Objectifs
Daher dévoile
son plan
stratégique
à 5 ans
Après son plan « Ambition 2012 », au cours duquel l'entreprise a connu une croissance de 70% (de 2007 à 2012), Daher a annoncé ce matin le lancement d'un nouveau plan stratégique sur 5 ans baptisé « Performance 2017 ». A cette occasion son PDG Patrick Daher, a réaffirmé le positionnement du groupe en tant « qu'équipementier de rang 1 pour les industries de haute technologie ». Le dirigeant souhaite atteindre 1,5 milliard d'euros à l'horizon 2017, « plutôt par croissance organique », sans pour autant exclure les opportunités qui pourraient avoir un sens en termes de complément de l'offre ou de conquête d'un nouveau client. Patrick Daher souhaite que son entreprise devienne « un champion robuste, responsable, innovant et lisible » et veut s'inspirer du modèle allemand qui privilégie l'excellence et la pérennité avant de penser à la croissance. « Nous voulons bâtir sur la robustesse et la performance industrielle pour être parmi les « meilleurs de la classe ». Concernant les activités, elles resteront centrées sur les 3 secteurs stratégiques dans lesquels Daher a acquis une vraie spécialisation : l'aéronautique/défense, le nucléaire/énergie et l'industrie des biens d'équipement. La société continuera d'intervenir sur ces 3 domaines en production et dans les services, respectant un équilibre subtil qui permet de continuer d'investir « quand l'un des deux connait un ralentissement ». Patrick Daher indique par ailleurs que les investissements seront de l'ordre de 250 M€, principalement en R&D. Enfin l'ouverture du capital n'est pas à l'ordre du jour, mais n'est pas non plus un sujet tabou « à condition que la famille garde le contrôle ». Lors du plan précédant, les effectifs de Daher étaient passés de 5.000 à 7.500 collaborateurs. Le groupe prévoit déjà l'embauche de 400 personnes supplémentaires en 2013. JPG
Photo :
Patrick Daher, PDG et Stéphane Mayer,
Président du pôle aéronautique & défense
 
   
 
 
 
INVITATION
Comment
mettre en place
le S&OP
Le cabinet Deloitte en partenariat avec Oracle et Supply Chain Magazine vous invitent jeudi 28 février à une matinée Supply Chain sur le thème : « S&OP, IBP, planification collaborative, retour aux sources de la performance ». Cette conférence se déroulera à l'auditorium Deloitte, 136 avenue Charles de Gaulle (Neuilly sur Seine). Au cours de cette matinée centrée sur la manière de repenser son organisation pour améliorer ses capacités d'anticipation et de réaction, vous pourrez entendre les témoignages de Philippe Bolet, Demand Planning S&OP Manager d'Heineken qui parlera « des clés du succès du déploiement du S&OP chez Heineken », ainsi que Laurent Rouault, directeur Supply Chain chez Bonduelle qui expliquera « comment impliquer son comité de direction dans le processus S&OP ». Interviendront également, Lionel Albert, d'Oracle, Cedric Beaucent, Olivier Lagrée et Nicolas Gaultier de Deloitte. Matinée gratuite, inscription obligatoire.
Pour s'inscrire, CLIQUEZ ICI
 
 
Agence de
notation
The European
TK' Blue Agency
à la recherche
d'ambassadeurs
Il y a un peu plus d'un an, nous vous annoncions le lancement d'une agence de notation extra-financière répondons au doux nom de The European TK Blue Agency (voir NL 1.319). Rappelons que cette agence a créé une « unité de mesure de l'empreinte environnementale globale du transport » prenant en compte l'ensemble des externalités négatives (pollution de l'air, bruit, congestion, sécurité, etc.), et ce sur tous les modes de transport (routier, ferroviaire, fluvial, shortsea, deepsea et aérien). Vous l'aurez compris, cette notation est bien plus qu'une simple mesure de CO2 ! Baptisée la TK'Blue, cette unité permet aux professionnels (chargeurs, commissionnaires de transport) de valoriser leurs efforts en matière de réduction des externalités négatives générées par leurs activités de transport. Cette initiative a été lancée notamment pour répondre aux obligations, touchant les sociétés, qui consistent à démontrer leur engagement en faveur de la RSE dans leur rapport public (loi NRE de 2001 et décret n° 2012-557 du 24 avril 2012 de la loi Grenelle II). C'est le cas depuis le 1er janvier 2013 pour les entreprises cotées et pour celles non cotées réalisant un CA supérieur à 1 Md€ et dont le nombre de salariés dépassent les 5.000. A horizon 2014, il est même prévu que l'ensemble des sociétés dont le CA surpasse la barre des 100 M€ et dont le nombre de salariés est supérieur à 500 soit soumis à la même obligation. JF  
 
 
 
Agence de
notation (suite)
Transformer
une obligation
en bénéfice pour
les entreprises


Mais Philippe Mangeard, le co-Fondateur de l'agence (avec Marie-José Navarre), souhaite transformer cette obligation en bénéfice pour les entreprises : « La notation TK'Blue est un outil en temps réel de pilotage éco-responsable de sa Supply Chain ». Les avantages pour un donneur d'ordre « d'adhérer » à cette notation sont multiples : image de qualité, intérêt réglementaire, avantage concurrentiel, atout managérial. Très concrètement, le donneur d'ordre qui souhaite être noté paye 15.000 € la première année (frais de mise en œuvre, d'audit, de conduite du changement, etc.) puis 10.000 € les années suivantes (audit obligatoire). En revanche, la labellisation TK'Blue des transporteurs de ces même donneurs d'ordre est gratuite. Pour l'heure, Carrefour (chargeur) et Greenmodal (commissionnaire de transport) sont déjà clients de The European TK Blue Agency. « De nouveaux grands groupes ont d'ores et déjà accepté d'entamer leur notation TK'Blue en 2013 : Schneider Electric, Vallourec, Total, Valeo, Crystal Group, etc. », nous confie Philippe Mangeard. Et d'annoncer : « Nous en avons aujourd'hui une dizaine au total et nous nous fixons comme objectif d'atteindre un minimum de 120 notés à fin 2013. Pour ce faire, nous venons de lancer une nouvelle initiative de création, pour la promotion et la valorisation de TK Blue, d'un ensemble d'ambassadeurs TK Blue. Il s'agit essentiellement de Senior Consultants spécialistes de la Supply Chain. Leur mission consiste à présenter et faire la promotion de cet outil auprès de leurs clients. Ils nous ouvrent ainsi des portes et nous permettent de signer des contrats sur lesquels ils sont rémunérés comme apporteur d'affaires ». Cette équipe, actuellement constituée de 12 personnes, est en place depuis le 15 janvier 2013 et Philippe Mangeard souhaite étoffer ce réseau. Avis aux consultants en Supply Chain ! JF
Photo : Philippe Mangeard, co-Fondateur
de The European TK' Blue Agency ©PM
 
 
Cycles
Inconso
WMS pour gérer
l'entreposage de
41.000 vélos
La coopérative allemande ZEG basée à Cologne et spécialisée dans la distribution de cycles et motocycles a choisi le logiciel inconso WMS X (Warehouse Management System eXtended) et MFS (Material Flow System). « ZEG fait partie des plus importantes centrales d'achat pour l'industrie du vélo en Europe et se trouve actuellement dans une phase d'expansion, avec des enjeux logistiques toujours plus grands », nous informe l'éditeur informatique. Pour remplacer l'entrepôt externalisé, un entrepôt traditionnel et un entrepôt automatisé grande hauteur et double profondeur seront construits à côté du site actuel. Le stockage grande hauteur aura une capacité de 41.000 vélos. Un stockage automatisé pour les petites pièces est également prévu. Par ailleurs un système de convoyage sera mis en place afin de relier les nouvelles installations à celle d'origine. inconsoMFS permettra de coordonner la gestion des flux du stockage automatisé des palettes comme celui des étagères. L'éditeur fournira et installera également le matériel nécessaire à ces évolutions, comme le Pick-By-Light pour les petites pièces en zone de préparation. JPG  
 
 
 
Livre du mois
Supply Chain
Management

« Le Supply Chain Management reste souvent difficile à comprendre pour les dirigeants et les responsables opérationnels des entreprises », estime dans son introduction Rémy Le Moigne Auteur du tout nouvel ouvrage « Supply Chain Management ». Dans ce livre, qui s'adresse plus à des « non-initiés » qu'à des experts, Rémy Le Moigne tente d'en décrire les contours dans un langage accessible au plus grand nombre. Les différents métiers de l'entreprise (acheter, approvisionner, produire, maintenir, vendre, piloter les stocks, gérer les entrepôts, transporter) constituent l'essentiel du sommaire. Un parti pris qui malheureusement occulte par sa segmentation, l'intérêt d'une approche globale et systémique. Le rappel sobre et synthétique de certains principes fondamentaux en fait néanmoins une bonne entrée en matière pour des étudiants ou des responsables opérationnels qui cherchent à approfondir leur connaissance, non pas du Supply Chain Management dont il est finalement peu question, mais plutôt des tâches industrielles (production, transport, entreposage…) et des achats. L'auteur a été consultant et associé au sein de grands cabinets comme PWC, BearingPoint et Deloitte). « Supply Chain Management » Editions Dunod, 294 pages. JPG  
 
Traçabilité
Une solution
dédiée
à la défense et
à l'aérospatial
Apriso, fournisseur de logiciels destinés à l'industrie manufacturière, annonce le lancement d'une solution de traçabilité globale créée spécifiquement pour répondre aux besoins des fabricants de l'aérospatial et de la défense. En effet, cette industrie, marquée par son degré de technicité et la complexité de sa Supply Shain, requiert une traçabilité en temps quasi réel. Basée sur l'expérience de l'éditeur dans ce domaine, cette solution prend en compte les difficultés d'une fabrication globale et complexe en consolidant les données provenant de systèmes disparates installés dans les usines, de façon à éviter l'intégration de produits non-conformes dans la Supply Chain et au-delà. Concrètement, la solution « A&D Global Traceability and Containment » extrait les données de généalogie et de traçabilité au niveau granulaire pour les consolider dans un référentiel commun. La combinaison de ce référentiel avec le BPM natif et les wofkflows existants permet une meilleure collaboration entre les sites existants et ainsi d'identifier et de résoudre rapidement les problèmes de qualité et de non-respect de la réglementation. Apriso fournit également une solution de traçabilité globale pour les entreprises spécialisées dans la fabrication de pièces pour l'automobile et d'équipements médicaux. PM  
 
 
 
Auto ID
Sato lance une
imprimante pour
le transport et
la logistique

Sato, spécialiste mondial de l'impression de codes-barres, de l'étiquetage et des solutions EPC/RFID, a lancé de nouvelles imprimantes économiques : la série GZ. D'un maniement simple et pourvue d'une technologie de pointe pour imprimer des images à haute vitesse, elle vise à redéfinir la norme dans le secteur des transports et de la logistique, en permettant aux utilisateurs d'améliorer la traçabilité, d'accroître l'efficacité, de réduire les coûts d'exploitation et de s'assurer un avantage concurrentiel. La série d'imprimantes GZ bénéficie d'une transmission de données très rapide, d'une vitesse de traitement élevée (de 203 à 254 mm par seconde) et une grande capacité de mémoire embarquée, le tout en haute résolution (de 203 à 305 dpi). Robuste, équipée d'un châssis en acier rigide, lui-même entouré d'un boîtier en acier très résistant, l'imprimante est proposée en trois modèles : Combo (USB, RS232, IEEE1284), LAN et LAN sans fil. PM  
 
TMS
Sofrilog
optimise
ses tournées
de livraison
Sofrilog Distribution vient d'opter pour la solution de planification de tournées Ortec Shortrec. « Nous mettons un point d'honneur à mettre au service de nos clients les solutions les plus modernes, en investissant dans des infrastructures mais aussi dans les nouvelles technologies » déclare Evan Fernandez, Responsable Process et Méthodes. « De plus, notre réseau s'engage sur une amélioration continue pour optimiser sa logistique. Nous avons choisi l'outil Ortec Shortrec car outre ses performances, il s'adapte parfaitement à notre métier.», Et de rajouter : « D'ailleurs, l'outil est très bien accueilli au sein de l'équipe qui apprécie, sa rapidité de calcul, la qualité des tournées réalisées ainsi que sa simplicité d'utilisation ». Sofrilog Distribution propose des prestations pour la logistique des produits surgelés et s'adresse à la Grande Distribution, les réseaux de boutiques, ou la restauration hors foyer via un réseau de 44 plate-formes logistiques frigorifiques. PM  
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire ab onner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
6 février 2013


FÉVRIER


Mardi 12
DynaSys
Demand &
Supply Chain
Planning Days
« L’APS au cœur
de la
Supply Chain »

En partenariat
avec : QAD, MGCM,
Möbius, Preactor,
WestMonroe
Partners, Viseo
et SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Disneyland Par
is


Jeudi 28

Conférence
DELOITTE
« Matinée
Supply Chain :
S&OP, IBP,
Planification
collaborative »

En partenariat
avec : ORACLE et
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Deloitte -
Auditorium
Neuilly-sur-Seine
(92)



MARS


Vendredi 22
Conférence EURODECISION
« Comment vendre
un projet
Prévisions
en interne ?
»

Intervenants :
Air France,
PIXmania
Partenaires :
Master Logistique
de l'Université
Paris-Dauphine
et SCMagazine
De 14h00 à 17h30
Université
Paris Dauphine
Paris 1
6e



Mardi 26
au Jeudi 28

Salon SITL
« Agir ensemble
pour conquérir
les marchés
d’aujourd'hui »

Partenaire :
SCMagazine
Paris Nord
Villepinte
Hall
4