A qui profite
le crime ?

« C'est une forme de meurtre économique ! » a lancé voici quelques jours Laurence Parisot stigmatisant le conflit des dockers. Les victimes ? D'abord les ports français qui, de par leur position géographique, devraient occuper une position majeure en Europe. Ensuite toutes les économies locales qui dépendent étroitement de l'activité maritime. Enfin l'économie nationale forcément impactée par ces blocages à répétition. Reste qu'en matière de criminalité, les meurtres sont en général commis par ceux qui en retirent un avantage direct. Alors à qui profite le crime ? En la circonstance les principaux bénéficiaires ne sont pas les coupables désignés, mais des compétiteurs internationaux ravis : Anvers, Rotterdam, Gênes, Barcelone et bientôt Tanger. Quant aux « présumés coupables », montrés du doigt comme des nantis profitant abusivement de leur pouvoir de nuisance, ils ne retirent aucune gloire de la situation. Dans ces circonstances, comme le rappelle Patrick Daher, président du conseil de surveillance du Grand Port Maritime de Marseille, il est impératif de faire aboutir la réforme portuaire et urgent d'instaurer la paix sociale par le dialogue. Et pourquoi pas inventer de nouvelles règles pour dépasser le corporatisme et associer plus étroitement certaines catégories aux enjeux économiques ? JPG

 
 
 
 

Bourse de fret
B2Pweb,
la petite bourse qui monte,
qui monte...








L'offensive de B2PWeb pour devenir une alternative économique face à Teleroute et Nolis (groupe Wolters Kluwer) bat son plein en ce début d'année. Y compris en termes de communication : la bourse de fret a annoncé vendredi à l'ensemble des transporteurs français que les offres de fret du Groupe Gefco sont désormais déposées « en priorité » sur B2PWeb depuis le 10 février 2011. Le 1er février, c'était la même information, mais concernant le groupe Geodis. Parallèlement à ce « buzz » savamment orchestré depuis janvier, la bourse de fret professionnelle lance une promotion de trois mois gratuits pour tout nouvel abonnement avant le 30 juin. « Depuis la deuxième semaine de janvier, nous enregistrons chaque jour environ une centaine de nouveaux transporteurs qui souhaitent s'abonner à B2Pweb » nous confie Benoît Aujay, Président de la SAS B2PWeb, qui revendique un panel d'environ 4.500 transporteurs utilisateurs. Rappelons que l'ancienne BDFWeb, basée à Cavaillon, est devenue en septembre 2009 B2PWeb (Bourse Premium Professionnel) suite à l'entrée dans son capital de plusieurs groupements du transport (Astre, Flo, Evolutrans et Tred Union notamment). Elle est aujourd'hui contrôlée à 51,8% par la holding professionnelle H2P, qui regroupe une multitude d'acteurs français du transport. « La mayonnaise est en train de prendre. Nous avons gagné la première manche, qui consistait à mettre en place en moins d'un an bourse de fret professionnelle sur le marché. Si on veut gagner la deuxième manche, à nous de faire en sorte de monter au créneau avec dynamisme » lance Vincent Le Prince, Président de H2P. Traduction : durant le premier trimestre 2011, un nombre « relativement conséquent » de transporteurs, petits, moyens ou grands devrait progressivement s'engager à prendre des actions au sein de leur entreprise pour tendre vers une utilisation exclusive de B2Pweb d'ici début avril.
A suivre... JLR
Photo 1 : Vincent Le Prince, Président de H2P
Photo 2 :
Benoît Aujay, Président de la SAS B2PWeb
Photo ci-dessous : capture d'écran de B2Pweb



 
 
Bourse de fret
(suite)
Teleroute affiche
sa sérénité…
et sa neutralité



Que pense Teleroute, le leader incontesté du marché français de la bourse de fret, de cette initiative B2PWeb d'une bourse de fret exploitée « par les transporteurs, pour les transporteurs » ? « De notre côté, les volumes ont été excellents en 2010, avec une augmentation très forte de la dépose de fret. Au regard des chiffres, nous pouvons considérer que B2P n'a absolument pas fait de mal à Teleroute en termes de volume » déclare François Denis, son Directeur Général délégué. Et de préciser que les grands groupes comme Geodis ou Gefco travaillent toujours beaucoup avec Teleroute. « Même les actionnaires de B2P ont augmenté fortement leur utilisation de Teleroute en 2010 » ajoute-t-il. Face aux arguments tarifaires de B2PWeb (forfait par site plafonné à 150 Euros par mois), François Denis oppose la garantie de neutralité de Teleroute en tant qu'acteur indépendant du monde du transport, son rapport qualité prix et ses innovations technologiques (certificats numériques, ratings, etc). « L'idée d'une bourse de fret contrôlée par les transporteurs peut paraître excellente mais elle n'est pas viable en réalité (...). La neutralité entre les différents déposants doit être absolue. C'est une alchimie complexe qui a pris des années à mettre en place ».Par ailleurs, au niveau des tarifs pratiqués par Teleroute, François Denis affirme que 90% des utilisateurs Teleroute sont aujourd'hui satisfaits du rapport qualité prix, « inégalable pour remplir son camion », les autres 10% étant des « gros utilisateurs » qui cherchent à négocier régulièrement leurs tarifs. Selon nos informations, un accord d'exclusivité aurait été signé en décembre entre Teleroute et le groupe Norbert Dentressangle. JLR
Photo : François Denis, Directeur Général délégué
de Teleroute
 
 
INVITATION
Une grande
première pour
les livraisons
à domicile

La société Infos et Supply Chain Magazine vous invitent mercredi 9 mars 2011 de 8h30 à 11h00 à un petit déjeuner à la Maison des Arts et Métiers pour une grande première : le lancement d'une solution qui permet de gérer les flux « de la livraison à la facturation » avec un seul PDA. Autrement dit : gérer la mission en temps réel, encaisser à la livraison (avec carte de crédit) et possibilité de modifier la facture pour éliminer les erreurs et réduire les litiges. Flux physiques et flux financiers réconciliés en un seul appareil. Cette demi-journée, à laquelle participeront également les sociétés KNK, Motorola, Zebra et Spheragone, a pour but d'aborder d'une façon très concrète une problématique à laquelle les logisticiens du e-commerce ne devraient pas être insensibles : livrer et encaisser les clients avec un PDA multifonctions. Nous verrons le 9 mars quels nouveaux champs d'applications cette technologie peut ouvrir. Le débat sera animé par Jean-Philippe Guillaume de Supply Chain Magazine. Cette matinée d'information est gratuite.
Pour s'inscrire, CLIQUEZ ICI.

 
 

Résultats
Croissance
pour Le Roy Logistique
en 2010

Le Groupe Le Roy Logistique a enregistré un chiffre d'affaires 2010 de 78,5 millions d'euros, en progression de 7% par rapport à l'exercice 2009. Pour 2011, cette société de transport et de logistique prévoit un chiffre d'affaires de 83 millions d'euros et annonce plusieurs investissements stratégiques comme l'ouverture de 2 nouvelles agences dans le Grand Ouest. La première, située à Nantes, sera opérationnelle dès le 1er mars prochain. La deuxième sera implantée au MIN d'Angers. Après l'ouverture de ces deux nouveaux sites, Le Roy Logistique disposera de 17 agences réparties sur tout le territoire. Leur surface totale approchera les 150.000 m2. JPG
Photo : de gauche à droite Franck Le Roy, Jacques Le Roy et Serge Rambault

 
 
Numéro
spécial SITL
Envoyez-nous
vos scoops !
L'équipe de Supply Chain Magazine prépare un numéro « Spécial SITL » dans lequel vous pourrez découvrir (entre autres) les principales nouveautés du salon. Ce numéro d'environ 150 pages sera envoyé à tous les abonnés. Il sera également très largement diffusé après des visiteurs qui se rendront du 29 au 31 mars au Parc d'Exposition de la Porte de Versailles.
Si vous êtes à la recherche de solutions nouvelles il vous aidera dans vos choix. Si vous êtes exposant et que vous présentez un nouveau service ou un nouveau produit, envoyez-nous une courte présentation accompagnée d'une photo. Vous pouvez également accroître de manière significative votre visibilité et votre potentiel commercial pendant ces 3 jours par le biais de la publicité. Pour ce faire, contactez très vite notre service commercial : audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
SPECIAL SITL
Imprimantes
de dernière
génération
Spécialiste du marché des imprimantes portables, pour codes barres, étiquettes et points de vente, Citizen Systems Europe lance sa dernière génération d'imprimantes de bureau professionnelles spécialement conçues pour imprimer des étiquettes en haute qualité. Le fabricant les présentera sur son stand (K62) lors du salon SITL avec l'ensemble de sa gamme spécialement dédiée à la logistique : l'imprimante CL-S700DT et les toutes dernières imprimantes portables CMP 20 et CMP 30. Les nouvelles imprimantes CL-S521, CL-S621 et CL-S631 sont équipées d'origine des émulations Zebra et Datamax, destinées à améliorer leur polyvalence et à faciliter leur intégration. JPG


 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnéesou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

14 février 2011


MARS

Jeudi 3
Colloque gratuit
organisé par l'ASLOG
« Ecologie
et Business »

En partenariat avec
SCMagazine
A partir de 13h30
au CCI de Paris 1er
Programme complet et inscription
en ligne
CLIQUEZ IC
I



M
ercredi 9
Petit déjeuner
mobilité
organisé par INFOS

«Solution sécurisée d'encais-
sement »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Maison des
Arts et Métiers
Paris 16
e



Jeudi 10

Conférence
ACTEOS
ses partanaires
et invité
« La frontière entre TMS et WMS »
En partenariat avec
SCMagazine
De 9h à 11h30
Eurosites
République
Paris 1
1e



Jeudi 17
Matinale MÖBIUS
« La Supply Chain prend le lead ! »

En partenariat avec
SCMagazine
De 8h à 10h30
Paris centre




Mardi 22

FORMATIONS
MÖBIUS
« Gestion
de la Demande »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cen
tre




AVRIL

Mardi 5
FORMATIONS
MÖBIUS
« Optimisation
des stocks »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cent
re