Grande
distribution
Une solution
pour mécaniser
les drives
« solo »
Après 5 ans de R&D, le Français Fives Cinetic lance sur le marché Cit'e-drive, une solution globale de mécanisation des drives entrepôts, également appelés « solos » par opposition aux drives où le picking s'effectue en magasin. La solution brevetée, qui couvre l'ensemble du process, est composée de trois éléments principaux : Prépa-drive, Robot-drive, et Trace-drive. Prépa-drive est un système de préparation de commandes semi-automatique à gares, dont le dimensionnement et le nombre dépendent du volume de commandes par jour. Les produits de faible rotation sont également préparés dans des gares, mais de manière massifiée (ramasse globale), à l'aide d'un chariot pouvant contenir jusqu'à 6 bacs. Plus atypique, Robot-drive est un dispositif de stockage automatique par empilage et dépilage de bacs qui s'inspire d'une technologie utilisée par le groupe Fives depuis une trentaine d'année dans l'automobile. Il s'agit d'un robot dit « cartésien » ou « quadratique », une sorte de pont roulant automatisé, doté d'un ou deux préhenseurs, et qui permet d'affecter une zone au sol à une commande client (en moyenne trois bacs), d'y empiler jusqu'à 6 bacs déjà préparés, de les trier (avec éventuellement plusieurs commandes sur une même pile), et de déposer automatiquement les différents bacs d'une même commande sur un chariot lorsque le client vient enlever ses courses. Il suffit alors à l'opérateur d'y rajouter le frais, les surgelés et les rares produits non mécanisables. Le troisième composant de Cit'e-drive, Trace-drive est une variante du WCS Trace de Fives Cinetic, le logiciel de pilotage du processus de préparation de commandes mais avec de nouvelles fonctionnalités, notamment une partie précolisage adapté à l'activité drive, la consolidation des commandes, ou le « dépilage » des bacs vides et le tri en cours de préparation. Selon la filiale logistique du groupe Fives, la solution a été conçue comme évolutive (rajout de gares, de préhenseurs, division de gares) et « Plug and play » (possibilité de reconfigurer, démonter et réinstaller aisément une installation existante). L'investissement total pour un Drive solo se situerait entre 500.000 et 1,5 M €. En s'appuyant sur un outil de simulation et d'aide à la décision qu'elle a développé, Fives Cinetic considère que le seuil de rentabilité est rapidement atteint dès le seuil de 250 commandes par jour. « C'est un axe stratégique de développement. Nous prévoyons d'installer cinq systèmes Cit'e-drive en 2013, et entre 10 et 20 l'année prochaine » déclare Philippe Verne, Directeur Général de Fives Cinetic. JLR
Photos : ©Fives
 
   
   
 
 
 
Résultats
ID Logistics
progresse
de 21,1%
en 2012
Ce matin Eric Hémar, président d'ID Logistics a annoncé les résultats du groupe. Le CA consolidé pour l'exercice 2012 a atteint 559,6M€ en progression de 21,1% par rapport à l'exercice précédent et de 21,6% à données comparables. En France, l'activité progresse de 14,0% par rapport à l'exercice 2011 et de 13,4% à données comparables. « Cette croissance est portée par des gains de parts de marché, de nouveaux dossiers de préparation détail mécanisée et une montée en puissance de la logistique du e-commerce », souligne le prestataire logistique. A l'international, l'activité bondit de 34,2% par rapport à l'exercice 2011 et de 35,5% à taux de change et périmètre comparables, portée par la forte dynamique des marchés émergents (Pologne et Amérique Latine) ainsi que par l'ouverture d'un nouveau pays : l'Afrique du Sud. L'an passé ID Logistics a signé des contrats importants avec de nouveaux clients comme Marionnaud ou Franprix/Leader Price en France, Real (Metro) ou MWM à l'international. Le Groupe a également lancé de nouvelles plateformes avec des clients existants comme Danone, Auchan, Leroy Merlin ou Carrefour. Le résultat opérationnel courant progresse de 27% et ressort à 18,8M€ au 31 décembre 2012, soit une marge opérationnelle courante de 3,4% en augmentation de 0,2 point par rapport à 2011. JPG  
 
Retail Chain
Les
Rendez-vous
de la
Supply Chain de
la Distribution
Le 9 avril se tiendra à Lille à la Cité des Echanges Retail Chain 2013. Cette manifestation concentre un panel exclusif de solutions et services dédiés à la performance de la Supply Chain de la distribution spécialisée et du e-commerce. De l'enseigne de magasin traditionnel au «pure player» internet, les entreprises se doivent de répondre à de nouveaux défis logistiques intégrant un service irréprochable pour des consommateurs de plus en plus exigeants. Réduction des délais de mise à disposition des marchandises aux consommateurs, qualité de service de toute la chaîne logistique, traçabilité des commandes et gestion des retours… Le déploiement d'activités de distribution multi canal multipliant les circuits d'information et de distribution physique vient renforcer ce besoin d'excellence. Pour répondre à ces problématiques Retail Chain vous propose l'accès à des conférences techniques animées par des distributeurs et e-commerçants, et des rencontres pré-organisées avec des experts métier. Participez à une journée de rencontres et d'échanges entièrement dédiée à vos orientations Supply Chain et gagnez du temps pour trouver des réponses opérationnelles à vos besoins. Retail Chain est organisée par la société Premium Contact en partenariat avec Supply Chain Magazine.
Renseignements complémentaires
et inscriptions, CLIQUEZ ICI
 
 
 
 
Cegid Retail
Connections
Trois jours
à Venise
Pas moins de 460 clients, partenaires et leaders d'opinion venant d'une trentaine de pays ont participé aux Retail Connections 2013 organisés à Venise du 20 au 22 mars par l'éditeur de logiciels de gestion. Placé sous le thème du « One Consumer – One Commerce », l'événement visait à insister sur l'unicité de la relation d'un consommateur avec une enseigne de distribution spécialisée, en dépit de la multiplication des canaux et des appareils empruntés. « Vous voyez des canaux, le consommateur ne voit que vous », résumait Thierry Spencer, spécialiste de la relation client. L'occasion également pour l'éditeur d'insister sur une solution lancée lors de Supply Chain Event en novembre dernier : YourcegidRetail.Next, une suite de modules experts dédiés aux achats, aux prévisions multicanal, à l'optimisation des assortiments et des stocks. Désormais, les futures collections peuvent s'inspirer des « bests » des collections passées et proposer une offre plus pertinente sur l'ensemble du réseau. Des fenêtres fonctionnelles facilitent également la navigation entre le décisionnel et l'opérationnel. En outre, l'éditeur, qui a réalisé en 2012 un CA de 258,1 M€, emploie 2.000 collaborateurs et équipe plus de 25.000 points de vente dans plus de 75 pays, ouvre trois nouvelles filiales à Sao Paulo, Moscou et Dubaï (lieu annoncé des prochains Retail Connections. En plus de ses 14 bureaux, Cegid peut s'appuyer sur un réseau de 30 partenaires-revendeurs à l'international, plus des nouveaux en Turquie, Pologne, Allemagne, Italie, Maroc, Afrique du Sud, Japon, Thaïlande et Corée. Par ailleurs, les logiciels vont être nouvellement localisés pour le Brésil, l'Inde, la Suède, la Pologne, le Japon, les Emirats Arabes Unis, l'Italie et l'Argentine. Une manière d'affirmer haut et fort le caractère résolument international de l'éditeur lyonnais. CP
Photo : Cegid Retail Connections ©C.Polg
 
   
 
Cegid Retail
Connections
Des outils
digitaux pour
les vendeurs
Une table ronde animée par Thierry Spencer, Cofondateur de TestnTrust, a fait intervenir Michel Delbecq, DSI de Sephora, Claire Gubian, Head of CEMEA Mobile & Multi-Channel Retail de Paypal, Jean-Bernard Della Chiesa, Directeur Pôle Métier d'Aliznet, Agathe Boivin , DG d'Orchestra – Prémanan et Samir Belkayat, Directeur du Business Développement de Cegid. « Le mobile brouille les frontières entre les différents types de modèles de commerce qui se complètent. Le consommateur veut avoir une expérience homogène et fluide quels que soient les canaux », a souligné Claire Gubian. De son côté, Sephora met cette année à la disposition des vendeuses de certains magasins en France My Sephora, la combinaison d'un moteur de recommandation produits et d'une application mobile sur I-Pod. « Cette application reconnaît le client avant son passage en caisse, vérifie que son e-mail ou son téléphone sont disponibles, si des offres lui ont été proposées sans avoir encore été utilisées (ex : anniversaire) et met à disposition l'historique de ses achats pour l'aider à retrouver son produit (ex : rouge à lèvre) », détaille Michel Delbecq. L'enseigne déploie aussi l'encaissement mobile dans des points de ventes qui nécessitent d'augmenter ponctuellement la capacité d'encaissement pour faire face à un pic d'activité. Jean-Bernard Della Chiesa a proposé un tour du monde de diverses application novatrices, montrant que leur acceptation par les clients était variée selon les contextes et les pays, équiper les vendeurs s'avérant souvent plus payant que de mettre de la technologie à la disposition des clients. « On apprend beaucoup de ses échecs, il faut tester », confirme Agathe Boivin. Nous avons généré du trafic en ouvrant la livraison gratuite en magasins. Nous ne rémunérons pas les points de vente, mais dans deux tiers des cas, cela génère des achats complémentaires », indique-t-elle, insistant sur le fait que les clients continuent à acheter en magasin, comme en atteste le point de vente de Montpellier où l'on peut tester les poussettes sur du gravier, de la pelouse ou essayer un siège auto dans un vrai véhicule. Et Samir Belkayat de conclure : « Il faut créer de nouveaux postes et décloisonner ». CP
Photo (de gauche à droite) : Thierry Spencer (TestnTrust), Michel Delbecq (Sephora), Claire Gubian (Paypal),
Jean-Bernard Della Chiesa
(Aliznet), Agathe Boivin (Orchestra- Prémanan) et Samir Belkayat (Cegid).
 
   
 
 
 
Messagerie
Une nouvelle
agence
Heppner
à Quimper
Après 25 années passées dans la zone industrielle de l'hippodrome, Heppner s'installe dans de nouveaux locaux dans la ZAC de Kernevez. L'agence, située, à l'embranchement de l'autoroute Brest–Nantes, bénéficie de sa proximité avec l'aéroport. Opérationnelle depuis le 16 novembre dernier, elle accueille 30 collaborateurs dans des locaux d'activités de 1.800 m², comprenant une surface à quai et des bureaux d'exploitation, sur un terrain d'une superficie totale de 6.000 m². Ce site permettra aux équipes de disposer de locaux modernes dotés d'un équipement de pointe dédié au transport de produits industriels. « Dans un contexte économique difficile en Bretagne, la construction d'une agence témoigne de notre volonté d'intensifier notre développement en nous appuyant sur notre activité phare qu'est l'international en vue de proposer une offre globale à nos clients », expliquent conjointement Stéphane Carlo, directeur de l'agence de Quimper, et Christophe Rebulard, directeur de la région Ouest/Bretagne. JPG  
 
Transport
NPPF a doublé
le contrat
de Labatut
Transport
Nestlé Purina Petcare France accroit sa collaboration avec Labatut Transport en lui confiant dorénavant une volumétrie pouvant aller jusqu'à 30 camions par semaine pour le sud-ouest et la région PACA au départ de la région parisienne et de l'Usine de Marconnelle (62). Après 2 mois d'activité sur 2013, les indicateurs de qualité seraient maintenus, voire supérieurs à ceux de 2012, selon le transporteur. JPG  
 
Informatique
Nouvelle
version
du pack
Management
pour KLS
Face au succès rencontré suite au lancement du Pack Management en 2009, l'éditeur informatique grenoblois KLS propose une nouvelle version intégrant de nouvelles options. Cette suite est constituée d'un ensemble de modules autonomes tous destinés au pilotage décisionnel des flux. Ainsi le Module Ophelie (un SCP dédié à la logistique), va intégrer à fin 2013 des modèles de calcul complémentaires comme l'optimisation du programme d'approvisionnement et le calcul du plan de commande fournisseur, l'approche décisionnelle sur l'optimisation du stock, du taux de service et régulation dynamique des stocks de sécurité. JPG  
 
Transport
La gestion
de l'écotaxe
poids lourds
et l'affichage
CO2
Afin d'accompagner dès aujourd'hui ses clients, transporteurs et chargeurs vers les nouvelles réglementations (Taxe poids lourds, affichage CO...) la société Transwide présente à la SITL une plate-forme logicielle « prête à l'emploi ». L'éditeur associe trois de ses modules phares en mode SaaS : twCost, twOptimize et twData, qui intègrent dans le modèle standard les fonctionnalités nécessaires, sans frais d'installation supplémentaires. La capacité de l'outil twOptimize de prendre en compte l'écotaxe dans le processus d'optimisation de la planification est une réelle nouveauté.
« A chaque étape de la gestion de l'écotaxe, un module y répond, de l'anticipation des coûts à la facturation en passant par l'optimisation des trajets »
, précise encore la filiale du groupe Wolters Kluwer. JPG
 
 
Nomination
Cindy Miller
à la présidence
d'UPS Europe

UPS a trouvé un successeur pour Jim Barber, promu président d'UPS International en remplacement de Dan Brutto (voir NL 1581) lequel prendra sa retraite fin avril. Le nouveau président d'UPS Europe est une présidente, il s'agit de Cindy Miller. A 50 ans, elle travaille pour le compte d'UPS depuis 24 ans. Sa carrière est un exemple de réussite, elle a débuté en tant que chauffeur-livreur, puis a gravi les échelons grâce à des postes à responsabilité croissante. Elle a occupé plusieurs postes de direction pour le géant de la messagerie dont ceux de Présidente UPS Europe du Sud et Afrique et de Présidente UK, Ireland et Pays Nordiques qu'elle occupe actuellement. Elle aura sous sa responsabilité l'ensemble des opérations de la région EMEA, soit plus de 120 pays, un territoire stratégique qui représente environ la moitié des 12.1 Mds $ (9,4Mds €) de CA d'UPS. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
26 mars 2013


MARS

Mardi 26
au Jeudi 28

Salon SITL
« Agir ensemble
pour conquérir
les marchés
d’aujourd'hui »

Partenaire :
SCMagazine
Paris Nord
Villepinte
Hall
4


Mardi 26

Conférence
CITWELL
« Les évolutions
du métier
d'approvisionneur
dans la
distribution »

Témoignages de
MONOPRIX et
WELDOM
Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 11h15
Hôtel Raphaël
Paris 16
e




AVRIL

Mardi 9
Journée
RETAIL CHAIN
« Les Rencontres
Nationales
des acteurs de
la Supply Chain
de la distribution
spécialisée et
du e-commerce »

Partenaires :
SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Cité des Echanges,
Lill
e



Jeudi 11

Table ronde GSE
« Prenez
de la hauteur
sur votre projet d'entrepôt ! »

Partenaire
SCMagazine
De 9h30à 12h00
Salons
Champs-Elysées
Boétie, Paris 8
e



Jeudi 18
Soirée débat -
Table ronde
organisée par
La ROADEF
« La Recherche
Opérationnelle,
clé de la
performance des
entreprises ? »

Intervenants :
Air France,
Bouygues Télécom,
Amadeus,
TF1 Publicité,
Air Liquide
De 19h00 à 22h00
Université
Paris Dauphin
e



MAI

Mardi 14
et Mercredi 15
Conférences
et ateliers
ECR Europe 2013
« The Future’s Bright »
De 9h00 à 23h00
le Mardi
De 9h00 à 15h00
le Mercredi
Brusse
ls