Rachat
ID Logistics
acquiert CEPL
Après plusieurs mois de négociation, ID Logistics vient de signer un protocole d'accord en vue d'acquérir la société CEPL, entreprise logistique de 180 millions d'euros, spécialisée dans la préparation de commandes détail. Il s'agit incontestablement d'une opération majeure qui permet au groupe d'Eric Hémar, non seulement de mettre la main sur 27 plates-formes (dont 18 en France), mais aussi d'étendre son périmètre à des clients prestigieux dans le luxe, la cosmétique, la fourniture de bureau, les articles de sport, les produits culturels et le e-commerce comme vente-privée.com. L'occasion également d'élargir sa couverture géographique à l'Allemagne, aux Pays-Bas et de renforcer sa présence en Espagne. Joint par téléphone, Eric Hémar nous a confié sa satisfaction de pouvoir intégrer au sein de son groupe 2.200 nouveaux collaborateurs et d'acquérir de nouvelles compétences, notamment en matière de mécanisation. De fait, cette opération constitue une étape décisive dans l'ascension irrésistible d'ID Logistics. Créée voici 12 ans, le nouvel ensemble représente désormais 168 sites implantés dans 14 pays soit 3,1 millions de m². Dans sa nouvelle configuration le groupe va réunir 12.300 collaborateurs pour un chiffre d'affaires supérieur à 800 millions d'euros. Une taille significative mais surtout une réputation et un potentiel qui laisse à penser que cette croissance est loin d'être terminée. JPG  
 
 
 
CEPL/
ID Logistics
(suite)
Un enjeu
stratégique
fort
Pour bien comprendre l'intérêt stratégique qui sous-tend l'acquisition de CEPL, il convient d'opérer un petit retour en arrière. Créée en 1998 par un autre dirigeant charismatique (Thierry Ortmans), la société CEPL s'est développée sur un concept très particulier : la préparation de détail mécanisée. Pour le fondateur, qui avait été pendant de nombreuses années le président (et propriétaire) de Savoye, leader sur le marché de la préparation de commandes mécanisée, il ne s'agissait que de mettre en pratique sa connaissance de la mécanisation en proposant, le plus souvent à ses anciens clients, la reprise de sites logistiques existants et d'en tirer un meilleur parti grâce à la mutualisation. L'entreprise démarre à Béville-le Comte dans un ancien site de Guerlain, puis les succès s'empilent : Givenchy, Elisabeth Arden, Sony, Bouygues Télécom, Yves Rocher, Le Coq Sportif… La société, qui n'a quasiment pas de concurrent sur ce marché, connait alors une croissance exceptionnelle et une rentabilité indécente. Au bout de quelques années Thierry Ortmans se désengage et cède le contrôle au fonds Sagard. Trois ans plus tard c'est la banque d'investissement Arcapita, basée à Bahrein qui rachète l'entreprise dans le cadre d'un LBO calculé sur la base d'une valorisation d'environ 550 M€. Même si le marché reste porteur, les objectifs de rentabilité fixés par les nouveaux actionnaires sont particulièrement élevés et difficilement atteignables. Les relations entre dirigeants et actionnaires se tendent. L'an passé, Thierry Ortmans quitte l'entreprise et ID Logistics commence à s'intéresser à CEPL. En effet, Eric Hémar affiche une volonté très claire de prendre des parts de marché dans un domaine en forte expansion : le e-commerce. Or qu'est-ce que la logistique du e-commerce, sinon de la préparation de détail. L'offensive est lancée. ID Logistics prend un premier contrat à CEPL : Marionnaud. C'est un signal fort pour le marché qui s'aperçoit d'un seul coup que CEPL n'est plus tout seul sur son créneau. Nouveau coup dur pour CEPL : ID Logistics reprend le contrat GO Sport. Dans un communiqué Eric Hémar, déjà en négociation avec Arcapita affiche la couleur : « ID Logistics entend se positionner comme un véritable spécialiste de la préparation de commandes en France ». Entre les lignes on peut lire : soit vous me cédez l'affaire à un prix raisonnable, soit je fais tout pour attirer vos clients les uns après les autres. Un argument de poids dans le bras de fer qui commence et va se prolonger pendant plusieurs mois. Avec la signature du protocole d'accord survenu hier soir, on peut en conclure, sans risque de se tromper, qu'un prix « raisonnable » a été fixé. JPG
Photo : un site ID Logistics
 
   
 

CEPL/
ID Logistics
(suite)
Eric Hémar,
un parcours
sans faute

En reprenant avec l'aide de la Banque Lazard, La Flèche Cavaillonnaise, qui aurait pensé voici quelques années que cet énarque de 38 ans allait créer l'une des plus belles success story de la logistique ? Ce qu'a fait Eric Hémar est à peine croyable. Parti de rien (ou presque) il créé en un temps record un groupe français de 12.300 collaborateurs qui rayonne un peu partout dans le monde ! Rappelons-nous. En 2001, cet ancien directeur général de Geodis Logistics décide de se lancer dans l'aventure en développant un concept original : sur un modèle standard, accompagner les grands noms de la distribution dans leurs développements tant en France qu'à l'international. Pour ce faire, il s'entoure d'une solide équipe de professionnels et signe ses premiers contrats, d'abord avec la Grande Distribution, puis avec la distribution spécialisée et les PGC. Une activité qui l'entraîne dans plusieurs pays européens puis au Brésil, en Chine... réalisant une croissance organique à deux chiffres (la plupart du temps entre 20 et 30%), il gravit une à une les marches du succès pour entrer dans le Top 10 des prestataires. En octobre 2011 il reprend les activités de Mory Logidis, soit une dizaine de sites qui lui ouvrent le marché de l'industrie. En mai 2012, dans un contexte économiquement peu favorable, il réussit son introduction en bourse et lève 30 millions d'euros. En 2012, sa croissance est encore de 21,1% (dont 34,2%) à l'international. Il signe encore avec Danone, Auchan, Carrefour, Leroy Merlin, ouvre la Pologne, l'Afrique du Sud. Dans un même temps le résultat opérationnel progresse de 27% pour ressortir à 18,8 M€ au 31 décembre de l'année dernière. Mi-2013, l'acquisition de CEPL constitue incontestablement une nouvelle étape dans ce parcours sans faute. Une opération de croissance externe qui n'est pas seulement une opportunité mais repose sur une stratégie clairement définie : créer un socle multicanal capable de répondre à tous les besoins des clients industriels ou distributeurs, qu'il s'agisse de distribution de masse ou d'épicerie fine. Un seul mot vient à l'esprit : chapeau ! JPG
Photo : Eric Hémar
 
 
 
 
Prestataires
logistiques
GT Logistics
choisi par
NTN SNR

NTN-SNR Roulements, la société du groupe japonais NTN spécialisée dans la fabrication de roulements mécaniques et basée à Annecy, a choisi GT Logistics dans le cadre d'un dossier d'externalisation de toutes ses activités logistiques en France, qui débutera le 1er novembre 2013. Deux sites sont concernés, celui de Saint-Vulbas dans la région lyonnaise (18.000 m²), où le prestataire reprend les équipes de son prédécesseur (Geodis Logistics), et Annecy, où une plate-forme de 12.000 m² devrait être accolée au site de production. Selon nos informations, les trois prestataires en short list (sur un total de 7 ou 8 candidats à l'origine) étaient GT Logistics, Rhenus Logistics et Soflog Telis. Il s'agit d'un contrat de 5 M€, comprenant un plan d'amélioration continue sur trois ans. « Ce dossier va alimenter la croissance 2014 de la branche logistique du groupe » a déclaré Eric Sarrat, le Président de GT Logistics. Par ailleurs, l'ETI familiale a également remporté récemment un autre beau contrat, avec Safran Herakles, issu du rapprochement de SME et Snecma Propulsion Solide. GT Logistics pilote en effet depuis janvier 2013 la logistique interne des deux sites girondins, situés à Saint-Médard-en-Jalles et au Haillan, à l'aide d'une équipe de 28 personnes, dont 22 issues du prestataire précédent (Daher). JLR
Photo : Eric Sarrat, Président de GT Logistics
 
 
Gestion
du transport
Transporeon
dévoile ses
nouveautés
2013

Transporeon a profité de la deuxième édition de son
« e-Logistics Networking », organisé hier en région parisienne, pour présenter à ses clients et prospects français ses nouveautés produits pour 2013. La plate-forme informatique Transporeon (suivi opérationnel du transport, traçabilité, reporting) ne s'intéresse plus seulement à la relation entre chargeurs et transporteurs, mais s'étend aux fournisseurs, avec le module Timeslot Management for Inbound. « Les contrats avec vos fournisseurs peuvent être enregistrés sur la plate-forme Transporeon, via une interface avec votre ERP, et chaque fournisseur peut affréter ses propres transporteurs via l'outil pour livrer votre commande. Les transporteurs peuvent prendre des rendez-vous sur vos sites pour les livraisons, et la réalisation du contrat global est actualisée en temps réel, permettant un suivi précis de vos approvisionnements » décrit Jean Arnaud, Responsable grands comptes chez Transporeon. Une autre évolution, toujours sur la plate-forme Transporeon, concerne cette fois le côté clients : Inbound Radar leur donne accès au suivi des livraisons qui leur sont destinées, via le module de tracking. Quant à l'offre Ticontract (plate-forme « back office » de sourcing et de gestion des appels d'offres, des contrats, et des factures), elle s'enrichit cette année d'un module de préfacturation et de contrôle des coûts (billing). « Par ailleurs, nous lançons un service baptisé Shipper Consulting pour assister nos clients dans la préparation, l'interprétation et le traitement des données de tarifs et des taxes variables aux différents stades d'un appel d'offres, jusqu'à l'intermédiation avec les transporteurs » ajoute Jérôme Gabalde, Directeur des ventes Ticontract pour la France. JLR
Photo : Jean Arnaud, Responsable grands comptes
chez Transporeon
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
13 juin 2013

JUIN

Mercredi 12

« JDA Innovation Forum »
Témoignages :
Tata Steel S&OP,
Olivier Dauvers,
Martin Brower, Office Depot
Partenaires : Microsoft,
Oliver Wight,
Supply Chain
Magazine
De 8h30 à 17h15
Microsoft France
Issy-Les-
Moulineaux (92
)

Mercredi 12
Table ronde AZAP
« Comment
intégrer
efficacement
un système
de planification
avancée (APS)
afin de renforcer
la performance de
la Supply Chain ?»

Retour
d'expérience :
Materne,
Eugene Perma
et ALTO
Partenaire :
SCMagazine
De 14h00 à 17h00
Paris 8
e



Mercredi 12
Conférence
ORTEC et
itelligence
« Cap sur
l'optimisation 
du transport 
dans SAP ! »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 14h00
Aéroport Lyon
Saint Exupé
ry



Mardi 18
Conférence
Mobilité
« Planification,
geoptimisation
de tournées
Applications
mobiles de suivi
d'interventions
et de livraisons »

avec CULLIGAN,
GEOCONCEPT,
GUNNEBO et
RAYONNANCE
De 8h30 à 11h30
Ice Bäar
by Hâagen
Paris 8
e



Jeudi 20

Convention IER
« Fabriquons
du temps grâce
à de nouvelles
expériences
utilisateur »

Partenaires :
Amadeus, Microlise,
Microsoft,
Motorora Solutions,
NXP, PTV,
SCMagazine,
Zebra
De 15h30 à 19h
Théâtre Le Trianon
Paris 18
e



Jeudi 20

Matinale MÖBIUS
« Faut-il transformer
sa Supply Chain pour réduire
les coûts ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
A Par
is



Jeudi 20

Matinée Ecotaxe
BravoSolution
« L'Ecotaxe
es
t en route… Chargeurs et
organisateurs
de transport :
êtes-vous prêts ? »

Intervenant :
Denis Choumert,
de Ciments Calcia
De 8h30 à 11h00
Hôtel Park Hyatt,
Paris
2



Mardi 25

Conférence
DynaSys
« Prévisions, Planification,
S&OP »

Retours d'expériences
des Champagnes Mumm
Perrier-Jouët
et du distributeur
Cultura
De 8h30 à 12h30
Hôtel du Louvre
Paris 1e
r



Jeudi 27

3e colloque de
logistique urbaine
Organisé par
l'Université
de Nantes
« La livraison
des particuliers
en ville :
quelles synergies entre
les acteurs ? »

De 8h30 à 17h45
Amphithéâtre
du pôle des
Arts Graphiques
Nant
es



SEPTEMBRE

Mardi 17
Thématique
Hub One
« L'omnilogistique
au service
du commerce
connecté »

Animée par
Olivier Moreau
Table ronde avec
de grands acteurs
transport,
logistique, grande
distribution
De 15h30 à 19h
Ice Bäar,
Champs Elysées
Paris 8
e