Transport
Clap de fin des
Etats Généraux
du TRM,
et après ?

« Des choses capitales pour l'avenir de la profession ». Lors d'une conférence de presse organisée hier à son initiative, c'est ainsi que Philippe Grillot, le Président de TLF, a résumé les résultats du travail en commun effectué pendant un an par les organisations patronales et syndicales, donneurs d'ordre, et pouvoirs publics dans le cadre des Etats Généraux du Transport Routier de Marchandises. Le rapport final, avec les 57 préconisations de ses trois groupes de travail (compétitivité, attractivité des métiers et rénovation de la convention collective), avait été remis officiellement quelques instants auparavant au Secrétariat d'État chargé des Transports, plus précisément au Directeur de cabinet Michel Aymeric, en l'absence (remarquée, déplorée et abondamment commentée) de Thierry Mariani. Pour Philippe Grillot, dont c'était l'une des dernières conférences de presse à la tête de l'association TLF, ce document d'une soixantaine de pages n'est pas une fin en soi mais plutôt une table des matières définissant les fondamentaux sur lesquels la profession et l'Etat vont devoir travailler ensemble à l'avenir, même si tous les acteurs présents au lancement de l'opération, le 19 janvier 2010, ne sont pas restés jusqu'au bout. Toujours selon Philippe Grillot, l'Etat aurait d'ailleurs donné son accord pour qu'un comité de pilotage institutionnalisé assure le suivi, a minima deux fois par an, de la mise en œuvre concrète de ces préconisations. Dans un communiqué, le Secrétariat d'Etat a d'ailleurs déjà annoncé sa décision d'engager certaines actions qui figurent dans les préconisations, notamment le renforcement du contrôle des conditions d'exercice de la profession et de la capacité professionnelle (vérification de la capacité financière par la DREAL à partir des données fournies par le Ministère du Budget, à compter de 2012), la modernisation des contrats-type, notamment sur la question de la répercussion des coûts du carburant, ou la mise en place d'un dispositif permettant une juste rémunération des temps d'attente et prestations annexes. La logistique urbaine est également à l'honneur, puisque l'Etat s'engage à « promouvoir une logistique urbaine durable en favorisant le développement du véhicule électrique en ville par l'adaptation de la réglementation ». JLR
Photo : de gauche à droite :
Frédéric Bérard, Président du SNATT CFE-CGC, Thierry Douine, Président de la Fédération général CFTC des Transports, Philippe Grillot, Président de TLF, Maxime Dumont, Secrétaire général de la FGTE-CFDT et Aline Mesples, vice-présidente de l'OTRE.


 
 
 
 

Télécoms /
Informatique
Trois
certifications
QSE
pour le CEAC
de Spie
Communications

A la suite d'un audit réalisé au dernier trimestre 2010 par l'Afnor, Spie Communications a obtenu le 4 mars trois certifications QSE (Qualité-Sécurité-Environnement) pour son Centre d'Expertise et d'Assistance Clients (CEAC), basé à Rennes, qui regroupe, au niveau national, les activités de pilotage des prestations d'Assistance, de Logistique et de Déploiement des solutions informatiques et télécoms commercialisées par l'entreprise. Les trois certificats délivrés sont l'ISO 9001 pour la qualité du service délivré, l'ISO 14001 pour le respect de l'environnement, et le référentiel OHSAS 18 001 pour la santé et la sécurité au travail. Le CEAC comprend notamment une plate-forme logistique de 5.000 m2 de surface de stockage (23.000 produits référencés) fonctionnant 7j/7 24h/24. Cet outil, qui traite 100.000 expéditions par an (notamment via le site d'UPS auquel il est adossé), permet à Spie de pouvoir livrer une pièce détachée en moins de 2 h sur l'ensemble du territoire national. Spie Communications, SSII et intégrateur télécoms spécialisé dans l'infogérance, emploie 2.200 personnes et a réalisé en 2010 un CA de 294 M€. JLR
Photo : de g. à d. : Katia Weibel (Assistante du Département de la Production des Services Logistique & Déploiement), Mickaël Benoit (Responsable du centre logistique), Patrick Quenardel (directeur du CEAC), Monsieur Girard (Délégué Régional Bretagne de l'AFNOR), Laurent Faligot (responsable QSE CEAC), Francis Delattre (responsable QSE SPIE Communications), Yann Texier (Adjoint au Maire de Saint Jacques de La Landes).


 
 
Colloque
Quelle frontière
entre WMS
et TMS ?


Hier, jeudi 10 mars s'est déroulée à l'Eurosites République un colloque sur le thème « Quelle frontière entre WMS et TMS ? ». Cette matinée de conférences à laquelle près d'une centaine de personnes a participé, était organisée à l'initiative de l'éditeur Acteos, en partenariat avec Supply Chain Magazine. Après un accueil de Joseph Felfeli, Président d'Acteos, Alexandre Morel, Directeur commercial et marketing a planté le décor en analysant les grandes tendances de l'informatique face aux besoins des utilisateurs. « Si voici quelques années, la technologie était plus en avance que le besoin, aujourd'hui dans bien des cas, c'est le contraire. Le besoin précède la technologie et c'est aux éditeurs d'y répondre », a-t-il lancé. Et d'ajouter : « Les outils informatiques que les entreprises utiliseront dans 5 ans ne sont pas encore créés ». Partisan de solutions évolutives et adaptées au juste besoin (le temps réel, uniquement quand c'est nécessaire), Alexandre Morel a préconisé des solutions informatiques correspondant à un cahier des charges précis de l'entreprise : « pourquoi payer des solutions avec des couvertures fonctionnelles que l'on utilisera que très partiellement ? » Après cette vision prospective du marché, Thomas Moreau du cabinet Austral est intervenu en tant qu'expert. Feridun Akpinar, Fondateur du cabinet Sunzi Consulting, s'est pour sa part attaché à exprimer les besoins de la grande distribution expliquant « ce qui marche » et ce qu'il conviendrait de faire pour que « ça marche mieux ». Pierre-Jacques Evrard, consultant senior chez Acteos, a terminé la matinée par une présentation de la nouvelle offre modulaire de l'éditeur. Une offre où la limite entre TMS et WMS n'existe plus, puisqu'il s'agit d'une grande variété de modules indépendants qui correspondent à des tâches précises et non plus à un périmètre fonctionnel préalablement déterminé. En fin de matinée, la réunion s'est terminée par un large débat entre les participants et les orateurs. Les slides de cette matinée seront mises en ligne sur notre site Internet dans quelques jours. JPG
Photo ci-contre : Joseph Felfeli, Président d'Acteos
Photos ci-dessous :
Feridun Akpinar, Fondateur du cabinet Sunzi Consulting et Pierre-Jacques Evrard, consultant senior chez Acteos et vue de la salle


 
 
 
 
Spécial SITL
Tous les jours
une nouveauté !
Supply Chain Magazine vous propose jusqu'à la SITL (qui se tiendra du 29 au 31 mars au Parc d'Exposition de la Porte de Versailles de Paris), une présentation des principales nouveautés qui seront exposées.  
Neopost ID
lance la RFID
clés en main

Comme la plupart des solutions proposées par Neopost ID, elle sera commercialisée en mode « Solution as a Service ». Basée sur la technologie RFID à la norme EPC–UHF, Mobile RFID a été conçue spécifiquement pour les processus d'inventaire et de suivi des mouvements de marchandises. L'objectif est d'assurer la traçabilité de toutes les opérations courantes de l'entrepôt et du magasin à partir d'un seul outil, un terminal sous Windows CE/Mobile : réception et expédition de marchandises, inventaire des stocks, transferts de marchandises d'une zone à une autre, localisation d'objets (article, colis, palette). Les informations collectées peuvent ensuite être transférées par connexion GPRS, Ethernet ou WiFi pour une intégration aux outils de gestion du client. Mobile RFID sera commercialisée à partir de la fin mars sous forme de contrat pluriannuel de 36 à 60 mois incluant l'application mobile, le terminal RFID, les accessoires et les services d'intégration et de maintenance des équipements. La cible : les acteurs de la distribution (textile, high-tech, multi-produits, ...) et de la logistique. « Les inventaires effectués avec comptage manuel ou lecture individuelle des codes à barres mobilisent beaucoup de personnel, de temps, et comportent un risque d'erreurs non négligeable. Mobile RFID permet de réaliser des inventaires complets de tous les articles ou des inventaires ciblés par zone ou catégorie de produits aussi souvent que le client le souhaite, lui offrant une vision fiable de ses stocks dans des délais réduits », souligne Nathalie Labia, Responsable Produit Solutions RFID chez Neopost ID. A voir sur le stand K44
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Assistante commerciale
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnéesou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

11 mars 2011


MARS

Jeudi 17
Matinale MÖBIUS
« La Supply Chain prend le lead ! »

En partenariat avec
SCMagazine
De 8h à 10h30
Paris centre



Mardi 22
FORMATIONS
MÖBIUS
« Gestion
de la Demande »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cen
tre


Mardi 22
Matinée
d'information SAP
« Appro-visionnements collaboratifs : l'exemple ALSTOM Transport »
Partenaire SCMagazine
De 8h à 11h
Ladurée,
Paris
8e


Mercredi 23
à Paris
et Mardi 29
à Lyon

Séminaires
organisés par CITWELL
« Bonnes Pratiques Supply Chain :
où en êtes-vous ? »

Retour
d'expérience de
DE DIETRICH THERMIQUE
Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Lotti,
(Paris 1
er)
Hôtel Radisson
(Lyon 3e)



AVRIL

Mardi 5
FORMATIONS
MÖBIUS
« Optimisation
des stocks »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cent
re


Mardi 5
Conférence
Caterpillar et
Renault-Nissan
« Pièces
de rechange :
mal nécessaire
ou opportunité
pour
l'entreprise ?

Un partenariat entre SCMagazine, CAT Logistics et Accenture
De 8h30 à 14h
La Maison
de la Recherche
Paris 7
e