8 mars
Femmes de la
Supply Chain

Les métiers de la Supply Chain ont longtemps été majoritairement masculins. Cette situation évolue et l'on voit de plus en plus de femmes (sans doute pas encore assez), accéder à des responsabilités dans ce domaine. A l'occasion de la journée de la femme, la newsletter de Supply Chain vous propose quelques témoignages de « Femmes de la Supply Chain ».

 
 
 
 

Clémentine
Mermet
des Granges,

Directeur
Supply Chain
& opérations,
Warner
Music France

« Les femmes qui accèdent à des conseils d'administration doivent promouvoir l'entrée d'autres femmes » Clémentine Mermet des Granges, Directeur Supply Chain & opérations, Warner Music France, est membre des associations EM Lyon au Féminin et LeaderShip Women Association : « Il existe des valeurs féminines et masculines, et chaque personne, homme ou femme, en porte et peut les développer. Parmi les valeurs féminines figurent la capacité d'écoute, l'humilité, l'équité, l'apprentissage et la souplesse. Les valeurs masculines sont la force, la politique, le réseau, la fierté et la fraternité entre hommes. » Si dans les postes à responsabilité, elle n'a pas eu à constater de différence de traitement entre hommes et femmes, elle sait qu'il y en a à la base : « Le plus grand ennemi de la femme dans l'entreprise est parfois elle-même. Les études montrent que les jeunes diplômées n'osent pas négocier leur salaire à l'entrée. » Et de regretter également une certaine rivalité entre femmes : « Il faut davantage de solidarité entre femmes. Les femmes qui accèdent à des conseils d'administration doivent promouvoir l'entrée d'autres femmes. » Chez Warner Music, la parité du comité de direction est de mise. Elle se réjouit de constater la présence croissante des femmes dirigeantes dans les domaines de la Supply Chain (logistique et transports). Et de conclure : « le combat doit continuer pour l'égalité hommes-femmes au travail, sans renoncer à être une femme. » Clémentine Mermet des Granges vient de rejoindre le comité de pilotage de l'Agora du Supply Chain Management. Sur 8 membres, elle est la seule femme. Christine Calais

 
 
Blandine
Bergeret

Demand &
Supply Planning
Manager
Pepsico
France

« Femme : Un job à temps complet » Blandine Bergeret est Demand & Supply Planning Manager chez Pepsico France. Elle nous décrit ici son rôle de manager, de femme et de mère : « Etre femme et Demand et Supply Planning Manager pourrait se résumer en quelques mots : organisation, anticipation, planification, observation et plan d'actions ! Responsable d'une équipe constituée de 9 collaborateurs, ma principale responsabilité est d'assumer le socle business : un taux de service disponibilité produit élevé, résultat d'une bonne fiabilité des prévisions de ventes et d'une gestion aux petits oignons, comme la soupe que je concocte le soir venu, de la planification des productions. Le tout, en minimisant les coûts inhérents à l'activité, obsolescence des packagings et produits finis, tout en gérant conjointement les niveaux de stock, un peu comme celui de ma garde-robe, mes placards ayant leur limite de stockage. L'amélioration continue, à travers la mise en place de process structurants, tels que les S&OP ou les groupes de travail transversaux sur la fiabilité des ventes promotionnelles, fait également partie de mon quotidien. Un peu comme les règles instaurées à la maison, la communication et l'échange d'informations étant indispensables à une bonne collaboration au sein du groupe. Des projets divers et variés viennent ponctuer l'année. Pour 2011, ce sera l'implémentation d'un APS, mais ce sont aussi des projets plus ponctuels, tels que des transferts de production entre usines ou l'intégration de nouvelles marques ou le lancement de nouveaux produits. En fond de toile, une de mes missions, et pas la moindre, est d'assurer mon rôle de manager : être, auprès mes collaborateurs, la garante de la bonne marche du business mais également être celle qui aide, supporte, développe, motive et encourage l'équipe ce que, le soir rentrée, je mets de nouveau en pratique auprès de mon enfant. En cette journée du 8 mars, je tire mon chapeau à toutes celles qui arrivent à jongler avec leurs milliers de responsabilités : zéro rupture dans le frigo et au boulot, respect des budgets pro et perso et délivrance du meilleur service client et enfant ». JPG
 
 
 
 
Marina Gadaud,
Responsable
logistique
export d'Henri
Selmer Paris 

« Les capacités féminines de communication, de sens du contact et d'écoute sont un atout majeur »
Marina Gadaud a plusieurs responsabilités en tant que responsable logistique export du fabricant français d'instruments à vent Henri Selmer Paris. Elle pilote notamment un projet en cours de refonte de la gestion des pièces détachées. Un projet complexe démarré en mai 2010 qui nécessite la refonte du référencement code-article, sachant qu'un saxophone représente 850 pièces et que le fabricant a l'obligation de fournir des pièces pendant dix ans après la vente de l'instrument. « Sur ce projet « masculin » à la base, une femme a plus de recul pour les situations complexes, remarque-t-elle. Les capacités féminines de communication, de sens du contact et d'écoute sont un atout majeur, car le projet demande de réunir de nombreux participants, et de les relancer régulièrement pour le faire vivre. » Même en ayant auparavant travaillé chez un transitaire, milieu très masculin, elle n'a jamais ressenti le fait d'être une femme comme un désavantage, mais plutôt comme un avantage : « Une fois nos compétences reconnues, nous avons le sens des réalités plus aigu. » CC

 
 
Caroline
Labourdette,

Déléguée
générale
de l'ASLOG
« Plus la logistique devient un vecteur stratégique dans l'entreprise, plus les femmes ont du sens »
Caroline Labourdette, déléguée générale de l'Association Française pour la logistique (ASLOG) depuis le 1er novembre 2010, constate que le métier logistique se féminise. Une évolution qui va de paire avec une image de la logistique plus valorisante, en rupture avec les anciens clichés : « Plus la logistique est rattachée à la direction et ses instances stratégiques, et plus les femmes ont du sens dans des fonctions de réflexion. » Mais selon elle, quand on est une femme, et surtout jeune comme elle qui a 27 ans, il faut d'autant plus faire ses preuves en termes de compétences, afin d'être légitime et crédible dans le domaine d'expertise où l'on se positionne. Tout en cultivant les pouvoirs féminins de séduction et de négociation, pour s'adapter et s'imposer. CC
 
 
Les «trois
mousquetaires»
de Chep :

« Une pour
toutes,
toutes
pour une »
Isabelle Bouchacha, Responsable Supply Chain services, Sandra Bachelart, Manager transportation et Marianne Richeux, Value chain manager ont décidé de parler d'une même voix pour montrer que la solidarité féminine n'est pas un vain mot chez Chep : « La logistique est un métier d'hommes. On doit en faire plus pour acquérir une légitimité. Une fois, acquise, la relation se passe mieux, il y a plus de confiance qui se crée. » Sandra Bachelart précise : « J'ai eu du mal à me faire reconnaître des fournisseurs, qui sont des grands groupes de transport. Une fois reconnue, la relation est plus fluide. Les fournisseurs me disent : vous êtes plus dure en affaires. Une main de fer dans un gant de velours ! » Marianne Richeux ajoute : « La logistique est un secteur qui accueille bien les femmes. Cela demande du courage au début. Nous désarçonnons les logisticiens vieille école ! Les responsables masculins ont confiance dans leurs salariées, ils savent que le travail sera bien fait et dans le souci du détail. » Et ces trois femmes de reconnaître que dans les sociétés où elles ont travaillé, elles étaient en général moins payées que les hommes. Mais elles remarquent un progrès dans leur société actuelle, où la directrice des opérations est au Comité de Direction France, et la vice-présidente Espagne/Portugal, avec deux enfants en bas âge est au Comité de Direction Europe. CC
Photo : Isabelle Bouchacha, Responsable supply chain services, Sandra Bachelart, Manager transportation et Marianne Richeux, Value chain manager, Chep.©CC


 
 
Marie-Pierre
Maître,

avocate

« La tenacité m'a permis de gravir les échelons » Marie-Pierre Maître est avocate à la cour, associée gérante du cabinet Huglo Lepage Associés Conseil, remarque que sur les six associés du cabinet, elles sont deux femmes, elle et Corinne Lepage, l'ancienne ministre de l'Environnement. Docteur en droit et professeur à l'université, elle passe à un moment de sa carrière avocate. Elle constate : « Le métier d'avocat est féminin, il y a ainsi plus de collaboratrices que de collaborateurs dans notre cabinet, mais beaucoup moins dès lors qu'on gravit les échelons. J'ai réussi à progresser en étant très tenace, cela a été dur d'y arriver et cela a été un choix de vie que de faire des journées 8h à 22h. A mon niveau, j'ai le sentiment d'être une femme dans un milieu d'hommes. Et dans ce monde d'hommes, les rares femmes ont tendance à être plutôt solidaires. » Elle sait associer la féminité à un travail très dur et prenant où elle développe une certaine compétence. Marie-Pierre Maître est également pilote du groupe de réflexion réglementation environnementale de l'ASLOG. CC
 
 
Katia Perrier,
Gestionnaire
d'archives,
Locarchives

« Les femmes sont plus posées, plus méticuleuses » Avec son diplôme de comptabilité, après avoir travaillé comme aide comptable, Katia Perrier entre chez Locarchives, tiers archiveur, en CDD en mars 2007 pour trois mois. Ses supérieurs étant satisfaits de son travail, ils lui laissent la porte ouverte pour un CDI. Elle préfère faire d'abord un bébé, avant de revenir en CDI en août 2008. Elle a travaillé à différents services (archiviste, opératrice de saisie, recherches). A l'occasion de l'arrivée d'un nouveau client, sa hiérarchie pense à elle afin de centraliser et vérifier les recherches. Elle se souvient : « Cette arrivée a demandé une réorganisation à laquelle j'ai apporté de ma personne et de mon temps. Et je pense apporter quelque chose au niveau du contact client. » Pour elle, « les femmes sont plus posées et plus méticuleuses. » Mais elle aime bien travailler avec des hommes : « Il y a une majorité d'hommes chez Locarchives. Beaucoup d'hommes font des recherches pour moi, je leur fais un sourire ou leur dis un mot gentil, et ils les font sans problème, peut-être même avec plus d'entrain que si j'avais été un homme. » L'égalité des salaires entre hommes et femmes est annoncée dans l'entreprise. CC  
 
Bibliographie

Emergence des valeurs féminines dans l'entreprise
de Mike Burke / Ed. De Boeck
Petit traité contre le sexisme ordinaire
de Brigitte Grésy / Ed. Albin Michel
Entreprendre, un peu, beaucoup, passionnément
de Sandra Le Grand / Ed Télémaque
Oser être la chef !
de Valérie Rocoplan / Ed Leduc
Quand les femmes s'éveilleront
de Valérie Colin-Simard / Ed. Albin Michel

 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnéesou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

8 mars 2011


MARS

Mercredi 9
Petit déjeuner
mobilité
organisé par
INFOS

«Solution
sécurisée
d'encaissement »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Maison des
Arts et Métiers
Paris 16
e



Jeudi 10

Conférence
ACTEOS
ses partanaires
et invité
« La frontière entre TMS et WMS »
En partenariat avec
SCMagazine
De 9h à 11h30
Eurosites
République
Paris 1
1e



Jeudi 17
Matinale MÖBIUS
« La Supply Chain prend le lead ! »

En partenariat avec
SCMagazine
De 8h à 10h30
Paris centre




Mardi 22

FORMATIONS
MÖBIUS
« Gestion
de la Demande »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cen
tre


Mardi 22
Matinée
d'information SAP
« Appro-visionnements collaboratifs : l'exemple ALSTOM Transport »
Partenaire SCMagazine
De 8h à 11h
Ladurée,
Paris
8e


Mercredi 23
à Paris
et Mardi 29
à Lyon

Séminaires
organisés par CITWELL
« Bonnes Pratiques Supply Chain :
où en êtes-vous ? »

Retour
d'expérience de
DE DIETRICH THERMIQUE
Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Lotti,
(Paris 1
er)
Hôtel Radisson
(Lyon 3e)



AVRIL

Mardi 5
FORMATIONS
MÖBIUS
« Optimisation
des stocks »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cent
re



Mardi 5
Conférence
Caterpillar et
Renault-Nissan
« Pièces
de rechange :
mal nécessaire
ou opportunité
pour
l'entreprise ?

Un partenariat entre SCMagazine, CAT Logistics et Accenture
De 8h30 à 14h
La Maison
de la Recherche
Paris 7
e