Transport
routier
bp2r
s'interroge
sur l'Ecotaxe
Poids Lourds
nouvelle
formule

Le cabinet bp2r, spécialiste du transport, s'inquiète des « zones d'ombre » que pourraient engendrer la simplification des modalités de répercussion de l'Eco-taxe Poids Lourds nouvelle formule, annoncée la semaine dernière par le Ministre Frédéric Cuvillier (voir NL 1514). Selon bp2r, le choix d'une majoration forfaitaire obligatoire devrait éloigner la taxe d'une de ses vocations originelles, à savoir favoriser le report modal, puisque le forfait ne devrait pas inciter les chargeurs « à privilégier les transporteurs ayant des flottes de véhicules moins polluants ni les schémas rail-route ». Le cabinet pointe également du doigt « un certain nombre de cas de figures qui ne pourront pas être traités de manière juste par des taux de majoration forfaitaire régional et interrégional, au regard de la multitude de possibilités pour facturer une prestation de transport : au colis, à la palette, au mètre linéaire, au poids, au volume... ». Sa conclusion : les chargeurs qui payent plus cher leurs prestations de transport en raison de leur valeur ajoutée ou de leur complexité seront plus taxés que les autres et devront être tentés de faire jouer les prix à la baisse. Avec également le risque que les surcoûts de la taxe (que bp2r estime à 1,6 Md € par an) se retrouvent in fine dans les prix des produits. «  Il y a désormais urgence pour les chargeurs de repenser leur organisation transport, afin d'agir sur tous les leviers d'optimisation possibles. Le temps est compté pour absorber les effets directs de l'écotaxe et éviter les effets nuisibles qu'elle pourrait engendrer sur la compétitivité des entreprises françaises à l'export », a déclaré Alain Borri, Directeur Général de bp2r. JLR
Photo : Alain Borri, Directeur Général de bp2r
 
 
 
 
PORT
30 Cadres
portuaires
africaines
se forment
au GPMH
30 Africaines Cadres portuaires participent à la 4e édition du séminaire de formation intensif organisé du 19 au 30 novembre par l'IPER (Institut Portuaire d'Enseignement et de Recherche de l'EM Normandie et le GPMH (Grand Port Maritime du Havre), sous l'égide de l'OMI (Organisation Maritime Internationale). Venues du Bénin, du Cap Vert, du Cameroun, des Comores, de Côte d'Ivoire, du Congo, de Guinée, d'Haïti, du Maroc, de l'Ile Maurice, de Madagascar, du Sénégal, du Togo et de Tunisie, elles vont suivre des enseignements théoriques en matière de juridique, logistique internationale, Supply Chain, planification, finances portuaires, organisation, statistique, marketing... mais aussi visiter les sites du GPMH, des terminaux rouennais et une capitainerie. Un bon moyen pour ces Chefs d'exploitation, Responsables qualité, Juristes, Ingénieures, Responsables RH, Chefs de division ou Officier de la marine marchande… de progresser ensuite au sein de leurs structures... CP  
 
e-Commerce
Goodman livre
cet été un
78.000 m²
pour Zalando
C'est à Mönchengladbach, en Rhénanie du Nord-Westphalie (Allemagne) que Goodman vient de débuter les travaux de construction d'une gigantesque plate-forme de 78.000 m² pour le compte du e-commerçant Zalando (chaussures et vêtements). La livraison est prévue en juillet 2013. Il s'agit du deuxième entrepôt développé pour Zalando par le développeur australien, après celui d'Erfurt (78.000 m² en 2011, suivis d'une extension de 50.000 m² en 2012). Depuis un an et demi, neuf des 17 contrats signés par Goodman en Allemagne concerne des acteurs de l'e-commerce (dont Amazon, pour lequel le groupe a déjà développé plus de 800.000 m²). JLR
 
 
 
 
Logistique et
développement
durable
Le club
Déméter
souffle ses
10 bougies



Le club Déméter Environnement et Logistique a fêté son dixième anniversaire en présence de nombreuses personnes, jeudi dernier. « L'essai est transformé !, a déclaré en introduction Julien Darthout, Associé chez CPV Associés. Et de préciser, Déméter se résume en trois mots clefs : pragmatisme, engagement et convivialité ». « Nous avons commencé avec huit entreprises. Nous sommes actuellement 35 », a rappelé Jean-Michel Rothier, Supply Chain Director chez Coca Cola et premier Président du club Déméter. Le club regroupe, rappelons le, des adhérents couvrant l'intégralité de la chaîne logistique (distribution, industrie, prestation logistique/transport et organismes publics). Cette grand-messe a été l'occasion de présenter le bilan des ateliers 2012 : amélioration continue de la sécurité en entrepôt, palettes intercalaires, hauteur palette, boucles transport, labellisation des livraisons de nuit, certificats d'économie d'énergie et veille logistique durable. A propos de l'atelier « veille logistique durable », Didier Lesueur, Directeur Marketing de DHL Supply Chain France, précise « qu'il s'agit en réalité d'un sujet 2013. Nous avons monté un pilote ». Cet outil vise à permettre à l'ensemble des membres du club d'accéder à des informations concernant la logistique durable. La première étape (définition des thèmes) est d'ores et déjà terminée. L'étape suivante (identification des ressources pour chaque thème) est en cours de réalisation. Les prochaines consisteront à définir la manière d'ordonnancer, qualifier, classifier et analyser l'information puis à créer un outil de partage. Autre motif de satisfaction du club, l'appel à projets innovants (voir NL 1468). Le comité de sélection se réunira le 12 décembre pour juger de l'intérêt et de la pertinence des dossiers proposés. A l'issue de cette réunion, un ou deux projets devraient être sélectionnés. Un anniversaire placé d'une manière générale sous le signe de l'optimisme. « Je constate une vraie évolution des mairies et des pouvoirs publics. Je suis donc confiant quant à leur capacité à nous accompagner », a en effet conclu Didier Thibaud, Président du Club Déméter et Directeur de Prodis Boissons (filiale du groupe Carrefour). JF
Photo 1 : Julien Darthout, Associé
chez CPV Associés ©J.Fustier
Photo 2 :
Didier Thibaud, Président du Club Déméter
et Directeur de Prodis Boissons ©J.Fustier
 
 
Imprimantes
La plus
compacte
des six pouces
chez Citizen
Selon son fabricant Citizen, la CL-S6621 est l'imprimante industrielle au format six pouces la plus compacte du marché, et de loin. Bien placée en matière de tarifs, cette version six pouces du modèle CL-S621 est également très robuste, avec un capot en ABS double paroi, un matériau utilisé habituellement dans le monde de la glisse (snowboard et skis), et le mécanisme Hi-Lift de la tête d'impression qui garantit la précision de l'impression (notamment pour les codes- barres). La cible principale de ce produit : la logistique, les entrepôts, l'étiquetage de palettes et l'impression de plaques minéralogiques, de banderoles et de panneaux. JLR
Photo : ©Citizen
 
 
Interview Chantal Hermand, Associate Director
Logistique France de DTZ
 

Nous vous l'annoncions le 11 octobre dernier (voir NL 1489), Chantal Hermand a été nommée début octobre Associate Director - Logistique France de DTZ. Une nomination susceptible de relancer l'activité logistique de DTZ France, en perte de vitesse depuis le départ de Didier Terrier. Dans une interview exclusive accordée à Supply Chain Magazine, Chantal Hermand nous expose le contexte de son arrivée et sa vision du marché.

Supply Chain Magazine : Quel est votre principal objectif au sein de DTZ ?
Chantal Hermand : Après le départ en 2011 de plusieurs collaborateurs, spécialisés en logistique, DTZ a manqué de ressources et de compétences en interne pour gérer l'activité logistique. J'ai été recrutée pour pallier cela et apporter ma connaissance du secteur [ndlr : Chantal Hermand a travaillé auparavant pendant sept ans chez FM Logistic en qualité de Responsable du développement immobilier et chez ProLogis en tant que Vice President en « Built to suit »]. Par ailleurs, des recrutements sont actuellement en cours. Le but de ma mission est de structurer une équipe forte sur l'ensemble du territoire et très rapidement, de retrouver une place de leader sur le marché.

SCMag : Quelles sont les premières démarches engagées ?
C.H. : Je suis en train de rencontrer l'ensemble des logisticiens ainsi que les chargeurs. L'idée est d'accroître notre visibilité sur les appels d'offres en cours. Je suis particulièrement attentive aux chargeurs qui ont pris le pas sur la signature des baux. En effet, les contrats de logistique signés avec les prestataires ont des durées de plus en plus courtes. Parfois d'un an ! Alors que les baux se situent sur des durées de 3/6/9 ans. La location directe permet davantage de souplesse aux chargeurs. Pour l'heure, l'activité est plus dynamique dans les domaines du e-commerce et de la grande distribution mais force est de constater que l'activité générale au niveau des appels d'offres est aujourd'hui très calme.

SCMag : Quels sont vos premiers constats ?
C.H. : S'agissant de l'investissement, dans un contexte où les besoins en nouvelles surfaces évoluent peu, je ne vois pas d'élargissement du marché mais plutôt un « turnover ». Les portefeuilles continuent en effet à s'échanger. Autre constat : un très fort ralentissement des constructions et l'arrêt total des projets en blanc. A ce propos, j'observe que l'attentisme des investisseurs en matière de constructions est également lié aux récentes réflexions sur les modes de distribution (logistique urbaine, périurbaine, etc.).

SCMag : Selon vous, quelles sont les tendances en matière de conception de bâtiment ?
C.H. : L'air du temps est à la rationalisation et à l'optimisation. Dans cet esprit, on assiste à l'émergence de réflexions originales comme des bâtiments à étages aux abords des villes, à l'image de ce qui se fait au Japon, ou de l'utilisation de parkings souterrains en centre ville. On note également une tendance aux parcs logistiques plutôt qu'aux bâtiments isolés. De même, les logiques de colocation émergent pour favoriser la mutualisation (équipements, personnel, transport, etc.).
Propos recueillis par Julia Fustier

Photo : Chantal Hermand, Associate Director - Logistique France de DTZ ©DTZ
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire ab onner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
21 novembre 2012

NOVEMBRE


Lundi 19 au
Jeudi 22
Salon
MANUTENTION
Equipements
& Systèmes
« 4 jours
de salon 100% intralogistique
au service
de votre compétitivité »

Demandez votre badge d'accè
s


Mercredi 21 et
Jeudi 22
Supply Chain
Event
« Salon international
des solutions
et des outils
d'optimisation
des flux»

CNIT
Paris-La-Défens
e




Mardi 27
et
Mercredi 28
au Havre
Congrès de
l’ASLOG
Sur le thème :
« Logistiques
et territoires »

Conférences,
visites
d’entreprises et
soirée de ga
la.




Mercredi 28

Matinée
S&OP Solution
« Découvrez
les bénéfices et
les dernières
innovations
Supply Chain
de SAP
en matière
de pilotage d'entreprise ! »

De 8h30 à 13h00
Royal Monceau
Paris 8
e




Jeudi 29

Conférence-
Petit déjeuner
FUTURMASTER
« Collaborer
avec vos clients...
et booster
vos ventes »

Retour d'expérience
Pierre Fabre
Médicament
De 8h30 à 11h30
Hôtel Saint
James & Albany
Paris 1e
r




DÉCEMBRE

Mardi 4
Evénement
CITWELL
« Bâtir une
Supply Chain
agile afin de
mieux absorber
la variabilité de
la demande »

Retour d'expérience
de NTN-SNR
De 8h30 à 11h15
Hôtel Radsison
Lyo
n



Mercredi 5 au
vendredi 7
SIMI 2012
« Salon de l'immobilier d'entreprise »
Palais des Congrès
Paris,
Porte Maillo
t


Vendredi 7
De 14h à 18h
« Supply Chain
du e-commerce :
à quel coût ? »

Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Courbevoie
Hauts-de-Seine
Conférence
organisée par
Dauphine
Supply Chain
En partenariat avec
SCMagazine et
Savoy
e