Vins et
spiritueux
Dachser France
va se lancer
dans le pooling





Dachser France travaille activement à enrichir son offre logistique dans le domaine des vins et spiritueux, considéré comme un axe de développement stratégique. Le site le plus représentatif du prestataire dans ce secteur est Santeny, au Sud Est de Paris, sur lequel Dachser France (anciennement Graveleau) gère notamment la logistique d'un de ses clients historiques, Pernod Ricard. Entre 2010 et 2013, la surface de Dachser France à Santeny est passée de 17.000 m² à 52.000 m² (en reprenant 17.000 m² d'un ex-entrepôt Wincanton-Rhenus), avec l'arrivée de nouveaux clients comme Distriboissons et bientôt Bacardi Martini (déjà client depuis plus de 10 ans pour la partie transport), avec lequel il vient de signer un contrat de trois ans. La logistique France de Bacardi Martini, dont les volumes annuels représentent l'équivalent de 4,3 M de caisses de 9 litres (80% pour la grande distribution, 20% CHR), était depuis trois ans prestée chez Kuehne+Nagel, à Châtres. La bascule vers Santeny sera effective dès janvier. « L'idée était de choisir un prestataire capable de nous accompagner dans la mise en place de démarches collaboratives de type pooling pour être capable demain de répondre efficacement à la demande de la grande distribution en matière de réduction des niveaux de stocks et d'augmentation de la fréquence de livraison » a déclaré Olivier Thelliez, Directeur Supply Chain EMEA de Bacardi Martini. L'idée est de constituer des camions complets à destination de la grande distribution avec Pernod Ricard, mais aussi avec d'autres, comme Brown-Forman (groupe américain qui possède notamment les marques Jack Daniel's et Southern Comfort) qui doit aussi rejoindre le site de Santeny. « Les premières démarches et réunions de travail sont prévues pour la fin de l'année pour mettre en musique ce beau projet. Le fait d'être entrepositaire F1, c'est-à-dire responsable de la gestion des Douanes et des droits d'accises pour ses clients, et de gérer en propre tout notre système d'information, nous permet d'avoir une gestion parfaite des flux » estime Vincent Hahn, Directeur Commercial et Logistique de Dachser France. Pernod Ricard et Bacardi Martini ont déjà cette expérience de mutualisation logistique sur un site semi-automatisé de Dachser en Allemagne, à Gersthofen près d'Augsbourg. Par ailleurs, Dachser France va ouvrir à Reims l'année prochaine une nouvelle plateforme à Reims de 18.000 m², dont 6.000 m² en température dirigée (entre 8 et 15° C) pour la logistique des Champagnes Louis Roederer et Duval-Leroy. JLR
Photo 1 : Olivier Thelliez, Directeur Supply Chain EMEA de Bacardi Martini
Photo 2 :
Vincent Hahn, Directeur Commercial et Logistique de Dachser France
 
 
 
 
INVITATION
Quelle stratégie
multicanale ?
(avec Oxylane)
Benoit Faure, Directeur Logistique international du groupe Oxylane (Decathlon, Skimium, Sowego, B'twin...) et François Rochet, Associé du cabinet Diagma interviendront le 12 novembre de 9h à 11h30 sur le thème : « Stratégie multicanale : comment adopter un esprit système pour optimiser votre Supply Chain ? Quelle promesse client par pays ? Comment respecter la promesse au meilleur coût ? Combien de sites (différenciés ou pas) ? Stocks communs ou mutualisé ? Quelle stratégie transport ? Cette conférence gratuite se tiendra au « Cloitre ouvert » (Paris 8e). Elle est organisée par Diagma en partenariat avec Supply Chain Magazine. Débat animé par Jean-Philippe Guillaume. Programme complet
et inscription en ligne, CLIQUEZ ICI
 
 
Rois de la
Supply Chain
2014
Il ne reste plus
que 5 places
pour être
partenaire
de Forum !
Le Forum des Rois de la Supply Chain au cours duquel seront présentés au public les 8 dossiers « nominés » aura lieu le 16 janvier prochain dans les Salons de l'Aveyron (Paris Bercy). Déjà un bon nombre de sociétés se sont déjà positionnées comme partenaires de l'événement, parmi lesquelles : Azap, Arthur Loyd, Cap Gemini Consulting (Premium), Fives Cinetic, Generix Group, IBM, Interroll, Knapp, Kuehne+Nagel, Manhattan Associates, Oracle, Rhenus Logistics, Savoye, Scallog, Viastore... et d'autres sont actuellement en cours de signature, ce qui fait qu'il ne reste déjà plus que 5 places disponibles.
Si vous souhaitez être partenaire de cette journée,
il est conseillé d'appeler (très, très vite !)
Audrey Zugmeyer : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
   
 
 
 
Parcours 
Olivier Carnet
Vice President
Supply Chain et
Manufacturing
Unilever
Asie du Nord
Olivier Carnet, un des co-fondateurs et Président de l'Agora du Supply Chain Management de 2006 à 2011, poursuit sa carrière en Asie : après avoir dirigé les opérations Supply Chain et Manufacturing pour Unilever Asie du Sud-Est et Australasie à partir de Singapour depuis février 2011,  il est base depuis le mois d'Aout à Shanghai d'où il dirige les opérations pour Unilever sur l'Asie du Nord (Chine, Japon, Corée, Taiwan, Hong-Kong), passant ainsi d'un bassin de 600 millions de consommateurs au plus compétitif des marches mondiaux avec une population de... 1.5 milliards d'habitants ! JPG
 
 
Avant-première Supply Chain Event  
En exclusivité,
les résultats
de l'étude
« Digital
Supply Chain
Survey »
Prêt de 200 Supply Chain managers ont répondu présents pour réaliser l'étude Digital Supply Chain Survey 2013, réalisée par Capgemini Consulting en collaboration avec Supply Chain Magazine. Ce grand sondage a permis d'évaluer la maturité des Supply Chain face aux enjeux du Digital, en Europe et en Amérique du Nord, dans de nombreux secteurs couvrant le Manufactuting, les Transports et le Retail Produits Grande Consommation notamment. Si les initiatives digitales se renforcent dans le domaine des opérations, le potentiel lié à l'émergence des nouvelles technologies demeure sous-utilisé, en particulier en comparaison des services Marketing et Relation client. L'étude réalisée permet d'identifier la maturité des leviers digitaux dans chaque process Supply Chain pour aider les entreprises à prioriser leurs actions dans ce domaine. Dans le cadre de Supply Chain Event, le 26 novembre à 11h45, Capgemini Consulting dévoilera les premiers résultats de cette étude.  
  Pour obtenir votre badge
à Supply Chain Event, CLIQUEZ ICI
 
 
 
 
WMS
EWM de SAP
en mode
préconfiguré
par Steria
Hier matin, SAP et Steria ont organisé à Paris, en partenariat avec Supply Chain Magazine, un petit déjeuner sur le thème « Gagnez en productivité dans votre entrepôt ». Laurent Ladevèze, Responsable de l'alliance SAP pour Steria, a présenté sa société en quelques chiffres clefs : 20.000 personnes dans le monde pour un CA de 1.827 M€. « Nous proposons une démarche de transformation complète incluant des activités d'intégration », a-t-il résumé. Steria emploie 1.200 consultants SAP, dont 350 en France. Et d'annoncer : « Plus de 30% des effectifs travaillent sur les domaines logistiques. Sur la base des projets menés chez nos clients comme PSA, ATR, GDS Suez, Ecomouv..., nous avons mis en place un préconfiguré d'EWM qui va évoluer à terme pour sortir des quatre murs de l'entrepôt et intégrer un autre domaine d'excellence de Steria : le transport.» Laurent Pagola, Directeur du développement de l'activité SC & Manufacturing chez SAP France, s'est quant à lui appuyé sur une étude menée par Aberdeen Group : « Le Top 3 des freins à l'amélioration de la performance en entrepôt sont : un partage insuffisant des bonnes pratiques, les contraintes physiques de l'entrepôt et un manque de visibilité sur les process, en raison d'un déficit de technologies» , relève-t-il. Et de citer des exemples de clients qui ont gagné en performance : sur la précision des stocks grâce à un système de visibilité en temps réel, sur le délai du processus de réception/rangement via la RFID (-24% du temps) ou encore sur le taux de commandes complètes servies et sur la productivité de la main d'œuvre (+25%) via l'automatisation. Ludovic Desgrées, Responsable de l'offre logistique de Steria a ensuite fait une démonstration de processus de suivi de préparation de commande, de prélèvement vocal (solution TopSystem intégrée par IER) et d'encodage RFID des étiquettes (imprimantes encodeuses de Zebra, nativement interfacées avec SAP) tel que géré par EWM préconfiguré par Steria. « Grâce à la solution SAP EWM préconfigurée, nous gagnons 30% de délai sur toute la conception, car il nous suffit de travailler par écart par rapport aux processus préétablis par Steria sur la base de son expérience clients », conclut Laurent Ladevèze. CP  
   
  De gauche à droite : Laurent Pagola (SAP), Ludovic Desgrées et Laurent Ladevèze (Steria)©C.Polge  
   
  Nicolas Dubel (Zebra) et Lionel Courbebaisse (IER) ©C.Polge  
   
  Photo de gauche : en primeur, la toute nouvelle imprimante ZD500R de Zebra, qui sera lancée en Europe la semaine prochaine, vise à faciliter l'adoption des étiquettes encodées par son prix réduit de 1.400 €.
Photo de droite : la solution vocale sans apprentissage TopSystem intégrée par IER.
 
 
Préparation de
commandes
Denjean sort
du sud-ouest
pour gérer la
plate-forme
GRTgaz

Le prestataire toulousain Denjean Logistique a été choisi pour réaliser la préparation de toutes les commandes de matériel, sur la plateforme logistique nationale de GRTgaz. Ces opérations sont assez spécifiques puisqu'il peut s'agir d'une pièce détachée pesant moins de 20 grammes à une pièce hors norme de plusieurs tonnes. D'où la nécessité de gérer différents types de stockage et des conditionnements spécifiques. « Plusieurs de nos clients, notamment dans l'aéronautique ou dans l'industrie photovoltaïque présentent des caractéristiques comparables. Nous avons donc pu bénéficier de ces expériences et mettre en place les bonnes pratiques de préparation de commandes dès le lancement du projet », nous confie Claude Soumet, Directeur Général de Denjean Logistique. « Notre logistique doit garantir une mise à disposition du matériel sans la moindre dégradation et une traçabilité parfaite des pièces traitées. Nous avons donc choisi un partenaire capable de nous apporter ce haut niveau de qualité.», témoigne pour sa part Fabien de Biasi, Responsable de la plateforme de Châteauroux de GRTgaz. Rappelons que ce site logistique assure l'approvisionnement en équipements lourds et pièces détachées de tous les chantiers de développement et de maintenance du réseau gazier, sur l'ensemble du territoire. JPG
Photo : Claude Soumet
 
 
Table ronde
Aslog
Mutualiser
c'est gagner !



Hier matin s'est déroulé à Paris la « Matinale Mutualisation » organisée par l'Aslog et animée par Pierre Fournet, Président de la Commission SC Agile pour l'ASLOG et DGA de Say Partners. Après un bref historique par Xavier Hua, Délégué Général d'ECR, des différentes initiatives qui ont vu le jour en France ces 10 dernières années, les représentants des pools Synchronis (Materne, Mont Blanc, Food International, Brossard) et Mars/United Biscuits/Wrigley/Saupiquet ont exposé de manière complète et transparente les fondements, le mode de fonctionnement ainsi que les gains obtenus grâce à leurs pools respectifs. La deuxième partie de la matinée a consisté en session questions-réponses passionnante durant laquelle les nombreux spectateurs n'ont pas hésité à intervenir et à interpeller les présentateurs. De nombreux thèmes ont été abordés à cette occasion, notamment sur l'avenir des relations client-fournisseur, et, par conséquent, de la mutualisation. Ont ainsi été exploré des concepts tels que : la livraison multi-drop, la livraison sur des entrepôts mutualisés multi-distributeurs dont rêvent les industriels, ou encore la mutualisation verticale (par filière). Le mot de la fin est revenu à Fabien Esnoult, Responsable Communication de l'ASLOG et co-fondateur de Colizen. PM
Photo ci-contre : Pierre Fournet (1) Fabien Esnoult (2)
 
 
La table ronde  
 
Table ronde
Aslog (suite)
Deux recettes,
un résultat
« Syncrhonis est un GIE. Il regroupe des entreprises différentes, qui ont des volumes différents, mais le même intérêt et l'envie de l'asseoir autour d'une table » explique Arnaud Bernet, DAF de Food International. « La qualité de service est la priorité. Nous avons choisi de mutualiser le transport et rien que le transport. Synchronis se pose comme un commissionnaire de transport, c'est l'intermédiaire entre ses membres et ses clients (les distributeurs). Nous nous appuyons sur 15 transporteurs locaux, il n'y a donc pas de service transport chez les quatre industriels. C'est notre modèle, c'est notre choix » témoigne-t-il. « A vous de regarder ce qui est bon pour vous ». Si la majorité des flux des quatre industriels membres ne sont pas mutualisés, pour cause de camions déjà remplis, tous les flux de transport sont donc gérés par le GIE. En quelques chiffres, Synchronis, c'est 320.000 palettes/an, 32.000 ordres de transport/an et 150 points de livraison GMS desservis à partir de trois entrepôts. Le pool Mars/United Biscuits/Wrigley/Saupiquet a quant à lui vu le jour en 2008 avec pour but la massification les flux de Mars et d'UB en région centre, puis à par la suite intégré Wrigley, une filiale de Mars et Saupiquet entre septembre 2011 et janvier 2012. Les flux sont gérés par Interlog Services (anciennement IPS Europe) et ont pour point de départ un entrepôt mutualisé, géré par Norbert Dentressangle. « Les flux de Mars représentent 75% du pool. Pour autant, il y a eu une remise en cause des process chez eux aussi, avec de nouveaux appels d'offres à la clé » témoigne Hubert Hecquet, Responsable Logistique chez Saupiquet. « Nous nous parlons d'égal à égal » reprend-il. Deux schémas différents, un seul message : la mutualisation, c'est gagnant-gagnant-gagnant. Augmentation du nombre de camions complets, du taux de service, de la satisfaction client, réduction des coûts de transport, des émissions de CO², des mises à quai, des stocks. « J'entends souvent dire « on verra quand on n'aura plus le choix ». C'est une double erreur. D'abord parce que le projet de mutualisation ne tombera jamais au bon moment et requiert de l'anticipation, ensuite parce qu'il y a des économies à la clé » assène Jean-Philippe Viot, Directeur SC de Materne. Et de conclure « Ne pas se poser la question de la mutualisation, c'est, si non suicidaire, du moins très risqué ». PM  
   
  De gauche à droite : Arnaud Bernet, Jean-Philippe Viot, Valérie Picq, Hubert Hecquet, Benoit Thiebaud,
Xavier Hua
 
   
  De gauche à droite : Valérie Picq (Responsable Logistique et distribution United Biscuits France, Hubert Hecquet (Responsable Logistique Saupiquet)  
 
INFOS INTERNATIONALES  
Retail
Wal-Mart
optimiste
malgré
un bilan mitigé
Selon l'agence Reuters, Wal-Mart a présenté la semaine dernière lors d'une réunion avec ses actionnaires, des résultats à la baisse pour son Q2 2014, qui s'est terminé en juillet dernier. Globalement, ses ventes ont décliné de 0,3% sur cette période, certains magasins ayant subi une baisse allant jusqu'à 7,5%. Pour autant, le géant de la distribution prévoit une hausse de 1,9% à 3% sur l'année fiscale 2014, soit un CA de 475 à 480 Md$ (347 à 350 Md€) ainsi qu'une progression de 3% à 5% pour l'année fiscale 2015, qui commence en février 2014. Pour parvenir à ce résultat, le distributeur de Bentonville (Arkansas) compte sur plusieurs initiatives et ajustements. Tout d'abord, Wal-Mart va commencer par fermer 50 magasins « sous-performants » et situés en Chine et au Brésil. Dans le même temps, le groupe entend ouvrir plus de « petites » surfaces que de grandes durant l'année fiscale 2015, une première pour Wal-Mart, soit entre 120 à 150 sur un total de 235 à 265 nouveaux magasins. Côté organisation, le plus grand retailer du monde a affirmé être en train de tester l'utilisation de certains supercenters (très grandes surfaces) comme des plates-formes de cross-docking fournissant des marchandises aux petits magasins voisins. « L'utilisation de l'arrière-boutique d'un supercenter comme un «petit mini entrepôt » pour livrer quotidiennement les plus petits magasins permettrait d'éliminer la nécessité d'envoyer des semi-remorques depuis les centres de distribution vers les petites surfaces » a déclaré son PDG Bill Simon. Enfin, Wal-Mart va continuer le développement de plates-formes dédiées au e-commerce dont le CA devrait peser entre 13 et 15 Md$ en 2015. PM  
 
Chariots
élévateurs
La Russie,
un marché
porteur pour
Jungheinrich
Le constructeur Jungheinrich annonce que ses ventes de chariots ont dépassé les 3.000 unités l'an dernier en Russie. Son réseau comprend les filiales de distribution de Moscou (siège social), Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg et Novossibirsk, un entrepôt central de pièces de rechange et 65 antennes SAV situées entre Kaliningrad à l'ouest et Khabarovsk à l'est. La création de la filiale russe du constructeur allemand remonte à 2003 : « Nous avons alors fait le choix de créer nos premiers sites à Moscou et Saint-Pétersbourg afin de répondre aux exigences du marché », se souvient Stefan Demmig qui était déjà à cette époque gérant de Jungheinrich Lift Truck Russie. Depuis le chiffre d'affaires a plus que décuplé et l'augmentation des effectifs a suivi, de manière continue, passant de moins de 20 employés durant l'année de création à 350 personnes actuellement. 130 techniciens assurent le service clients et veillent au bon déroulement des process logistiques partout où il y a des chariots Jungheinrich. « Nous ne nous contentons pas de vendre des chariots élévateurs mais nous mettons en place également des entrepôts et des centres de distribution complets et de haut niveau sur le plan de la logistique », ajoute S. Demmig. « Ainsi, Jungheinrich est désormais reconnu comme pionnier pour les solutions intralogistiques complètes sur le marché russe ! » JPG  
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
   

18 octobre 2013

OCTOBRE

Mardi 22
Conférence
thématique Retail
et Mode GT Nexus
« Solving
the Paradox
of global Sourcing
in Retail »

Témoignage
de DIM/DBA
& Columbia
Sportswear
De 11h à 16h
Lill
e

Mardi 29
Conférence
CITWELL
« 10 points clés
pour la sélection
et la mise en
œuvre d'outils
dédiés à la
Supply Chain
(APS, WMS,
TMS) »

Témoignage
de la société
Autodistribution
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Lotti
Paris 1e
r



NOVEMBRE

Jeudi 7
Conférence CITWELL
« Comment
sélectionner
son APS
et préparer
le changement »

Retour
d'expérience
de la société
Sanofi Pasteur
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel de la Cité
Lyo
n



Jeudi 7
OFP - 3e Journée
de rencontres
et d'échanges
« Le
développement
des OFP :
ambitions,
objectifs,
contraintes… »

De 9h à 18h
Salon d'Honneur
de la Mairie
de Levallo
is



Mardi 12
Conférence
DIAGMA
« Stratégie
logistique
multicanale »

Témoignage :
Oxylane
Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 11h15
Le Cloïtre ouvert
Paris 8
e


Jeudi 14
SAP
Supply Chain
Briefing
et itelligence
« La fiabilisation
du processus
d'achat transport
chez Coliposte »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Hôtel de Sers
Paris 8
e



Mardi 26 et
mercredi 27

Séminaire INTERROLL VIP
«Le tri
de demain :
ultra-flexible
& éco
énergétique»

Co-organisateur :
SCMagazine
Mardi de
13h10 à 19h30
Mercredi de
8h30 à 20h54
Sinsheim,
Allemagn
e



Mardi 26 et
mercredi 27

Supply Chain
Event
« Salon
international
des solutions et
systèmes
d'information
pour la
Supply Chain »

De 8h00 à 18h00
Cnit Paris,
La défense
Hall Pierre Cur
ie



DÉCEMBRE

Mercredi 4
au Vendredi 6

SIMI,
le Salon
de l’immobilier
d’entreprise
« Inscription :
tarifs
préférentiels
jusqu'au
31/10/2013
inclus »

Plus de
23 000 visiteurs
440 exposants
Palais des Congrès
Paris Porte Maillo
t

O