Avant-première
SITL
Wolters Kluwer
annonce Tivios,
un TMS
en mode SaaS

C'est à 10 h dans le cadre du salon SITL que le groupe Wolters Kluwer a lancé officiellement Tivios, une nouvelle Business Unit de la division WK Transport Services. Cette activité dirigée par Fabrice Maquignon CEO de Transwide propose un logiciel de planification et d'optimisation du transport en temps réel. Son tableau de bord permet de remonter des informations critiques pour un contrôle permanent des coûts. Il donne également la possibilité d'établir plusieurs scénarios de transport prenant en compte différents critères tout en associant les coûts induits. L'éditeur précise que l'implémentation de l'outil est particulièrement simple, et qu'il est facile à utiliser. Solution en mode SaaS, Tivios ne nécessite donc pas d'investissement important et serait particulièrement adapté aux entreprises petites et moyennes. Cette nouveauté est à découvrir sur le salon SITL. JPG
Photo : Fabrice Maquignon, CEO de Transwide

 
 
 
 

INVITATION
Atelier
en flux tendu :
l'exemple
Faurecia

SAP vous invite à un petit déjeuner au restaurant Ladurée pour évoquer les flux d'approvisionnement en bord de ligne, la préparation des servis, les flux kanban, les déclarations de productions et les livraisons intégrant les étiquetages aux formats imposés par le JIT. Pour parler de ces sujets, 2 experts : Bertrand Eteneau, Directeur des systèmes d'information de Faurecia, qui parlera des enjeux du projet de refonte du SI d'atelier, et Aymeric de l'Hermuzière, Directeur de projet chez SAP Consulting, qui expliquera les difficultés et les succès d'un déploiement international de systèmes d'ateliers connectés à un ERP centralisé. Le débat sera animé par Jean-Philippe Guillaume de Supply Chain Magazine. Attention : cette matinée est gratuite, et est réservée aux directeurs industriels, DSI, Supply Chain Managers et directeurs de production. Le nombre de places est limité. Un message vous indiquera si votre inscription est bien prise en compte. JPG
Programme et inscription, CLIQUEZ ICI
 
 
Portuaire
AP+ s'ouvre
au plus grand
nombre
La communauté portuaire et le Grand Port de Marseille-Fos proposent aux professionnels du transport international une connexion à sa plateforme AP+. Cette connexion pourra se faire soit par accès direct soit à travers un réseau de plateformes portuaires, fluviales, terrestres et aéroportuaires. La connexion permettra à chaque professionnel d'agir directement dans AP+ en sa qualité propre et en fonction de son profil professionnel, dès lors qu'il est agréé par la douane. Cette décision a été prise le 22 mars à l'unanimité des représentants des professions de la place portuaire de Marseille-Fos représentées au Conseil de Surveillance de Marseille Gyptis International. Hervé Balladur, Président de l'UMF a déclaré : « Par ce geste fort nos professions portuaires démontrent leur volonté de fluidifier et de faciliter les échanges avec l'hinterland naturel du Port de Marseille-Fos en mettant à la disposition de leurs confrères de l'intérieur cet outil performant. » Jean-Claude Terrier, Président du Directoire du GPMM ajoute : « Une décision d'ouverture capitale qui concrétise notre volonté de collaboration avec l'ensemble des professionnels. Un outil structurant de développement et de valorisation de l'hinterland du port de Marseille Fos ». JPG  
 
 
 
Nomination
Changement
à la tête
d'Infflux
Jean-Christophe Henry est nommé Directeur Général Adjoint de la société Infflux (éditeur de la suite Bext). La Direction Générale sera également renforcée par l'arrivée de Michel Rascol. Jean-Christophe Henry, 41 ans, a pour mission de piloter et de parfaire l'ensemble des services opérationnels de l'entreprise (Communication, Commercial, Administration, Ressources Humaines...). Michel Rascol, 54 ans, occupera, quant à lui, le poste de Directeur Général en charge des pôles édition et intégration d'Infflux. « Michel Rascol a pour objectif d'insuffler une nouvelle gouvernance, d'optimiser les process, les méthodes et la gestion des équipes pluridisciplinaires dans le cadre d'une mission qui devrait se pérenniser », précise un communiqué. 3 axes stratégiques vont guider l'action des deux dirigeants dans les mois à venir : enrichir l'offre de services et de solutions, en particulier On Demand  et e-commerce, mettre en place une politique efficiente de gestion de la relation client et renforcer les partenariats à fortes valeurs ajoutés Jean-Christophe Henry, nous confie « j'ai comme objectif de réaliser une croissance importante dans le respect des valeurs humaines et entrepreneuriales qui nous caractérisent. » JPG  
 
Nomination
Antoine Imhoff,
PDG de Sitaci
Depuis le 18 février, Antoine Imhoff a été nommé Président Directeur Général de Sitaci, éditeur et intégrateur depuis près de 25 ans de la suite progicielle EGO (Entrepôt Géré par Ordinateur) dans les PME/PMI. Il succède ainsi à Yvon Lerat, qui fait valoir ses droits à la retraite, grâce à qui la solution a été mise en œuvre chez plus de 70 clients (agroalimentaire, pharma, distribution, industrie, e-commerce...) et quelque 140 sites en France et à l'international. Spécialiste de la logistique et des systèmes d'information, Antoine Imhoff a travaillé au Département Supply Chain du Cabinet Ernst& Young où il a encadré une dizaine de consultants sur l'arc atlantique. Puis il est entré chez Verceral, concepteur et distributeur d'articles de décoration et d'art de la table en tant que Directeur Général Adjoint. Il y a mené d'importants projets de refonte informatique et logistique, et mis en place des plates-formes asiatiques. L'objectif du PDG est de donner une nouvelle dimension à Sitaci, qui connaît une croissance à deux chiffres depuis six ans, notamment via davantage de partenariats et de communication. Présent chez des clients renommés comme Atlas, Canon, DHL, Hartmann, Michelin ou Tipiak, Sitaci a réalisé un CA de 1,4 M€ en 2010 avec une dizaine de collaborateurs.
Photo : passage de témoin entre Yvon Lerat (à droite) et Antoine Imhoff, nouveau PDG de Sitaci.


 
 
 
 
Transport
combiné
Opération
pilote
rail-route
pour le
groupe Bel
Le groupe Bel et Stef-TFEe ont réussi les 21 et 23 mars le démarrage d'une première opération pilote en transport combiné rail-route entre deux usines de l'ouest de la France et le site logistique de Givors près de Lyon. C'est la première fois que le groupe Bel s'engage dans le transport multimodal en rail-route pour sa logistique amont en température dirigée. Les flux logistiques transférés de la route vers le rail correspondront à terme à plus du tiers des volumes de vente de Kiri et de Mini Babybel dans le Sud-Est de la France. L'opération pilote concerne les usines d'Evron (53) et de Sablé-sur-Sarthe (72). Elle est réalisée sur la liaison ferroviaire Rennes-Lyon et opérée par Combiwest (filiale de la SICA de Saint-Pol-de-Léon). Pour ce lancement, le groupe Bel a recours à 2 caisses mobiles frigorifiques pouvant contenir chacune 22 tonnes de marchandises sous température contrôlée (+2°C / +4°C). Les caisses mobiles frigorifiques sont chargées de palettes de Kiri depuis l'usine de Sablé-sur-Sarthe et de Mini Babybel depuis l'usine d'Evron. Afin d'assurer une traçabilité permanente et de sécuriser la chaîne du froid, elles sont équipées d'enregistreurs de température. Les caisses sont amenées en gare d'expédition par camion puis circulent sur rail de Rennes au port Edouard Heriot de Lyon entre 17h et 6h30. A leur arrivée, elles sont transférées jusqu'au site logistique de Stfe-TFE à Givors (69). Un site à partir duquel le prestataire réalise les préparations de commandes en température dirigée pour tous les points de vente du Sud-Est de la France. En régime de croisière ce nouveau trafic ferroviaire amènera le groupe Bel à transférer de la route vers le rail, plus de 90% des flux logistiques sortant de l'usine d'Evron et un quart de ceux de Sablé-du-Sarthe vers le sud-est. Cela réduira globalement de 60% le trafic routier vers le Sud au départ de ces deux sites de production. JPG


 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnéesou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

29 mars 2011


AVRIL


Mardi 5
FORMATIONS
MÖBIUS

« Optimisation
des stocks »

En partenariat avec
SCMagazine,
Paris cent
re



Mardi 5
Conférence
Caterpillar et
Renault-Nissan
« Pièces
de rechange :
mal nécessaire
ou opportunité
pour
l'entreprise ?

Un partenariat entre SCMagazine, CAT Logistics et Accenture
De 8h30 à 14h
La Maison
de la Recherche
Paris 7
e


Mercredi 6
Petit déjeuner
SAP
« Flux tendu
dans l’atelier »

avec le témoignage
de Faurecia
et en partenariat
avec
Supply Chain
Magazine
De 8h30 à 10h30
Ladurée, Paris
8e



MAI

Jeudi 19
Petit-Déjeuner animé par
Vinci Consulting
et Soflog-Telis
« La Supply Chain
des Grands
Programmes
Industriels »

Intervention
des Directeurs
logistiques
de Suez
Environnement
Et Alstom Grid
Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 10h30
Pavillon Ledoyen
Paris 8
e