e-commerce/
VAD
Traditions
du Périgord
passe au
«Pick & Pack»
La société sarladaise Traditions du Périgord, qui commercialise par correspondance depuis 1974 des spécialités gastronomiques du Sud-Ouest (plus de 200 références), a changé de mode de préparation de commandes depuis octobre 2011. Son choix s'est porté sur une chaîne de préparation « Pick & Pack », imaginée et mise en œuvre par le jeune éditeur Komoto, avec une capacité de traitement de 4.000 à 6.000 commandes par jour, soit plus de 29.000 articles en période de pointe, et une moyenne de 40 commandes traitées par heure. Auparavant, sa logistique de préparation de détail reposait sur un mode dit « par ventilation put to light » : sur le poste de préparation, l'identification de l'article par le terminal RF du préparateur allumait un voyant lumineux indiquant la case (correspondant à une commande) dans laquelle il devait être déposé. Mais une fois la vague de préparation terminée, le préparateur devait encore retirer les articles de chaque case pour effectuer le colisage. Avec deux gros désavantages : plusieurs manipulations de produits relativement lourds et aucune optimisation en fonction du taux de rotation de produits (ABC). « Lors des pics d'activité (nldr : fêtes de fin d'année ou Pâques), ces contraintes affectaient l'efficacité et la productivité de la préparation de commandes » expliquent Christian Hubert et Stéphane Brunel les co-Fondateurs de Komoto. Avec le Pick & Pack, le colisage s'effectue au fur et à mesure de la préparation puisque c'est le colis qui se déplace devant les produits. Plus besoin de scanner les articles eux-mêmes, le préparateur est guidé par des voyants lumineux vers les emplacements où il doit prélever pour la commande en cours. La nouvelle chaîne de préparation s'appuie sur les applicatifs Ketra (préparation de commandes) et Kroco (pilotage de la couche matérielle) de Komoto et des matériels fournis par des partenaires tels que Siemens, Turck Banner et Inéo. Il est à noter que le système Put to Light précédent avait été mis en place par L4 Epsilon, société dans laquelle ont travaillé les deux co-fondateurs de Komoto. JLR
Photo : Christian Hubert et Stéphane Brunel,
co-Fondateur de Komoto.
 
   
 
 
 
Association
d'utilité
publique
Les Restos
du Cœur
s'installe chez
Sogaris
Le président des Restos du Cœur, Monsieur Fiorucci, a signé le 23 avril dernier un bail pour la location d'une surface de 4.400 m2 sur la plate-forme logistique multimodale de Sogaris à Rungis. Des produits alimentaires et de première nécessité y seront stockés. L'association succèdera à Ducros Express, en fin de bail, et emménagera dans les locaux dès le 1er juillet prochain. Il s'agira du plus grand bâtiment logistique occupé par les Restos du Cœur en France, qui évoque trois raisons expliquant ce choix : la localisation à proximité immédiate de Paris et du marché international de Rungis, les prestations correspondant à ses besoins et les perspectives en matière de réinsertion de demandeurs d'emplois (l'association espère pouvoir repositionner dans des grands groupes, dont certains sont déjà présents sur la plate-forme Sogaris, des demandeurs d'emplois auxquels elle fait appel pour des postes de caristes/manutentionnaires, dans le cadre de contrats de six mois). La signature de ce bail d'une durée de huit ans et quatre mois s'est réalisée par l'intermédiaire d'EOL (Entrepôts On Line). JF  
 
Cosmétiques
Forever choisit
Manhattan
pour gérer
son centre
européen

Forever Direct EU BV, la structure chargée de la distribution en Europe des produits de beauté et de santé à base d'Aloe Vera fabriqués par l'Américain Forever Living Products, met actuellement en place son propre centre logistique européen à Roosendaal aux Pays-Bas. Cet outil de 17.000 m2, pleinement opérationnel début 2013, sera piloté notamment par des solutions informatiques issues de la Supply Chain Process Platform de Manhattan Associates, à savoir Warehouse Management (WMS) et Supply Chain Intelligence (contrôle des performances Supply Chain). Sa mission sera de gérer et d'exécuter les commandes packagées ou uniques pour quelque 500.000 distributeurs indépendants répartis dans 90 pays à travers toute la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), ainsi que de réaliser des opérations de valeur ajoutée telles que l'étiquetage pays par exemple. La préparation fera appel à des technologies de type Pick to Light, avec passage sur convoyeur automatisé et trieur. A l'origine, le schéma logistique de cette société américaine de vente en réseau (à l'instar de Tupperware) s'est d'abord appuyé sur un mélange d'envois direct des produits finis depuis les usines américaines et sur un certain nombre de centres de distribution disséminés dans la région EMEA. La décision de centraliser la distribution en Europe date de plusieurs années, mais la prestation était jusque-là externalisée, également aux Pays-Bas. JLR  
 
 
 
High tech
Nokia Siemens
Networks ne
raccroche pas
avec Ceva
Le premier fournisseur mondial d'infrastructures haut débit pour téléphonie mobile, Nokia Siemens Networks, a renouvelé son contrat pluriannuel, signé initialement en 2000, avec Ceva Logistics pour gérer les opérations logistiques après-ventes des produits et la logistique des retours (reverse). Suite à la fusion de Nokia Networks et Siemens Carrier en 2007, le prestataire logistique a été amené à consolider cinq entrepôts sur un seul site dédié de 22.500 m2 à Wijchen au Pays-Bas (où sont gérées aujourd'hui environ 1,4 M de pièces par an), avec des résultats en termes de réduction des coûts opérationnels, d'amélioration de la précision des stocks et de l'efficacité de la Supply Chain. La prestation de ce entre de reverse logistics mondial comprend le traitement complet des retours, les tournées vers et à partir des partenaires réparateurs, le dépistage visuel et le traitement des commandes le jour même pour tous les équipements d'infrastructure de télécommunications. JLR  
   
 
e-commerce
Fashion-
chic.com
réduit ses coûts
de transport
avec Logtimum
Depuis novembre dernier, Fashion-chic.com (accessoires de mode sur internet) a fait le choix de travailler avec Logtimum. Mr Vassilini, Directeur de Fashion-chic.com, se félicite des résultats : « Nous avons décidé, il y a près d'un an, de souscrire à l'offre que nous proposait Logtimum sur le suivi colis et la récupération d'indemnités relatives aux retards. L'installation et la mise en place se sont faites de manière claire et rapide sans nécessiter de connaissances techniques particulières. Les délais de mise en place énoncés ont été totalement respectés. Depuis, nous récupérons chaque mois l'équivalent de 3 à 10% de nos frais de transports sans avoir rien à faire!! ». JF  
 

 
 
Immobilier
logistique
Reprise
imminente des
investissements
logistiques en
Ile-de-France
Que pensent les investisseurs du marché logistique ? C'est la question à laquelle Jones Lang LaSalle répond dans une récente publication, qui synthétise l'opinion des principaux acteurs du marché de l'investissement logistique en France. Premier constat : les investisseurs anticipent une reprise imminente du marché de l'investissement en Ile-de-France. Les estimations sont plus prudentes s'agissant du redémarrage du marché en Régions. La reprise y est donc attendue plus tardivement. Le cabinet de conseil en immobilier souligne également un déséquilibre entre la demande et l'offre. Concernant les acquisitions, 67% des actifs ciblés par les investisseurs à 12 mois sont des « prime ». Jones Lang LaSalle relève aussi une hausse de l'intérêt porté aux actifs en VEFA (vente en état futur d'achèvement) : de 50% l'an dernier à 58%. Cette tendance se fait au détriment des actifs secondaires. L'offre prime de la région francilienne et des Régions enregistre une très nette diminution. A l'inverse, la disponibilité des actifs secondaires sur le marché devrait croître au cours de l'année à venir. Les loyers, quant à eux, devraient rester stables sur l'ensemble du territoire. Mais les investisseurs anticipent majoritairement une hausse des valeurs sur le « prime » et sur les VEFA et une baisse des valeurs des produits secondaires. JF  
 
Chariots
Manuloc et
Giffard
Manutention
signent un
partenariat
Le groupe Manuloc a signé un accord de partenariat de distribution avec Giffard Manutention, spécialisé dans la vente, la location et la réparation de matériels neufs et d'occasion dans le Grand Ouest. Cela permet à Manuloc de densifier son implantation nationale dans la région Ouest avec les équipes de Giffard (90 collaborateurs dont 10 vendeurs et 50 techniciens), réparties sur 6 agences dont Angers, Le Mans , Nantes, Rennes et Tours. Grâce à ce partenariat, Giffard Manutention devient, à son tour, distributeur de la gamme Hyster, dont Manuloc est aujourd'hui premier concessionnaire européen, suite au rachat d'Amonite en juin dernier (voir NL n°994). Il complète ainsi sa gamme de matériels, notamment dans les chariots thermiques ou les engins dédiés aux gros tonnages, et pourra proposer à ses clients une couverture nationale, sur la base de ce nouveau réseau partenaire, implanté sur l'ensemble du territoire national (ainsi qu'en Pologne, Roumanie, Suisse et Luxembourg). JLR  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
15 juin 2012

JUIN


Lundi 18
au
Jeudi 21
13e conférence
mondiale
villes et ports
organisée par
AiVP
« Venez ouvrir
le temps
d’un port urbain,
entrepreneur
et citoyen »
Partenaires
SCMagazine
A Nantes/
Saint-Nazair
e


Mardi 19
Séminaire
DIAGMA
« Le processus
S&OP, levier
de performance
de la
Supply Chain »

Témoignages :
Mars,
Johnson&Johnson, Les Mousquetaires et Siniat
(ex-Lafarge
Plâtres)
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Le Cloître Ouvert
Paris 8
e


Mercredi 20

Inauguration de
BARLOWORLD
SCS France
« L'optimisation
de la chaîne
logistique »

A partir de 14h30
20-22 rue Petits Hôtels
Paris 10
e


Jeudi 21
FASHION DAY
FRANCE
Organisé par CHECKPOINT
et NEOPOST ID
« Nouvelles solutions
associant RFID
et protection
à la source »

De 9h00 à 18h00
Club des Loges
Roland Garros
Boulogne
92



Jeudi 21
Conférence
en ligne TXT
à 16 heures
« Multi-channel
operations versus
local assortments :
where’s
the balance ? »

Avec la
collaboration d’Aberdeen Group




Mercredi 27

Colloque
Logistique urbaine
Organisé par l’UNIVERSITÉ
de Nantes
« La mutualisation
de nouveau
en question »

Avec Presstalis,
Geodis, Deret,
Mazars,
Relais Colis...
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 18h00
IEMN - IAE,
Nantes


JUILLET

Mardi 10
FORUM D'ÉTÉ
Organisé par
SCMagazine
« Comment piloter
une Supply Chain Mondiale ? »

Partenaires :
ESCP EUROPE
et l'ASLOG
De 9h00 à 17h00
ESCP Europe
Paris 11
e