Les valeurs
montantes
de la
Supply Chain

Rien ne sert d'être une grande entreprise pour remporter l'un des trophées des Rois de la Supply Chain. Pour preuve La Tournée, une PME qui propose de relier commerçants et habitants d'un même quartier par le biais d'une solution favorisant à la fois le lien social et la réinsertion de personnes en difficulté. En remportant le premier prix, La Tournée (et son partenaire Diagma) est révélatrice des valeurs qui ont marqué cette 7è cérémonie. Comme l'analyse remarquablement Eric Blandin sur son blog (blog Oryx), « un nouveau phénomène a vu le jour cette année. La Supply Chain est devenue sociale collaborative ». En effet, force est de constater que sur l'ensemble des 30 dossiers en compétition, le développement durable, la mutualisation, le dialogue social, l'engagement... sont autant de valeurs qui accompagnent les notions de performance et de résultat économique. Qui se plaindrait d'un peu d'humanité dans un monde parfois cynique et froid ? JPG
Photo : l'équipe de La Tournée / Diagma sur la plus haute marche du podium
 
   
 
 
 
Livraisons
vertes
2012 une
très belle année
pour
Greenway !
La petite pousse verte Greenway poursuit son développement. Le chiffre d'affaires de cette société spécialisée dans la livraison urbaine a doublé en 2012 et devrait atteindre le million d'Euros en 2013. L'an passé sa flotte de 15 véhicules (dont 10 Renault Maxity électriques) aura parcourue plus de 60 000 Km. «  Nous devons ce résultat grâce à la confiance de nos clients tels que les Laboratoires Yves Rocher, mais aussi aux livraisons des magasins parisiens de L'Occitane en Provence et Melvita », nous confie Julien da Costa Noble, Président de l'entreprise. Livraison à heure fixe, de nuit, manutention dans les réserves des magasins et reprise des emballages font partie intégrante de la prestation de Greenway dans un souci de ponctualité sans émission polluante. JPG
Photo : des livraisons aux couleurs de l'Occitane
 
   
 
CHINE
Quelques
conseils pour
réussir !






Jeudi soir s'est tenue, à l'Université Paris Ouest de Nanterre, une conférence sur le thème de la logistique durable en Chine, organisée par Anne Deysine, Directrice du Master 2 Affaires Internationales et Négociations Interculturelles, en partenariat avec l'Aslog et Supply Chain Magazine. La première partie de cette soirée a été consacrée à comprendre le fossé culturel qui nous sépare des Chinois, avec des conseils pratiques sur l'attitude à adopter dans le cadre de relations commerciales et de négociations. Anne Deysine insiste par exemple sur la différence d'approche de la notion de droit. « Les Chinois accordent peu d'importance au papier. Le droit n'a pas le même poids, le même rôle et la même valeur en Chine », indique-t-elle. Cependant, son entrée dans l'OMC a permis d'intégrer des éléments de droit international dans le droit chinois. « Les entreprises se mettent à faire appliquer des règles en matière de brevet de propriété intellectuelle », précise-t-elle. Antoine Tang de Novalys, ancien élève du Master 2 AINI, rappelle quant à lui l'importance du Guanxi, des échanges de cadeaux et de trouver un bon intermédiaire pour organiser la communication. « Guanxi signifie que l'on fait un nœud. On est liés ensemble, mais aussi attachés ensemble, ce qui implique une réciprocité dans le fait de demander et de rendre service.» Il souligne aussi que les dîners font partie du temps de négociation, qui peut être long, avec de possibles renégociations post accord supposé. Morgan Marchand de Babel Consulting recommande d'apprendre le jeu de Go pour mieux comprendre la culture chinoise : « C'est un jeu de stratégie qui consiste à encercler. On commence par un grand plateau vide qu'on maille progressivement : jamais on ne ferme la porte, c'est la politique des petits pas et de la persévérance. Rien n'est jamais acquis ». Jean-Luc Fourniou, qui a une longue expérience de manager en Chine, conseille d'être humble et à l'écoute. Sans oublier de se faire aider en local pour échanger les bons cadeaux (en terme de nature -pas de livre, ni de montre mais plutôt une bouteille de champagne ou de cognac- ou de prix). Et de lister trois recommandations : ne pas imposer son modèle, faire confiance mais sans être naïf et savoir que les Chinois sont pragmatiques ! CP
Photo ci-contre : Anne Deysine, Directrice du Master 2 AINI de Paris Ouest Nanterre qui allie à la fois des cours
de Supply Chain Management et de communication interculturelle. ©C.Polge
 
   
  Photo (de gauche à droite) : Antoine Tang (Novalys), Jean-Luc Fourniou (Twen Consulting), Anne Deysine (M2 AINI, Université Paris Ouest), Morgan Marchand (Babel Consulting), Catherine Aubert (Commission formation Aslog), Céline Bernard (Commission Logistique Durable, Aslog) ©C.Polge  
 
 
 
CHINE
Un besoin
d'environ
400.000
diplômés
logistiques




La deuxième partie de la soirée était consacrée à la logistique durable en Chine. Il ressort d'une étude sur ce thème menée par Miao He, du Master 2 AINI sous le pilotage de Catherine Aubert, Responsable Formation Aslog, que la Chine, qui pour le moment « gère des flux physiques », devrait passer prochainement directement à la Supply Chain durable (donc gérer à la fois les flux physiques, d'information et financiers dans le respect de l'environnement, tout au long de la durée de vie des produits). Un état des lieux montre que les volumes de fret en Chine se répartissaient en 2011 comme suit : 79% routier, 12% maritime, 7% ferroviaire et 2% aérien. « La croissance du marché de la logistique était estimée de 16% à 25% en 2010 », avance Catherine Aubert, le secteur logistiques en Chine étant composé d'un million d'entreprises, dont 90% de PME de moins de 250 personnes pour un CA inférieur à 50M€. Le taux de croissance annuel des dépenses logistiques confiées aux 3PL et 4PL est estimé à 25% (confirmé en 2012) et 85% des services fournis par les prestataires étaient du transport et du stockage. Selon cette étude, la logistique emploie 600.000 personnes avec un besoin de 300.000 à 400.000 diplômés ! Par ailleurs, la prise de conscience que la pollution tue a fait intégrer des objectifs ambitieux dans le plan quinquennal chinois en 2011 : -15% d'utilisation des énergies fossiles, -40% d'émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020. « La Chine était en 2010 au 1er rang des entreprises certifiées ISO 14.001 », révèle Catherine Aubert. Et le gouvernement chinois multiplie les annonces et actions en faveur de la logistique durable : un plan de développement des infrastructures de 455 Md€ en 2008, la création d'un Ministère de la Protection de l'Environnement la même année, une conférence sur la logistique verte en septembre 2011 à Shanghai... avec des subventions à la clef dont ont su profiter Tesco, avec l'ouverture d'un centre logistique vert de 55.000 m² en juillet 2011 à Jiashan et Nike, plate-forme logistique verte de 200.000 m² ouverte à Taicang, près de Shanghai. Ainsi, compte tenu de ces évolutions, quatre axes d'opportunité s'offrent aux entreprises matures en Supply Chain : au niveau des bâtiments, des équipements, de la logistique urbaine et multimodale ainsi que de la formation. Selon Céline Bernard, Responsable de la Commission logistique durable de l'Aslog, les prestataires logistiques français ont de précieux atouts pour réussir, dans un premier temps en accompagnement de clients. « Il faut réussir à créer des réseaux avec les autorités et les sociétés sur place », estime-t-elle... si nous voulons ne pas nous contenter de former des étudiants en France afin qu'ils partent faire fortune en Chine ! CP
Photo : Catherine Aubert, Responsable Commission Formation à l'Aslog : « La Chine compte quatre prestataires logistiques majeurs : Cosco, Sinotrans, China Shipping Group… et CMA CGM (groupe français) » ©C.Polge
 
 
Prestataires
logistiques
Dachser acquiert
l'espagnol
Transunion
Dachser annonce la reprise à compter du 1er janvier 2013 de l'entreprise espagnole Transunion, spécialisée dans le fret aérien et maritime, sous réserve de l'accord des autorités compétentes en matière de droit des cartels. Transunion emploie, à ce jour, 235 collaborateurs et réalise un chiffre d'affaires de 95 M€ pour l'exercice 2012. Outre ses neuf bureaux en Espagne, Transunion est également implantée en Turquie, en Argentine, au Pérou et au Mexique. « Après le rachat, annoncé le mois dernier, d'Azkar spécialisé dans le transport terrestre, Dachser estime bénéficier d'une implantation optimale sur le marché espagnol. Ces deux dernières acquisitions lui permettent ainsi de couvrir pratiquement tous les domaines de la logistique dans la péninsule ibérique », commente le prestataire dans un communiqué. Transunion restera dirigée par son actuel Directeur Général, Federico Camáñez, qui rapportera directement à Thomas Reuter, Directeur Dachser Air & Sea Logistics. JF
Photo : ©Dachser
 
   
 
Immobilier
Un bâtiment de
23.000 m² pour
Albea Tubes
abcd, advanced building construction & design, réalise « clé en main » le nouveau site de production d'Albea Tubes France, comprenant un bâtiment d'activité et des bureaux. Localisé sur la zone d'activités « Les Accrues II », le bâtiment d'une surface de 23.180 m² sera livré au printemps 2013. Dans le cadre de ce chantier, abcd répond à la demande du maître d'ouvrage de mettre en place une démarche de Sourcing Solidaire, afin de participer à l'insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté, en coordination avec les associations et institutions locales.
Ainsi, abcd a pris l'engagement de dédier 5% du volume horaire de l'opération à cette action. aptéo ingénierie, filiale d'abcd, intervient également sur le chantier Albea Tubes France en tant que maître d'oeuvre, bureau d'études techniques et Synthèse. La pose de la première pierre s'est déroulée le 11 janvier dernier. JPG
 
 
Intermédiaire
d'optimisation
logistique
Création d'Uni'T
pour les
expéditions et
la distribution
de la filière
végétale
Fin janvier 2013 sera finalisée la création de la SAS Uni'T, société de services dont le métier sera d'être un «intermédiaire d'optimisation logistique», gestionnaire et organisateur de flux pour les expéditions de la filière horticole. Une quinzaine de producteurs, majoritaires, et le Bureau Horticole Régional (BHR) seront les actionnaires de la nouvelle entreprise qui prendra la suite du service de mutualisation logistique porté depuis plusieurs années par le BHR. En effet, dès 2003, les producteurs avaient souhaité se doter d'un outil de mutualisation. « La mission de SAS Uni'T, entreprise indépendante de service logistique, Uni'T est de fournir à ses clients des prestations de services d'organisation et d'optimisation de leurs transports : expédition, livraison, distribution, et retours d'emballages vides (rolls, ...) », nous informe un communiqué. La SAS Uni'T s'appuiera sur un réseau de transporteurs qui lui permettra une couverture nationale et sur la plateforme logistique louée sur le site de la Chanterie à St Barthélémy d'Anjou (49124). « La stratégie de la SAS Uni'T s'inscrit dans les démarches de renforcement de la compétitivité des entreprises de la filière végétale. Cette SAS Uni'T est l'un des maillons du développement d'une stratégie régionale collective », précise le porte-parole de l'entreprise. JPG  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire ab onner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
21 janvier 2013


FÉVRIER


Mardi 12

DynaSys
Demand &
Supply Chain
Planning Days
« L’APS au cœur
de la
Supply Chain »

En partenariat
avec : QAD, MGCM,
Möbius, Preactor,
WestMonroe
Partners, Viseo
et SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Disneyland Par
is



Jeudi 28
Conférence DELOITTE
« Matinée
Supply Chain :
S&OP, IBP,
Planification
collaborative »

En partenariat
avec : ORACLE et
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Deloitte -
Auditorium
Neuilly-sur-Seine
(92)