Résultats
financiers
SAP France
est très satisfait
de son année
2012
Nommé en avril dernier, Henri Van der Vaeren, le Directeur Général de SAP France, ne cache pas sa satisfaction au vu des résultats financiers de l'année écoulée : +21% pour les ventes de logiciels (ce qui place la France dans le Top 5 des croissances des filiales SAP sur ce segment), même si le CA de l'éditeur informatique stagne au niveau de services (recentrés vers l'expertise et l'innovation ainsi que dans la formation des partenaires). Au final, le CA 2012 de SAP France dépasse les 600 M€, à +9% par rapport à 2011. « Il y a un changement dans notre façon de travailler, nous essayons prendre plus de temps en amont pour parler d'un projet avec le client » insiste Henri Van der Vaeren. Un travail qui peut prendre trois à huit mois, avec les gens de la DSI et des métiers, où les ingénieurs avant-ventes SAP s'attachent à bien appréhender les objectifs d'augmentation de l'efficience opérationnelle et les perspectives de croissance de leur client sur 3 à 5 ans afin de lui proposer des « points de benchmarks très précis de ce que SAP pourrait apporter », basés sur les meilleures pratiques de l'industrie, et lui proposer des innovations selon la méthode du « Design Thinking ». Parmi ces innovations figure bien entendu la technologie Hana d'accès aux données ultra rapide directement en mémoire (1.000 à 10.000 fois plus rapide qu'avec une base de données classique), dont l'adaptation à SAP Business Suite a été annoncée le 10 janvier dernier. « Dans Hana, il y a aussi une partie de traitement des évènements complexes (Complex Event Processing), de l'analyse prédictive, et de l'automatisation de réponses qui ouvre de nombreux champs de possibilités » souligne Didier Mama, Directeur des activités data et technologies/innovations chez SAP France. Plusieurs références françaises auraient déjà adopté cette technologie comme l'Oréal (pour l'accélération de ses opérations de consolidation financière), Vinci, Faurecia, ou encore Celio.
Ce dernier a signé le plus gros contrat de l'année pour SAP France pour un « projet Supply Chain visant à accroître le service client, avec un contrôle plus précis et en temps réel de la chaîne logistique, des stocks et du capex ». JLR
Photo : Henri Van der Vaeren , Directeur Général
de SAP France
 
   
 
 
 
Résultats
La logistique tire
la croissance
de ND
en 2012
Année 2012 correcte pour Norbert Dentressangle dont le CA s'établit à 3 880 M€, (+8,5%), hausse qu'il convient toutefois de relativiser au regard d'une croissance organique plate. Le groupe réalise désormais 59% de son activité hors de France contre 55% au cours de l'année 2011. La Grande-Bretagne, 2ème pays contributeur au CA, pèse aujourd'hui près de 32%. Lorsque l'on entre dans le détail des chiffres on remarque que l'activité transport enregistre (avec un CA de 2 038 M€) une croissance de 3,7% en données publiées, mais cède -1,7% à taux de change et périmètre constants. « Au cours de l'exercice 2012, la dynamique commerciale et les gains de parts de marché ont permis d'atténuer l'effet des baisses de volumes chez certains de nos clients », pondère Hervé Montjotin, Président du directoire. La Logistique, dont le chiffre d'affaires s'élève à 1 783 M€, affiche quant à elle la meilleure progression avec +12,2% en données publiées et +3,1% à taux de change et périmètre constants. ND a renforcé ses positions en logistique en Belgique grâce à l'acquisition des actifs de la société Nova Natie au port d'Anvers et a signé un accord pour la création d'une JV au Brésil. Le Freight Forwarding a poursuivi son développement (143 M€ de CA) soit une hausse de +67,1%. Les activités acquises en Inde et au Sri Lanka auprès du groupe John Keells sont en cours d'intégration. Le résultat opérationnel devrait être supérieur à celui de 2011. Les chiffres seront publiés le 27 février. JPG  
 
 
 
Planification
Le prestataire
Impala installe
le logiciel Port
Scheduler en
Louisiane
Impala, prestataire spécialisé dans l'entreposage de matières premières, va mettre en place le logiciel Port Scheduler édité de Quintiq sur son terminal de Burnside (Louisiane). L'objectif est de maximiser le débit, d'optimiser la planification des navires, du ferroviaire, ainsi que les opérations de chargement/déchargement. La solution aura également pour but d'améliorer la visibilité sur toute la Supply Chain. « L'optimisation de nos opérations, avec l'aide de Quintiq, renforcera l'attractivité commerciale du terminal de Burnside », estime Randy Comeaux, Burnside General Manager d'Impala, qui ajoute : « Il devrait permettre d'équilibrer l'offre et la demande afin d'optimiser l'utilisation des ressources du terminal et de réduire les frais de surestaries ». L'éditeur précise que cette solution s'appuie sur des indicateurs de performance, qui mesurent la qualité des décisions de planification. JPG  
 
 
 
Transport
Les Transports
Moulinois
à l'heure de la
géolocalisation
Les Transports Moulinois (103 véhicules/12 M€) ont décidé il y a quelques années de mettre en place un système de suivi de flotte. Mais l'expérience n'avait pas été concluante : le fournisseur avait fermé ses portes alors que le système n'avait pas été entièrement installé (mais la facture déjà réglée). Echaudée l'entreprise s'est tournée récemment vers Quartix, une solution locative : Alain Deguelle, Responsable administratif et financier, s'en explique : «Quartix offre une vraie souplesse. Le coût de la solution est très raisonnable, et c'est de la location pure et simple. Beaucoup d'autres fournisseurs proposent de la « fausse » location, par un organisme tiers de financement, ce que nous voulions vraiment éviter. » Le système gère 2 activités : le transport de lots et la location de tracteurs routiers avec chauffeurs. Le suivi en temps réel permet d'informer les destinataires de la progression des livraisons et donc d'améliorer le service client. Les Transports Moulinois utilisent également le système pour rechercher facilement le véhicule le plus proche d'une adresse donnée, et affecter ainsi les tâches le plus efficacement possible. « Cela permet d'être plus réactifs face aux demandes qui nous arrivent tout au long de la journée pour le transport de lots », précise ce transporteur. Le système a été mis en place rapidement et bien accueilli par l'ensemble de l'équipe. « Nous avons fait un test et cela s'est bien passé. Les installations des boitiers ont été très vite prises en compte par le personnel de notre atelier, soutenu par le service client Quartix, qui était disponible dès le départ ».
A l'avenir, les Transports Moulinois poursuivront leurs différentes activités, dans l'Allier, en France, et dans toute l'Europe avec Quartix. Créée en 2001 cette société d'informatique aurait déjà installé son système de géolocalisation dans plus de 55.000 véhicules. JPG
Photo : les Transports Moulinois
 
   
 
Identification
automatique
Une imprimante
mobile
à 2 fréquences
Zebra Technologies, spécialiste des solutions d'impression, annonce la disponibilité de sa nouvelle imprimante mobile QLn3. Celle-ci a fait l'objet d'une mise à jour et est désormais équipée de la nouvelle technologie radio sans-fil 802.11n. En outre, grâce à la fonction de lecteur Bluetooth, les utilisateurs disposent d'une plus grande liberté d'application sur les réseaux sans-fil. Cette toute dernière innovation permettra aux commerçants et logisticiens de réduire leurs coûts et d'accroître leur productivité globale. Contrairement à d'autres solutions qui utilisent seulement les bandes de fréquences hertziennes d'une largeur de 20 MHz, le mode 802.11n prend en charge les fréquences de 20 et 40 MHz. Ainsi, l'utilisateur final dispose d'un choix de réseaux qui lui permet de sélectionner le moins encombré. Il est alors possible d'imprimer des étiquettes sans attendre, au moment de l'expédition ou dans les activités de gestion des stocks. « Synonyme de gains de productivité et de mise en place de nouveaux services, le réseau WLAN permet une plus grande mobilité et garantit un accès aux données en temps réel », indique-t-on chez Zebra. JPG
Photo : la nouvelle imprimante
 
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire ab onner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
30 janvier 2013


FÉVRIER


Mardi 12
DynaSys
Demand &
Supply Chain
Planning Days
« L’APS au cœur
de la
Supply Chain »

En partenariat
avec : QAD, MGCM,
Möbius, Preactor,
WestMonroe
Partners, Viseo
et SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Disneyland Par
is


Jeudi 28

Conférence
DELOITTE
« Matinée
Supply Chain :
S&OP, IBP,
Planification
collaborative »

En partenariat
avec : ORACLE et
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Deloitte -
Auditorium
Neuilly-sur-Seine
(92)


MARS


Mardi 26
au Jeudi 28

Salon SITL
« Agir ensemble
pour conquérir
les marchés
d’aujourd'hui »

Partenaire :
SCMagazine
Paris Nord
Villepinte
Hall
4