Sale temps
pour les
présidents !
Vous l'aurez sans doute remarqué, la crise économique pousse un certain nombre de présidents vers la porte de sortie. Après l'Irlande, la Grèce, l'Italie, à qui le tour ? C'est vrai qu'il ne doit pas être facile de présider quand on est coincé entre les réalités financières d'un côté, et la pression sociale de l'autre. C'est un peu comme les présidents d'entreprise : dans une période pour le moins incertaine, comment faire comprendre aux actionnaires financiers qu'il faut maintenir l'investissement si l'on veut rester compétitif, quitte à rogner momentanément sur les dividendes. Ces dirigeants entrepreneurs peuvent toujours opposer le souci de pérenniser de l'entreprise aux logiques de rentabilité immédiate. Car en dépit des arguments développés, là encore, c'est la finance qui a le dernier mot. Vraiment pas facile d'être président ! JPG  
 
 
 
Textile
Celio
automatise
son entrepôt
d'Amblainville
Le distributeur Celio, vient de choisir l'équipementier Knapp pour équiper son nouveau centre logistique de 30.000 m2 situé à Amblainville (60), dont la construction a été lancée cet été et qui sera mis en exploitation mi 2012. L'équipementier fournit un système « clefs en main », comprenant l'ensemble des équipements de stockage et de préparation de commandes : rayonnages palettes, système de convoyage, système de stockage automatisé à navettes (OSR Shuttle), trieur Split-Tray. Le principe de préparation des commandes de produits à plat est conçu autour d'un système de tri de type Split-Tray d'une capacité de 16.000 articles/h, équipé de plus de 640 sorties pour reconstituer les commandes magasins. Ce trieur sera alimenté par des postes d'injection recevant un flux de cartons complets en provenance du stock et un flux de pièces unitaires acheminées depuis un système de préparation « Goods-To-Man » de type OSR Shuttle. En fin de tri, les colis de commandes seront collectés, étiquetés et fermés automatiquement, puis triés sur huit rampes de tri en fonction de leur destination. « La particularité de ce concept réside dans l'utilisation de postes de travail mixtes permettant le prélèvement et la mise en stock des produits unitaires de façon simultanée, ce qui permet une optimisation et une ergonomie sur mesure des postes de travail » indique-t-on chez Knapp. Avec le rachat en 2010 de Duerkopp, société allemande spécialiste des convoyeurs suspendus et du tri pour le textile, la société Knapp a renforcé sa gamme de solutions pour mieux couvrir des marchés comme le vêtement, le e-commerce, la grande-distribution ou la cosmétique. JPG  
   
   
 
Nomination
Rémy Jeannin
devient
président du
groupe Savoye
Le groupe Savoye annonce aujourd'hui la nomination de Rémy Jeannin en tant que président. Il remplace Frédéric Mancion qui occupait ce poste depuis environ deux ans. Agé de 47 ans ce titulaire d'un diplôme d'études supérieures comptables et financières (DESCF) entre chez Savoye en 1993 (au moment du rachat par Legris Industries), en tant que DRH et directeur des affaires financières. En 2008 il rejoint le groupe en tant que DRH. Il est membre du directoire depuis 2009. Erwan Taton, Président du directoire a commenté cette arrivée en insistant sur « ses qualités avérés et son expertise tant opérationnelle que technique ». JPG  
 
 
 
Préparation de
commandes
Prodex
se lance dans
le convoyeur
Prodex spécialisée dans la conception et fabrication d'équipements de stockage dynamique, lance une gamme de manutention pour préparation de commandes manuelle. Composée d'une centaine de références, celle-ci comprend convoyeurs et portillons à rouleaux libres, tables de conditionnement, accessoires pour convoyeurs, rails (à galets, à rouleaux pour palettes, etc.). Les équipements sont proposés en tailles standards et peuvent être également réalisés sur mesure. Selon Philippe Szlingier, DG de Prodex, le marché est demandeur : « Le convoyeur à rouleaux libres permet de créer des installations de manutention rapides à mettre en place, à un coût maîtrisé, et faciles à déplacer. La nouvelle gamme devrait représenter d'ici l'an prochain 10% de notre chiffre d'affaires ». Principales cibles pour Prodex, les logisticiens de tous secteurs (e-commerce, luxe...) à la recherche de solutions pour optimiser l'efficacité de leurs préparations de commandes manuelles ou compléter une partie de leurs lignes mécanisées. « Ce lancement s'inscrit dans une logique de complémentarité » affirme le spécialiste du stockage dynamique qui simultanément ouvre Prodex-Online, un site vitrine destiné à accroitre sa visibilité mais aussi ses ventes sur Internet. JPG  
   
 
Vocal
Vocollect,
serein
pour l'avenir


Dix mois après l'annonce de son rachat par Intermec (voir NL 1.116), Vocollect dresse un premier bilan. « Nous devrions atteindre nos objectifs de synergie. Cette fusion est une très bonne expérience », se félicite Mehran Bachan, Directeur de Région Europe du Sud de Vocollect. Les synergies portent essentiellement sur les partenaires. Vocollect anime actuellement un réseau constitué d'une trentaine de revendeurs et compte le développer en s'appuyant sur celui d'Intermec. Mehran Bachan rappelle que « nos produits complètent la gamme d'Intermec ». Vocollect et Intermec proposent parfois une offre commune à certains clients mais il ne s'agit pas d'une règle. Vocollect insiste d'ailleurs sur sa compatibilité avec la plupart des fabricants de matériel (Psion LXE, Motorola, etc.) et sur sa volonté de préserver les partenariats avec eux. « Nous ne constatons pas de soucis d'étanchéité des informations entre notre maison mère et les autres fabricants avec lesquels nous collaborons », confie Mehran Bachan. S'agissant de ses perspectives de développement, Vocollect mise beaucoup sur sa vision « d'entrepôt vocal », autrement dit le vocal pour l'ensemble des processus (réception, inventaire, contrôle chargement, cross-dock, etc.) et plus seulement pour la préparation de commandes. Un vœu qui ne devrait pas tarder à devenir réalité... Vocollect est très optimiste et cite en exemple son client PPG (fabricant de peintures) qui a récemment étendu le vocal à ses activités de filmage et de contrôle chargement (voir NL 1.222). D'une manière générale, la crise ne semble pas impacter le fournisseur de systèmes vocaux qui se dit satisfait des résultats en 2011. « Les activités en Grèce ont progressé de 50% par rapport à 2010, de 45% en Italie, de 10% en Espagne. La France enregistre aussi une croissance mais plus mesurée car le marché est davantage mature », détaille Mehran Bachan. JF
Photo : Mehran Bachan, Directeur
de Région Europe du Sud de Vocollect
 
 
 
 
INVITATION
(Dernier rappel)
L'externalisation
logistique
avec
Simply Market,
ID Logistics,
DHL, GCL...
Le cabinet québecquois GCL et Supply Chain Magazine vous invitent mardi 15 novembre de 9h à 12h30 au centre Culturel Canadien (Paris 7e), à une matinée sur le thème : « L'externalisation, de l'appel d'offre au partenariat durable ». Un sujet loin d'être galvaudé comme l'explique Philippe Gautrin Associé du cabinet GCL : « L'externalisation logistique ne doit plus être considéré comme le moyen de se « décharger » de cette activité sur un prestataire. C'est avant tout un choix important pour les entreprises qui s'avère même être un différentiateur stratégique ». Lors de cette matinée les orateurs expliqueront comment tirer profit de l'externalisation tout en demeurant agile et en perpétuelle amélioration. Cette recherche de l'excellence se bâtit dès le début d'une relation d'externalisation et tout au long de celle-ci en débutant par un cahier des charges bien défini et en se perpétuant au travers de démarches d'amélioration continue. Avec la participation de Mabrouk Delli (Simply Market), Ludovic Lamaud,(directeur R&D d' ID Logistics), Claire Gey (DHL), Jean-Michel Guarneri (Aslog) et Philippe Gautrin (GCL). Débat animé par Jean-Philippe Guillaume de Supply Chain Magazine.
Pour s'inscrire à cette matinée gratuite, CLIQUEZ ICI
 
 
Bourse de fret
Teleroute
assure !


Depuis quelques mois déjà, Teleroute (bourse de fret) a lancé le service « e-Confirm » (outil de sécurisation des transactions) garantissant l'identité des utilisateurs. Cette initiative a pour objectif de lutter contre l'usurpation d'identité, devenue la première cause de vol sur les bourses de fret. « Nous estimons que notre bourse fret est la plus sécurisée aussi bien au niveau de son processus de sécurisation d'entrée des nouveaux membres que de sécurisation des transactions », déclare François Denis, Directeur Général délégué de Teleroute France. Teleroute renforce ce dispositif en annonçant un partenariat, opérationnel depuis le 10 novembre 2011, avec l'assureur Helvetia et le cabinet de courtage Coste-Fermon. Une assurance est adossée à e-Confirm. « Teleroute assure gratuitement tous les transporteurs ayant utilisé e-Confirm, contre le vol de fret par usurpation d'identité. Cette assurance couvre les détournements (jusqu'à 50.000 € par sinistre) », développe François Denis. Cette assurance ne concerne pour l'instant que les utilisateurs français. Rappelons que 250.000 offres sont publiées chaque jour sur la bourse de fret Teleroute et que 70.000 utilisateurs y sont connectés en temps réel. JF
Photo : François Denis, Directeur Général délégué de Teleroute France ©JF
 
 
Vol de fret
Recrudescence
du
détournement
de fret
par usurpation
d'identité


A l'occasion de la conférence organisée par Teleroute (voir ci-dessus), plusieurs enquêtes concernant les vols de fret ont été présentées. « Nous observons depuis 4-5 ans, une recrudescence du détournement de marchandises par usurpation d'identité via les bourses de fret », introduit Patrice Bouvet, ancien gendarme et expert auprès des transporteurs et des compagnies d'assurance, qui ajoute que « les principaux pays d'origine des escrocs sont l'Italie, la Suisse, l'Allemagne et la Hongrie ». Phénomène confirmé par l'OCLDI (Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante) qui constate que « les malfaiteurs usurpent l'identité de sociétés de transport, principalement italiennes ou slovaques, disposant d'un compte dans une bourse de fret. Ils utilisent le code d'accès de ces sociétés afin de pouvoir souscrire aux appels d'offres en ligne et se voir confier à ce titre le transport de marchandises. Ils adressent les documents nécessaires (inscription au registre du commerce, licence de transport, attestation d'assurance) à la victime, avec laquelle ils prennent contact par téléphone afin d'arrêter les modalités de la livraison. Une fois l'affrètement confirmé par la victime, le chargement est réalisé normalement mais la marchandise n'est en fait jamais livrée à la destination prévue. Dès lors, le prétendu transporteur ne répond plus au téléphone ». Il est donc recommandé de refuser les numéros de portable comme seules coordonnées et de vérifier que le numéro de téléphone et de fax du prétendu transporteur correspond à celui qui figure sur les annuaires téléphoniques officiels. L'OCLDI préconise en cas de discordance de s'adresser sans délai à l'unité de gendarmerie ou au service de police le plus proche. JF
Photo : Patrice Bouvet, ancien gendarme et expert auprès des transporteurs et des compagnies d'assurance ©JF
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
14 novembre 2011


NOVEMBRE


Mardi 15
Les Rencontres
ORTEC

« Pilotez votre
performance
transport
& logistique »

Avec la
participation de Coca-Cola
Refreshments USA, Air Liquide
et Citwell
Partenaires :
Masternaut,
Navteq,
Nomadvance
SCMagazine
De 9h00 à 14h00
Belvédère de la
BNF Fr. Mitterrand,
Paris 13
e


Mardi 15

Conférence
thématique
organisée par GCL
« L'Exter-
nalisation,
de l'appel d'offre
au partenariat
durable »

Partenaire :
SCMagazine
De 9h à 12h30
Centre Culturel
Canadien,
Paris
7e

Mercredi 16
Université TLF
sur les thèmes :
« Sécurité et
sûreté de la
Supply Chain et
Développement
durable, mesure
des Emissions
de CO2 »

Animation :
Cathy Polge
Partenariat :
SCMagazine
De 8h45 à 18h00
Auditorium
Marceau, Paris 8
e



Tour de France
PREACTOR

« Planification &
Ordonnancement»

7 villes / 7 dates
Nantes 7 avril
Bordeaux 12 mai
Toulouse 26 mai
Lyon 23 juin
Strasbourg
13 octobre

Lille 17 novembre
Paris
22 novembre




Mardi 22
et
Mercredi 23
FORMATIONS
MÖBIUS

Mardi 22
« La Gestion de
la Demande »

en partenariat avec SCMagazine
Mercredi 23
« L'Optimisation
des Stocks »

en partenariat avec SCMagazine
De 9h00 à 13h00
et 14h00 à 18h00
Paris centr
e



Mardi 29

Conférence
CITWELL
« Transformer
en profondeur sa
Supply Chain pour
la rendre agile »

Avec le retour
d’expérience de
SANOFI-PASTEUR
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel de la Cité
Lyon 6
e



DÉCEMBRE

Jeudi 1er
Matinée Spéciale Supply Chain
organisée par
CEGID
« Comment
optimiser
sa performance
financière
et satisfaire
la demande
client ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Paris Cent
re



Mardi 6
et
Mercredi 7
Congrès
de l’ASLOG
« Quels fondamentaux
pour la
Logistique
du futur ? »

En partenariat
avec Supply Chain magazine
De 8h30 à 16h30
Cité Internationale
de Lyo
n