Mais
que devient
la RFID ?

Au début des années 2000 une révolution était en marche : la RFID allait complètement changer la manière de gérer les flux de marchandises. Certes on connaissait cette technologie depuis bien longtemps. On s'en était déjà servi 10 ans plus tôt pour mesurer et taxer les ordures ménagères en Allemagne, pour suivre l'évolution des arbres parisiens et même pour tracer les manchots de Terre Adélie. Mais là, c'était plus sérieux : il s'agissait de remplacer le code-barre placé sur les unités consommateurs par un tag. Fini les caissières, des super et des hypermarchés, une nouvelle ère commençait ! C'est du moins ce qu'annonçait Outre-Atlantique le géant de la distribution Wal-Mart, suivi de près par Métro et son magasin du futur. Mais depuis ces effets d'annonce, bien des obstacles se sont dressés sur la route de la RFID (version boucle ouverte) et de ses fervents promoteurs. Si bien que depuis quelques années, on finissait par douter de son avenir. La RFID serait-elle mort-née ? Pas du tout ! Et même bien au contraire, rétorquent les spécialistes de l'auto ID. Et si plus personne n'ose parler de révolution, la RFID continue malgré tout sa progression à travers des applications moins médiatisées mais très réelles comme chez Marks & Spencer (1) ou dans certaines boutiques parisiennes. JPG
(1) A découvrir, le témoignage de Mark Butler, chef de projet RFID chez Marks & Spencer lors de la visite du site IER (voir ci-dessous).
 
 
 
 
INVITATION
au « printemps
de la RFID »
IER
vous propose
de visiter son
centre RFID

IER et Motorola s'associent pour vous faire découvrir
le 20 mars à Buc, sur le plus grand centre de production RFID d'Europe, des solutions innovantes pour la gestion des flux de l'entrepôt jusqu'au point de vente. Au programme de cette journée qui se déroulera en 2 sessions (matin ou après-midi) le témoignage de Mark Butler, chef de projet RFID de Marks & Spencer. Avec la participation de Frédéric Dittmar, Directeur de la division identification automatique chez IER et de Bernard Volke, Président de Motorola Solutions France. Rappelons qu'IER conçoit et réalise des solutions industrielles RFID clé en main pour optimiser la gestion des flux, assurer le suivi des contenants, faciliter le passage en caisse. Motorola Solutions, fournisseur leader de matériels conçoit des produits d'identification automatique pour la gestion de la Supply Chain. Cette journée de conférences et de visite est organisée en partenariat avec Supply Chain Magazine. Programme complet, renseignements pratiques,
plan d'accès et inscription en ligne, CLIQUEZ ICI

 
 
RFID
STid trouve
un partenaire
international
pour
l'IronTag
STid, le développeur français de solutions RFID (basé à Gréasque, entre Marseille et Aix-en-Provence), a signé un accord de partenariat stratégique avec l'américain HID Global (groupe Assa Abloy) concernant la fabrication à fort volume et la commercialisation à l'international de la gamme IronTag. Ces produits sont des étiquettes (tags passifs) RFID en métal qui ont été conçus dans le cadre du projet RFID Aero mené par Eurocopter pour l'identification sans contact de pièces métalliques en environnements difficiles : résistance aux chocs thermiques et variations de températures, pression supérieure à 10 bars, liquides (détergents, alcool, huiles, essence, etc.) et flammes.
« La signature de ce nouveau partenariat s'inscrit dans notre stratégie de développement de nouveaux marchés à l'international. Nous espérons que la signature de ce partenariat n'est que la première étape d'une relation à long terme avec HID Global dans le domaine de la traçabilité industrielle » explique Vincent Dupart, Directeur Général Délégué STid. JLR
 
   
 
 
 
Planification
et
ordonnancement
Altho craque
pour Ortems

Située au coeur de la Bretagne, dans le bassin de Pontivy (56), le fabricant de chips Altho (plus connue sous sa marque Bret's) a décidé d'optimiser ses processus de planification/ ordonnancement avec les solutions proposées par l'éditeur Ortems en complément de son ERP Sage X3. « L'activité de cet industriel de l'agroalimentaire est très saisonnière, d'où la difficulté d'anticiper les plans de charges, d'optimiser et réajuster une planification par nature très complexe et sujette aux variations de températures et caprices de la météo », explique l'éditeur. Altho attend de la solution Ortems une meilleure planification des fabrications et des approvisionnements matières, une optimisation des politiques de stock, une optimisation des plans de charges usine et souhaite anticiper ses prises de décisions par une meilleure visibilité. Tout cela afin d'atteindre un meilleur taux de service pour ses clients et une optimisation des coûts de production. « Cette collaboration vient s'ajouter aux nos nombreuses références dans le secteur agroalimentaire », déclare Frederic Faysse, Sales Manager.
La société Altho a été créée en 1995 et emploie 240 collaborateurs. Ortems est un éditeur informatique français, spécialisé dans les solutions de planification industrielle et d'ordonnancement de production. JPG
 
 
WMS
La petite
entreprise
BK Systèmes
ne connaît pas
la crise














BK systèmes, éditeur du logiciel Speed WMS, a réalisé une très bonne année 2011 avec une croissance de l'ordre
de 20% et un résultat qui s'établit autour de 17%. François Biesbrouk, Président fondateur de l'entreprise explique que cette progression s'inscrit dans la continuité de 2010 et commente pour Supply Chain Magazine les raisons de ce succès : « Le CA France s'est parfaitement maintenue et la croissance s'est faite essentiellement à l'export, en Afrique où Speed WMS tourne maintenant dans une dizaine de pays (Maroc, Tunisie, Ghana, Côte d'ivoire, Gabon, ...), aux Etats-Unis (Miami, Los Angeles, Chicago,) et également au Panama et en Italie. En France, BK Systèmes a consolidé sa position chez les clients prestataires historiques. Nous sommes entrés dans de nouveaux réseaux de transporteurs notamment avec notre partenaire TMS Xyric. Les installations 2011 représentent environ une trentaine de sites et 1/3 des ventes a été réalisé par nos partenaires en indirect. Nous avons fait une bonne percée dans la logistique cross canal où Speed WMS fait merveille dans les organisations e-commerce grâce à son adaptabilité. Nous avons développé des processus métier particulièrement efficaces. Dernièrement un responsable de site logistique prestataire e-commerce nous a confié que ses performances de productivité étaient deux foissupérieures aux prévisions... Speed WMS dispose de nombreux atouts comme sa simplicité, son ergonomie, sa rapidité de mise en œuvre, ou sa facilité de prise en main. Mais sa vraie force réside dans sa capacité à optimiser l'ensemble des processus opérationnels dans le contexte où il est installé. Ce n'est surtout pas un couteau Suisse mais plutôt une plateforme technique riche, modulaire, où chacun va pouvoir mettre en œuvre les processus parfaitement adaptés et optimisés pour le flux à traiter. Par ailleurs nous intégrons toutes les techniques informatiques disponibles. Par exemple, la mobilité avec les écrans tactiles et graphiques, que nous maitrisons depuis 10 ans... Quand à l'année 2012, Elle se concrétise déjà par l'acquisition de 6 nouveaux clients, dont deux au Maroc et deux avec notre partenaire Xyric. Nous démarrons notamment la logistique d'un site internet dans l'édition gérant plus de 750.000 références article et plusieurs milliers de commandes par jour ». JPG
 
 

Bourse de fret
Bientôt un outil
pour mesurer
l'efficacité
de Teleroute

Teleroute (groupe Wolters Kluwer) lancera début mars un outil de calcul des opérations de transport visant à évaluer de l'impact financier positif lié à l'utilisation d'une bourse de fret. Grâce à ProfitChecker, les transporteurs pourront ainsi évaluer le nombre de retours à vide évités grâce au recours à la bourse de fret Teleroute. Selon une étude IFOP réalisée en France du 18 mars au 4 avril 2011 auprès de 799 sociétés, 58% des transporteurs utilisent quotidiennement une bourse de fret. JLR  
 
Procédures
douanières
Sage lance une
Nomenclature
actualisée en
mode Saas
Sage propose Sage Douane Nomenclature, un nouveau service en mode Saas sous forme d'un abonnement mensuel à partir de 15€ HT permettant de calculer facilement les droits de douanes des marchandises à l'import ou à l'export. L'opération de déclaration nécessite en effet de connaître l'espèce des produits concernés, c'est-à-dire leur catégorie technique définie dans un document appelé Nomenclature Douanière, complété par les Notes Explicatives du Système Harmonisé (NESH), conçues pour en faciliter l'interprétation. L'outil Sage Douane Nomenclature, qui permet également de réaliser des simulation tarifiaires, intègre toutes les informations de ces documents, y compris la nouvelle version des NESH entrée en vigueur au 1er janvier 2012. Avec l'avantage d'être mis à jour quotidiennement, en collaboration avec l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et l'Administration des Douanes. JLR  
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
13 février 2012
MARS

Mercredi 7
Conférence
APERIA

« Le déploiement international
d'un système de gestion des appro- visionnements »

Témoignage de SOMFY et exposé de MÖBIUS
Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 12h00
Novotel Paris
La Défens
e


Jeudi 8

Petit déjeuner
Supply Chain
organisé par ORACLE
« Quels sont les récentes pratiques et les derniers
outils pour optimiser la SC
de vos pièces
de  rechange ? »

Partenaires HEADLINK et SCMagazine
De 8h30 à 10h45
Pavillon Bourdan
Paris 1
6e



Mardi 20
Journée
Portes ouvertes
Organisée par IER
et MOTOROLA
« Printemps
de
la RFID »
Partenaire:
SCMagazine
Session1 :
9h30 à 12h00
Session 2 :
14h30 à 17h00
A Buc, 7
8



Jeudi 22
Séminaire
organisé par
LIVESOURCE
« L'acheteur AAA »
Comment élever
les performances
de la fonction
Achat face aux
changements
économiques,
géopolitiques
et à la
transformation
des usages
»
Témoignages :
AXENS, IRIMA Grenoble
Partenaire :
SCMagazine
De 8 h30 à 11h00
Ice Bäar, Paris 8
e



Mardi 27 au
vendredi 30
Salon
SITL Europe
« L'événement
logistique
de référence
en Europe ! »

De 9h00 à 18h00
Paris Nord
Villepinte, Hal
l 6



Mardi 27 au
vendredi 30
Salon
ECO Transport
& Logistics
« 1er salon
international
des technologies environnementales
dédiées
au transport et
à la logistique »

De 9h00 à 18h00
Paris Nord
Villepinte, Hal
l 6


Jeudi 29
De 10.00 à 17.00
Pavillon Kléber Paris 16e
« THINKING
RETAIL! EVENT
Sommet
Européen TXT
pour
la distribution »

Avec les
interventions de :
Desigual
Guess
Louis Vuitton
Malletier
Verywear
Partenaire :
SCMagazin
e



AVRIL

Mardi 3
Mercredi 4
Jeudi 5

Formations
MÖBIUS
en partenariat
avec SCMagazine
« Prévision de
la Demande »

Mardi 3 avril
« S&OP et Gestion
de la Demande »

Mercredi 4 avril
« Optimisation
des Stocks »

Jeudi 5 avril
De 9h00/13h00
14h00/18h00
Paris