Distribution et
Développement
Durable
Deux concepts
innovants
portés par
Danone Eaux,
Carrefour et
ID Logistics

Miramas (13), Zone d'activités de Clésud. Un entrepôt mutualisé de consolidation aval (EMCA) brasserie (liquides hors vins et alcools) voit le jour. Initié par Danone Eaux France, en partenariat avec Carrefour et ID Logistics, ce concept met l'accent sur le fret ferroviaire. Des trains complets de 26 wagons approvisionnent, depuis décembre 2010, cet entrepôt de 40.000 m2. Seules les bouteilles d'Evian et de Volvic sont concernées. Ce stock industriel régional, hébergé sur le site du distributeur embranché fer, permet à la fois d'approvisionner les magasins Carrefour mais également les entrepôts d'autres distributeurs du marché (Casino, etc.). A l'heure, les distributeurs concurrents ont commencé à être livrés par cet entrepôt. Les 123 magasins Carrefour de la région sud-est le seront dès la fin du mois. Cette organisation est pilotée par le prestataire ID Logistics. Didier Thibaud, Directeur Supply Chain Carrefour France et Président du club Demeter, insiste sur l'importance du rôle d'ID Logistics : « Nous sommes dans le cas d'une collaboration tripartite fournisseur-distributeur-prestataire, peu courante aujourd'hui. Je pense que le métier du prestataire logistique prendra de plus en plus d'importance dans le futur. Son rôle dans cette collaboration est indispensable à son bon fonctionnement ». Côté industriel, les attentes sont fortes. « Grâce à ce projet, nous relançons le fret ferroviaire vers la grande distribution et diminuons notre empreinte carbone », explique Cyril Marniquet, Directeur Supply Chain Danone Eaux France. Danone s'est fixée des objectifs amitieux en matière de développement durable puisqu'elle s'est engagée à réduire de 40% son empreinte carbone entre 2008 et 2012. Selon les projections pour l'activité Danone Eaux France, l'utilisation du fret ferroviaire devrait diminuer de 500 tonnes l'empreinte carbone en 2011, et de 25% les émissions de CO2 sur la zone sud-est (Vs. 2010). Par ailleurs, l'industriel ne cache pas son souhait d'optimiser ainsi sa chaine d'approvisionnement (rationalisation des stocks, massification du transport, etc.). Le distributeur évoque également son ambition d'améliorer le taux de disponibilité en linéaire. « D'autres industriels sont intéressés par ce concept. J'attends donc avec impatience les résultats de ce pilote. En cas de succès, on pourra envisager l'élargissement de ce projet à d'autres acteurs dès la fin de l'année », nous confie Didier Thibaud. Le mot de la fin revient à Eric Hémar, Président d'ID Logistics, qui se félicite de cette collaboration : « Nous sommes fiers d'avoir été sélectionnés par deux de nos grands clients sur ce projet particulièrement innovant ». JF
Photo 1: de gauche à droite : Cyril Marniquet, Directeur Supply Chain Danone Eaux France, Eric Hémar, Président d'ID Logistics et Didier Thibaud, Directeur Supply Chain Carrefour France et Président du club Demeter ©JF
Photo 2 : déchargement du train ©JF

 
 
 
 

Ecologistique
et Business
Un Roi et
une Ministre
au colloque de l'Aslog




C'est un colloque très dense (28 intervenants) qui s'est déroulé hier à la CCI de Paris autour du thème « Ecologistique et Business ». Outre la présence d'un Roi (de la Supply Chain), en l'occurrence Henri Roger Estrade (SCM de Pepsico) et de Corinne Lepage, ancien Ministre de l'environnement, de nombreux orateurs de l'industrie, de la distribution, de la logistique, des infrastructures et du bâtiment sont intervenus pour apporter leurs témoignages. Un premier débat animé par Marie-Pierre Maître, Avocate, gérante du cabinet Huglo Lepage et Associés a permis de faire un point sur les impacts de la réglementation sur une logistique durable. De nombreux sujets ont été abordés, concernant notamment les modes de transport, les infrastructures et les bâtiments. Une deuxième table ronde, animée par Fabien Esnoult, co-Fondateur de Colizen (distribution aux particuliers par véhicules électriques), a fait ressortir les particularités de la logistique urbaine. Au cours de cet échange, plusieurs intervenants ont expliqué l'organisation qu'ils ont mise en place pour réduire les émissions de CO². Plusieurs constructeurs de véhicules électriques ont également montré les avancées technologiques réalisées dans ce domaine. En fin de journée, Céline Bernard, Présidente de la commission logistique durable de l'Aslog, mais également consultante et expert des questions environnementales, a animé un débat sur les innovations et les retours d'expérience durable. Cette demi-journée, ouverte par Bruno Laubard, élu de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, était organisée en partenariat avec Supply Chain Magazine. A l'issue des présentations, Jean-Philippe Guillaume à chaudement remercié l'ensemble des participants et tout particulièrement Corinne Lepage pour son intervention et pour ses réponses aux questions du public. Remerciements également à Caroline Labourdette, Déléguée générale de l'Aslog, très impliquée dans la mise en place et l'organisation de ce colloque. Un vrai succès. JPG
Photo ci-contre : Corinne Lepage, Ancien Ministre
de l’environnement
Photo ci-dessous: 200 personnes au colloque organisé par l’Aslog en partenariat avec  Supply Chain Magazine



 
 
Chariots
Le RX 50
nouveau sera
commercialisé
en mai
Le constructeur allemand Still renouvelle son entrée de gamme de chariots frontaux électriques 24 V, à savoir les fameux gerbeurs à trois roues RX 50, l'un de ses produits phares. Les nouveaux modèles seront disponibles commercialement dès la fin du Cemat de Hanovre (2-6 mai). Même si le premier modèle RX 50 a été lancé en 2003, la série 50 remonte à 1977. Selon Still, c'est le best seller des chariots à trois roues, avec 90.000 unités vendues en 33 ans. Déclinée en plusieurs modèles (suivant la charge) et options, la nouvelle mouture bénéficie d'un gros travail d'ergonomie au niveau du siège, des poignées, du tableau de bord, des leviers de manipulation du système hydraulique (qui existent en quatre variantes, multifonctions, fingertip, mini-levier ou joystick), du toit (panoramique) et du système de changement rapide de la batterie (table à rouleaux intégrée ou utilisation d'un transpalette). Le centre de gravité a par ailleurs été rabaissé de 36 mm pour gagner encore en stabilité. Ses dimensions réduites (hauteur de toit protecteur de 1980 mm et largeur de châssis de 990 mm) et sa maniabilité sont des atouts sur les quais de chargement, dans les camions ou les containers, ou dans les allées étroites. La version RX 50-10 C (10 pour 1 t de charge et C pour Compact), raccourci de 50 cm, offre notamment un rayon de braquage de 1.229 mm, ce qui lui permet de tourner dans des allées de 2,88 m. Pour ce nouveau RX 50, Still confirme par ailleurs qu'il n'augmentera pas les prix par rapport à l'ancien modèle. L'actuel RX 50-15 (1,5 t de charge utile), qui représente 50% des chariots RX50 vendus aujourd'hui, a un prix de vente moyen de 20.000 Euros. JLR


 
 
 
 
Manutention
de conteneurs
Un chariot
cavalier
qui surgit de
Finlande
Le groupe finlandais Konecranes lance sur le marché un nouveau chariot cavalier destiné aux opérations de déchargement des conteneurs sur les quais des terminaux portuaires. Le Boxrunner est conçu pour transborder les conteneurs entre les grands portiques fixes de quai post Panamax, qui chargent et déchargent les navires, et les ponts roulants gerbeurs automatisés (ou ASC, Automated Stacking Crane). Konecranes Straddle Carriers, la filiale allemande du groupe qui fabrique et commercialise ce type de produits, ne donne pas d'indication sur le prix mais précise tout de même que « le Boxrunner est un engin pour les professionnels qui ont conscience des bénéfices à long terme ». Autrement dit, des efforts particuliers ont été faits sur la fiabilité, la longévité, la consommation et la réduction des coûts de maintenance. En termes de performances, le Boxrunner peut transporter à grande vitesse (30 km/h) jusqu'à deux conteneurs empilés (capacité de 50 t). Son système de levage (vitesse de 25 m/h) utilise la technologie à câble et tambour des grues portiques sur pneus (RTG) et des grues portiques sur rails (RMG)du groupe. JLR
 
 
RAPPEL
Un colloque
sur la frontière
entre TMS
et WMS
Acteos et Supply Chain Magazine vous invitent jeudi 10 mars de 9h à 11h30 à l'Eurosites République (Paris), à une conférence sur la frontière entre le WMS et le TMS. Ce « no man's land » constitue un véritable noeud de frottement pour les flux qu'il est vital d'optimiser. Bien plus qu'une simple gestion de parking ou de planning, l'interface WMS – TMS est un incubateur d'applications innovantes. Pour illustrer ce sujet un programme de conférences sur plusieurs thèmes :
1. La chute des barrières applicatives et opérationnelles.
2. Du précolisage au Yard Management
3. Vers une Supply Chain participative
Ces sujets seront traités par Féridun Akpinar, ex Supply Chain Manager de plusieurs enseignes de la Grande Distribution et dirigeant de Sunzi Consulting, Thomas Moreau, Directeur associé du cabinet Austral Conseil, Jacques Evrard, Consultant SCM d'Acteos. Cette matinée est gratuite. Le nombre de places est limité.
Pour s'inscrire dès maintenant, CLIQUEZ ICI
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnéesou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

4 mars 2011


MARS

Mercredi 9
Petit déjeuner
mobilité
organisé par
INFOS

«Solution
sécurisée
d'encaissement »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Maison des
Arts et Métiers
Paris 16
e



Jeudi 10

Conférence
ACTEOS
ses partanaires
et invité
« La frontière entre TMS et WMS »
En partenariat avec
SCMagazine
De 9h à 11h30
Eurosites
République
Paris 1
1e



Jeudi 17
Matinale MÖBIUS
« La Supply Chain prend le lead ! »

En partenariat avec
SCMagazine
De 8h à 10h30
Paris centre




Mardi 22

FORMATIONS
MÖBIUS
« Gestion
de la Demande »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cen
tre



Mercredi 23
à Paris
et Mardi 29
à Lyon

Séminaires
organisés par CITWELL
« Bonnes Pratiques Supply Chain :
où en êtes-vous ? »

Retour
d'expérience de
DE DIETRICH THERMIQUE
Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Lotti,
(Paris 1
er)
Hôtel Radisson
(Lyon 3e)




AVRIL

Mardi 5
FORMATIONS
MÖBIUS
« Optimisation
des stocks »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cent
re



Mardi 5
Conférence
Caterpillar et
Renault-Nissan
« Pièces
de rechange :
mal nécessaire
ou opportunité
pour
l'entreprise ?

Un partenariat entre SCMagazine, CAT Logistics et Accenture
De 8h30 à 14h
La Maison
de la Recherche
Paris 7
e