MGCM
Strasbourg
Les secrets
de la longévité






Quelles sont les recettes des entreprises qui durent ? Telle est la question que MGCM a posé hier en préambule d'une journée de conférences organisée à Strasbourg. Pour la circonstance, le cabinet de formation arborait un nouveau logo ainsi qu'une nouvelle présidence, Michel Gavaud (le fondateur) ayant passé la main à Anandi Roy depuis quelques semaines. Après une courte introduction de Sharon Rice, vice-Président Executive de l'Apics (Association internationale qui délivre des certifications professionnelles), Pierre-Marie Gallois, Associé du cabinet ProConseil est entré dans le vif du sujet, dénonçant la financiarisation à outrance et la « domination du chiffre ». On est, affirme-t-il, passé du cartésianisme à une sorte de logique floue où chacun perd ses repères. « La rentabilité est trop souvent devenue la finalité alors qu'elle ne doit être qu'un moyen », a-t-il martelé revendiquant « plus de place pour le lien social dans l'entreprise ». Et de poursuivre sur le même ton : « Il faut réinventer les fondamentaux de l'entreprise, la repenser comme une véritable aventure humaine ». Une vision humaniste que Jérôme Krieg, VP Achat d'Alcatel Lucent Entreprise ne partage pas entièrement : « Je pense qu'il est parfaitement illusoire de croire que l'entreprise peut tout régler. L'accomplissement de soi s'inscrit dans une démarche bien plus personnelle. En revanche, l'entreprise peut contribuer au bien-être des collaborateurs. Ce n'est pas contradictoire, mais c'est différent ». JPG
Photo1 ci-contre : un nouveau visage et un nouveau logo pour MGCM : Anandi Roy, Présidente
Photo 2 ci-contre :
Sharon Rice, vice-Présidente executive
de l'Apics
Photo ci-dessous :
Anandi Roy et Michel Gavaud
 
 
 
 
 
MGCM
Strasbourg
A propos de
Responsabilité
sociale…


Puis Jérôme Krieg s'est attaché à commenter les notions de « responsabilité sociale de l'entreprise » (RSE) et de développement durable en s'appuyant sur sa propre expérience : « Les industries des télécom peuvent avoir une image « propre ». Or il n'en n'est rien ! Elles représentent autant d'émission de CO2 que le trafic aérien tout en se développant plus vite. Investir dans la RSE au moment où les préoccupations environnementales régressent dans l'opinion publique, représente un engagement moral et financier. Notre objectif chez Alcatel Lucent est de réduire de 50% nos émissions de CO2. En 2010 nous avions déjà atteint 12,6% de réduction. Notre volonté est d'entraîner nos fournisseurs dans cette démarche ». Frédéric Gaurier, auteur de l'ouvrage « performance 2.0 » a pour sa part dressé un portrait robot de l'entreprise pérenne. Partant du constat qu'il reste 2.500 entreprises de plus de 350 ans dans le monde, il note que la palme de la longévité revient aux entreprises de restauration et aux producteurs d'alcool (comme quoi on a raison de dire que l'alcool conserve). Poussant l'analyse encore plus loin, il tire cette étonnante conclusion : « l'entreprise idéale en terme de durabilité est soit un hôtel japonais (il en existe de très anciens), soit un brasseur allemand. A condition toutefois qu'elle reste dans son domaine d'expertise. L'une des plus anciennes entreprises au monde datait de l'an 578. Elle était japonaise et construisait depuis 48 générations des temples. Elle a disparu en 2006 parce qu'elle s'était diversifiée dans les achats de terrain et la finance ». Frédéric Gaurier tire de ces exemples deux conclusions : Premièrement la taille n'est pas forcément un gage de longévité : les plus vielles entreprises comptent moins de 300 collaborateurs. Deuxièmement, la pérennité passe d'abord par l'adaptabilité ». JPG
Photo ci-contre : Frédéric Gaurier, Auteur de l'ouvrage
« Performance 2.0 »
Photo ci-dessous : plus d'une centaine de participants
à la journée MGCM de Strasbourg
 
   
 
 
 
MGCM
Strasbourg
MGCM fêtera
ses 25 ans
en septembre
De nombreuses autres interventions au cours de cette journée où l'on a également beaucoup parlé du Lean. Quelques visites d'entreprises parmi lesquelles Millipore et Messier Bugatti Dowty. Plusieurs jeux (sur le Lean et la GPA notamment) ainsi que des conférences ateliers avec Syncflows et Dynasys. Cette journée qui commençait à 8h30 s'est terminée vers 20 heures sur les notes d'un cocktail musical. Après Toulouse, Nantes, Lille cette journée MGCM de Strasbourg s'inscrit dans une volonté de promouvoir la formation et les bonnes pratiques Supply Chain.
Une volonté également pérenne, puisque MGCM fêtera
ses 25 ans en septembre. Toujours avec Supply Chain Magazine, bien sûr ! JPG
 
   
 
 
 
Gestion
du transport
Gifi choisit DDS
pour ses flux
de transport
aval
L'enseigne Gifi a choisi de mettre en place le module distribution du TMS DDS Shipper de l'éditeur DDS Logistics pour optimiser la gestion de ses flux de transports vers ses magasins. L'objectif affiché est de disposer d'une vision pertinente des expéditions et d'apporter un meilleur service aux magasins. Le réseau du spécialiste des produits non alimentaires à petits prix pour la maison et la famille (CA de 820 M€, 4.000 collaborateurs) est en pleine croissance : de 364 magasins aujourd'hui, il devrait continuer à croître au rythme de 20 à 25 ouvertures par an, jusqu'à 500 enseignes (majoritairement en France mais aussi en Belgique et en Espagne). Le module distribution de DDS Shipper doit permettre à la Direction logistique de Gifi d'avoir un suivi précis, opérationnel et financier, de ses flux d'approvisionnement magasins (500.000 palettes par an) depuis ses trois entrepôts (207.500 m2 de stockage) de Villeneuve-sur-Lot (47), Miramas (13) et Douai (59), en passant par ses huit plates-formes, ainsi que les flux de livraison directe fournisseurs (intégrés également au TMS) et les flux retour (reprise des invendus). Grâce au tracing web, chaque magasin disposera sur son calendrier de livraison d'une vue précise et actualisée des enlèvements et des arrivages à venir, dès validation des ordres de transport.
La réception des marchandises sera horodatée et les magasins pourront signaler en temps réel les incidents qui seront immédiatement remontés auprès de la Direction logistique. JLR
 
   
 
Distribution
Allemagne :
Metro gère ses
assortiments
avec JDA
Metro Cash & Carry Allemagne vient de finaliser le déploiement des solutions Space & Category Management de l'éditeur américain JDA Software. Le grossiste self-service, qui compte 107 magasins outre-Rhin et 3,5 millions de clients, cherche à mieux analyser la demande des consommateurs au niveau local, afin de proposer à ces derniers des assortiments de produits les plus adaptés possibles. Il s'appuiera sur l'outil JDA Space Planning, qui permet d'optimiser le positionnement, les performances et l'agencement des catégories de produits, ainsi que sur JDA Floor Planning, qui aide à déterminer l'utilisation optimale des surfaces de vente en magasin, et définir des plans de sol précis pour maximiser la productivité de chaque point de vente. JLR  
 
Préparation
automatisée
Savoye a frôlé
les 100 M€
de CA en 2011


« Savoye va bien, a des ambitions pour les années qui viennent et les moyens de ses ambitions », a résumé Rémy Jeannin, PDG de Savoye depuis novembre 2011, qui a succédé à Frédéric Mancion. En effet, la filiale du Groupe Legris Industries spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de solutions logistiques s'appuyant sur de l'informatique et des systèmes automatisés a réalisé en 2011 un CA de 98 M€, contre 77 M€ en 2010. Cette progression est en partie due au rachat de Retrotech, spécialiste des charges lourdes aux Etats Unis, qui compte une centaine de personnes dans l'ingénierie. Le résultat opérationnel de Savoye est qualifié de « bénéficiaire », mais « d'inférieur à 5%, ce que devrait rapporter l'activité, mais que la moyenne des entreprises françaises de ce secteur n'atteint pas non plus », selon Rémy Jeannin. Et de poursuivre : « Savoye a entrepris un plan d'adaptation pour renforcer sa compétitivité. Il vise à réduire les fonctions qui ne sont pas directement contributives aux produits et aux projets, dans un contexte de hausse des coûts de production et des matières premières et de demande du marché de baisser les coûts logistiques d'année en année. » 23 postes sur les 600 que comptait la société sont touchés. Rémy Jeannin suit aussi trois axes de développement. Il compte renforcer la proximité client à travers une organisation commerciale européenne, au lieu de dédiée par pays, afin « de gagner en souplesse et en flexibilité dans la réponse au client ». Il entend également « créer une véritable direction produits en charge de la R&D et renforcer l'activité services ». La nouvelle organisation repose ainsi sur cinq Business Units : BU Europe, BU Etats-Unis, BU Software, BU Prodex, BU Services et sur deux centres de compétences (Industrie & Produits, Edition & Intégration Software). « Le client a dorénavant un seul point d'entrée », justifie Rémy Jeannin. Sur le plan géographique, Savoye compte se développer où il n'est pas encore présent et se renforcer aux Etats-Unis, en Russie, au Royaume Uni et au Benelux. Rémy Jeannin n'exclut pas la croissance externe, « s'il y a de bonnes opportunités ». Pour lui, « le Mass Retail, l'E-Business et le Textile sont trois secteurs qui s'activent en 2012 ». Sur la SITL, Savoye va mettre en avant son WMS maGistor. Net et son TMS LM Shipping Manager. CP
Photo : Rémy Jeannin, PDG de Savoye
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner. Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner) vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 mars 2012
MARS

Vendredi 23
COMPLET
Rencontre AZAP,
Université
Paris Dauphine
« Flowcasting :
un processus
d'amélioration
des prévisions »
Partenaire :
SCMagazine
De 13h45 à 17h00
Université Paris Dauphine
Paris 16e


Mardi 27 au
vendredi 30
Salon
SITL Europe
« L'événement
logistique
de référence
en Europe ! »

De 9h00 à 18h00
Paris Nord
Villepinte, Hal
l 6



Mardi 27
au
vendredi 30
Salon
ECO Transport
& Logistics
« 1er salon
international
des technologies environnementales
dédiées
au transport et
à la logistique »

De 9h00 à 18h00
Paris Nord
Villepinte, Hal
l 6



Jeudi 29
De 10.00 à 17.00
Pavillon Kléber Paris 16e
« THINKING
RETAIL ! EVENT
Sommet
Européen TXT
pour la
distribution »

Avec les
interventions de :
Desigual
Guess
Louis Vuitton
Malletier
Verywear
Partenaire :
SCMagazin
e



AVRIL


Mardi 3
Mercredi 4
Jeudi 5

Formations
MÖBIUS
en partenariat
avec SCMagazine
« Prévision de
la Demande »

Mardi 3 avril
« S&OP et Gestion
de la Demande »

Mercredi 4 avril
« Optimisation
des Stocks »

Jeudi 5 avril
De 9h00/13h00
14h00/18h00
Paris



Mercredi 11

Jounée
organiséee par
LE HAVRE
« Le Havre,
votre solution logistique reefer Import/Export »

Partenaire
SCMagazine
De 11h00 à 15h30
Espace Rungis
Fleurs 11
6
94150 Rungis



MAI

Jeudi 31 et
vendredi 1er juin
Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques de
la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
de l'Université
Paris Dauphine
Partenaire :
SCMagazine
De 9h à 17h30
Paris La Défen
se