responsable produit et Ingénieur d'application. Au niveau de la puissance, ce moteur présente des qualités notables. Grâce à un couple constant élevé, il peut être utilisé aussi bien à haute (jusqu'à 4,4 m/s), pour des plateformes de tri par exemple, qu'à basse vitesse (jusqu'à 0,0015 m/s), pour des processus de l'agroalimentaire (découpage, etc.). Par ailleurs, son rendement énergétique est de 82%. « Il permet d'économiser 30% d'énergie par rapport à un moteur asynchrone », complète Stéphane Lambert. En conséquence, l'échauffement est amoindri (<45°C). Sa capacité d'accélération est très élevée, jusqu'à 151 m/s2 grâce à une très faible inertie. « Par rapport aux technologies asynchrones, le tambour moteur synchrone sans capteurs offre un couple constant plus élevé sur des plages de vitesses étendues », ajoute Stéphane Lambert qui énumère d'autres avantages tels que sa simplicité de mise en place, son « design hygiénique » (IP66 ou IP69 en option, certification EHEDG, ECOLAB, etc.) et la décentralisation du pilotage du moteur (positionnement du variateur à côté du moteur). « Le surcoût à l'investissement pour cette technologie est de l'ordre de 15-20% et le ROI d'environ 18 mois », conclut Stéphane Lambert. JF
Photo : le tambour moteur synchrone ©JF


 
 
TMS
France Air
choisit
le TMS de
DDS Logistics
France Air, le spécialiste de la conception et de la distribution de matériel aéraulique, fait le choix de la solution TMS DDS Shipper de l'éditeur DDS Logistics. DDS Shipper permet de gérer l'ensemble des flux aval et directs fournisseurs. Cette solution calcule les tarifs, affrète les transporteurs, envoie les ordres de transport, de groupage, édite le document en automatique, etc. En outre, elle offre la possibilité de mesurer le taux de service et de l'améliorer. « Avec DDS Shipper, nous avons une vision globale sur les prix et les prestations des transporteurs, la vérité des chiffres. Nous mesurons le respect de leurs engagements sur le délai le plus court. Entre nos calculs et ceux des transporteurs, il pouvait y avoir une différence sensible », développe Olivier Davoine, Directeur Supply Chain France Air. Enfin, certaines fonctions à l'instar de «la prise de rendez-vous» et «l'édition d'étiquettes codes-barres» s'avèrent être des avantages significatifs dans le service client et la relation avec les transporteurs. Concernant la deuxième, Olivier Davoine confie : « avec ce système, les transporteurs n'ont plus à ré-étiqueter les colis sur leurs plateformes. Ils savent exactement quel chemin doit parcourir la marchandise. Cela leur fait gagner du temps et évite les erreurs. Certains transporteurs nous ont même proposé des rabais si l'on adoptait ce système avec eux ». La mise en place du module «contrôle factures», pour améliorer le service client, est la prochaine étape. JF
Photo : France Air ©France Air


 
 
 
 

RFID
Affluence au Fashion Day
de Check Point







Beaucoup de monde mardi dernier au « Fashion Day »,
un événement organisé par la société Check Point en partenariat avec Supply Chain Magazine. Cette journée de conférences et d'échanges visait à faire un point précis sur l'intégration de la RFID chez les fournisseurs de la mode et du textile. Dès l'ouverture Matthieu Le Taillandier, Directeur général de Check Point a tout de suite précisé que le propos se limiterait à la lutte contre la démarque et la gestion des inventaires en magasin. Une orientation, volontairement restrictive dans le but d'éviter un éparpillement des interventions et permettre de se focaliser sur un aspect concret et immédiatement applicable de la RFID. Au cours de l'après-midi, Olivier Burah, (Merchandise Visibility Solutions) s'est attaché à dresser un tableau des bénéfices obtenus sur les performances logistique et magasin. Exemples à l'appui, cet expert de la RFID a montré comment certaines enseignes de la Grande Distribution (Américaines, britanniques mais également françaises), avaient obtenu des gains importants grâce à une optimisation du temps sur le point de vente, une disponibilité à la vente plus rapide, une réduction des ruptures de stocks et à une diminution sensible du vol. Mais le clou de la journée était sans doute la démonstration sur place, dans un magasin créé pour la circonstance, de l'efficacité des solutions proposées. Le public a en effet pu visualiser la manière de gérer les flux de marchandises (en l'occurrence des vêtements sur cintres et en cartons), dans un environnement RFID, et a mieux compris le double usage de cette technologie appliquée à la fois pour la gestion des inventaires et la lutte contre le vol. Jean-Christophe Lecosse, Directeur de CN RFID, s'est dit confiant dans une technologie désormais mature et abordable. Stephen Cren d'EPC Global, s'est pour sa part, attaché à souligner l'importance de la standardisation en reprécisant le contexte réglementaire et législatif. En résumé une journée très dense qui a permis d'évacuer les délires et les fantasmes au profit d'une réalité plus simple, à portée de main pour les professionnels de la mode et du prêt à porter. JPG
Photo ci-contre : Matthieu Le Taillandier
et
Olivier Burah


 
 
INVITATION
La logistique
pour tous
de l'itinéraire
piéton
à l'optimisation
de tournées
PTV Loxane vous invite jeudi 9 décembre de 9h à 14h au Pavillon Gabriel pour son événement annuel. Pour cette 6ème édition, l'éditeur informatique a choisi un thème original : la logistique pour tous, du calcul d'itinéraire piéton à l'optimisation de tournées multi-dépôts. Au cours de cette demi-journée de nombreux témoignages d'utilisateurs dont :
Gefco : mise en place du distancier cartographique pour l'ensemble du Groupe.
IER : présentation de cas clients. Intégration des composants cartographiques dans les solutions globales IER pour les transporteurs
Davigel : témoignage et retour d'expérience sur les gains obtenus par l'optimisation de tournées pour ses 550 véhicules.
EIFFAGE Travaux Publics : visualisation géographique des données.
Grenoble Alpes Métropole : nouveau service proposé aux grenoblois pour leurs déplacements urbains à travers un site Internet dédié.
Parabellum [Lauréat Trophée de l'Intégration 2010] :
présentation de la solution indiGO, la référence en géomarketing stratégique.
Programme complet et
inscription à cette matinée gratuite, CLIQUEZ ICI.

 
 
PMI
Yourcegid
Industry
intègre
une solution
de prévisions
L'éditeur de progiciels de gestion Cegid a complété sa solution Yourcegid Industry, destinée aux PMI et groupes de PMI de plus de 100 personnes, par une solution intégrée d'anticipation de la demande. Demand Forecasting , c'est son nom, permet aux Directions Générale, Marketing et Commerciales de fixer des objectifs de CA et de calculer des prévisions sur la base d'historiques de ventes dans un environnement multi canal. « La solution Demand Forecating se déploie rapidement et simplement dans l'entreprise. Opérationnelle en seulement trois mois, elle permet de percevoir ses premiers bénéfices quelques mois après sa mise en œuvre. Ainsi, les premières sociétés qui utilisent la solution Demand Forecating obtiennent des gains de l'ordre de 10 à 15% sur la disponibilité de leurs produits, la réduction de leurs invendus et la maîtrise de leurs délais », affirme Franck Chekki, Directeur du marché Manufacturing Industry chez Cegid. CP  
 
Industrie
Alliance
de Newtec et
BA Systèmes
Le spécialiste des systèmes de fin de ligne pour les industriels Newtec et celui de la manutention et du stockage automatique BA Systèmes viennent de nouer un partenariat stratégique. Grâce à cette alliance, ils sont capables de proposer aux industriels une gamme complète de produits de bout de ligne et de distribution : systèmes de palettisation, convoyeurs de palettes, AGV (Automated Guided Vehicules), logiciels... Basé à Rennes, BA Systèmes compte 90 collaborateurs et plus de 200 sites installés. De son côté, Newtec aligne plus de 10.000 systèmes installés dans plus de 50 pays pour un CA 2009 de 52 M euros et 335 collaborateurs. Tous deux comptent des références prestigieuses comme Coca Cola, Danone, Mars, Nestlé... CP  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

25 novembre 2010


NOVEMBRE


Du Lundi 22
au Jeudi 25

Manutention
2010

Parc des expositions
Paris-Nord Villepinte
Conférences SCM
le 22 novembre




Mercredi 24 et
Jeudi
25
Salons
Progilog/
Traçabilité

RFID Awards :
jeudi 25
Parc des Expositions
de la Porte de
Versailles, Par
is



Jeudi 25

« Séminaire
Satisfaction
Client ! »

avec
le témoignage
de CARGLASS
MOBIUS
en partenariat
avec SCMagazine
De 8h30 à 13h30
Paris
9e



Mardi 30

Soirée-débat
organisée
par le réseau
GOL et l'AFL
« Gérer les nouvelles menaces sur la logistique »
A partir de 19h30
CFA Mederic
Paris 17
e



DÉCEMBRE


Du mercredi 1
au vendredi 3
SIMI
« Salon de l'immobilier
d'entreprise »

Palais
des Congrès
Paris




Jeudi 2

Conférence
RAYONNANCE Technologies
et OPTI-TIME

« Planifier
les tournées d’interventions
et gérer vos interventions sur
un terminal mobile
PDA & Tablet PC »

De 9h à 11h30
au Mood,
Paris 8
e



Vendredi 3

Conférence
EURODECISION
« Le schema
directeur
logistique »

Partenaires
SCMagazine et
l'Université
Paris Dauphine
De 14h à 17h
Université
paris Dauphin
e



Jeudi 9

Evénement
annuel
PTV LOXANE
« La logistique
pour tous : du
calcul d'itinéraire
piéton à
l'optimisation
de tournées
multi-dépôts »
En partenariat avec
SCMagazine
De 9h à 14h,
Pavillon Gabriel
Paris 8
e



Jeudi 9

Conférence
organisée par
PREACTOR
« Planification
&
ordonnancement »

Partenaire
SCMagazine
De 9h15 à 18h30
Disneyland Par
is



Mercredi 15

Petit déjeuner
organisé par
INFOS
« Des outils et
des applications
pour l'encaissement sécurisé
en mobilité »

De 8h30 à 11h
Maison des
Arts et Métiers,
Pari
s 16e