Transport
international
Une agence
Dachser
pour la CEI,
la Turquie et
le Maghreb

Le groupe Dachser a ouvert début janvier une nouvelle plate-forme Cargoplus Nord dans le parc d'activité de Vémars (Val d'Oise), non loin de Roissy. Doté d'une superficie d'exploitation de 5.000 m², avec 16 portes à quai et un espace de bureaux de 600 m², ce site est dédié aux solutions de transports pour les marchés de la CEI (Russie, Biélorussie, Kazakhstan, Azerbaïdjan, Tadjikistan, Arménie, Kirghizistan, Moldavie, Ouzbékistan), les pays du Maghreb et la Turquie. Il emploie 40 collaborateurs. Rappelons que la division Cargoplus Francea été créée en septembre 2009 par Dachser justement pour proposer des solutions de transports adaptées à ces pays.
« Notre objectif est de booster notre développement sur l'Orient, en particulier sur la Turquie et sur les pays de la CEI, en s'appuyant sur notre savoir-faire sur le Maghreb et notre position de leader sur ce marché »
a déclaré Matthieu Dauvergne, le Directeur de l'agence Cargoplus Nord. JLR
Photo : Matthieu Dauvergne, Directeur de l'agence Cargoplus Nord
 
 
 
 
 
e-commerce
Chronopost
innove avec
la « livraison
interactive »
Chronopost vient de lancer son nouveau service de « Livraison Interactive ». Pourquoi interactive ? Parce que ce dispositif permet de reprogrammer sa livraison avant le premier passage du livreur. Une première ! Les objectifs sont clairs : augmenter la satisfaction client et le taux de livraison aboutie dès le premier passage. Concrètement, le consommateur est averti par email et par SMS, la veille de sa livraison, que sa commande lui sera livrée le lendemain. Plusieurs options s'offrent alors à lui. Il peut maintenir sa livraison comme prévu ou bien, en cas d'absence, il a jusqu'à minuit reprogrammer sur chronopost.fr une nouvelle date (jusqu'à 6 jours ouvrés dont le samedi), modifier le lieu de la livraison et demander une mise à disposition dès le lendemain, à la date prévue initialement, dans le point de retrait de son choix proche de son adresse (point relais Pickup, bureau de poste ou agence Chronopost). Six entreprises se sont portées volontaires pour tester cette « livraison interactive » : Aquarelle, Brandalley, Canal+, Orange, Rue du Commerce et Tech Data. La phase pilote, qui a démarré le 26 novembre dernier, a duré trois mois. « Le client percevra immanquablement une amélioration du niveau de service qui tendra à sa fidélisation, tant auprès du transporteur que du site marchand [...] Nous ne doutons pas du succès de ces nouveaux services et pensons même qu'ils créeront sous quelques mois un nouveau référentiel, voire un nouveau standard », déclare Alexandre Baron, Directeur Logistique et Service Clients de BrandAlley. Ce service sera proposé aux autres clients Chronopost (e-commerçants ou générant des flux BtoC) à partir du 26 février 2013. JF  
 
 
 
AGV
Une laiterie
automatise
ses flux avec
BA Systèmes



La Laiterie de Saint Denis de l'Hôtel (LSDH, 360 M€ de CA) a confié à BA Systèmes l'automatisation par AGV (chariots automatisés) du transfert des produits finis (palettes palettisées et filmées) à une zone de stockage (de type transstockeur) de son site de production à Varennes sur Fouzon (36). Cette usine, qui emploie 127 collaborateurs, fabrique plus de 130 références et dispose de sept lignes de production (fabrication du jus de fruits, réception du lait, embouteillage, etc.). Cette automatisation répond à la volonté affichée d'augmenter les capacités de production. Cette étape n'est d'ailleurs que le premier volet d'un projet d'automatisation plus large. Les chariots utilisés sont de type CM. La flotte peut traiter le transfert de 150 palettes par heure sur le site de Varennes sur Fouzon. « Les AGV déployés comptent deux convoyeurs motorisés (CM2) pour le transport de deux palettes en simultanée. Dans le cas présent, les CM2 sont équipés de chaînes afin de manutentionner des palettes de différents formats », détaille le constructeur. « La commande nous a été passée en avril 2012 et l'installation est aujourd'hui opérationnelle», se félicite Jean-Luc Thomé, Président de BA Systèmes. LSDH annonce par ailleurs sa décision d'installer une flotte d'AGV de type CM4, actuellement en fin de fabrication, pour automatiser les flux de sorties de lignes de production en zone d'expédition sur son site partenaire : Jus de Fruits d'Alsace. JF
Photo au dessus : un CM2 en action sur le site de Varennes sur Fouzon ©BA Systemes
Photo ci-contre :
Jean-Luc Thomé, Président
de BA Systèmes
 
 
 
 
Palettes
Le Sypal veut
revaloriser
le métier
Hier matin, en préambule de son assemblée générale, le syndicat Sypal a affiché ses ambitions lors d'une conférence de presse. Après un bref état des lieux du marché français de la palette bois (environ 95% de part de marché et plus de 60 millions d'unités construites par an), Jean Dossin, son Président, a réitéré sa volonté de communiquer de manière plus offensive. Si l'an dernier la palette enfonçait le clou, en 2013, elle se rebelle. « La palette bois souffre d'un déficit d'image. Ceci est en partie dû à un manque de communication de notre part » a-t-il déclaré, avant d'ajouter : « Le métier a bien changé en 15 ans. La conception des palettes se fait par ordinateur, leur assemblage par robot, leur poids a diminué de 8 à 10 kg grâce aux nouvelles techniques de séchage et elles peuvent être légères, mi-lourdes ou lourdes. Il est temps de revaloriser notre métier. »
Le Sypal entend bien insister sur l'aspect éco-responsable de la palette bois, en s'appuyant notamment sur l'étude menée par le FCBA (pour Forêt, Cellulose, Bois-construction, Ameublement) qui indique que si l'on prend en compte son cycle de vie global, de la plantation de l'arbre à son recyclage (brûlage), la palette a en effet un impact CO2 faible (3,31 kg de CO2, soit quelques kilomètres en voiture) et donc un bilan carbone favorable. PM
 
   
 
 
 
ERP
Infor, c'est
déjà demain !






L'éditeur d'ERP Infor a organisé une réunion hier matin sur le thème « Quel sera l'ERP de demain ? ». En introduction, Patrick Rahali du CXP a présenté les caractéristiques des « ERP nouvelle génération : plus riches, plus évolutifs et plus orientés métiers et services ». Il a également précisé que sur un marché des ERP estimé à 35 Md€ en 2015, la part du SaaS (Software as a Service) était encore minime et que les entreprises souffraient toujours, en dépit des efforts des éditeurs, de migrations parfois difficiles. De son côté, Philippe Garofalo, Consultant produits Discrete Manufacturing chez Infor, a indiqué en quoi cet éditeur pouvait se targuer d'être un « ERP nouvelle génération ». « Depuis juillet 2011 et le changement de stratégie lié à l'arrivée d'un nouveau management, nous avons entamé un programme de modernisation et d'harmonisation de nos solutions avec Infor 10 », indique-t-il. De fait, l'éditeur se focalise à présent sur 12 métiers du discret et du process, dispose d'une plate-forme de connexion baptisée ION qui lui confère « un socle technologique commun », de capacités de gérer la mobilité, la personnalisation des écrans et de la navigation via Workspace, d'un moteur social (i.e. messagerie contextuelle temps réel) pour favoriser la collaboration et de possibilités d'extraction d'informations en temps réel pour réaliser des tableaux de bord via Business Vault. « Nous pensons que nos SI doivent accompagner la célérité de nos clients », a-t-il ajouté, en insistant sur la rapidité de mise en œuvre des ERP Infor LN (Discret/ ETI), M3 (Process/ETI) et Syteline (Discret/ PME-PMI) en 12 à 18 mois, en moyenne. Guillaume Chollet, Consultant produits Process Manufacturing chez Infor a ensuite montré les spécificités d'Infor M3 (ex Movex de Lawson), très à l'aise dans l'agro-alimentaire et la boisson, ainsi que dans les cosmétiques, dont le PLM Optiva, Stock Build Optimizer, Graphical Lot Tracer et Planning Workbench. « Nous pouvons accélérer la mise en œuvre en travaillant par écart à partir d'une version pré-paramétrée intégrant les bonnes pratiques du Food & Beverage, Quickstep », a-t-il complété. La mode et la distribution sont aussi deux axes de développement fort de cette offre. CP
Photos : Philippe Garafalo, Infor(1) et
Guillaume Chollet, Infor ©C.Polge
 
 
Nomination
Hughes
Van Espen
rejoint l'équipe
TMH France

Ce n'est pas un nouveau venu chez Toyota puisqu'il occupait au préalable les fonctions de Directeur Marketing au sein de Toyota Material Handling Europe. Hughes Van Espen est désormais Directeur Commercial Régional de Toyota Material Handling France, un poste nouvellement crée pour piloter le double circuit national de distribution d'engins de manutention (marques Toyota pour les chariots frontaux et BT pour les chariots de magasinage), articulé autour de 8 directions régionales (depuis début janvier 2013).
Rappelons qu'il y a d'une part le réseau de vente et de SAV issu de la précédente organisation BT France et d'autre part un réseau de 34 concessionnaires, auparavant géré par CFM Toyota (filiale de Manitou). Titulaire d'une Licence et d'une Maîtrise en Sciences Economiques Appliquées de la Louvain Business School, Hugues Van Espen a travaillé pendant 18 ans dans la vente et le marketing dont 10 au niveau européen au sein de sociétés telles qu'AXA group, Océ (Groupe Canon) et Toyota. JPG
 
 
SPECIAL
SITL
Chaque jour, Supply Chain Magazine vous propose de découvrir en avant-première les nouveaux produits ou services qui seront présentés dans le cadre du salon SITL (du 26 au 28 mars à Paris-Nord Villepinte).             
BEXT Sort & Go
organise
le tri des
commandes
de détail
L'éditeur Infflux dispose dans sa gamme depuis cet été d'un nouveau module logiciel baptisé BEXT Sort & Go conçu spécialement pour le pilotage et l'optimisation de toutes les étapes de tri, de ventilation, de gestion des emballages et d'expédition des commandes de détail BtoB et BtoC, en particulier dans les secteurs de l'e-commerce, de la distribution multicanale et des pièces de rechange. Déjà sélectionné fin 2012 par l'enseigne Sergent Major, il sera présenté pour la première fois à la SITL 2013. Ce module fonctionne avec Bext WS mais également avec les autres WMS du marché, et s'adapte à tous les process « du tout manuel au tout automatisé ». Dans le cas d'un process automatisé par exemple, BEXT Sort & Go intervient une fois que les ordres de préparation ont été lancés le WMS et que les ramasses globales ont été réalisées, pour organiser la ventilation des articles sur les différents postes des opérateurs (par exemple à l'aide de casiers équipés de capteurs de mouvements et de LED « put to light »), et reconstituer les commandes de manière dynamique. Les opérateurs sont ainsi guidés sur les tâches à accomplir à partir d'un écran tactile, y compris sur l'emballage personnalisé, l'asilage, l'ajout de facture et bon de livraison, l'étiquetage transporteurs, etc.
Le module a également été conçu pour gérer les anomalies telles que les articles défectueux, les codes à barres illisibles, les commandes incomplètes, ou les annulations client de «dernière minute». JLR
Infflux sera présent au salon SITL
du 26 au 28 mars 2013, stand : T115
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire ab onner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
15 février 2013


FÉVRIER


Jeudi 28
Conférence
DELOITTE
« Matinée
Supply Chain :
S&OP, IBP,
Planification
collaborative »

En partenariat
avec : ORACLE et
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Deloitte -
Auditorium
Neuilly-sur-Seine
(92)




MARS

Jeudi 21
TXT THINKING
RETAIL! EVENT

Le sommet
Européen TXT
dédié à la planification
Retail
De 10:00 à 17:00
Enregistrez-vou
s



Vendredi 22
Conférence EURODECISION
« Comment vendre
un projet
Prévisions
en interne ?
»

Intervenants :
Air France,
PIXmania
Partenaires :
Master Logistique
de l'Université
Paris-Dauphine
et SCMagazine
De 14h00 à 17h30
Université
Paris Dauphine
Paris 1
6e



Mardi 26
au Jeudi 28

Salon SITL
« Agir ensemble
pour conquérir
les marchés
d’aujourd'hui »

Partenaire :
SCMagazine
Paris Nord
Villepinte
Hall
4