Ecotaxe
Matinée Aslog :
la taxe
poids lourds
chez nos voisins
européens

A l'heure où l'écotaxe reste suspendue, l'Aslog a eu la bonne idée d'organiser hier à l'Université Dauphine (Pôle Léonard de Vinci) un séminaire destiné à alimenter les réflexions en cours en s'inspirant des retours d'expériences européens en la matière. Xavier Villetard, Directeur associé chez BP2R, a brossé un tour d'horizon complet des taxes poids lourds déjà en vigueur ailleurs : Suisse (janvier 2001), Autriche (janvier 2004), Allemagne (LKW Maut, janvier 2005), République Tchèque (janvier 2007), Slovaquie (projet Myto, janvier 2010), Pologne (Viatoll, juillet 2011), Hongrie (Hu-Go, juillet 2013). Par ailleurs quatre autre pays ont instauré une taxe sous la forme d'une Eurovignette en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Suède, et il existe des projets de taxe poids lourds dans huit pays, dont le Royaume-Uni (prévu en avril 2014), la Russie (novembre 2014) et la Bulgarie (2016). « Ceux qui l'ont déjà mis en place sont des pays de transit qui se trouvent au coeur de l'Europe, pour leur  permettre d'investir dans des infrastructures plus performantes, notamment en Allemagne » fait remarquer Xavier Villetard. Autre constat : les technologies choisies sont très disparates, et surtout non interopérables (en dépit d'une directive européenne sur le sujet) : boîtier lié au chronotachygraphe en Suisse, portiques « free flow » en République Tchèque et en Pologne, boîtier GPS en Allemagne, en Slovaquie et en Hongrie. La très grande majorité de ces écotaxes s'appliquent à des véhicules de plus de 3,5 t de PTAC, sauf en Allemagne (à partir de 12 t). Le coût au kilomètre pour la France de 0,146 €/km (pour un camions à 5 essieux de 4O t Euro V) est dans la moyenne européenne, le coût le plus faible au km étant en Pologne, et le plus élevé en Hongrie, en Suisse, et en Autriche. JLR (voir suite)
Photo : Xavier Villetard, Directeur associé de bp2r
 
 
 
 
Ecotaxe
Matinée Aslog
(suite) :
la majoration,
l'exception
française

Cette étude comparative du cabinet BP2R des différentes taxes poids lourds européennes met également en lumière une particularité française : aucun autre pays n'a inscrit dans la loi une répercussion obligatoire (une majoration forfaitaire dans le cas de la France) de la taxe sur les chargeurs. « L'écotaxe sera supportée en totalité par les chargeurs, avec un impact qui nous évaluons à 5% de leurs dépenses transport » estime Alain Borri, Fondateur et Associé de BP2R, qui souligne par ailleurs le besoin impérieux d'assurer le financement des infrastructures de transport en France, notamment sur un axe Ouest-Est pour ne pas s'isoler du reste de l'Europe. « Les moyens d'optimisation de la performance transport est largement supérieur à 5% » insiste-t-il en faisant remarquer notamment que le taux de remplissage des véhicules circulant en France n'est que de 50%. « Sans aller jusqu'à des logiques de mutualisation, le taux d'équipements en systèmes d'organisation et d'optimisation du transport est encore très faible, alors que la mise en place de ce genre d'outils ont des retours sur investissements de moins d'un an » intervient pour sa part Jérôme Bour, PDG de l'éditeur DDS Logistics. JLR
(voir suite)

Photo : Alain Borri, Fondateur et Associé de BP2R
 
 
Ecotaxe
Matinée Aslog
(suite) :
aucun report
modal pour
la LKW Maut
Quels sont les enseignements à tirer de la taxe poids lourds allemande, la LKW Maut ? Pour parler de ce sujet, l'Aslog avait convié Frank Straube, professeur à l'Institut des technologies et du Management en Transport à l'Université de Berlin et vice-président du BVL, l'association allemande des logisticiens. Premier constat : son objectif principal, à savoir le financement des infrastructures de transport (futures mais aussi existantes), semble avoir fait l'objet d'un plus large consensus chez les professionnels, à l'image de ce qui est fait aujourd'hui au sein de l'Alliance Mobilité Allemagne pour définir les priorités en matière d'investissements. Depuis son entrée en vigueur, la LKW Maut a généré 4,54 Mds €, avec des coûts d'exploitation de plus de 20%, mais les revenus n'ont pu bénéficier aux investissements dans les infrastructures de transport que depuis 2011. Parmi les effets positifs figurent une réduction de 13% du transport à vide entre 2004 et 2005 et un taux de remplissage des camions qui est estimé aujourd'hui entre 65 et 70% en Allemagne. « Il n'y a pas eu d'augmentation significative du prix des produits ni du nombre de faillites dans le monde du transport. Nous pensons que les efforts de productivité en logistique ont largement compensé la nouvelle taxe » a déclaré Frank Straube. En revanche, aussi surprenant que cela puisse paraître à ceux qui soutiennent que l'écotaxe va contribuer au report modal, la LKW Maut n'a eu aucun effet dans ce domaine, après presque 10 ans. La répartition est resté quasiment identique 72,9% pour la route, 17,7% pour le fer, 9,4% pour le fluvial. A noter également l'apparition d'une nouvelle catégorie de camions de 11,99 t de PTAC conçus pour échapper à la taxe ! JLR (voir suite)
Photo : Professeur Frank Straube, vice-Président du BVL, l'association allemande des logisticiens
 
   
 
 
 
Ecotaxe
Matinée Aslog
(suite) :
l'appel de
Jean-Charles
Deconninck
« On ne peut pas faire croître le PIB d'un pays sans disposer d'une Supply Chain performante » a lancé Jean-Charles Deconninck, vice-Président de l'Aslog (et PDG de l'éditeur Generix) en conclusion de cette matinée consacrée à l'écotaxe. « Nous ne sommes pas un syndicat, juste une association de professionnels, sauf que nous avons le savoir-faire et que nous sommes transverses » a-t-il ajouté en invitant tous les professionnels de la logistique à rejoindre les rangs de l'association pour faire mieux comprendre à tous l'importance de la logistique.
« En Allemagne, le BVL a lancé la journée nationale de la logistique le 10 avril. Qu'est-ce qui nous empêche avec l'Aslog de lancer une nous aussi en France ? En ouvrant les portes de nos entrepôts, cela permet de faire prendre conscience au grand public des enjeux du métier de la Supply Chain et de la logistique » a-t-il suggéré. JLR
Photo : Jean-Charles Deconninck, vice-Président
de l'Aslog
 
   
 
Nomination
Maria del Peso
nouvelle
Dir-com
de Gefco
Maria del Peso vient de rejoindre Gefco pour prendre en charge la communication du groupe. Cette diplômée de HEC, qui détient également un master en économie européenne, était précédemment, (de 2007 à 2013) vice-présidente de la communication au sein du groupe Thales. Elle y a notamment piloté la communication de la division Systèmes C4I de Défense et de Sécurité. Maria del Peso a démarré sa carrière en 1995 au sein du groupe Veolia Environnement. Elle y a occupé diverses fonctions pendant dix ans, dans les domaines des ressources humaines, des affaires juridiques, puis de la communication, en France et à l'international.
Entre 2005 et 2007, elle a aussi exercé la fonction de Directrice des Relations Publiques et Presse de Samsung Electronics France. JPG
 
 
 
 
Immobilier
Un entrepôt de
32.000 m² pour
un distributeur
textile
Prologis développe actuellement un entrepôt de 32.000 m² pour le compte d'un grand distributeur européen spécialisé dans le textile. Ce bâtiment est implanté sur le Parc d'activités du Pays de Meaux à Villenoy. Ce projet sera délivré au début de l'année 2015. A terme, après extension, il pourrait atteindre 50.000 m². JPG  
 
Logistique
Une implantation
à Montmélian
pour
Soflog-Telis
Le prestataire loguistique Soflog-Telis, via sa filiale Soflog Solutions, ouvre un nouvel entrepôt logistique à Montmélian (73) en plein cœur des bassins Grenoblois et Savoyard. Dans ce bâtiment, et pour le compte d'un spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, seront réalisées des prestations de stockage, de préparation de commande, de gestion de magasin avancé fournisseur et de transport. Soflog réalise un CA de 135 M€ et emploie 1.200 collaborateurs. JPG  
   
 
Avant-première Supply Chain Event  
L'offre
Yourcegid
Retail Next
à l'honneur
Pour la seconde année consécutive, Cegid, groupe international et premier éditeur français de logiciels de gestion, sera présent au salon Supply Chain Event. A cet occasion l'éditeur mettra à l'honneur son offre Yourcegid Retail Next, une solution complète de pilotage de la supply chain amont et de construction de l'offre, déjà utilisée par de nombreuses enseignes dont : Groupe Royer, Empreinte, Caroll, Lafuma, Le Tanneur, Aigle, Texto, Lacoste, Naf Naf, Groupe Zannier, Arche, Linvosges. « La supply chain doit s'adapter au commerce d'aujourd'hui qui est omnichannel mais aussi international », explique Tania Oakey, Directeur Marketing Retail et International de Cegid. « L'enjeu est de garantir une cohérence de service pour le client quel que soit le canal de vente emprunté. A titre d'exemple : les chaînes de préparation et de stockage doivent se réorganiser pour être en mesure de traiter les commandes internet issues d'un assortiment pouvant être plus large qu'en boutique, les stocks doivent maintenant être gérés par produits – et non plus par canal, les flux retours doivent aussi être optimisés. La supply chain peut répondre à ces défis à une seule condition : avoir un référentiel unique (produits, ventes, stocks, clients) partagé par tous les canaux et mis à jour en temps réel. »
Les visiteurs du salon Supply Chain Event pourront ainsi découvrir sur le stand Cegid : l'offre Supply Chain dédiée aux différents secteurs de l'industrie, l'offre Omnichannel de Yourcegid Retail ainsi que la gamme complète de modules experts Yourcegid Retail Next. Cegid sera présent stand A39 aux côtés de son partenaire Infflux, éditeur de solutions logistiques.
 
  Pour accéder au plan interactif du salon, CLIQUEZ ICI
Pour accéder au programme
des conférences, CLIQUEZ ICI
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Emirats
Un nouveau site
SDV à Dubaï
SDV a récemment posé la première pierre de son
nouveau bâtiment situé dans la zone franche de l'aéroport de Dubaï. Ces entrepôts et bureaux sont bâtis sur un terrain de 5.000 m². « SDV continue le développement de ses plates-formes aéronautiques stratégiquement situées pour assurer une gestion des pièces de rechange continue et des services après-vente dédiés à cette industrie, offrant ainsi une visibilité globale tout en assurant une disponibilité locale tout au long de l'année », précise un communiqué. Ce nouvel édifice SDV sera opérationnel au cours du 2nd trimestre de 2014. JPG
 
   
 
Immobilier
Une plate-forme
de 134.000 m²
pour le
e-commerce
Goodman annonce ce jour l'extension du centre logistique du e-commerçant Zalando (mode et chaussures) sur le Regiopark de Mönchengladbach (Allemagne). Ces 56.000 m² viennent s'ajouter aux 78.000 m² récemment livrés à Zalando pour constituer, à terme, la plus grande plateforme logistique e-commerce en Europe avec une surface totale de 134.000 m². A Erfurt, Goodman et Zalando avaient déjà développé le plus grand centre e-commerce européen, soit 128.000 m². Cette dernière annonce porte la surface totale louée à Zalando par Goodman à plus de 260.000 m². Cette extension de 56.000 m² comprendra 41.000 m² de stockage traditionnel, une mezzanine de 9.000 m² et 6.000 m² de bureaux et locaux sociaux. La livraison à Zalando est prévue en septembre 2014. « Le démarrage de l'activité sur la première plateforme, avec près de 300 créations d'emploi, s'est déroulé conformément à nos attentes », a commenté Zalando. Le e-commerçant prévoit également l'amélioration des infrastructures de l'ensemble du site, avec des entrées et des sorties supplémentaires pour les poids lourds et véhicules légers ainsi que de nouveaux emplacements de stationnement pour les employés. Par ailleurs la desserte en transport public du parc sera renforcée avec deux arrêts supplémentaires, grâce à une coopération étroite avec la ville de Mönchengladbach. JPG  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

15 novembre 2013

NOVEMBRE

Mardi 26 et
mercredi 27

COMPLET
Séminaire INTERROLL VIP
«Le tri
de demain :
ultra-flexible
& éco
énergétique»

Co-organisateur :
SCMagazine
Mardi de
13h10 à 19h30
Mercredi de
8h30 à 20h54
Sinsheim,
Allemagn
e

Mardi 26 et
mercredi 27

Supply Chain
Event
« Salon
international
des solutions et
systèmes
d'information
pour la
Supply Chain »

De 9h00 à 18h00
Cnit Paris,
La défense
Hall Pierre Cur
ie



Jeudi 28
SAP
Manufacturing
Briefing
« Comment
répondre aux
nouveaux défis
industriels,
tels que
la traçabilité ? »

Partenaires :
CGI
SCMagazine
De 8h30 à 10h30
La Cour des Loges
Lyo
n



DÉCEMBRE

Mercredi 4
au Vendredi 6

SIMI,
le Salon
de l’immobilier
d’entreprise
« Inscriptions
en ligne »

Plus de
23 000 visiteurs
440 exposants
Palais des Congrès
Paris Porte Maillo
t