Transport
ferroviaire
Des réalisations
et des projets
pour les OFP
(Opérateurs
Ferroviaires
de Proximité)
De l'énergie et des idées. C'est ce qui ressort de la 3ème édition de la journée OFP qui a eu lieu le 7 novembre à Levallois. Certes, il reste encore beaucoup de points à améliorer, en particulier du côté étatique, pour favoriser l'émergence des opérateurs ferroviaires de proximité (OFP) en France, mais le bilan est plutôt encourageant. Ils sont six aujourd'hui en opération : CFR Morvan, TPCF Régiorail (Languedoc Rousillon), RDT 13 (Bouches du Rhône), Bourgogne Fret Service ( Europorte – Cerevia) et les deux OFP portuaires OFP Atlantique (La Rochelle 50,2% – Nantes 24,9% – ECR 24,9 %) et Normandie Rail Services. Ils seront très bientôt rejoints par OFP Champagne-Ardenne (Châlons-en-Champagne), Régiorail Lorraine (Blainville), Ferrivia (Belfort) ou encore Fer Alliance (Bourgogne) et Agénia (Midi-Pyrénées). Autrement dit, la dizaine d'OFP en service dans l'Hexagone sera atteinte voire dépassée au début de l'année prochaine, soit la moitié du besoin estimé par une étude réalisée par l'Ifsttar, l'Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux. Beaucoup de projets sont en cours dans d'autres régions : en Aquitaine (Agen–Auch, Morcenx-Bayonne, Bordeaux–Verdon), en Bretagne (Etoile de Rennes, Brocéliande, Loudéac St Brieuc), dans les Pays de la Loire (Orléans-Aubigny, Etoile du Mans) ou en Rhône–Alpes (desserte du Grand Lyon).
« Les 6 OFP actuels ont transporté en 2013 plus d'un million de tonnes, soit 1,3% du total du fret ferroviaire en France. C'est encore peu, mais c'est en tout cas une réalité mesurable avec une dynamique très forte »
nous a confié André Thinières, le Délégué Général d'Objectif OFP. « Ce que nous recherchons surtout, au-delà de la création de nouveaux OFP, c'est de répondre à une approche territoriale des besoins en logistique pour lesquels, dans certains cas, la solution ferroviaire peut apporter quelque chose » a-t-il insisté. JLR (voir suite)
Carte source Medde DGITM
 
   
 
 
 
Transport
ferroviaire
(suite)
Journée OFP :
des attentes
fortes vis à vis
de l'Etat
En ouverture de la Journée OFP, Philippe Duong, Fondateur et Directeur du cabinet d'étude Samarcande, a dressé un constat sans complaisance de la situation du fret ferroviaire en France. Sa part modale dans le transport est passée de 29% en 1985 à environ 10% aujourd'hui, totalement à l'inverse des objectifs affichés des politiques publiques depuis de nombreuses années. « La corrélation très forte entre baisse du trafic et perte de rentabilité montre que c'est une erreur historique, une aberration totale, de croire qu'on pourrait sauver le fret ferroviaire en baissant les volumes » a-t-il lancé, en déplorant l'absence d'une vision globale et intégrée de l'Etat sur l'économie des échanges, contrairement à l'Allemagne. « Même s'il semble que les choses sont en train de bouger » a-t-il reconnu. De nombreux acteurs du monde des OFP sont d'ailleurs déterminés à participer activement aux différents groupes de travail de la « Conférence Fret Ferroviaire », initiée en septembre par le ministre délégué aux Transports Frédéric Cuvillier, et dont une première restitution des travaux est attendue fin janvier 2014. JLR
Photo : ©TPCF
 
   
 
INFOS INTERNATIONALES  
Port en eau
profonde
Le London
Gateway
est ouvert !
Après 10 ans de travaux pharaoniques (le terminal a été construit sur un terrain gagné sur la mer), la société Dubaïote (ceci explique peut-être le choix de la construction) DP World annonce fièrement l'ouverture du London Gateway, un port en eau profonde situé sur l'estuaire de la Thames à Canvey Island (Essex). Si le premier terminal est officiellement entré en activité la semaine dernière, le port devrait au final en compter six. Il devrait à terme couter 1,5 Md£ (1,8 Md€), mesurer trois fois la superficie de Londres et accueillir 24 grues sur 2.700 m de quai pour une capacité de traitement de 3,5 M d'EPV par an. Les grues, parmi les plus hautes au monde, culminent à 138 m et ont été prévues pour gérer les plus grands navires de transport actuels et à venir. Juste derrière elles se trouvent une série de ponts roulants entièrement automatisés capables de charger les camions 24h/24 quelle que soit la météo, ceci afin d'éviter tout retard. Le site est également embranché fer, un mode qui devrait représenter 30% du trafic généré par le port, ce qui contribuerait à désengorger le réseau routier environnant. Proche de l'autoroute M25, le London Gateway se situe à moins de 50 kms du cœur de Londres, soit à proximité du plus grand bassin de consommation d'Europe. Selon DP World, ce nouveau port permettrait de mieux desservir non seulement l'agglomération londonienne mais également les Midlands que ces deux concurrents que sont Felixstowe et Southampton, avec à la clef des économies de 189£ et 59£ par container acheminé vers Londres et Birmingham. PM  
 
 
 
Port en eau
profonde
Le London
Gateway
donnera
naissance
à un parc
logistique
d'1 million de
mètres carrés
Dans le cadre du London Gateway un parc logistique, le plus grand d'Europe avec une superficie de près d'1million de m², est également en cours construction. Marks & Spencer aurait, selon nos confrères de Supply Management, déjà prévu d'y installer une plateforme de plus de 90.000 m², ceci faisant partie de sa stratégie de consolidation pour passer de 150 à 3 centres de distribution. « En tant que nation insulaire, nous avons pour tradition d'échanger avec des partenaires internationaux et le London Gateway s'assurera que cette tradition perdure » a déclaré Simon Moore, CEO de London Gateway. « Etant le nouveau hub portuaire global du Royaume Uni, en vertu de notre situation géographique, ce port ça va fournir de fantastiques retombées à la région. Nous allons créer de l'emploi, réduire de nombre de camions sur les routes et faire économiser aux utilisateurs près de 200£ par container à destination de Londres. Si votre activité touche l'import ou l'export, passer par le London Gateway est gagnant à tous les niveaux » a-t-il ajouté.
DP World prévoit en effet de contribuer à la création de 27.000 emplois dans la région. Le premier navire, le sud-africain Caledon du consortium MOL a accosté mercredi 5 novembre au soir avec sa cargaison de fruits et de vin. PM
 
   
  London Gateway  
   
  Ponts roulants au London Gateway  
   
  Entrée du London Gateway  
 
 
 
e-commerce
Ingram s'offre
la plate-forme
Shipwire
Le revendeur de logiciels Ingram Micro annonce l'acquisition de la plate-forme SaaS Shipwire, un fournisseur américain de solutions de Supply Chain Execution. Implanté dans la Silicon Valley, Shipwire fournit à ses 1.000 clients e-commerçants, venus de 50 pays, l'accès à son réseau d'entrepôts, de transporteurs et autres services logistiques. « Ingram Micro est déjà bien établi en tant qu'expert dans les services SC. L'ajout de Shipwire va nous permettre d'accélérer notre croissance dans un marché ce 40 milliards de dollars que sont les services d'exécution du e-commerce, lequel devrait connaitre une croissance à deux chiffres jusqu'en 2015 », a déclaré Alain Monie, PDG d'Ingram Micro. « En outre, nous allons utiliser les capacités de la plate-forme de Shipwire pour mieux servir notre clientèle de marques de moyenne et grande taille, en réduisant considérablement le temps et la complexité du traitement des expédition et en leur donnant la souplesse nécessaire pour concrétiser rapidement leurs opportunités e-commerce. Cette acquisition s'inscrit dans notre stratégie visant à diversifier nos sources de revenus vers des activités à plus forte marge et à la croissance plus rapide, et nous rapproche un peu plus de notre objectif de devenir un leader mondial en services SC » a-t-il ajouté. Cette acquisition reste soumise aux réserves d'usage, elle devrait être finalisée d'ici la fin de l'année. PM  
 
Grande
Bretagne
10 Md£
de contrats
pour une ligne
à grande
vitesse
Le gouvernement britannique planche actuellement sur la construction d'une ligne ferroviaire à grande vitesse semblable à notre TGV national. La phase une de ce projet, baptisé HS2 (High Speed Two) consistant en une consultation sur l'itinéraire Londres-Birmingham étant aujourd'hui terminée, la phase deux est désormais ouverte. Il s'agit d'une part d'une consultation sur la prolongation de la ligne vers Manchester, Leeds et au-delà, mais d'autre part d'enregistrer toutes les candidatures à la gestion et à la construction de ce projet. Sans oublier d'obtenir l'aval du parlement britannique. L'actualité étant décidément bien chargé côté transport au pays de sa majesté ces temps-ci, une conférence s'est tenue le 5 novembre pour présenter le projet dans le détail. 600 sociétés ont pu y assister et s'enquérir de la façon dont elles pourront profiter des quelques 10 Md£ (12 Md€) de contrats Supply Chain à décrocher. PM
Photo : Eurostar traversant le Sud-Est de l'Angleterre.
 
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

12 novembre 2013

NOVEMBRE

Mardi 12
COMPLET
Conférence
DIAGMA
« Stratégie
logistique
multicanale »

Témoignage :
Oxylane
Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 11h15
Le Cloïtre ouvert
Paris 8
e

Jeudi 14
SAP
Supply Chain
Briefing
et itelligence
« La fiabilisation
du processus
d'achat transport
chez Coliposte »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Hôtel de Sers
Paris 8
e



Mardi 26 et
mercredi 27

COMPLET
Séminaire INTERROLL VIP
«Le tri
de demain :
ultra-flexible
& éco
énergétique»

Co-organisateur :
SCMagazine
Mardi de
13h10 à 19h30
Mercredi de
8h30 à 20h54
Sinsheim,
Allemagn
e



Mardi 26 et
mercredi 27

Supply Chain
Event
« Salon
international
des solutions et
systèmes
d'information
pour la
Supply Chain »

De 9h00 à 18h00
Cnit Paris,
La défense
Hall Pierre Cur
ie



Jeudi 28
SAP
Manufacturing
Briefing
« Comment
répondre aux
nouveaux défis
industriels,
tels que
la traçabilité ? »

Partenaires :
CGI
SCMagazine
De 8h30 à 10h30
La Cour des Loges
Lyo
n



DÉCEMBRE

Mercredi 4
au Vendredi 6

SIMI,
le Salon
de l’immobilier
d’entreprise
« Inscriptions
en ligne »

Plus de
23 000 visiteurs
440 exposants
Palais des Congrès
Paris Porte Maillo
t