Mobilité
Nomadvance
sur des rails
Depuis que Nomadvance a signé avec la SNCF le plus gros contrat de son histoire, l'entreprise s'est donnée une nouvelle identité visuelle et une nouvelle organisation. Bref elle est sur des rails, comme nous l'a confié son PDG Salvatore CappaÏ : « Le contrat signé avec la SNCF est l'aboutissement de 2 ans d'étude. Il concerne la dématérialisation des billets mais surtout l'intégration de la monétique via un PDA et un Snap-On Motorola, reliés à une imprimante Zebra (Cf. NL n° 1202 du 23 mai). Nous avons été retenus autant pour le choix de cette solution que pour notre capacité à manager le projet. Nous prévoyons de livrer entre 13.000 et 18.000 kits de ce type, c'est dire l'importance de cette réalisation ! Toutes nos compétences ne sont pas accaparées par ce seul projet. Mais on peut dire qu'il a joué un rôle d'accélérateur dans notre développement et notre organisation. Celle-ci est désormais segmentée en équipes régionales autonomes qui traitent en priorité les dossiers des PME/PMI, et puis nous avons des équipes nationales dédiées aux grands comptes. Ces changements ne remettent pas en cause la stratégie qui est d'offrir un choix le plus large possible à nos clients. Nous ne sommes exclusifs d'aucun constructeur. Le marché de la mobilité est très vaste et nous sommes toujours à la recherche de la meilleure offre ». Concernant les nouvelles technologies, le numéro 1 du groupe affiche une certaine prudence : « Bien sûr notre rôle est de débroussailler. Mais nous avons aussi conscience qu'il existe des effets de mode. C'est le cas en ce moment avec « les ardoises » qui sont surtout des produits grand public et qui posent des problèmes de pérennité ». Philippe Briantais, Directeur commercial, estime pour sa part que c'est le métier qui a changé : « Nous avons dépassé notre rôle de simple intégrateur. Nous apportons d'abord du conseil. C'est tellement vrai que les entreprises sélectionnent désormais le partenaire avant de choisir le matériel. Ensuite ils veulent qu'on les accompagne dans le management de projet et le pilotage. C'est une tendance lourde que l'on observe depuis un ou deux ans ». Pour ce qui est de la croissance, Nomadvance enregistre au cours du premier trimestre une forte progression (hors contrat SNCF). L'entreprise a signé avec Exapaq pour la mise en place d'une nouvelle génération de terminaux (Honeywell) comprenant de la géolocalisation. Un autre contrat a été conclu avec GRDF pour le déploiement du Wifi en entrepôts. Résultat, Nomadvance recrute actuellement des opérateurs confirmés, mais également des jeunes que l'entreprise s'engage à former selon ses techniques et ses méthodes. « C'est une obligation pour nous de former des jeunes qui par ailleurs viennent enrichir la société par leur appétence pour les nouvelles technologies et leur connaissance des réseaux sociaux ». Pour ce qui est de l'avenir, les dirigeants continuent de parier sur l'innovation : « Notre difficulté c'est qu'il faut que l'on invente constamment. Nous avons des réunions avec les équipes et nous essayons de nous projeter dans le futur. C'est stimulant de savoir que l'avenir reste à écrire ! » La société Nomadvance est implantée dans 5 villes, elle emploie 110 salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 27 M€ en 2010. JPG
Photo : Salvatore Cappaï et Philippe Briantais
 
   
 
 
 
Transport
TNT Express
France :
en ligne et
en libre accès
TNT lance le service « Cliquez, Envoyez » dont le but est de mettre à disposition des internautes un service de transport express en ligne. Historiquement, TNT était majoritairement utilisé par les grandes entreprises avec souvent des engagements de volumes ou des contrats annuels. Ce nouveau service doit lui ouvrir de nouveaux horizons, en particulier celui du marché des PME/TPE. En quelques clics, l'internaute peut réaliser en ligne, sans inscription ni numéro de compte, les opérations suivantes : calculer les délais et tarifs pour envoyer des colis ou des documents, demander une expédition en BtoB et BtoC, programmer un ramassage, payer directement en carte bancaire, imprimer le bon de transport et la facture, notifier par email son destinataire avec un lien vers le suivi colis Internet. L'expressiste précise que le suivi des colis s'effectue par internet ou via les applications smartphone récemment lancées. « Ce nouveau canal de vente va nous permettre d'élargir notre offre à une nouvelle cible et d'augmenter notre taux de pénétration dans les petites entreprises » a déclaré Hervé Cohen, Directeur Marketing Adjoint de TNT Express France. JF  
   
 
Prestataires
logistiques
Neolys gère
la logistique
de Mama Silla
sur l'Europe
Depuis avril dernier, Mama Silla, un tout nouveau
concepteur français de chaises artisanales fabriquées au Mexique, passe par Neolys pour l'ensemble de ses activités logistiques en Europe. La prestation clés en main comprend la réception au port du Havre des conteneurs de 40 pieds (un par mois en moyenne), la mise en stock dans son entrepôt de Lieusaint (77), la préparation de commandes (plus de 200 pièces chaque jour) et l'expédition via un partenaire transporteur à destination des revendeurs, dans 10 pays en Europe. Mama Silla a été crée fin 2010. La marque qui concerne actuellement une collection de 8 modèles de fauteuils et de chaises d'intérieur et d'extérieur, est présente dans quinze pays à travers le monde et compte environ 80 distributeurs. Son CA prévisionnel 2011 est estimé à 280 000 euros. La sélection de Neolys été effectuée à la suite d'unbe étude du cabinet Hub Conseils. Rappelons que le cœur de métier de Neolys (CA de 2,5 M en 2010) est la logistique e-commerce. JLR
 
   
 
 
 
Bourse de fret
Teleroute
signe avec
Malherbe… et
l'AFT-IFTIM
Teleroute, la bourse de fret du groupe Wolters Kluwer, vient de signer un contrat d'une durée de cinq ans avec le groupe Malherbe. Le numéro trois français en matière de transport de lots en fait sa bourse de fret « privilégiée », ce qui signifie que Teleroute recevra l'intégralité des 1300 offres quotidiennement déposées par le transporteur. D'après le communiqué de Teleroute, l'un des critères de choix a été la dimension européenne des services proposés, notamment grâce au récent partenariat entre Teleroute et la bourse de fret roumaine Bursa Transport, qui permettra à Malherbe de « diversifier son panel de fournisseurs et de choisir le plus compétitif selon le marché ». Par ailleurs, le 20 juin dernier, Teleroute a signé avec l'AFT-IFTIM un partenariat prévoyant l'ouverture d'un accès gratuit à l'ensemble de ses services aux étudiants du centre de formation, pour les préparer à leur futur métier d'exploitant de transport. Ultérieurement, tous les participants aux formations AFT-IFTIM traitant des cas pratiques d'exercices "bourses de fret" devraient en bénéficier. JLR
Photo : François Denis, Directeur Général délégué de Teleroute France, et Philippe Loubière, Directeur de l'IPTL (Institut Pédagogique du Transport et de la Logistique).
 
   
 
Immobilier
Une nouvelle
plate-forme
Feu vert
La société Feu Vert va louer un entrepôt de 30.000 m2 (pour une durée de 9 ans) dans le Parc Industriel de la Plaine de l'Ain à Saint Vulbas (01). Cet entrepôt de classe A est certifié HQE et embranché fer. Le distributeur de pièces et accessoires automobiles, y regroupera l'ensemble de ses activités logistiques Rhône Alpes. Ces activités étaient historiquement gérées dans un site de 12.000 m2 à la Plaine de l'Ain et sur plusieurs autres sites répartis dans la région.
« Grâce à notre future plateforme de Saint-Vulbas, nous mettons tout en oeuvre pour livrer nos 330 centres Feu Vert en France avec réactivité, ce qui reste la clé de la satisfaction clients. Un site neuf très fonctionnel, 150 personnes dédiées, 7500 références produits et un équipement informatique dernière génération... Des atouts décisifs qui feront la différence au quotidien » indique Hervé Papin, Directeur logistique France. CB Richard Ellis est intervenu en tant que conseil des deux parties. JPG
 
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
12 juillet 2011

SEPTEMBRE


Mardi 27
Journée d'échanges
organisée par GENERIX GROUP
« Generix Manufacturing Day»
Avec les
témoignages
de DHL, Favera,
Kurt Salmon,
Lafuma,
PepsiCo France
En partenariat
avec SCMagazine
de 8h30 à 16h
Arpège Services
Trocadéro
Par
is 16e


OCTOBRE


Jeudi 6 et
vendredi 7
Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La-Défense


OCTOBRE

Tour de France
PREACTOR
« Planification &
Ordonnancement»

7 villes / 7 dates
Nantes 7 avril
Bordeaux 12 mai
Toulouse 26 mai
Lyon 23 juin
Strasbourg
13 octobre

Lille 17 novembre
Paris 8 décembr
e