Transport
fluvial
En 2012,
le fluvial a
passé la barre
des 2%

Selon les chiffres donnés hier à l'issue de l'Assemblée générale du Comité des Armateurs Fluviaux (CAF), la part modale du transport fluvial dans le total des modes de transports dits « terrestres » a dépassé en 2012 le cap historique des 2% (jamais encore atteint depuis 25 ans), à 2,3%. Le routier et le ferroviaire représentent quant à eux 88,3% et 9,4% respectivement. Pourtant, le ralentissement économique n'a pas épargné le transport de fret fluvial, qui a perdu 1,6% de tonnes km en 2012 (7,738 Mds de t km) et -0,9% en tonnes transportées, à 58,66 M t. Sauf que dans le même temps, la route et le rail ont chuté de près de 6%. Deux bassins affichent toujours une progression des trafics fluviaux : la Seine (50% du trafic national) avec +1,7% (+4% sur le transport de matériaux de construction et +5,7% sur le trafic conteneur) et le bassin du Nord (13% du trafic national) avec une légère croissance de +0,8%.
Sur le plan national, le trafic fluvial de conteneurs est toujours en hausse, de près de 6% à 560.170 EVP
(même si la progression est moins importante qu'en 2011), dans tous les bassins, excepté le Nord (qui peut être à rapprocher de la baisse de 8% du trafic conteneurs du port de Dunkerque). JLR
 
 
 
 
Transport
fluvial (suite)
Le Canal
Seine Nord
n'est pas mort


Dans son discours de clôture de l'Assemblée Générale, Didier Léandri, Président Délégué Général du CAF, a profité de la présence de Frédéric Cuvillier, le Ministre chargé des Transports, pour souligner quelques sujets d'inquiétudes de la profession concernant notamment la taxation des trajets routiers de pré et post acheminement d'un transport combiné route-fleuve dans le cadre de l'écotaxe poids lourds, la desserte fluviale des grands ports (au Havre et à Fos) et la nécessité de respecter le calendrier du projet Canal Seine Nord. « Nos entreprises ont cessé d'être profitables et vous savez qu'une telle situation n'est pas rentable dans le monde économique » a-t-il conclu en rappelant que « 50% des charges dépendent de l'environnement réglementaire et légal et des infrastructures, de leur existence, de leur maintien, de leur développement et de leur coût d'usage ». « Le propos est amical, mais la feuille de route sérieuse » a tout d'abord fait remarquer Frédéric Cuvillier avant de formuler le souhait que l'optimisme gagne les esprits, même dans cette période difficile. Concernant l'écotaxe, le Ministre a rappelé son hostilité aux éventuelles exonérations qui en saperaient les fondements mêmes, et insisté sur le fait que les post et pré acheminements représentaient de très courtes distances. Et d'inviter son auditoire à prendre rendez-vous avec le comité qui sera amené à faire le bilan de l'écotaxe et à en analyser les conséquences dans les différents secteurs. A propos du Canal Seine Nord, Frédéric Cuvillier a insisté sur la « décision de sagesse » du gouvernement (« il n'y en avait pas d'autre ») de réexaminer le financement du projet d'ici la fin du premier semestre 2014. « Les deux partenaires privés étaient dans l'incapacité de mobiliser les milliards d'Euros d'emprunts. Sur ce projet initialement de 4 Mds€, finalement au-delà de 7 Mds€, l'Europe n'était sollicitée qu'à hauteur de 6% ». L'objectif est désormais de bâtir un projet « qui puisse mobiliser 30% de financement européen ». Siim Kallas, le vice-président de la Commission européenne chargé des Transport en a déjà été informé personnellement par le Ministre. « Nous souhaitons donner toutes ses chances au Canal Seine Nord » a-t-il lancé. JLR
Photo : Frédéric Cuvillier, Ministre chargé
des Transports
 
 
Automatisation
Un Magmatic
dans le nouvel
entrepôt
des surgelés
Hesbaye Frost
La décision est officielle : le spécialiste des surgelés Hesbaye Frost construira un entrepôt frigorifique automatisé à Geer en Belgique. Prévue pour être opérationnelle à l'été 2014, cette nouvelle plateforme disposera de 32.000 emplacements palettes pour principalement stocker des produits finis et semi-finis. Pour ce faire, Hesbaye Frost a retenu le système de stockage automatisé Magmatic de Savoye. Ce système AS/RS flexible basé sur des navettes et ascenseurs permet de transporter des palettes qui entrent et qui sortent d'un magasin de grande hauteur. Dans le cas présent il s'agit d'un silo autoportant d'une hauteur de 36 mètres et d'une surface de 6.500 m². Le système automatisé est prévu pour effectuer 230 mouvements de palettes par heure, le temps pour Hesbaye Frost de charger 4 camions. Savoye fournira également le WCS pour piloter les flux entrants et sortants. Ce projet a été finalisé suite à une étude de schéma directeur effectuée par la société Logflow de Loppem. C'est la deuxième fois que le groupe Ardo et Savoye travaillent ensemble sur un projet d'une telle envergure. Un entrepôt similaire avait été construit en 2009 à Ardooie (Belgique) et contenait déjà 31.000 emplacements palettes. Savoye aurait été sélectionnée en raison de la souplesse de sa solution Magmatic et de son expérience dans des applications frigorifiques similaires. JPG  
 
 
 
Manutention
Les vertus
de la palette
en carton

Lors d'une conférence de presse, la société DS Smith Packaging a présenté la Kaypal MR, une palette en carton qui a déjà séduit des grands noms de l'industrie et de la distribution. Fabriquée en papier recyclé, la Kaypal MR (elle-même recyclable), est disponible à la location comme ses homologues en bois. Si elle n'est conçue que pour réaliser que 4 rotations environ, elle présente néanmoins plusieurs avantages. Ainsi son poids n'est que de 3,5 kg ce qui facilite sa manipulation. De plus et elle peut s'emboiter, ce qui facilite les retours chez l'industriel. DS Smith compte 200.000 mouvements de Kaypal MR pour 2012 (dont la moitié avec Unilever et Carrefour) et prévoit d'en réaliser 1 million en 2013 suite à la signature d'accords avec Auchan et Intermarché, un quatrième partenariat étant attendu sous peu. « L'utilisation de la Kaypal MR s'inscrit dans une politique de développement durable mise en place il y a trois ans chez Unilever et participe à l'optimisation des coûts des flux physiques » affirme Bruno Witvoët, Président Unilever France. Et d'ajouter : « En 2012, cela nous a permis de réduire de 50 tonnes nos émissions de CO². En 2013, nous prévoyons de doubler nos volumes d'utilisation en France ». DS Smith Packaging est la Division Emballage Carton du Groupe DS Smith Plc, N°2 européen de la fabrication d'emballages recyclés pour les produits de grande consommation. Présent en France avec plus de 30 sites industriels et 3.800 employés, DS Smith Packaging produit plus de 2,5 Mds d'emballages par an et 1,5M de palettes en carton dont la Kaypal MR. PM
Photo ci-contre : Bruno Witvoët, président Unilever France Photos ci-dessous : la palette Kaypal
 
   
 
Croissance
Légère
progression
pour Hardis
en 2012
L'éditeur informatique Hardis a réalisé en 2012 un CA de 54,7 millions d'euros, en hausse de 3,2% par rapport à 2011 (53 M€). 70% ont pour origine les activités de services et 30% celles liées à l'édition logicielle. « Compte-tenu du contexte économique, notamment fin 2012, nous sommes satisfaits d'avoir clôturé notre 29ème année consécutive de croissance rentable, tout en passant de 620 à 630 collaborateurs », commente Christian Balmain, Président du Groupe Hardis. Conformément aux prévisions, la croissance 2012 a été portée par les activités de développement et tierce maintenance applicative (TMA), de test et recette d'applications, et de gestion externalisée des infrastructures informatiques (infogérance et Cloud), en France et en Suisse. « La business unit "Conseil et AMOA" a connu en 2012 une croissance de 40%, grâce aux offres de conseil sur la digitalisation des services et les activités de test logiciel, deux marchés très dynamiques », précise Yvan Coutaz, Directeur Général adjoint du groupe. La hausse de chiffres d'affaires s'explique également par le développement de l'activité d'édition de progiciels de gestion de la chaîne logistique en dehors de l'Hexagone (notamment en Pologne, en Afrique du Sud et au Brésil) et dans le secteur du e-commerce. En 2013, le Groupe se donne comme objectif de réaliser un chiffre d'affaires de 57 millions d'euros, soit une croissance de 4,2%, supérieure aux prévisions du Syntec. Au niveau des activités de services, la société mise sur la capacité de ses équipes à accompagner de bout en bout ses clients dans la digitalisation de leurs services, depuis leur définition jusqu'à leur conception informatique. Dans cette optique, elle va poursuivre la verticalisation de ses offres dédiées aux métiers de l'assurance, du transport, de la distribution et de l'industrie, pour mieux répondre aux besoins et enjeux de chaque secteur d'activité. « Nous comptons, par exemple, capitaliser sur notre savoir-faire en termes de transformation, TMA et infogérance d'applications reposant sur des environnements IBM i (AS/400), pour répondre à la forte demande en matière de mobilité, de e-commerce et d'ominicanal », indique Nicolas Odet, Directeur Général adjoint du groupe. En parallèle, Hardis souhaite également renforcer ses positions sur le Cloud, avec la commercialisation d'une toute nouvelle offre. JPG  
 
 
 
Imprimantes
Zebra lance
la GT800
Zebra Technologies annonce le lancement de l'imprimante thermique GT800 que vous avez pu découvrir en avant-première lors du dernier SITL. Dernier-né de la gamme d'imprimantes Desktop, elle a été conçue pour répondre aux besoins spécifiques des secteurs de la santé, du commerce, de l'industrie et de la distribution. Cette imprimante compacte, simple et polyvalente est dotée d'un capot rabattable, d'un support à double ruban, ceux-ci pouvant mesure de 74 à 300 mètres sans avoir à effectuer de réglages et de ports USB et Ethernet 10/100 pour une installation et un paramétrage plus rapide. Enfin, ce modèle propose l'option ZBI 2.0 qui, selon le constructeur, garantit l'intégration, l'adaptation et la gestion transparente des données et périphériques. PM
Photo : la Zebra GT800
 
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
17 avril 2013


AVRIL

Jeudi 18
COMPLET
Soirée débat
Table ronde
organisée par
La ROADEF
« La Recherche
Opérationnelle,
clé de la
performance des
entreprises ? »

Intervenants :
Air France,
Bouygues Télécom,
Amadeus,
TF1 Publicité,
Air Liquide
De 19h00 à 22h00
Université
Paris Dauphin
e


Mercredi 24

Salon
du recrutement

Organisé par
Job Transport
Espace Champerret
Paris 17e
Partenaire :
SCMagazin
e



Jeudi 25
FORUM
DE PRINTEMPS
Organisé par SCMagazine
« Quelle
Supply Chain
pour vos pièces
de rechanges ?

Partenaires :
Paris-Dauphine,
Master Logistique,
a-SIS et Oracle
De 9h00 à 13h00
Université
Paris-Dauphine,
Paris La Défen
se



MAI

Mardi 14
et Mercredi 15
Conférences
et ateliers
ECR Europe 2013
« The Future’s Bright »
De 9h00 à 23h00
le Mardi
De 9h00 à 15h00
le Mercredi
Brusse
ls



Mardi 14
Conférence SAP
« SAP Supply Chain Briefing »
Retour
d'expérience :
ATR et PSA
Partenaires :
STERIA et
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Hôtel de Sers,
Paris 8
e



Jeudi 30 et
Vendredi 31

Journées de formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

Animées par
Régis Bourbonnais
Professeur à
Paris-Dauphine
De 9h00 à 17h 30
Lieu :
Eurodecision
Paris-La Défense