Parlez
de votre
Supply Chain !
Récemment un dirigeant d'une grande entreprise confiait sa volonté de communiquer autour de sa Supply Chain. A cela deux raisons : la première était de mettre en avant ses capacités matérielles à satisfaire ses clients. Parler du dispositif qui sous-tend la performance, permet de dépasser la simple promesse commerciale. La deuxième était de valoriser la Supply Chain en direction des jeunes diplômés. Si le Supply Chain Management est devenu un atout majeur pour les entreprises, il importe de le faire savoir au plus grand nombre. Et qui mieux qu'un patron peut s'exprimer sur un tel sujet avec des arguments forts et une vraie crédibilité ? Pour attirer les talents, il faut médiatiser la Supply Chain et en faire une vraie vitrine. Il est bien révolu le temps où la logistique était vécue comme une fonction secondaire, une sorte de « mal nécessaire ». Pour paraphraser le slogan d'une célèbre marque de chaussettes : aujourd'hui la Supply Chain ne se cache plus. Et c'est tant mieux ! JPG
 
 
 
 
Stratégie
Les projets
d'avenir
de Savoye

Plutôt discret depuis son arrivée en tant que PDG de Savoye fin 2011, Rémy Jeannin a fait sa grande rentrée médiatique jeudi dernier, devant la presse européenne. En guise d'entrée en matière, il a pris soin de balayer les rumeurs d'une éventuelle vente par le groupe Legris Industries de sa division logistique. « Savoye n'est absolument pas à vendre. Si c'était le cas, Legris n'existerait plus comme grand groupe multi industriel français » a-t-il lancé, en rappelant que le CA de Savoye (environ 100 M€ pour 600 personnes) représentait quasiment la moitié du groupe Legris Industries (210 M€, 1.400 personnes). Et les projets ne manquent pas, tant au niveau de l'offre (voir suite), que du point du vue commercial. C'est l'image d'un Savoye conquérant, bénéficiant de l'appui financier du groupe Legris que veut transmettre Rémy Jeannin, « d'une entreprise qui doit accompagner ses clients partout où ils se trouvent sur la planète, dans la conception mais aussi dans le maintien des performances de leurs entrepôts ». Voici les nouveaux challenges commerciaux à court terme : mettre davantage de moyens sur le marché du Benelux, d'une taille légèrement supérieure au marché français, repartir à la conquête du marché britannique et américain (via sa filiale Retrotech) et se renforcer en Russie. « Nous voulons devenir un acteur significatif sur le marché russe, où nous allons créer une filiale à Moscou, probablement début janvier ou début février » a-t-il indiqué. Savoye souhaite par ailleurs se développer dans de nouveaux secteurs, notamment le « mass retail » pour lequel la société élabore une solution d'automatisation « plus pertinente ». D'un point de vue organisationnel, l'ingénieriste fabricant s'est fortement remis en question depuis début 2012 en structurant ses équipes autour des produits, avec des efforts en termes de standardisation et de modularité autour de « briques process » tant au niveau matériel (convoyeurs) que logiciel (avec sa filiale a-Sis, voir article ci-dessous). Outre la réduction des coûts, cette stratégie devrait permettre à Savoye de proposer non plus des offres de services conventionnelles (pièces détachées, maintenance) mais davantage « performantielles », avec la garantie de performances opérationnelles dans le temps. JLR
Photo : Rémy Jeannin, PDG de Savoye
 
 
Manutention
automatisée
Savoye lance
une génération
de convoyeurs
«Plug and Play»
Elle n'a pas encore de nom, mais elle fait déjà du bruit. Façon de parler, puisque la nouvelle gamme de convoyeurs Savoye est plutôt silencieuse, 100% électrique (plus d'air comprimé) et écologique, avec un mode « éco » (arrêt des rouleaux en cas d'inactivité et récupération de l'énergie du freinage). Mais la principale innovation de ce produit (pour les charges légères jusqu'à 32 kg), qui sera présenté sur le Salon Manutention (19-22 novembre à Villepinte), c'est sa flexibilité, avec une architecture totalement modulaire, à l'image des Lego. Savoye a investi 1 M€ et deux ans de R&D pour concevoir des modules intelligents, standards, doté de leur propre carte électronique individuelle de pilotage, qui se raccordent selon le principe du « Plug and Play ». Trois brevets ont été déposés au sujet des longerons, du pilotage et sur un aspect de conception. Le pilotage du convoyeur devient entièrement décentralisé, ce qui ne veut pas dire que ses fonctionnalités en soient affectées. Au contraire, le système est par exemple capable d'accélérer les colis lorsqu'il n'y a pas de charge en aval pour combler les trous de circulation, et améliorer la fluidité du trafic. Les avantages sont nombreux : réduction de 40% des temps d'installation, maintenance prédictive, réduction de 78% du nombre de références de pièces de rechange à stocker chez le client, possibilités de réutilisation des modules lors d'une extension ou d'un déménagement (la gamme est également rétro-compatible avec les convoyeurs Savoye actuels). Les deux premières installations chez des clients devraient débuter en novembre, pour une mise en service prévue en janvier. JLR  
   
 
 
 
WMS
LMxt,
le successeur
de LM7
L'approche modulaire de Savoye se décline aussi chez sa filiale informatique, a-Sis, qui représente environ un quart de son CA. Illustration avec LMxt (xt pour « extension » des fonctionnalités), le successeur du WMS LM version 7, qui sera présenté au Salon Supply Chain Event (21-22 novembre, CNIT). « Outre l'ergonomie, nous avons énormément travaillé sur la progicielisation, l'ouverture du paramétrage métier, pour transférer la compétence vers l'utilisateur et réduire les délais de mise en œuvre » a déclaré Evelyne Raynaud, directrice de la Business Unit Produits et Commerce France et International d'a-SIS. L'offre est composée d'un module socle et de nombreux modules périphériques, activables ou non (order management, préconisation des appros, gestion des matières dangereuses, tableaux de bord, etc.), dont certains sont totalement indépendants (module de slotting, portail collaboratif de prise de rendez-vous transporteurs, module d'éditique). Le point fort du WMS reste les processus de préparation de commandes de détail (distribution, e-commerce, pièces détachées, outillage, prestataires logistiques), avec des fonctions plus poussées au niveau des tournées de rangement, de réappro, et de préparation. Côté commercial, a-Sis compte renforcer à court terme ses équipes commerciales au Benelux, en Russie et au Maghreb (via un accord avec l'intégrateur Eumatech), soit à travers ses propres ressources implantées en local, soit en développant des partenariats. Sans oublier la Russie, l'Italie, les Etats-Unis et le Moyen-Orient. JLR  
   
 
Supply Chain
Event
Des avant-premières tous les jours  
A partir d'aujourd'hui nous vous proposerons quotidiennement et en avant-première une nouveauté qui sera présentée sur le salon Supply Chain Event. Grâce à ces informations, vous pourrez retrouver plus facilement sur place les produits ou les services qui vous intéressent. En parallèle Supply Chain Magazine (version papier) publiera dans son numéro de novembre un spécial « Supply Chain Event » avec une présentation des nouveaux produits ou des nouveaux services à ne pas manquer. Ce numéro spécial sera diffusé à l'entrée du salon.
Organisé conjointement par Reed Expositions et Supply Chain Magazine, Supply Chain Event se déroulera les 21 et 22 novembre au CNIT de Paris la Défense.
Pour obtenir votre badge gratuit, CLIQUEZ ICI
 
 
Première
présentation
au public :


Cinatis, une
plate-forme de
mutualisation
du transport
Cinatis répond spécifiquement au besoin de mutualisation du transport en proposant une plate-forme web collaborative. La mise en relation des donneurs d'ordre puis le regroupement par compatibilité de leur flux permet d'améliorer le taux de remplissage des camions et ainsi de diminuer les coûts de transport de 20%. Développé en 10 langues, Cinatis s'adresse à tous les flux européens. 100% en mode saas, Cinatis est particulièrement innovante avec une architecture construite totalement pour la collaboration entre les acteurs tout en respectant la confidentialité des données. Avec une ergonomie de nouvelle génération, l'utilisateur pilote son activité et réalise ses tâches en se laissant guider par les notifications à l'image d'un réseau social, du transport et de la Supply Chain. En phase de lancement, Cinatis est en cours de déploiement avec 4 pilotes dans différentes régions françaises et européennes. Lors du salon, les visiteurs pourront découvrir la nouvelle version de la plate-forme avec ses dernières fonctionnalités. A voir STAND E23  
 
Matériels
d'entretien
L4 Logistics
gère les pièces
détachées de
Yvan Beal
Depuis juillet dernier, la société L4 Logistics (filiale du groupe GT) gère la logistique des pièces détachées de la société Yvan Beal, spécialisée dans la distribution de matériels d'entretien et d'espaces verts. Dans le cadre de cette externalisation, 50.000 références ont été transférées en 2 semaines sur le site du prestataire à Ris Orangis. Ce contrat, signé pour une durée de 7 ans a donné lieu au recrutement d'une dizaine de personnes pour assurer la réception des pièces, le stockage et l'expédition des marchandises. JPG  
 
e-commerce
Un outil dédié
à la gestion
des retours

Située à Fontaine sur Saône dans la banlieue lyonnaise, Coliback existe depuis 2011. Partant du constat que la question des retours constitue un frein au développement du e-commerce, cette TPE a développé un service spécifique :
« Notre concept comporte deux approches », explique Stephane Gatel. « L'une est fondée sur la nécessité de réduire les frais de retours. Un client insatisfait de son achat l'est encore plus quand il s'agit de payer pour retourner son produit. L'autre est de simplifier la dépose des colis retour en utilisant le réseau relais colis. Ces deux services peuvent d'ailleurs être regroupés et proposés dans le cadre d'une externalisation du traitement des retours des sites e-marchands, la mutualisation permettant de diminuer les couts ». Pour faciliter ce service Colipack travaille depuis un an sur un outil de gestion des retours : « Il s'agit de pouvoir facilement contrôler la qualité d'un produit retourné en intégrant les différentes données transmis par le site e-marchand (Article, CAB, couleur, photo, catégorie, motif de retour...). Le logiciel permet de consolider les produits par catégorie spécifiée par le site e-marchand avant de les renvoyer aux sites pour réintégration en stock ou livraison directe fournisseur ». La société souhaite dans un premier temps se faire connaitre des particuliers avant d'intéresser ensuite les sites e-marchands. « Notre objectif est de traiter 10.000 retours par mois avant mai 2013 », déclare Stéphane Gatel. Une initiative à suivre. JPG
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
15 octobre 2012

OCTOBRE


Mardi 16

Matinale MÖBIUS
En partenariat
avec
SCMagazine
« Développement
des filiales :
quelle
organisation
des opérations
internationales ?

De 8h30 à 10h30
Pari
s


Mercredi 17
Soirée HAROPA
synergie des
ports du Havre,
Rouen et Paris
« La solution
logistique
compétitive
pour vos flux
import/export »

A 18 h, au Palais
des Congrès
de Strasbour
g




Jeudi 18
World Tour de QlikView
« L'innovation
tranforme
la Business
Intelligence »

Rencontre avec:
Plastic Omnium, Bayer HealthCare, Dexxon
De 13h30 à 18h30
Par
is




Mercredi 24

Journée
de rencontres
et d'échanges
organisée par
OBJECTIF OFP
« Des projets
aux entreprises
opérationnelles »

De 9h00 à 18h00
A l'UIC Paris 15
e




Jeudi 25
Conférence
organisée par
AIR LIQUIDE
et HYPULSION
« Comment
transformer
vos chariots
élévateurs en
nouveaux leviers
de performance
pour votre
entrepôt »
Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Sofitel

Lyon




NOVEMBRE


Mardi 13
Les Rencontres ORTEC 2012
« Optimisation
du Transport et
de la Logistique :
ayez les bonnes
cartes en main
pour gagner en
performance ! »

Témoignages de:
Butagaz, Ferrero,
Groupe La Poste
De 9h00 à 14h00
Pavillon Wagram
Paris 17
e




Lundi 19 au
Jeudi 22
Salon
MANUTENTION
Equipements
& Systèmes
« 4 jours
de salon 100% intralogistique
au service
de votre compétitivité »

Demandez votre badge d'accè
s




Mercredi 21 et
Jeudi 22
Supply Chain
Event
« Salon international
des solutions
et des outils
d'optimisation
des flux»

CNIT
Paris-La-Défens
e




Mardi 27 et
Mercredi 28
au Havre
Congrès de
l’ASLOG
Sur le thème :
« Logistiques
et territoires »

Conférences, visites
d’entreprises et
soirée de ga
la.