Nomination
Yves Fargues
prend
la présidence
de l'Union TLF
Le 16 mai dernier, l'union TLF a nommé Yves Fargues comme président. L'ancien patron de Gefco arrive à la tête de cette organisation dans un contexte qu'il juge particulièrement difficile pour les acteurs des métiers du transport et de la logistique. Il se dit entièrement disponible pour affronter les prochaines échéances : « afin d'assurer au mieux la défense des intérêts de nos adhérents, il est indispensable aujourd'hui de se consacrer pleinement aux projets qui se jouent sur les scènes politiques et institutionnelles », a-t-il déclaré. Dans un même temps, Patrick Bouchez est confirmé dans ses fonctions de délégué général. JPG
Photo : Yves Fargues, nouveau Président de l'Union TLF
 
 
 
 
Zéro rupture :
mode d'emploi
Participez à
la 2ème édition
des trophées 
ECR !
Suite à l'expérience réussie des premiers trophées ECR « Zéro rupture : mode d'emploi » et forte des retours positifs et constructifs de ses adhérents, l'association paritaire a décidé d'ouvrir à nouveau en 2013 les candidatures au meilleur projet collaboratif de lutte contre les ruptures en linéaire. Les prix seront remis lors de la 4ème matinée-conférence ECR « Zéro rupture : mode d'emploi » le 16 octobre 2013. Date limite de dépôt du dossier de candidature (fiche de présentation + règlement signé) : 15 Juillet 2013
Plus d'information CLIQUEZ ICI
 
 
Fournitures
de bureau
Spicers
automatise
sa préparation
de commandes

Spicers, spécialiste de la fourniture de bureau met en place une solution automatisée pour la préparation de commandes de son centre de distribution basé à Smethwick (UK). Prévue pour être opérationnelle en août 2013, cette installation réalisée par Savoye, comprend plusieurs centaines de mètres de convoyeurs Intelis, une formateuse de cartons Jivaro et e-Jivaro, ainsi que l'implémentation du WMS LM7. L'équipementier français avait déjà réalisé voici quelques années une première installation chez ce distributeur. Mark Fogerty, Responsable des Programmes Supply Chain chez Spicers, commente : « Il s'agit d'un projet extrêmement important qui va nous permettre d'atteindre nos objectifs de croissance et d'améliorer notre taux de service pour les cinq années à venir ». Ce projet représente un investissement total de plus de 2,3 millions de livres. Alain Bussod, Directeur de la Business Unit Europe chez Savoye, se félicite de cette nouvelle collaboration qui met en œuvre la dernière génération d'équipements : « Nous sommes également très heureux de pourvoir déployer notre dernière innovation Intelis, apportant souplesse et avantages énergétiques, chez Spicers avec qui nous entretenons de fortes et durables relations ». Avec un chiffre d'affaires de 275 millions de livres, Spicers Angleterre et Irlande propose à plus de 2.000 revendeurs une gamme étendue de produits et services. L'entreprise gère plus de 17.500 lignes de stock, fournies par plus de 300 vendeurs. JPG
Photo : Alain Bussod, Directeur de la Business Unit Europe chez Savoy
 
 
 
 
Déménagement
De nouveaux
locaux pour
Actemium
Actemium, concepteur et intégrateur de solutions pour la logistique, s'installe dans de nouveaux locaux. L'entité qui était basée à Oullins déménage au profit de locaux plus grands et plus fonctionnels, mais contigus aux précédents. Ainsi l'entreprise conserve la même adresse mais avec des bureaux qui doublent de surface et un atelier de montage trois fois plus grand. « Ce nouveaux locaux s'inscrivent dans le cadre de la croissance importante de l'entreprise », indique-t-on chez Actemium. Cette extension est également destinée à accueillir un showroom pour permettre aux clients de réaliser des tests sur les différentes technologies de trieurs haute-cadence et autres systèmes de manutention dédiés à la logistique. Actemium est une marque de Vinci Energies fédérant pour l'industrie son offre ingénierie et travaux. JPG  
 
Vocal
Le Talkman
A700 combine
vocal
et imageur





Deux ans après le lancement de la gamme A500, l'Américain Vocollect (groupe Intermec) a dévoilé la semaine dernière à Budapest à ses partenaires européens un nouveau terminal vocal, le Talkman A700. Sa particularité réside dans son architecture modulaire, qui permettra à Vocollect et à ses intégrateurs de développer différents « embouts » (end caps) suivant les applications envisagées. Le modèle A730 propose par exemple une fonction scan en mode mains libres intégrée pour la première fois dans un terminal vocal. Dans ce cas, l'embout est basé sur un imageur 2D EA30 d'Intermec avec un temps de réponse ultra-rapide de 200 ms. L'objectif est d'étendre plus largement l'utilisation de la technologie vocale en entrepôt à d'autres processus que la préparation de commandes, notamment les opérations de contrôle qualité et de traçabilité des produits, qui nécessitent un dispositif de lecture code-barres. Une dizaine de pilotes ont déjà été lancé chez des clients depuis novembre 2012, aux Etats-Unis et en Europe. Selon Lyle Sprinkle, Directeur Produits chez Vocollect, cette solution intégrée permettrait d'économiser jusqu'à 900 € par rapport à l'utilisation conjointe d'un Talkman et d'un terminal RF. Avec les avantages du mode mains libres en termes de productivité et de confort, puisque l'opérateur peut scanner les bacs ou les colis alors même que le terminal reste accroché à sa ceinture. L'autre particularité de la gamme A700, c'est qu'il n'y a plus de connecteurs physiques (casque et terminal RF), ils sont éventuellement en option avec le modèle A720. Tout passe désormais par la technologie Bluetooth : le casque sans fil SRX2 sorti en 2012, mais aussi un certain nombre de possibilités offertes par la nouvelle version du logiciel client VoiceCatalyst (uniquement disponible sur les terminaux A500 et A700, mais pas sur les Talkman T5). Notamment TouchConnect, qui permet d'apparier immédiatement le casque sans fil SRX2 et le terminal par simple toucher, RapidStart, qui donne accès à une formation personnalisée aux opérateurs via une liaison sans fil sur un écran, une tablette, un PC ou un smartphone, ou encore Touch Configuration, qui accélère les déploiements en dupliquant les profils et les configurations sur tous les terminaux en quelques secondes. La disponibilité du Vocollect A700 est prévue à l'automne. Son prix catalogue est s'élève à 2795 $ pour la version de base, et à 2995 $ pour la version A730 avec imageur intégré. JLR
Photos ci-contre : A710, A720, A720
 
   
  Lyle Sprinkle, Directeur Produits chez Vocollect  
   
  Le modèle A700 ©JLR  
 
Vocal (suite)
Vocollect
regarde
au-delà de
l'entrepôt



« L'A700 est un lancement très important pour nous, car il s'agit d'un différenciateur technologique qui va permettre à nos clients d'améliorer les performances de leur business » a déclaré Ron Kubera. Le vice-Président senior et Directeur Général de Vocollect a par ailleurs demandé il y a quelques mois à ses équipes d'analyser les opportunités de croissance de la technologie vocale sur d'autres marchés verticaux, en dehors des quatre murs de l'entrepôt. Cette étude a permis d'identifier trois segments cibles : le contrôle technique, les techniciens de maintenance sur le terrain et les livraisons directes aux magasins (DSD/Direct Store Delivery). « L'année prochaine, j'espère bien que nous aurons quelques bons cas clients à présenter dans ces domaines » nous a-t-il confié. Le leader mondial du vocal, avec près de 1 M d'utilisateurs individuels dans plus de 60 pays, a enregistré en 2012 une centaine de nouvelles entreprises clientes sur la zone EMEA. Une performance supérieure aux objectifs mais néanmoins inférieure au score de 2011 (120 nouveaux clients). Dans l'Hexagone, Boutique Nature, Alcion ou encore JM Bruneau figurent parmi les nouveaux adeptes. L'autre actualité Vocollect en France, c'est la signature il y a trois mois avec un cinquième partenaire TSP (Total Solution Provider), V-Ingénierie. Pour le moment, aucun déploiement pilote n'a encore été lancé dans l'Hexagone avec la nouvelle génération de terminaux A700. « Nous sommes en train d'identifier sur les marchés locaux les clients pour lesquels cette mixité vocal/scanning sera la plus pertinente. La complémentarité entre le vocal et la lecture des code à barres pour la préparation de commandes dans les drives est clairement une piste » nous a confié Philippe Mezerette, en charge du développement de Vocollect pour la France. JLR
Photo 1 : Ron Kubera, vice-Président senior et Directeur Général de Vocollect ©JLR
Photo 2 :
Philippe Mezerette, en charge du développement de Vocollect pour la France
 
 
Hygiène
Un R.O.I.
de 3 mois pour
Paul Hartmann
avec le
TMS Transwide
Paul Hartmann Group (produits d'hygiène et pansements stérilisés), a fait le choix en 2010, dès l'ouverture de sa nouvelle plateforme de Belleville-sur-Saône (48 000 m2) de s'appuyer sur les solutions TMS en mode SaaS de Transwide pour optimiser l'ensemble des flux de réception de ses usines. L'outil associe trois modules : twCall-Off, dédié à la communication via internet des ordres de transport, twSlot conçu pour la gestion des rendez-vous via le portail internet et twSlot Partner Page réservé aux transporteurs ou fournisseurs non référencés qui souhaitent prendre rendez-vous sur les sites Paul Hartmann. Outre le fait d'avoir supprimé l'ensemble des tâches administratives à faible valeur ajoutée, le TMS assure une vue globale et pertinente des flux réels quotidiens afin d'anticiper et de gérer au mieux les arrivées journalières de plus de 30 semi-remorques et le chargement de plus de 80 camions. Et cela en coordination avec l'ERP SAP qui se traduit par un interfaçage bidirectionnel entre le SI de Paul Hartmann Group et les solutions Transwide. En fonction du volume des approvisionnements nécessaires le jour J, SAP élabore le jour d'avant une vingtaine, voire une trentaine ordres de transport, qui sont automatiquement transmis par internet (twCall-Off) aux transporteurs concernés (plus notifications via e-mail). Ces derniers se connectent au portail internet, pour prendre rendez-vous selon les horaires disponibles ou demandés (matin, après-midi, heure précise) et/ou les spécificités de la réception (bâtiment ou quai désigné). Une fois le transporteur sur le site et les palettes scannées, l'ordre de transport est clôturé et la commande d'achat crée dans SAP, permettant ainsi la gestion de la préfacturation en temps réel. En outre, le TMS gère les reliquats des négociants, en permettant une prise de rendez-vous complémentaire par les transporteurs non référencés. Les modules Transwide ont répondu aux besoins d'harmoniser, de lisser et de fiabiliser les arrivées au sein de la plate-forme de Belleville-sur-Saône. « A tel point, que désormais, il n'y a plus de pénalités pour non-respect du temps de déchargement », confie Fabrice Mast, Logistic Project Manager d'Hartmann France, qui ajoute « La planification des rendez-vous se révèle d'une grande précision. Il y a zéro défaut en termes de rupture ou d'engorgement. » Toujours selon le Project Manager, le retour sur investissement n'aurait été de 3 mois lors du premier projet. JPG
Photo : la plate-forme Paul Hartmann
 
   
 
Paul Hartmann
(suite)
Trois nouveaux
modules
déployés sur
40 sites
Afin d'aller plus loin dans l'optimisation et le pilotage des arrivages via des indicateurs de performance, Paul Hartmann France a décidé de compléter aujourd'hui sa solution avec trois nouveaux modules : twData dédié à l'extraction des données sous Excel, twControl conçu pour l'envoi de notifications proactives par e-mail (mode exception) et twSelect, réservé à l'affrètement en cascade, séquentiel ou simultané, mais aussi à la gestion des quotas transporteurs. « Avec un budget transport de l'ordre de 23 millions d'euros par an, nous nous devons de rechercher en permanence les gisements de productivité dans ce domaine, aujourd'hui pour les réceptions et prochainement pour les livraisons clients ». De fait, le spécialiste de l'hygiène vient d'étendre l'utilisation des solutions Transwide, à ses 40 sites logistiques européens. La plate-forme logistique française a décidé de la mise en place du module twTrace permettant à chaque intervenant de la chaîne du transport de vérifier le statut d'un envoi, depuis le chargement jusqu'à la livraison. L'industriel a également fait le choix de déployer la solution Business Intelligence (BI) de Transwide. Cette couche décisionnelle permet de recevoir à la fréquence définie, les analyses et statistiques (KPIs) nécessaires pour optimiser le pilotage du transport et traiter les urgences aux meilleurs coûts. Fabrice Mast conclut : « Nous assistons à une montée en puissance de l'utilisation des solutions TMS de Transwide au sein du groupe Paul Hartmann. Plus d'une centaine de nos collaborateurs les exploitent désormais au quotidien ». JPG  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
21 mai 2013

MAI

Mardi 21

Webinaire de
QUINTIQ
« Supply Chain
Planning &
Optimization :
Bonnes pratiques
de la planification
industrielle »

A 10h00
Inscrivez-vo
us

Jeudi 30 et
Vendredi 31

Journées de formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

Animées par
Régis Bourbonnais
Professeur à
Paris-Dauphine
De 9h00 à 17h 30
Lieu :
Eurodecision
Paris-La Défense




JUIN

Mardi 4
Evénement
« SAP Supply
Chain Execution
Briefing »

Sujet : Les bonnes
pratiques
de la préparation
de commandes Partenaires :
itelligence
et SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Maison des
Champs Elysées,
Paris
8e



Mardi 4
Conférence a-SIS
« La logistique de demain dans le retail textile ! »
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h30
Euratechnologies
Lil
le



Mercredi 12

« JDA Innovation Forum »
Témoignages :
Tata Steel S&OP, Olivier Dauvers, Martin Brower
Partenaires : Microsoft, Oliver Wight, Supply Chain Magazine
De 8h30 à 17h15
Microsoft France
Issy-Les-
Moulineaux (92
)



Mercredi 12
Table ronde AZAP
« Comment
intégrer
efficacement
un système
de planification
avancée (APS)
afin de renforcer
la performance de
la Supply Chain ?»

Retour
d'expérience :
Materne,
Eugene Perma
et ALTO
Partenaire :
SCMagazine
De 14h00 à 17h00
Paris 8
e



Jeudi 20

Convention IER
« Fabriquons
du temps grâce
à de nouvelles
expériences
utilisateur »

Partenaires :
Amadeus, Microlise,
Microsoft,
Motorora Solutions,
NXP, PTV,
SCMagazine,
Zebra
De 15h30 à 19h
Théâtre Le Trianon
Paris 18
e