Publicité
Qui tue le fret
ferroviaire ?

Depuis le 14 février dernier le CCE-SNCF et le CE Fret de la SNCF ont lancé une bien étrange campagne de publicité. Celle-ci s'étale sur des affiches de 4 mètres sur 3 et ne mobilise pas moins de 1.900 panneaux dans plusieurs régions de France. Sur le visuel un slogan : « Tous les jours on tue le fret ferroviaire ». Sur une image criblée d'impacts de balles on distingue vaguement un wagon citerne. Au premier plan un pistolet de pompe à essence sur laquelle on devine le logo de la SNCF. Cette initiative de grande ampleur, (dont le montant ne nous a pas été communiqué) viserait à sensibiliser les citoyens et les élus sur la situation du fret ferroviaire. JPG


 
 
 
 

Transport
combiné
Le terminal
de Dourges
en grève

Depuis le 18 février le terminal LDCT de Dourges est en grève. Le personnel interdit aux transporteurs d'enlever des caisses chargées, y compris les frigos et les matières dangereuses. Une situation qui paralyse l'activité et met en colère Gérard Perrin Président du GNTC (Groupement National du Transport Combiné) qui dénonce les coups successifs portés aux combiné : « après les 44 tonnes, les grèves de la SNCF, la gestion calamiteuse de RFF (Réseau Ferré de France), les trafics sont en chute libre ». Interrogé au téléphone, le président du GNTC s'est dit scandalisé de voir la dégradation de certains produits sensibles ou alimentaires détériorés à cause du mouvement : « Je trouve inacceptable que des salariés bloquent des caisses chargées ». Concernant la dégradation du fret ferroviaire Gérard Perrin estime « qu'il faut lui donner les moyens là où il est performant et surtout faire en sorte que la SNCF se recentre sur son métier de tractionnaire ». Le groupement compte environ 80 sociétés adhérentes. JPG

 
 
Nomination
Christophe
Schmitt
à la tête de
l'affrètement
chez Heppner

Tout en conservant sa fonction de directeur de la région Est, Christophe Schmitt, 47 ans, prend la direction de l'affrètement chez Heppner. Cette activité représente 87 millions d'euros, soit 15% du chiffre d'affaires du groupe. Christophe Schmitt dispose d'une expérience de près de 20 ans dans tous les métiers du transport national et international. Sa mission consistera prioritairement à développer les activités d'affrètement national dans l'ensemble des agences. Il déploiera également des outils de suivi et de reporting susceptibles d'optimiser les résultats de cette activité. Christophe Schmitt a démarré sa carrière professionnelle dans l'univers de la publicité chez Havas Publicité/Comareg. Il est ensuite entré chez Heppner en 1991 au poste de responsable du développement affrètement à Strasbourg. Il y a successivement exercé les fonctions de chargé de mission auprès des services routes en Allemagne, directeur régional du service Euromed, directeur régional du service PECO, directeur de service affrètement, directeur de plusieurs agences, jusqu'au poste actuel de directeur de la région Est. Dans les prochaines semaines une autre nomination devrait intervenir chez Heppner. Elle fera suite au départ en retraite de Gérard Morvan qui a dirigé l'activité logistique du groupe pendant de nombreuses années. Créée en 1925, Heppner est une des dernières grandes entreprises familiales dans le transport et la logistique. Le groupe compte 3.100 collaborateurs, près d'une centaine de sites en France et 6 filiales en Allemagne. Son adossement à un solide réseau de partenaires lui permet de desservir 134 pays. JPG  
 
 
 
Matériels
de haute
technologie
Geodis
Euromatic
trace sa route
avec Ortec
Geodis Euromatic, filiale du Groupe Geodis chargée de la distribution spécialisée de matériels de haute technologie (copieurs, serveurs informatiques, distributeurs automatiques, scanners, IRM médicaux, etc.) et de mises en service associées, a choisi la solution Ortec Shortrec pour planifier et optimiser ses tournées de livraison. Les tournées de distribution du prestataire sont complexes à concevoir car elles doivent prendre en compte les contraintes liées aux véhicules, aux temps d'installation chez les clients et aux compétences des équipages. Un test a donc été préalablement réalisé afin de valider les caractéristiques techniques de la solution et de déterminer le ROI (Retour sur Investissement). Ce test réussi, un pilote a été initié sur une agence. « Le pilote a été très encourageant. Il a confirmé la bonne intégration de l'outil dans notre système d'information et les gains que nous pouvons espérer [...] Tous ces éléments nous confortent dans notre décision de déployer rapidement la solution au niveau national. Dans les six prochains mois, nous allons équiper cinq agences régionales. Et au vu des gains attendus, le projet total serait rentabilisé en quelques mois seulement », déclare Eric de la Rochebrochard, Directeur des opérations de Geodis Euromatic. Cet investissement s'inscrit dans le cadre des efforts de réorganisation et de relance évoqué en septembre dernier par Franck Fauveau, Directeur de Geodis Euromatic (Cf. NL n° 1026). « Nous disposons d'un réseau de 16 agences. Une fois que les 5 premières seront équipées de la solution, nous poursuivrons le déploiement sur les autres sites », précise Franck Fauveau. JF


 
 
Immobilier
Logistique
Alter Ego
se dote de
18.400 m2
dans le Gard

La société Alter Ego (transporteur-logisticien) a acquis, pour 8 M€, un ensemble immobilier de 18.400 m2, sur 65.600 m2 de terrain à Gallargues-le-Montueux (30), composé de 16.200 m2 d'entrepôts à quais, 1.500 m2 de bureaux et 700 m2 de « show-room ». Construits pour la société Antix (meubles) en 2006, les bâtiments hébergeront de nouvelles activités dès l'automne. Antix occupera une partie des bâtiments temporairement, dans l'attente d'un redéploiement selon le business plan conduit par ses dirigeants. Le président d'Alter Ego, Jean-Pierre Girard, se félicite de cette opération : « Cette acquisition permet de renforcer significativement la présence du groupe à l'Est de l'agglomération Montpellierraine. Cet emplacement stratégique entre Nîmes et Montpellier et en bordure de l'autoroute A9 favorisera l'accueil d'une clientèle exigeante en termes d'image, de standard et d'accès et correspond parfaitement aux activités à valeur ajoutée que notre entreprise souhaite développer ». L'agence DTZ à Nîmes conseillait le vendeur, l'acquéreur l'étant par DTZ à Montpellier. JF

 
 
Nomination
Valérie Courbier,
Directeur
marketing
de DTZ
Valérie Courbier vient de rejoindre DTZ en qualité de directeur marketing et communication pour la France. Diplômée de l'Ecole Supérieure de Gestion de Paris, titulaire d'une maîtrise et d'un D.E.A de sociologie de la communication de l'Université Paris Descartes (Paris V), Valérie Courbier, 38 ans, a débuté sa carrière chez AGF et Banque Paribas. En 2001, elle intègre le cabinet d'avocats Landwell & Associés en tant que Manager Marketing & Communication, fonction qu'elle occupera jusqu'en 2005. Elle rejoint Baker & McKenzie en 2006, en qualité de directeur Business Development & Communication. Depuis 2009, Valérie Courbier était Responsable communication Groupe de LowendalMasaï, société de conseil opérationnel en optimisation des coûts. Chez DTZ France, elle sera chargée d'élaborer la stratégie marketing et communication. JPG  
 
Vocal
Voice-Insight
devient
partenaire de
Hardis
La société Hardis étend sa gamme en matière de solutions vocales en nouant un partenariat avec la société belge Voice-Insight. La société Na Pali Quicksilver et son prestataire GT logistics auraient apporté leur concours dans l'élaboration de cette offre qui fonctionne à présent dans l'entrepôt de Rives en banlieue grenobloise. Selon Jean-Yves Costa, Directeur de la division logistique chez Hardis, cette alliance ne remet pas en cause le partenariat historique avec Vocollect et Psion Teklogix. « Il s'agit seulement d'une ouverture qui permettra aux utilisateurs de la suite logicielle Reflex, d'avoir le choix entre plusieurs technologies ». JPG  
 
SPÉCIAL SITL
Tous les jours
une nouveauté !
Supply Chain Magazine vous propose jusqu'à la SITL
(qui se tiendra du 29 au 31 mars au Parc d'Exposition
de la Porte de Versailles de Paris), une présentation
des principales nouveautés qui seront exposées.

 


Un micro-transstockeur
qui concourt
au Prix de
l'Innovation

La SITL sera pour Sydel et Sedep l'occasion de présenter, en avant première, sur leur stand, le Micro-Transstockeur, une innovation produit 2010, qui concoure, cette année, au Prix de l'Innovation Logistique, catégorie Innovation Produit. Le Micro-Transstockeur est une solution innovante de stockage automatisé pour milieux secs et lavés (conception en inox). Atteignant des débits élevés, cet appareil à faible consommation d'énergie allie flexibilité et réactivité dans les processus de préparation de commandes tout en solutionnant les contraintes de la palettisation ordonnée (génération de flux liés au plan de palettisation). Le groupe Syleps propose aux professionnels de la logistique une offre de produits & services clés en main spécialement structurée pour l'équipement des unités de production et des entrepôts logistiques : Ingénierie de process, édition & intégration de l'ERP Sydel Univers, conception & réalisation de systèmes de manutention, de systèmes de stockage automatisé et de solutions de palettisation automatisée.
A voir sur le stand P54

 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnéesou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

23 février 2011


MARS

Jeudi 3
Colloque gratuit
organisé par l'ASLOG
« Ecologie
et Business »

En partenariat avec
SCMagazine
A partir de 13h30
au CCI de Paris 1er
Programme complet et inscription
en ligne
CLIQUEZ IC
I



Mercredi 9
Petit déjeuner
mobilité
organisé par
INFOS

«Solution
sécurisée
d'encaissement »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Maison des
Arts et Métiers
Paris 16
e



Jeudi 10

Conférence
ACTEOS
ses partanaires
et invité
« La frontière entre TMS et WMS »
En partenariat avec
SCMagazine
De 9h à 11h30
Eurosites
République
Paris 1
1e



Jeudi 17
Matinale MÖBIUS
« La Supply Chain prend le lead ! »

En partenariat avec
SCMagazine
De 8h à 10h30
Paris centre




Mardi 22

FORMATIONS
MÖBIUS
« Gestion
de la Demande »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cen
tre




AVRIL

Mardi 5
FORMATIONS
MÖBIUS
« Optimisation
des stocks »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cent
re



Mardi 5
Conférence
Caterpillar
« Pièces
de rechange :
mal nécessaire
ou opportunité
pour
l'entreprise ?

Un partenariat entre SCMagazine, CAT Logistics et Accenture
De 8h30 à 14h
La Maison
de la Recherche
Paris 7
e