De la palette à
l'inaccessible
étoile
Une petite phrase entendue lors d'une « Table Ronde » m'a laissé perplexe : « La Supply Chain, lança l'intervenant, c'est comme le Graal : on s'approche toujours de l'optimum sans jamais pouvoir l'atteindre. » Voilà une réflexion qui pourrait être méditée par les étudiants qui se préparent à prendre des responsabilités dans ce domaine. Car si leur parcours initiatique se limite parfois à quelques stages en entreprise, leur quête pour une Supply Chain aboutie et définitive durera aussi longtemps qu'ils auront en charge l'organisation et le pilotage des flux. Comme l'horizon qui s'éloigne à fur et à mesure que l'on s'en approche, la perfection n'existe pas pour ces chevaliers des temps modernes qui chaque jour combattent vaillamment pour livrer le bon produit, au bon endroit, au bon moment et... au meilleur coût. A leurs côtés pas de Dame du Lac ni de Merlin pour les soutenir dans cette mission. Ils sont parfois adoubés par une direction générale compréhensive, mais leur seul ROI est le Return On Investment. Et si les résultats ne sont pas atteints, c'est eux qui se font appeler Arthur. Alors respect pour ces conquérants de l'optimisation ultime, les pieds posés sur les palettes mais les yeux toujours rivés sur l'inaccessible étoile. JPG  
 
 
 
Progiciels
de SCEM
Akanea
Développement
tourne la page
Sage
Son nom est tout neuf, mais ce n'est pourtant pas une start-up : un CA de 17,5 M€, près de 1.400 clients et un effectif de 160 collaborateurs sur trois sites, Paris, Lyon et Toulouse. Née le 30 avril dernier, Akanea Développement est en fait la nouvelle identité de Sage ATL, l'activité de progiciels métier pour les marchés du transport, de la logistique, de la douane et de l'agroalimentaire qui avait été bâtie au sein du groupe Sage à partir de la fusion en 2007 des deux leaders français qu'étaient C2G Informatique et elit. Ses cadres dirigeants viennent de reprendre en main le destin de leur entreprise, autour de son Président Philippe Grassi, ancien DG et fondateur de C2G Informatique, et accompagné financièrement par deux fonds d'investissement pour entrepreneurs, Argos Soditic et Initiative & Finance. « Le groupe Sage a décidé de se recentrer sur son cœur de métier historique, à savoir les logiciels de gestion pour les marchés de volumes au travers d'un réseau de distributeurs. De notre côté, avec notre force de vente directe, nous étions convaincus que dans nos métiers spécialisés, il fallait investir davantage, pour être au plus proche des attentes de nos clients » nous explique Philippe Grassi. Akanea retrouve donc son autonomie vis-à-vis de Sage, même si elle reste toujours revendeur et distributeur des produits Sage en comptabilité, paye, et backoffice. « Sage ne s'est pas séparée de nous pour des raisons de mauvaise santé financière » tient-il à préciser, en ajoutant qu'Akanea dégageait un résultat positif d'environ 5% de son CA. La société, dont la gamme en SCEM (Supply Chain Execution Management) comprend un TMS, un WMS (l'ex Sage Entrepôts), une plate-forme d'échanges EDI et des progiciels pour la gestion douanière en mode Saas (NSTI, Delta et Gamma) ainsi qu'un ERP métiers pour l'industrie agro-alimentaire, compte bien capitaliser sur un haut niveau d'industrialisation, mûri durant la période Sage. « Nous sommes en train de marquer une rupture sur ces produits en nous différenciant sur le retour sur investissement, quand le client attend une satisfaction immédiate avec un coût et des délais de déploiement réduits » explique Arnaud Martin, Directeur du Développement des marchés. Ces derniers mois, Akanea a lancé 25 chantiers pour mettre en cohérence son offre avec les besoins métier de ses clients. Par ailleurs, la société compte bien accélérer son développement à l'export, initié voilà 18 mois, sur tous les marchés francophones (elle compte déjà des clients au Gabon, en Côte d'Ivoire, en Tunisie, au Maroc et en Guinée Equatoriale). JLR
Photo : Philippe Grassi, Président d'Akanea Développement (à gauche), et Arnaud Martin, Directeur du Développement des marchés (à droite).
 
   
 
Automatisation
Un nouveau
centre
automatisé
pour Schneider
Electric
Pour améliorer ses flux et la qualité de son service client, Schneider Electric a décidé de construire un nouveau centre logistique de 43.000 m² à Evreux lui permettant ainsi de regrouper une partie de ses activités dans un seul entrepôt. Ce centre de distribution à vocation mondiale gérera un catalogue de plus de 125.000 références. Il s'inscrit dans le déploiement de la stratégie logistique de l'industriel visant à plus d'efficacité et de performance pour le traitement de la commande, jusqu'à son acheminement. L'installation est dimensionnée pour un flux de 1.600 colis par heure en tous points. La solution fournie par l'équipementier français Fives Cinetic concerne la préparation de commandes (colis au détail et complets) via un réseau de convoyeurs d'environ 1,6 km, les réapprovisionnements et le contrôle pondéral des préparations. Les cartons préparés et contrôlés rejoindront un double trieur expédition disposant de 60 sorties situées en mezzanine. La solution comprend également la finition automatisée des palettes par 2 lignes de banderolage – étiquetage, et leurs transferts par descenseurs verticaux vers la zone d'expédition.
« Satisfaits des projets déjà confiés à Fives Cinetic, nous avons renouvelé notre confiance en ces équipes pour leur capacité d'écoute, de compréhension de nos besoins et la prise en compte de nos contraintes d'implantation optimisée »
, explique Frédéric Vinatier, Responsable de projet Supply Chain de Schneider Electric.
« L'écoute, la compréhension des besoins et l'accompagnement de nos clients dans toutes les phases du projet sont les valeurs qui différencient Fives Cinetic. Ces éléments humains, combinés à des solutions innovantes, sont les clefs du succès d'un projet d'automatisation logistique »
, a commenté Philippe Verne, directeur général de Fives Cinetic. JPG
 
   
 
 
 
Omni-canal
Orium
ouvre une
plate-forme
à Hénin
Beaumont
Orium filiale du Groupe La Poste, spécialisée dans l'e-commerce en France et à l'international - annonce l'ouverture d'une plate-forme crosscanal dans le Nord Pas-de-Calais, à Hénin-Beaumont (62) au cœur du parc logistique Parcolog I. Située à proximité des ports et des plates-formes transporteurs, dotée de possibilité d'extension, cette plate-forme d'une surface totale de 43.000 m² est spécialisée dans la logistique du e-commerce et notamment des produits volumineux. Pour accompagner l'activité, le prestataire prévoit le recrutement d'une centaine de salariés d'ici à 18 mois. « Le choix de cette nouvelle implantation dans le Nord-Pas-de-Calais s'explique notamment par le caractère particulièrement riche et en développement de cette zone qui dispose d'un véritable savoir-faire en matière de logistique » commente le fondateur d'Orium, Olivier Moreau. Avec cette nouvelle ouverture, Viapost, le pôle logistique du Groupe La Poste qui regroupe notamment les sociétés Orium, Morin Logistic, Neolog et STP, dispose d'un réseau de 24 plates-formes crosscanal en France et d'une présence au Portugal, en Espagne, en Italie, en Suisse, en Allemagne et au Royaume-Uni.
« La VPC est l'un des rares secteurs à avoir développé une compétence BtoC. Nous sommes heureux de cette nouvelle installation au cœur du berceau de la VAD : nos liens historiques sont forts et permettront un développement rapide de cette plate-forme »
précise encore Olivier Moreau. JPG
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
 
Immobilier
Logistique
Prologis
acquiert
227.000 m² au
Royaume Uni
Prologis European Logistics Partners Sarl (PELP), une jointe venture à 50/50 composée de Prologis et de la banque souveraine norvégienne Norges Bank Investment Management (NBIM) annonce avoir acquis de 227.000 m² d'entrepôts au Royaume Uni. L'acquisition porte sur 11 bâtiments logistiques situés dans l'Ouest de Londres, le Sud-Est et le marché des Midlands, exploités par des locataires de renom comme CEVA Freight, Kuehne+Nagel ou encore Royal Mail. « C'est une occasion unique d''acheter des actifs de grande qualité au Royaume-Uni et de compléter le portefeuille existant de PELP », a déclaré Gary Anderson, CEO Europe et Asie de Prologis. « La demande pour des infrastructures logistiques au Royaume-Uni est en hausse à un moment où la construction de nouvelles installations est à un niveau historiquement bas. Ces propriétés situées à des endroits stratégiques, complètent notre portefeuille existant et nous permettront de mieux répondre aux besoins de nos clients. » Avec cette acquisition, le portefeuille de PELP comprend désormais 206 installations logistiques classe A, totalisant 4,8 millions de mètres carrés en Europe. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

8 juillet 2013

JUILLET

Mardi 9
Webinaire
QUINTIQ
« Au-delà du
concept S&OP
Quelles
pratiques et
opportunités ? »

Présenté par
Cathy Polge,
SCMagazine
et Rémi Lequette,
Quintiq
A 11H(GMT+1
)

Jeudi 11
FORUM D'ETE

Organisé par SCMagazine
Partenaire :
ESCP Europe
« Nouveaux
comportements
consommateurs
Quel impact sur
la Supply Chain »

De 9h à 18h
ESCP Europe
Paris 11
e




SEPTEMBRE

Mardi 17
Thématique
Hub One
« L'omnilogistique
au service
du commerce
connecté »

Animée par
Olivier Moreau
Table ronde avec
de grands acteurs
transport,
logistique, grande
distribution
De 15h30 à 19h
Ice Bäar,
Champs Elysées
Paris 8
e



Vendredi 20
Petit déjeuner
thématique
FREELOG
« Réussir
son projet de
transformation
dans un contexte
international
multi culturel »

Partenaires :
AirBusiness
Academy
et SCMagazine
De 10h00 à 11h30
Toulouse, Blagna
c




OCTOBRE

Mercredi 2
et jeudi 3

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h à 17h30
Paris La Défen
se