Auto ID
Honeywell
sur le point
d'absorber
Intermec
Après EMS Technologies et sa filiale LXE en juin 2011, c'est désormais au tour d'Intermec de rejoindre le giron du groupe Honeywell. Un accord définitif, approuvé par les Comités de direction des deux groupes, a été signé lundi entre Honeywell International et Intermec, portant sur le rachat des actions d'Intermec au prix unitaire de 10 $, ce qui valorise l'opération à environ 600 M $. « Nous sommes satisfaits du fait qu'Honeywell reconnaisse et valorise les capacités et le potentiel stratégique de notre activité » a déclaré Allen J. Lauer, le PDG d'Intermec. L'opération, qui doit encore être soumise à l'approbation des actionnaires et des autorités réglementaires, devrait être effective d'ici à la fin du deuxième trimestre 2013. Honeywell, qui prévoit de réaliser cette année un CA entre 39 et 39,5 Mds $, renforcerait ainsi son offre Scanning & Mobility développée suite aux rachats successifs de Hand Held Products, Metrologic et EMS. Intermec lui apporterait en outre un savoir-faire inédit dans les domaines de la RFID, de l'impression de code à barres et des solutions vocales (avec Vocollect). JLR  
 
 
 
Manutention
Interroll
veut doubler
de taille dans
les prochaines
années




L'équipementier Interroll va signer avec la Poste chinoise pour équiper dès l'année prochaine plusieurs centres de tris. « Ce sera le premier contrat de l'année 2013 » nous confie Paul Zumbühl, CEO de l'entreprise. Surtout connue en France pour son activité d'origine (les rouleaux pour convoyeurs mécanisés), la société Interroll s'est développée depuis quelques années par croissance interne et externe : en 2000, elle rachète le français Sipa, puis de l'allemand Axmann (systèmes de tri), puis BDL en 2006 (pour ses moteurs tambour) et enfin en 2007 Werner au Canada pour des équipements dédiés à la Grande Distribution. Dans un même temps elle se débarrasse de son activité « vrac » pour se recentrer sur la l'intra-logistique. Introduite à la bourse de Zürich, l'entreprise s'attache à développer méthodiquement une stratégie industrielle cohérente s'appuyant notamment sur la spécialisation de ses sites de production : « chaque site est dédié à un domaine précis. Grâce à cela, ces centres d'expertises peuvent ainsi répondre aux besoins de nos clients pour le monde entier », explique Lorenz Köhler, en charge de la communication. A titre d'exemple le site de la Roche sur Yon (anciennement Sipa), produit désormais des équipements de stockage dynamique pour le marché local mais aussi mondial. Celui de Sant'Antonino (Suisse) produit tous les composants techno-polymériques qui entrent dans la composition des tambours : « Grâce à ce dispositif industriel nous pouvons réaliser des économies d'échelle. Ce qui nous permet de maîtriser nos coûts et de rester compétitifs » complète Paul Zumbühl. A présent, Interroll s'attaque à un projet de grande ampleur : le déploiement de SAP sur l'ensemble des sites européens et mondiaux. Une informatisation qui devrait apporter une plus grande efficacité et surtout une homogénéité plus importantes dans les pratiques des différentes entités internationales. La mise en œuvre du logiciel représente l'un des grands chantiers en cours et s'inscrit dans le cadre des axes de développement de l'entreprise. Mais ce n'est pas le seul : « Nous sommes toujours à l'écoute de nouvelles opportunités d'acquisition, soit pour élargir notre gamme, soit pour étendre notre couverture géographique » nous révèle encore Paul Zumbühl. « Notre objectif est de doubler de taille dans les prochaines années. La bonne nouvelle c'est que le marché existe. Il ne reste donc plus qu'à poursuivre nos efforts pour l'atteindre ». Force est de constater qu'avec ce premier contrat signé avec la Poste chinoise Interroll, est sur la bonne voie. Notons également que la société suisse dispose déjà d'un site de 150 personnes à Suzhou (près de Shanghai) et s'apprête à ouvrir un nouveau centre régional à Atlanta. Ouverture prévue pour septembre 2013. JPG
Photo ci-contre :
Lorenz Köhler, en charge des relations
avec la presse
 
   
  Photo ci-dessus : Paul Zumbühl CEO d'Interroll
dans son bureau de Sant'Antonino
 
   
  Photo : vue extérieure du siège d'Interroll
à Sant'Antonino (Suisse)
 
   
  Photo : le site de production de Sant'Antonino, siège de l'entreprise mais aussi centre de compétence monde pour des composants techno-polymériques. Ici on travaille selon le système IPS (Interroll Production System).  
 
 
 
Prestataires
logistiques
XP Log se
diversifie sur
la logistique
industrielle
Le logisticien et transporteur havrais XP Log, plus connu dans le domaine de la « logistique de transit » pour les importateurs, a développé depuis quelques mois une offre de logistique industrielle. « C'est en remportant un appel d'offres dans la région en mai dernier que nous avons déployé cette nouvelle activité », explique Olivier Jean-Baptiste, Directeur de XP Log et ancien Directeur Supply Chain de Chevron Oronite France. En effet, XP Log travaille depuis six mois sur le site de production « d'un grand spécialiste de la pétrochimie basé à Gonfreville l'Orcher », sur lequel il exploite une plate-forme de 14.000 m² pour laquelle il a déjà recruté dix nouveaux salariés. Sa mission pour ce client est de gérer les produits finis conditionnés jusqu'au chargement des marchandises avant expédition en passant par la préparation de commandes et l'emballage. Avec un effectif de 110 collaborateurs (et 30 camions), XP Log exploite 68.000 m² d'entrepôts pour un CA d'environ 16 M€. JLR
Photo : Olivier Jean-Baptiste, Directeur de XP Log
 
 
Distribution
Mutual Logistics
certifié
Mutual Logistics a été certifié par SGS ICS pour la qualité des prestations de services qu'il fournit au Groupe Carrefour dans ses Centres de Distribution multi-clients. Cette certification atteste que les engagements de services rendus aux 2.000 magasins de tous formats (supérette de proximité, supermarchés, hypermarchés et cash and carry) sont conformes au référentiel qui a été établi, notamment, pour les activités de préparation de commandes. Les caractéristiques de service qui ont été certifiées représentent les points clés de la prestation du point de vue des clients : fiabilité des commandes préparées supérieur ou égale à 99,6%, conformité des délais de livraison et de la liasse documentaire, qualité de la gestion des retraits de produits, mesure périodique et systématique de la satisfaction des clients. « C'est le résultat d'un processus long de plus de 9 mois et, exigeant (1 audit interne, 2 audits externes, des audits de suivi) au cours duquel tout le personnel de l'entreprise a été mobilisé, motivé et, fédéré autour d'objectifs identifiés » indique Vincent Denis, Président de Mutual Logistics, qui ajoute : « Avec la certification des services que nous fournissons à près de 2000 magasins, nous apportons la preuve de la qualité, des capacités et, de la robustesse de notre organisation, ainsi que la démonstration d'un grand savoir-faire dans la préparation de commandes multi-formats. Mutual Logistics garde ainsi la confiance de ses clients et se donne les moyens de gagner celle de nouveaux clients. » JPG  
 
Emploi
Le secteur
transport
et logistique
reste positif
Selon le baromètre Manpower des perspectives d'emplois pour la France au premier trimestre 2013, il faut s'attendre à une baisse de 2 points du solde net d'emploi (corrigé des variations saisonnières) par rapport au trimestre actuel, et de 3 points comparé au 1er trimestre 2012. 89% des employeurs interrogés n'envisagent aucune évolution de leurs équipes, 4% anticipent une augmentation et 6% des réductions d'effectifs. Mais parmi les quatre secteurs (sur dix étudiés dans l'étude) qui sont en progression en matière de perspectives d'emplois figure le secteur du transport et de la logistique, avec un solde net d'emploi positif de +1%. Soit une hausse significative de 14 points comparé au trimestre précédent et une baisse de 3 points comparé au 1er trimestre 2012 ! JLR  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire ab onner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
11 décembre 2012


DÉCEMBRE


Jeudi 13
Paris
Cœur Défense
World Class Logistics
« Le rendez-vous
des acteurs de la
Supply Chain
Internationale »

Partenaire :
SCMagazin
e


JANVIER 2013

Mercredi 16
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
2013
« Invitation
à l'élection
les Rois de la
Supply Chain
2013 »

De 8h15 à 18h00
Salons de l'Aveyron

Paris 12e