Le SAV
centre de coût
ou levier de
compétitivité ?
La pièce de rechange a été au centre des débats qui se sont déroulés la semaine dernière dans le cadre de notre « Forum de Printemps » (1). Loin d'être trivial, ce thème constitue pour de nombreuses entreprises un vrai sujet de réflexion dont les implications ressortent clairement dans les conclusions d'une récente étude réalisée par Cepheus Group. Selon ce cabinet, 51% des services après-vente seraient des centres de coûts. Alors que le SAV doit au contraire s'inscrire dans une logique de profitabilité, la majorité d'entre eux s'enferment dans un rôle purement technique et sont considérés comme un « mal nécessaire ». Les conclusions du cabinet sont sans appel : au lieu d'être utilisé comme un levier de compétitivité, le SAV est trop souvent négligé. Une situation dont l'origine serait culturelle et propre à notre pays souvent à la traine en matière de service client. Et pourtant, une bonne gestion de la pièce de rechange peut générer de la croissance, une meilleure rentabilité et des gains de part de marché : « Les entreprises consacrent d'énormes moyens pour gagner de nouveaux marchés quand il est si simple de développer de l'activité avec sa base de clients existants », souligne l'auteur de l'étude. Ce qui implique d'inclure cette activité dans le périmètre d'une Supply Chain globale, dont l'efficience ne se limite pas à accompagner le produit jusqu'à sa réception chez le client, mais anticipe son retour, son maintien et ce, jusqu'à sa destruction ou son éventuel recyclage. JPG
(1) Le Forum de printemps organisé par Supply Chain Magazine en partenariat avec le Master de Paris-Dauphine a eu lieu jeudi dernier. Prochain rendez-vous, le Forum d'Eté (7ème édition) qui se déroulera le 11 juillet dans les locaux de l'ESCP-Europe. Thème : Nouveaux comportements consommateurs, quels impacts sur la Supply Chain ? Plus de 500 participants sont attendus.
 
 
 
 
Immobilier
logistique
EOL
enregistre un
effondrement
de la demande
placée en
Ile-de-France
au premier
trimestre
EOL cabinet spécialisé dans l'immobilier logistique note un effondrement de la demande placée en Ile de France au premier trimestre (75.000 m² contre 230.000 m² l'an passé), mais prévoit un rattrapage important au 2ème trimestre avec une forte proportion de « clé en main ». Un phénomène qui s'explique par la libération de fonciers logistiques au nord, à l'est et au sud-est francilien. Laurent Sabatucci, Président d'EOL constate par ailleurs que l'évolution erratique des taxes locales aboutit à une forte hétérogénéité des valeurs locatives. « Elles sont à un niveau historiquement bas en Ile-de-France » observe-t-il, tout en notant une augmentation de la taille des bâtiments. Une tendance qui se poursuit sous l'influence d'une demande tirée par la distribution et le e-commerce. JPG
Photo : Laurent Sabatucci, Président d'EOL
 
 
Immobilier
Prologis
annonce une
augmentation
de capital
de près de
1,3 Md$
Prologis, opérateur et développeur en immobilier
logistique, annonce son augmentation de capital
de 31 millions d'actions ordinaires à 41.60 dollars l'action.
Morgan Stanley, J.P. Morgan, Goldman, Sachs & Co., et Wells Fargo Securities sont intervenus en qualité de Teneurs de Livre Associés pour cette opération.
Sous réserve des conditions de clôture habituelles,
la clôture du placement est censée prendre fin demain,
30 avril 2013. JPG
 
 
 
 
Résultats
Jungheinrich
dépasse
son record
de profitabilité
en 2012
En hausse de 3% par rapport à l'exercice précédent, Jungheinrich a connu une année 2012 plutôt bonne dans un contexte pourtant incertain. Le chiffre d'affaires consolidé a augmenté de 5% à 2,229 milliards d'euros (contre 2,116 milliards l'exercice précédent). Les ventes de chariots neufs, en hausse d'environ 8%, ont contribué à cette progression. Les ventes en Allemagne, qui ont été de 598 millions d'euros, ont augmenté de 5% par rapport à l'exercice précédent. Le CA réalisé dans les autres pays a enregistré progression de 6% pour atteindre 1,631 milliard d'euros (contre 1,545 milliard d'euros l'exercice précédent). A noter que le pourcentage du CA réalisé en dehors de l'Europe est passé de 7% à 8%. « Dans un contexte de marché difficile, notre entreprise a atteint de nouveaux records en termes de chiffre d'affaires et d'Ebit » a commenté Hans-Georg Frey, Président du Directoire, lors de la conférence de presse annuelle qui a eu lieu le 26 mars 2013 à Hambourg. En effet, avec un résultat d'exploitation avant impôts de 150 millions d'euros, le constructeur dépasse son propre record qui était de 146 millions d'euros l'année dernière. JPG  
 
INFOS INTERNATIONALES  
 
Innovation
Day
Pour DHL
2050 c'est
déjà demain !





A l'occasion du DHL Innovation Day 2013, qui s'est déroulé la semaine dernière à Troisdorf (près de Bonn), le spécialiste allemand de la messagerie a ouvert ses portes. Objectif : présenter plusieurs nouveautés dont le concept de PackStation, sorte d'armoire électronique sécurisée et multi-casiers servant à l'envoi et à la réception de colis. Au nombre de 2.500 en Allemagne, ces réceptacles, très adaptés au e-commerce, seraient accessibles en moins de 10 minutes par 90% de la population. Au cœur des innovations, le centre de recherche du transporteur privilégie une approche concrète et permet de tester des prototypes tels que des imprimantes 3D. Dans ce laboratoire se trouvent des salles de travail, un espace de démonstration du concept de « Crowd Logistics » (la logistique par la population) ainsi qu'un espace de présentation évoquant des scénarii de la Supply Chain de 2050 (voir NL 1455) baptisée « Vision Suite ». On y trouve un Radar à Tendances (Trends Radar) sur lequel sont répertoriées les évolutions technologiques et sociales qui pourraient impacter la logistique de demain. « Le client souhaite le meilleur service possible au meilleur prix, et il attend de nous que nous lui apportions de nouvelles idées » déclare Bill Meahl, Directeur Commercial de DHL. « L'arrivée de l'impression 3D va constituer le plus gros bouleversement que la Supply Chain ait connu depuis les chaines d'assemblage il y a 100 ans », estime pour sa part Martin Wegner, Vice-Président Research & Development. « Pour imprimer un 3D, il suffit d'un scanner ou d'un fichier 3D téléchargeable sur Google, de plastique et d'une imprimante 3D. Celles-ci se démocratisent : on en trouve déjà à 500€ dans leurs versions les plus simples. On peut ainsi reproduire n'importe quel objet y compris des pièces en mouvement. Pas de production en Chine, pas de transport, pas de stockage ! » Interrogé sur l'impact de cette technologie sur le transport de marchandises et sur le rôle d'un prestataire tel que DHL dans la SC, Bill Meahl répond simplement : « La vérité est que nous ne savons pas, mais nous devons nous y préparer car nous sommes convaincus que cela va tout changer. Il n'est pas impossible qu'au lieu d'assembler des pièces en plastiques pour Audi par exemple, dans le futur nous les imprimions. Nous n'avons pas encore exploré toutes les possibilités. » PM
Photo 1 ci-contre :
Bill Meahl, Directeur Commercial de DHL
Photo 2 ci-contre :
Martin Wegner, Vice-Président Research & Development de DHL
Photo ci-dessous : Showview
 
   
 
Logistique
urbaine
StreetScooter
fournira
des véhicules
électriques
à DHL
Comme son nom ne l'indique pas, cette jeune société allemande conçoit et fabrique des voitures 100% électriques. Ainsi, depuis 2010, date de sa création, StreetScooter développe un petit véhicule électrique, de la taille d'une Smart, facilement adaptable aux besoins de ces clients. Actuellement elle développe, spécifiquement pour le compte de DHL mais sur les mêmes bases techniques, un véhicule suivant un cahier des charges précis : zéro émission de CO², robuste notamment au niveau des charnières des portes, ayant une autonomie d'environ 100 kms et un volume de chargement utile de 4 m³. La phase de validation étant aujourd'hui terminée, StreetScooter s'apprête à livrer une première série de 50 fourgonnettes à son client, lequel envisage à termes d'acquérir de 3.000 véhicules de ce type. Ceux-ci étant particulièrement bien adaptés au milieu urbain, le fabricant entend les commercialiser dans d'autres secteurs comme celui de l'aide à domicile, et dans d'autres pays européens, à commencer par l'Autriche, la Belgique, et les Pays Bas. PM
Photo : le StreetScooter
 
   
 
Hongrie


UPS rachète
Cemelog
UPS devrait finaliser l'acquisition au second trimestre 2013 de Cemelog, un logisticien basé près de Budapest spécialisé dans le secteur pharmaceutique. L'acquisition ajoute trois nouveaux centres et 24.000 m² à la surface logistique dédiée à la santé du géant du transport et logistique américain, qui compte au total 595.000 m² pour 41 sites. En octobre 2012, trois nouveaux sites spécialisés dans la santé en Asie avaient été ouverts, et début 2013, cinq sites en Amérique du Nord. Le Hongrois Cemelog offre depuis 14 ans des solutions personnalisées, se fondant sur un réseau régional fort et des systèmes de gestion d'entrepôt avancés. UPS réalise cette acquisition dans le cadre de sa stratégie globale de croissance et d'investissement. Pour Scott Davis, PDG d'UPS, « ce rachat nous positionne pour satisfaire les besoins des sociétés du secteur de la santé, dans une localisation géographique clef, alors même qu'elles ont tendance à régionaliser leurs opérations logistiques afin d'être plus efficientes.» CC  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
29 avril 2013


MAI

Mardi 14
et Mercredi 15
Conférences
et ateliers
ECR Europe 2013
« The Future’s Bright »
De 9h00 à 23h00
le Mardi
De 9h00 à 15h00
le Mercredi
Brusse
ls


Mardi 14

Conférence SAP
« SAP Supply Chain Briefing »
Retour
d'expérience :
ATR et PSA
Partenaires :
STERIA et
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Hôtel de Sers,
Paris 8
e



Jeudi 30 et
Vendredi 31

Journées de formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

Animées par
Régis Bourbonnais
Professeur à
Paris-Dauphine
De 9h00 à 17h 30
Lieu :
Eurodecision
Paris-La Défense




JUIN

Mercredi 12
Journée JDA
« JDA Innovation Forum »
Partenaires :
Microsoft et
SCMagazine
De 8h30 à 17h15
Microsoft France
Issy-Les-
Moulineaux (92
)



Jeudi 20

Convention IER
« Fabriquons
du temps grâce
à de nouvelles
expériences
utilisateur »

Partenaires :
Amadeus, Microlise,
Microsoft,
Motorora Solutions,
NXP, PTV,
SCMagazine,
Zebra
De 15h30 à 19h
Théâtre Le Trianon
Paris 18
e