WMS
RedPrairie
décroche
le gros lot
avec DHL
Supply Chain

Champagne pour l'éditeur américain RedPrairie ! L'accord cadre qu'il a signé récemment avec DHL Supply Chain porte sur la mise en place progressive de ses outils de WMS (Warehouse Management System) et de WFM (WFM) dans tous les entrepôts du prestataire au niveau mondial. Pour DHL Supply Chain, l'objectif de cette standardisation est de simplifier les opérations et de gagner en productivité. « Améliorer la capacité à synchroniser et à optimiser la productivité des entrepôts et des équipes va permettre à DHL de conserver son avance en matière de réponse aux défis de plus en plus complexes posés par les supply chains de nos clients, et auxquels ils doivent faire face chaque jour » a déclaré Alex Pilar, le CIO (Chief Information Officer) de DHL Supply Chain. Pour l'heure, aucune information n'a été divulguée quant à un éventuel calendrier de déploiement. Rappelons que DHL Supply Chain emploie 140.000 collaborateurs sur 2.500 sites logistiques et entrepôts dans plus de 60 pays (environ 23 millions de m2 d'entreposage dans le monde). Rien qu'en France, le logisticien exploite actuellement 85 sites (4.500 collaborateurs), avec divers WMS dont Infolog (Generix ), Manhattan Associates, ou encore LM7 (a-SIS). JLR  
 
 
 
Logistique
urbaine
LUMD
dans les
starting-blocks


C'est à Strasbourg qu'aura lieu un déploiement opérationnel du projet LUMD (Logistique Urbaine Mutualisée Durable) à la mi-2012. Il s'agira d'un pilote visant à démontrer la pertinence et l'efficacité de ce projet dont l'étude préalable, financée par le Predit, aura duré trois ans. « Nous visons ensuite un déploiement en Ile-de-France à horizon 2013 », explique Christophe Poteloin, Directeur du développement de Presstalis, qui coordonne le projet. Rappelons que LUMD propose d'identifier, d'assembler et de commercialiser les capacités résiduelles disponibles de différents transporteurs présents sur une ville dans le but d'accroître la rentabilité des moyens logistiques existants. « LUMD est une plate-forme d'intermédiation sur internet », précise Christophe Poteloin, qui pense que les marges de manœuvres sont importantes : « Parmi les chiffres clefs de la problématique du dernier kilomètre, nous estimons à 30% la disponibilité restante dans les camions. Ainsi, LUMD est un levier qui permettra de diminuer les espaces vacants ». Outre les moyens de transport, les capacités d'entreposage sont aussi concernées par ce projet. Christophe Poteloin souhaite par la suite que les municipalités jouent un rôle de fédérateur en assurant la promotion de ce service. JF
Photo : Christophe Poteloin, Directeur du développement de Presstalis ©JF
 
 
Logistique
urbaine
7 tricycles
électriques
circulent
dans Paris
aux couleurs
de FedEx
FedEx Express s'appuie dorénavant sur sept tricycles avec assistance électrique de la société The Green Link pour les livraisons et enlèvements des envois de ses clients situés dans les 3e, 4e et 10e arrondissements de Paris. Depuis le printemps 2011, en guise de test, quatre tricycles sillonnaient les 3e et 4e arrondissements parisiens. Ces essais concluants ont incité l'expressiste à poursuivre l'aventure, en étendant le périmètre géographique des livraisons (avec le 10e) et en se dotant de trois tricycles supplémentaires. « Nous utilisons depuis mai 2010 dans les 7e et 8e cinq véhicules tout-électriques de la marque Modec. A Roissy-CDG, 80% de nos véhicules de piste fonctionnent au GPL ou à l'électricité. Cette approche profite à la fois à l'environnement et à nos activités commerciales et répond à notre volonté de mener au quotidien nos activités de manière responsable » explique Dirk van Impe, Directeur Général des opérations France, FedEx Express. Actuellement, FedEx dispose de véhicules de livraison tout-électrique à Los Angeles, Londres, Paris, New York, Chicago et Memphis. JF
Photo : tricycle de l'opérateur The Green Link
utilisé par FedEx ©FedEx
 
 
 
 
TMS
Nouvelles
fonctionnalités
chez
DDS Logistics
Outre une ergonomie plus intuitive et conviviale, les versions V6R1 des progiciels de gestion de transport (TMS) et de commerce international de DDS Logistics réservent quelques bonnes surprises. Côté DDS Shipper, le module TMS Import/Export intègre désormais la géolocalisation des navires en temps réel, ce qui permet au chargeur d'accéder via le web à des informations concernant le pavillon du bateau qui transporte ses conteneurs, sur son type, son état (s'il est amarré au port ou en mer), sa vitesse/trajet, et sa destination. A noter également que le module de contrôle factures devient entièrement accessible via le web, ainsi que l'apparition d'un tableau de bord interactif, qui affiche de façon très graphique des statistiques sur les expéditions (nombre d'expéditions réalisées par mois, par an, nombre d'incidents, etc). DDS Freight (transporteurs et commissionnaires) dispose désormais d'interfaces vers le système de communauté portuaire AP+ et Soget Douane, en vertu du partenariat signé en mai dernier entre DDS et Soget. Il se dote par ailleurs d'un module de relation client qui centralise toutes les informations clients/ prospects/ fournisseurs au sein d'une même base pour réaliser le suivi d'un « dossier », depuis la prospection jusqu'aux opérations en cours. Quant à DDS Truck (route), outre un planning interactif en standard et la possibilité d'intégrer dans l'outil des ordres de transport (OT) en scannant directement leur code à barres, il propose désormais deux nouveaux modules. L'un pour la gestion des transports de vrac, l'autre pour celle des tonnages transportés, ce qui permet à l'arrivée du navire au port de calculer le nombre de camions nécessaires au déchargement et de transmettre les OT aux transporteurs (avec facturation partielle au prorata des volumes transportés effectivement). JLR  
   
 

Express
TNT s'installe
dans un
nouveau dépôt
près de Poitiers

TNT Express France vient d'inaugurer un nouveau bâtiment à Migné-Auxances (proche de Poitiers). Il s'agit d'un déménagement visant, pour l'expressiste, à se rapprocher de ses clients et proposer ainsi un meilleur service. Huit mois ont été nécessaires pour construire ce nouveau dépôt, situé à proximité des grands axes autoroutiers. Avec une superficie de 1.472 m2, contre 750 m2 pour le précédent, ce site doit permettre « d'augmenter de près de 30% le nombre de colis traités quotidiennement ». Par ailleurs, il servira de pilote pour une machine de tri automatique, qui dirige les colis selon leur destination ou le type de service choisi par le client (livraison avant 8h, 9h, le samedi, etc.). Le site est également équipé d'un système d'aide à la manutention pour soulever les colis. TNT est installé dans le département de la Vienne (86) depuis plus de 10 ans et compte parmi ses clients des entreprise comme Radiante, Kramp ou Aigle International. JF
 
   
 
Impression
codes à barres
Aldata certifie
les imprimantes
B-SX4
de Toshiba Tec
Aldata annonce la certification des imprimantes B-SX4 de Toshiba Tec, capables d'imprimer des codes à barres linéaires en 2D et « habilitées RFID ». L'interopérabilité entre ces imprimantes et les solutions Aldata permet aux utilisateurs d'imprimer de façon fiable l'ensemble de leurs étiquettes de palettes et de racks en entrepôts. Cette certification est effective depuis l'été. JF
Photo : l'imprimante B-SX4 ©Toshiba
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
15 décembre 2011

DÉCEMBRE

Jeudi 15
Le rendez-vous d'affaires
de la logistique internationale

« World Class Logistics 2011 »
En partenariat
avec
Supply Chain Magazine
De 8h30 à 18h30
Paris
Cœur Défen
se











JANVIER 2012

Mardi 17
FORUM
des ROIS de la
Supply Chain

8 candidats
en finale

Organisé par
SCMagazine
De 9h à 17h30
Salon de l'Aveyron
Paris 12
e