Alliance
Chronopost
entre dans
le capital
de Colizen
Chronopost entre dans le capital de Colizen à hauteur de 40%. Le spécialiste de la livraison sur rendez-vous en région parisienne aura la possibilité de s'appuyer sur les moyens techniques, et logistiques de Chronopost pour développer son activité sur tout le territoire. Rappelons qu'en l'espace de 3 ans, cette start-up a connu une croissance spectaculaire avec des clients comme Nespresso, Aquarelle, MisterGoodDeal, Fnac, Brandalley...). D'une centaine de livraisons à ses débuts, l'entreprise a rapidement atteint les 2.500 colis par jour. La raison de ce succès : un concept inédit et un service de qualité : « Pour les e-commerçants le bénéfice est évident : au moment où le consommateur doit choisir son mode de livraison la promesse d'être livré à l'horaire de son choix constitue un formidable accélérateur pour concrétiser la vente, et avec un surcoût limité à quelques euros par rapport à une livraison standard », explique Fabien Esnoult co-Fondateur de l'entreprise. Pour Chronopost, qui souhaite imposer un nouveau standard de la livraison express, l'alliance avec Colizen constitue une véritable profession de foi : « En investissant dans Colizen, nous faisons un pari sur l'avenir. Grâce à ce partenariat opérationnel, nous allons pouvoir capitaliser sur un savoir-faire existant et ainsi être les premiers à proposer à l'échelle nationale un service de livraison sur rendez-vous », explique Martin Piechowski, PDG de Chronopost. Côté Colizen ce rapprochement représente une formidable opportunité de développement : « Depuis plus d'un an, tous nos clients ou futurs clients nous demandaient d'étendre notre service à l'ensemble des grandes agglomérations françaises et parfois même européenne »expliquent Jérôme Do et Fabien Esnoult. « En fait, Chronopost est le seul acteur français capable de nous accompagner rapidement à l'international. » Soulignons qu'après les rachats successifs de Morin Logistic et d'Orium, le groupe La Poste confirme aujourd'hui sa volonté d'occuper un rôle de tout premier plan dans la logistique et la distribution du e-commerce. JPG
Photo (de gauche à droite) : Jérôme Do,
Martin Piechowski et Fabien Esnoult
 
   
 
 
 
Transport
L'écotaxe
poids lourds
démarre au
1er octobre
2013
C'est désormais confirmé par le Ministère délégué aux Transports, l'entrée en vigueur nationale de l'écotaxe Poids Lourds ne se fera pas comme prévu initialement en juillet, mais bien le 1er octobre 2013. La raison officielle : Ecomouv', chargé de la conception du dispositif destiné à la collecte, à l'information et au contrôle automatique de l'écotaxe poids lourds doit effectuer des travaux complémentaires avant de passer à la phase de test d'ensemble du dispositif. C'est la conclusion à laquelle est arrivé le gouvernement après étude détaillée du rapport d'avancement remise par son partenaire le 18 février. Le communiqué précise également que l'écotaxe poids lourds « alsacienne », qui devait entrer en vigueur en avance de phase en avril « ne pourra être mise en service comme prévu dès le 20 avril 2013 ». Elle sera remplacée, à partir du mois de juillet, par une phase d'essai du dispositif à l'échelle  nationale,  sur la base du volontariat et sans perception de l'écotaxe. Par ailleurs, il est précisé que l'Etat « appliquera les dispositions contractuelles prévues en cas de retard dans la livraison finale ». Ce qui signifie surtout que l'Etat n'aura pas à payer de pénalités à Ecomouv' avec lequel il est lié par un contrat de partenariat signé le 20 octobre 2011, qui prévoyait un délai de 21 mois pour la mise en oeuvre de la taxe (soit au plus tard le 20 juillet 2013). Nous reviendrons dans la NL de demain sur les détails concernant le mécanisme de répercussion de l'écotaxe sur les chargeurs, qualifié par le Gouvernement de « majoration des prix de transport routier afin de donner un signal-prix significatif pour favoriser le report modal ». JLR  
 
Réseau
de proximité
La lingerie
fait confiance
à Kiala 
Kiala nous informe que de nouvelles grandes enseignes de la mode ont activé sa solution de livraison en relais de proximité. Il s'agit des marques Darjeeling (Groupe chantelle) et Undiz (Groupe Etam). Vicomte A, habilleur du vendée Globe a également choisi Kiala pour permettre à ses clients de retirer leurs achats sur Internet. Ces nouveaux clients s'ajoutent aux autres marques de vêtements utilisatrices du réseau Kiala dont Caroll, Défimode, La Halle, Minelli, San Marina... « Les grandes marques trouvent chez nous un mélange unique de robustesse et de sérennité, une absence de coûts cachés, une grande créativité et une capacité à répondre à l'évolution de leurs besoins », commente Denis Payre, co-Fondateur et président de Kiala. JPG
Photo : Denis Payre
 
 
 
 
Chariots
Des gros
tonnages
pas trop
gourmands
chez Stil
l
Le constructeur allemand Still (groupe Kion) vient de lancer sur le marché deux nouveaux chariots frontaux thermiques, le RX 70-40/50 et le RX 70-60/80, d'une capacité de 4-5 t et de 6-8 t respectivement. Au design « habituel » tant ergonomique que fonctionnel de la série des RX 70, ces engins à gros tonnage, conçus pour une utilisation intensive dans des secteurs tels que l'industrie du papier, des boissons, du bois ou encore l'industrie lourde, apportent quelques caractéristiques qui leur sont propres. Comme la compacité du RX 70-60, avec une largeur de 1,6 m, ou encore le discret décalage vers la gauche de la cabine du RX 70-60/80 pour améliorer la visibilité du cariste dans ses manœuvres. Ces nouveaux modèles de la gamme RX 70, parce qu'ils sont dotés de moteurs diesels supérieurs à 37 KW, sont évidemment concernés par les réglementations européennes antipollution en vigueur depuis janvier 2013 (directive 97/68/EG), qui obligent à réduire les émission d'oxydes d'azote, d'hydrocarbure, de monoxyde de carbone et des particules de suies. Selon Still, l'utilisation de la technologie de transmission hybride diesel-électrique (le moteur thermique entraîne un générateur électrique via un variateur électronique), développée et brevetée de longue date, constitue un avantage en termes d'efficacité énergétique, d'autant qu'ils sont également dotés d'une commande électronique de régulation du régime moteur en fin d'accélération. Par ailleurs, grâce à son tout nouveau moteur Diesel, le RX 70-40/50 n'a pas besoin d'être doté d'un coûteux filtre à particules (environ 4.000 €) pour répondre à ces contraintes réglementaires, contrairement à d'autres engins concurrents de sa catégorie.
Le RX 70-60/80, lui, est en équipé, avec une réduction annoncée des émissions d'oxyde d'azote et de particules de près de 50 % et de 97% par rapport aux modèles précédents. Le RX 70-40/50 et le RX 70-60/80 se situent dans une gamme de prix entre 50.000 à 100.000 €. JLR
Photo : c©Still
 
   
 
Moyen-Orient
Gefco ouvre
une filiale
aux Emirats
Arabes Unis
Gefco ouvre une filiale aux Emirats Arabes Unis. Cette entité (Gefco Moyen-Orient Fze), est installée dans la zone franche de Djebel Ali (Jafza), à Dubaï. Elle est dirigée par Stefano Pollotti, qui a pour mission de développer les activités Overseas et Automotive dans la région. Servi par sa position centrale de véritable plaque tournante et par des infrastructures logistiques de pointe, Dubaï constitue l'endroit idéal pour développer les échanges vers et depuis le Moyen-Orient, que ce soit par voie aérienne, maritime ou routière. La ville dispose du plus grand port artificiel du monde. L'activité fret aérien y est particulièrement importante, avec des liaisons vers plus de 120 destinations différentes. Dubaï est par ailleurs relié par la route à tous les pays de la région (Turquie, Arabie saoudite, Irak, Iran, Oman, Qatar, Koweït...).
En 2011, le seul secteur automobile a connu une croissance de 20%, tandis que ceux du pétrole et du gaz, des produits industriels et des biens de consommation à écoulement rapide continuent de se développer à un rythme soutenu. « Dubaï est l'un des marchés de la région où la croissance des activités de logistique est la plus forte », estime Stefano Pollotti. Et de conclure : « Un groupe international de logistique se doit d'y avoir une base. » JPG
 
 
 
 
SPECIAL
SITL
Jusqu'au 22 mars nous vous communiquerons en avant-première les nou veaux produits ou services qui seront présentés dans le cadre du salon SITL
(du 26 au 28 mars à Paris-Nord Villepinte).
  
 
Nouveau
module
Traçabilité
intégré
à la suite
AXIODIS,
pour
Optilogistic
Ce nouveau module Traçabilité est un véritable outil de gestion et d'anticipation logistique. En effet, en même temps qu'il permet de suivre la réalisation de la tournée, le système visualise l'état de la commande, tout au long de son parcours, de l'usine ou de l'entrepôt jusqu'au destinataire final. Ainsi, le Responsable logistique peut tracer, parfaitement ses tournées, l'état des commandes à livrer pour mieux optimiser ses plans de transport et, en liaison directe avec le terrain, gérer les aléas de livraison. Dans le véhicule, et pour effectuer ses chargements au dépôt et ses livraisons chez les clients, le conducteur dispose sur son PDA des fonctionnalités nécessaires au flashage des colis, à l'enregistrement des quantités ainsi que d'éventuelles anomalies (colis manquants, détériorés, ...). Les données enregistrées et transmises, immédiatement, vers la base de données centrale sont tracées (horodatage et coordonnées GPS) sont autant d'éléments constituant la Preuve de Livraison. La société Optilogistic est spécialisée depuis 20 ans dans le domaine de l'optimisation et la planification des transports (Optimisation des tournées). Elle s'adresse aux entreprises des secteurs industriels et de la distribution, ainsi qu'aux prestataires logistiques. A l'occasion de la SITL elle présentera les dernières avancées de la suite logicielle Axiodis avec notamment l'intégration de nouveaux modules pour la Planification des Ressources de Transport et, dans le cadre des nouvelles normes environnementales, le calcul de L'ecotaxe et du bilan carbone des plans de transport.
Stand Q136
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
28 février 2013


FÉVRIER

Jeudi 28
Conférence
DELOITTE
« Matinée
Supply Chain :
S&OP, IBP,
Planification
collaborative »

En partenariat
avec : ORACLE et
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Deloitte -
Auditorium
Neuilly-sur-Seine
(92)



MARS


Jeudi 21
TXT THINKING
RETAIL! EVENT

Le sommet
Européen TXT
dédié à la planification
Retail
De 10:00 à 17:00
Enregistrez-vou
s



Vendredi 22
Conférence EURODECISION
« Comment vendre
un projet
Prévisions
en interne ?
»

Intervenants :
Air France,
PIXmania, Somfy
Partenaires :
Master Logistique
de l'Université
Paris-Dauphine
et SCMagazine
De 14h00 à 17h30
Université
Paris Dauphine
Paris 1
6e



Mardi 26
au Jeudi 28

Salon SITL
« Agir ensemble
pour conquérir
les marchés
d’aujourd'hui »

Partenaire :
SCMagazine
Paris Nord
Villepinte
Hall
4