Immobilier
Forte
croissance pour
Arthur Loyd
Logistique


Créée en 2011, la société de conseil en immobilier Arthur Loyd Logistique a connu une année 2013 en forte progression avec des signatures comme Transgourmet à Valenton (23.000m² +5.000 m² de bureaux), Samada (40.000 m²) à Cle Sud, L'Oreal (25.000 m²), France Telecom (25.000 m²) avec Concorde Logistics, et récemment une surface de 70.000 m² pour Coca-Cola qui signe un bail de trois ans dans les anciens bâtiments de PSA (Parc Prologis de Moissy Cramayel), réaménagés pour la circonstance. Bref une année qui assoit la présence de ce nouvel acteur sur le marché de l'immobilier logistique et qui réjouit Didier Terrier son directeur général : « Nous avons connu une année 2013 meilleure que prévue avec belle progression de notre activité. Ce qui nous conduit tout naturellement à nous renforcer avec l'embauche de deux nouveaux collaborateurs, l'un sur Paris, l'autre sur Lyon ». Concernant la tendance générale du marché, Didier Terrier constate que la courbe baissière enregistrée depuis 2012 s'est inversée au cours de ce 3ème trimestre sous l'impulsion croissante des fournisseurs de la Grande Distribution. Toutefois il constate des différences sensibles d'une région à l'autre. Ainsi, avec 400.000 m² placés, l'Ile-de-France aurait réalisé son plus faible volume de transaction depuis 2008. Fort recul également en région lyonnaise tandis que le Nord-Pas-de-Calais et les Bouches de Rhône ont fortement rebondi pour afficher respectivement 225.000 m² et 320.000 m². Didier Terrier rappelle à cet égard que les plus importantes transactions se situent à Saint Martin de Crau (110.000 m² pour Castorama), à Douai (72.000 m² pour Gifi), à Chalon-en-Champagne (44.000 m² pour Leclerc Scapest) ou encore à Arc-sur-Argens avec la toute nouvelle plate-forme Carrefour de 42.000 m² sur le Parc des Bréguières. « L'offre immédiatement disponible repart légèrement à la hausse, le marché des utilisateurs semble donc être en voie de redressement, pour préserver, voire dépasser le niveau de commercialisation de 2012 », conclut le DG d'Arthur Loyd. JPG
Photo : Didier Terrier, DG d'Arthur Loyd Logistique
 
 
 
 
ANNUAIRE
2014
Plus de
1.000 offreurs
de solutions
dans la nouvelle
édition
L'annuaire 2014 des offreurs de solutions en Supply Chain sera envoyé gratuitement avec le numéro de décembre de Supply Chain Magazine. Si vous êtes vous-même fournisseur de solutions (conseil, informatique, équipements, logistique, transport...), nous vous demandons de bien vouloir vérifier l'exactitude des données vous concernant et éventuellement l'ajout de votre société (gratuit) si celle-ci ne figure pas dans la liste. Afin de procéder à cette vérification, consultez la version 2013 en ligne en cliquant ICI
Pour obtenir une modification vous concernant :
karine.dino@scmag.fr
 
 
Ecotaxe
poids lourds
TLF, FNTR, CSD
et UNOSTRA
demandent
le report
Après l'OTRE hier, c'est au tour des autres organisations professionnelles du transport routier TLF, FNTR, CSD et UNOSTRA de donner leur avis, dans un communiqué commun, à la suite de la première réunion de l'observatoire relatif à la mise en œuvre de l'écotaxe poids lourds conduite par le ministère des transports mardi dernier. Le message est très court et très clair : « considérant que la date du 1er janvier 2014 est irréaliste, TLF, FNTR, CSD et UNOSTRA demandent un report de l'écotaxe poids lourds ». JLR  
 
 
 
GT Nexus
Summit
Faire
collaborer
le sourcing,
la logistique et
la finance



Mardi, GT Nexus a organisé à Lille, en partenariat avec SCMag, son sommet européen annuel Retail & Fashion sur le thème « Résoudre le paradoxe du sourcing global dans le Retail : accroître simultanément le service client et les marges ». L'éditeur avait choisi un lieu symbolique, Eura Technologies, une ancienne filature de coton ayant fait faillite qui a été depuis réhabilitée pour abriter une pépinière de sociétés informatiques et de nouvelles technologies. « Cette histoire nous rappelle que nous vivons dans un monde qui change si vite que l'on peut tout perdre du jour au lendemain », a lancé en guise d'introduction Kurt Cavano, Fondateur de GT Nexus, l'entité regroupant la plate-forme cloud de gestion de flux physiques de GT Nexus et celle de flux financiers de Tradecard. Il a ensuite rappelé les principaux défis auxquels sont confrontés les distributeurs de nos jours : gérer un réseau de partenaires plutôt qu'une chaîne séquentielle, tenir une promesse à un omni-consommateur, savoir sourcer efficacement, rester agile dans ses livraisons tout en préservant ses marges.... « On doit à présent traiter tous les canaux de distribution au sein d'une même Supply Chain. Il faut considérer ses fournisseurs comme des partenaires qui doivent nous aider à réussir. Pour cela, il faut les connecter pour leur donner de la visibilité et accroître la collaboration, ce qui a un impact direct sur les marges », a-t-il asséné. Et de citer l'exemple de Columbia Sportswear, qui s'est progressivement transformé pour gagner en efficacité. En 2003, la marque de produits outdoor a sélectionné Tradecard. Un an plus tard, elle a lancé un programme de paiement anticipé avec ses fournisseurs (proposition de les payer plus tôt que le terme prévu, moyennant une commission). Columbia Sportswear a aussi automatisé le rapprochement de ses factures fournisseurs avec leurs paiements, amélioré le respect des réglementations douanières avant de collaborer plus avant avec ses fournisseurs (Available to Promise, modifications en ligne...). Toutes ces actions ont contribué à améliorer le taux de service, à mettre en œuvre un réseau agile et capable d'intégrer rapidement de nouveaux acteurs. « Un des facteurs clés de succès de Columbia Sportswear a été de faire travailler ensemble le sourcing, la logistique et la finance », a souligné Kurt Cavano. CP
Photo ci-contre : Kurt Cavano, Fondateur
de GT Nexus ©C.Polge
Photo ci-dessous : photo de salle GT NEXUS Lille ©C.Polge

 
   
 
GT Nexus
Summit
(suite)
Crocs
automatise sa
SC financière
pour maintenir
ses marges



Selon Scott Hadwiger, Directeur de la Supply Chain Finance de Crocs, dans le contexte de forte croissance que connaît sa société, automatiser sa Supply Chain financière a été un point clé pour préserver ses marges. Créé en 2002, le distributeur des célèbres sabots colorés génère aujourd'hui un CA de plus d'1Md$ et vend plus de 200 millions de paires de chaussures dans plus de 90 pays de par le monde. Pour optimiser la gestion de ses factures fournisseurs, il a choisi Tradecard en 2010, couplé à son ERP JD Edwards jusqu'en 2012. Depuis, Crocs a entrepris de déployer la solution SAP Apparel & Footwear, dont le module Procure to Pay dialogue avec la plate-forme de GT Nexus. Et les résultats parlent d'eux-mêmes ! Sur le plan financier, grâce à GT Nexus, Crocs a réduit son cycle de paiement (contrôle de la correspondance des factures fournisseurs avec les ordres d'achat) de 26 jours à une demi-journée. La gestion papier des factures est à présent dématérialisée sur la plate-forme, les fournisseurs n'ont plus à relancer par mail ou par téléphone, ils ont accès aux données via la solution de GT Nexus. Ainsi, le montant moyens des factures fournisseurs payées en retard est passé de 12 M$ à 1,4 M$, et le délai de formation d'un employé a été réduit de six mois en moyenne à trois semaines (dont quatre jours pour la solution GT Nexus). Enfin, au lieu de cinq Equivalent Temps plein (ETP), en moyenne un demi ETP (plus un quart en support en 2013) suffit. « Je peux continuer à croître sans augmentation de personnel », se réjouit Scott Hadwiger. La SC aussi a connu de nettes améliorations. En effet, si les ordres d'achats étaient auparavant saisis dans les usines, avec les risques d'erreurs que cela impliquait, ils sont maintenant transmis automatiquement par EDI. De plus, les modifications d'ordres d'achats sont transmises aux fournisseurs. En outre, les étapes de suivi (fournisseur chinois confirmant la réception de l'ordre d'achat, son traitement, son expédition...) sont visualisables sur la plate-forme et gérées selon des formats d'échanges standard, au lieu de reposer sur des saisies manuelles, des mails ou des coups de fil. Les prochaines étapes vont être pour Crocs de proposer des programmes de paiement anticipé à ses fournisseurs (une dizaine) et de renforcer leur relation de partenariat avec eux. CP
Photo ci-contre : Scott Hadwiger, Directeur de la Supply Chain Finance de Crocs ©C.Polge
Photo ci-dessous : les célèbres chaussures Crocs ©Crocs
 
   
 
GT Nexus
Summit
(suite)
DB Apparel
améliore sa
collaboration
fournisseurs



DB Apparel vend 14 marques (Dim, Playtex, Wonderbra...) de sous-vêtements, collants, ou chaussettes, principalement en Europe, via des boutiques en propres ou des réseaux tiers (grands magasins, grossistes, distribution spécialisée, etc.). A l'origine composé de cinq sociétés ayant chacune leur mode de fonctionnement (SC, SI, codification produits...), DB Apparel a décidé il y a trois ans de se réorganiser. Il a centralisé les fonctions Marketing et Opérations pour desservir trois grandes régions : Europe de l'Ouest, Centrale et Pays émergents. La SC pilote désormais les flux amont de bout en bout par famille de produits. De même, alors que les articles étaient fabriqués à 60% en interne, le groupe a décidé de sous-traiter davantage et pour instaurer un dialogue efficace avec les fournisseurs, de mettre en place la plate-forme de GT Nexus (en complément de QAD comme ERP, OM Partners pour la planification et Lectra pour le PLM). Via la plate-forme de GT Nexus, DB Apparel collabore avec ses fournisseurs au niveau : des prévisions (il transmet ses prévisions de produits finis en s'engageant sur les volumes de matières premières à consommer), des ordres d'achats, de l'étiquetage des colis, de la gestion des expéditions (incluant le transitaire), de la facturation et du paiement. Pour le moment, une trentaine de fournisseurs et seulement quatre transitaires sont connectés, ce qui a déjà permis de gagner en visibilité, en réactivité et en efficacité. « Ce nouveau modèle a aussi facilité et sécurisé le process de réception. De plus, de par les contrôles effectués, les fournisseurs ne peuvent nous envoyer leur facture que si elle correspond bien à un ordre d'achat », complète Christophe Varin, IT Sourcing, DB Apparel. Les prochaines étapes vont être de continuer à déployer la solution (famille des collants) en complétant le core model, de développer une solution « GT Nexus light » (sans la partie étiquetage, par ex) afin que tous les fournisseurs puissent s'y connecter, d'impliquer davantage les transitaires (20% d'ASN à ce jour) et de mettre en œuvre le processus « procure to pay » avec la majorité des fournisseurs/pays. CP
Photo : Christophe Varin, IT Sourcing,
DB Apparel ©C.Polge
 
 
GT Nexus
Summit (suite)
De nouvelles
sources pour
les enseignes
européennes

Dhyana van der Pols, CEO de Nash International, a terminé les présentations par un tour d'horizon des pays fournisseurs d'articles de prêt à porter, en développant diverses manières de les analyser et en précisant leurs spécificités (type de produits, quantités, niveau de développement, de risques...). Ainsi, dans les cinq ans, une grosse partie des flux devraient quitter la Chine au profit de pays comme le Pakistan, l'Inde, le Bengladesh et l'Asie du Sud Est (Vietnam, Indonésie, Cambodge). Mais le marché intérieur chinois devrait quand même conserver un certain dynamisme. Par ailleurs, une étude montre que les fournisseurs voudraient que leurs acheteurs s'améliorent dans leur capacité à entretenir des relations durables, à communiquer, à moins changer les ordres d'achats... ce qui milite en faveur du recours à des plates-formes cloud comme celle de GT Nexus. Enfin, d'autres pays de sourcing sont des valeurs montantes : l'Europe de l'Est (mais pour de petites quantités), voire l'Afrique. CP
Photo : Dhyana van der Pols, CEO
de Nash International ©C.Polge
 
 
Camions
Un nouveau
Volvo Truck
Center
au Havre
Volvo Trucks France vient d'ouvrir au Havre son
« Volvo Truck Center Normandie » lui permettant d'augmenter ses capacités et de confirmer ses volontés de développement sur la région. Les travaux ont commencé début 2013 et ont été réalisés par Alsei.
Sur une nouvelle parcelle de 7.300 m² environ, ce bâtiment
« clés en main » est bâti sur fondations spéciales et offre une surface de plancher de 1.500 m². 200 arbustes et une quinzaine d'arbres ont été plantés autour du bâtiment pour qu'il s'intègre au mieux dans son environnement. Les 20 salariés du site du Havre ont emménagé dans leur nouvel espace de travail fin septembre. JPG
 
   
 
Supply Chain Event  
Découvrez
le plan
interactif !
Pour découvrir le plan du salon Supply Chain Event, l'emplacement et la liste remise à jour des exposants, accéder aux sites internet de nos partenaires, CLIQUEZ ICI
Nous vous rappelons que Supply Chain Event est co-organisé par Reed Exposition et Supply Chain Magazine et se déroulera les 26 et 27 novembre au CNIT de Paris la Défense. Cette manifestation, orientée « organisation, technologies et systèmes d'information » propose une quarantaine de conférences et attend cette année 80 exposants pour plus de 3.000 visiteurs.
Si vous souhaitez exposer lors de ce salon de référence, profitez vite des dernières places :
Contact : Iskander Lazali, tél : 06 26 04 77 93 ou
iskander.lazali@reedexpo.fr
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
3PL
BP confie
sa logistique
amont à DHL
BP vient de signer avec DHL un contrat de cinq ans
portant sur l'organisation de sa logistique amont, celle-ci couvrant l'exploration ainsi que la production de pétrole et de gaz. « Nous visons à développer une Supply Chain intégrée de bout en bout de manière à ce que nos activités amont deviennent le plus efficace possible. DHL est un partenaire fiable depuis que nous avons commencé à travailler ensemble et nous nous réjouissons d'élargir notre étroite collaboration », a déclaré Rick Monical, VP Category Management, BP. DHL est en effet déjà en charge de la logistique aval (entreposage et distribution) des carburants et lubrifiants de BP en Europe.
« BP est un client de DHL de longue date, mais cet accord change la nature de nos relations. Il témoigne de notre engagement à améliorer en permanence notre niveau de service, notre partenariat et la qualité de notre offre de services pour le secteur de l'énergie »
, a déclaré Steve Harley, Président Secteur Energie pour DHL. PM
 
 
Alimentaire
The Guardian
enquête
sur la viande
de cheval
10 mois après le scandale alimentaire, le quotidien britannique The Guardian a mené une enquête afin de déterminer d'où venaient les steaks hachés de bœuf contenant 29% de viande de cheval trouvés chez Tesco. Selon The Guardian, il s'agirait d'une Supply Chain amont complexe entachée de fraude à tous les niveaux. A la source se trouverait un transporteur irlandais peu scrupuleux du nom de Mac Allister dont proviendrait une partie de la viande chevaline en question. Celui-ci se serait spécialisé dans le transport d'animaux malades et mal nourris accompagnés de faux passeports et vendus à l'abattoir Red Lion dans le Cheshire en Angleterre. Mac Allister transportait du cannabis sur les trajets retours ce qui lui a valu une condamnation en octobre 2012. Red Lion, déjà surveillé pour cruauté envers les animaux, aurait revendu cette viande à un homme d'affaires néerlandais, lui non plus pas très à cheval sur les principes, du nom Willy Selten. Selon ses employés, des immigrés clandestins polonais, il n'en serait pas à son premier galop d'essai et pratiquerait depuis longtemps des mélanges douteux de viande de cheval achetée chez Red Lion et en Allemagne, de bœuf surgelé périmé et de viande propre à la consommation, le tout étiqueté 100% pur bœuf. N'ayant pas pu prouver l'origine de sa viande, ce dernier a dû rappeler quelque 50.000 tonnes de viande au début de la crise. L'homme d'affaire, qui décline toute responsabilité, reconnait toutefois avoir mélangé du bœuf et du cheval mais uniquement pour l'alimentation animale. Willy Selten serait l'un des principaux fournisseurs de l'irlandais ABP qui revend ensuite des steaks hachés à Tesco, Co-Op, Aldi et Burger King. Dirigée par le septuagénaire Larry Goodman, cette société ne serait pas étrangère à la controverse et aurait été poursuivie pour fraude dans les années 1990. Il nie bien entendu avoir sciemment acheté de la viande chevaline. Si les quatre principales « victimes », les clients d'ABP, ont présenté des excuses officielles à leurs clients, personnes n'a à ce jour été traduit en justice, faute de preuves. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
   

24 octobre 2013

OCTOBRE

Mardi 29
Conférence
CITWELL
« 10 points clés
pour la sélection
et la mise en
œuvre d'outils
dédiés à la
Supply Chain
(APS, WMS,
TMS) »

Témoignage
de la société
Autodistribution
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Lotti
Paris 1e
r

NOVEMBRE

Jeudi 7
Conférence CITWELL
« Comment
sélectionner
son APS
et préparer
le changement »

Retour
d'expérience
de la société
Sanofi Pasteur
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel de la Cité
Lyo
n



Jeudi 7
OFP - 3e Journée
de rencontres
et d'échanges
« Le
développement
des OFP :
ambitions,
objectifs,
contraintes… »

De 9h à 18h
Salon d'Honneur
de la Mairie
de Levallo
is



Mardi 12
Conférence
DIAGMA
« Stratégie
logistique
multicanale »

Témoignage :
Oxylane
Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 11h15
Le Cloïtre ouvert
Paris 8
e


Jeudi 14
SAP
Supply Chain
Briefing
et itelligence
« La fiabilisation
du processus
d'achat transport
chez Coliposte »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Hôtel de Sers
Paris 8
e



Mardi 26 et
mercredi 27

COMPLET
Séminaire INTERROLL VIP
«Le tri
de demain :
ultra-flexible
& éco
énergétique»

Co-organisateur :
SCMagazine
Mardi de
13h10 à 19h30
Mercredi de
8h30 à 20h54
Sinsheim,
Allemagn
e



Mardi 26 et
mercredi 27

Supply Chain
Event
« Salon
international
des solutions et
systèmes
d'information
pour la
Supply Chain »

De 8h00 à 18h00
Cnit Paris,
La défense
Hall Pierre Cur
ie



DÉCEMBRE

Mercredi 4
au Vendredi 6

SIMI,
le Salon
de l’immobilier
d’entreprise
« Inscription :
tarifs
préférentiels
jusqu'au
31/10/2013
inclus »

Plus de
23 000 visiteurs
440 exposants
Palais des Congrès
Paris Porte Maillo
t