Prestataires
logistiques
Mobiltron
partenaire
logistique
de Coyote
La société Coyote s'appuie sur le prestataire breton Mobiltron, basé à Argentré-du-Plessis. En Ille-et-Vilaine pour la logistique et la personnalisation de ses boîtiers Coyote d'aide à la conduite, mais aussi des nouveaux boîtiers Oyo, la version sans abonnement lancée en mai dernier et commercialisée en libre service dans différents réseaux de distribution (web, enseignes spécialisées, GMS, détaillants...). Outre la gestion fine des stocks (avec traçabilité unitaire dans un entrepôt sécurisé), Mobiltron intervient à plusieurs niveaux : personnalisation cosmétique et logicielle des produits, co-packing, packaging (mise sous blister). Rappelons que Mobiltron, créée il y a dix ans par d'anciens salariés de l'usine Mitsubishi Electrics d'Étrelles (Ille-et-Vilaine), compte aujourd'hui 70 employés spécialisés dans la logistique des produits high tech et du e-commerce. JLR  
   
 
 
 
ECR France
Un guide
pratique de la
mutualisation
logistique
Les projets de mutualisation logistique se sont multipliés ces dernières années pour répondre aux augmentations annoncées du coût de transport, à la volonté des distributeurs de réduire fortement les stocks sur la chaîne d'approvisionnement, et à la volonté commune d'améliorer la qualité de service, le tout dans le cadre d'une démarche plus respectueuse de l'environnement. Pour faire un point sur ces avancées, ECR France propose un « Guide pratique de la mutualisation logistique ». Celui-ci apporte des réponses concrètes et opérationnelles sur la mise en œuvre d'une solution de mutualisation, en détaillant les différentes étapes et en fournissant l'ensemble des informations nécessaires aux acteurs qui souhaitent démarrer un tel projet. Ces enseignements sont le fruit des réflexions du groupe projet ECR qui a réuni industriels, distributeurs et prestataires logistiques. Ils s'appuient sur les retours d'expériences des solutions de mutualisation mises en œuvre ces dix dernières années. Pour Sandrine Durand (Directrice Supply Chain Maison du Café) « Chaque cas de mutualisation est unique du fait des organisations, des flux, des localisations géographiques, il n'y a pas de schéma prédéfini. Disposer d'un guide pratique détaillant les différentes étapes de mise en œuvre et les points d'attention peut être d'une grande utilité pour les entreprises ». Pour sa part, Philippe Méouchy, Directeur Supply Chain Campbell Soup souligne : « ce guide pratique est un excellent outil qui peut aider chaque entreprise dans la construction de son projet ». Xavier Hua, Délégué Général d'ECR France, espère pour sa part « que ce guide pratique aidera les acteurs engagés à optimiser leur chaîne d'approvisionnement, en particulier les PME du secteur des PGC. Nous poursuivons nos travaux sur ce thème en réalisant une étude prospective, dont l'objectif est d'établir une vision partagée de la mutualisation logistique à terme : multi-industriel, multi-distributeur, par filière ». JPG
Le guide pratique est téléchargeable sur les sites
www.ecr-france.org et www.mutualisationlogistique.com,
ainsi que les autres publications ECR s
ur le même thème.
 
 
Indicateur
En un an,
les prix
du transport
en Europe n'ont
pas augmenté
Selon la dix-septième édition de l'Indicateur du Marché du Transport (IMT) de Capgemini Consulting et Transporeon, les prix du transport européen au troisième trimestre 2013 ont retrouvé exactement au même niveau qu'au troisième trimestre 2012. Et ils affichent une baisse de 0,6% par rapport au second trimestre 2013 (dans le même temps, l'indice diesel augmentait de 2 points). « Alors que sur les trimestres précédents, l'indice de prix augmentait et l'indice diesel baissait, ce trimestre en revanche, l'indice de prix a baissé tandis que l'indice diesel augmentait de nouveau. Le taux de transport semble donc dépendre de moins en moins de l'évolution du prix du carburant. Cela pourrait être dû aux changements opérés sur les contrats de transport » estime Dennis Wereldsma, Consultant chez Capgemini Consulting et co-auteur du rapport. JLR
Graphique : ©Transporeon/Capgemini Consulting
 
   
 
 
 
Chariots de
manutention
Still prend
de la hauteur
avec l'EK-X

Le constructeur allemand Still met sur le marché un nouvel engin électrique conçu pour la préparation de commandes en hauteur, jusqu'à 12 mètres, dans des secteurs tels que l'industrie, la logistique, la pharmacie, ou encore l'agroalimentaire. Modulaire et personnalisable suivant les besoins (largeur du châssis, mât, hauteur du toit de protection, batterie de 24 ou 48 V, etc), l'EK-X peut se déplacer jusqu'à 13 km/h horizontalement, avec une vitesse d'élévation de 0,4m/s. Petit plus côté ergonomie et prévention des TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) : la porte de la cabine a été étudiée pour s'incliner lorsque le cariste exerce une pression dessus, ce qui lui permet de se rapprocher des pièces sans faire subir de tensions trop fortes à sa colonne vertébrale. Selon, le constructeur, cet engin est l'un des plus courts et des plus étroits de sa catégorie. JLR  
   
 
Chariots de
manutention
TMHG croît
au Japon
et maintient
ses volumes
ailleurs
Pour son année fiscale 2013 qui s'est achevée le 31 mars, Toyota Material Handling Group (TMHG), le numéro un mondial des fabricants de chariots de manutention (23.000 salariés), est plutôt satisfait. Surtout sur un marché en légère baisse des volumes en Europe, Chine et dans certains pays émergents. Ses ventes (185.000 unités pour un total net de 5,6 Mds€) ont augmenté au Japon et les volumes se sont maintenus dans le reste du monde. Sa filiale européenne, Toyota Material Handling Europe (TMHE), aurait connu également une certaine « progression » sur l'année fiscale 2013 avec respectivement 67.000 chariots vendus pour 1.7 Md€ de revenus net. Le CA de l'activité France (TMHFR), qui réunit depuis cette année les réseaux Toyota et BT, a atteint 217 M€. JLR  
 
 
 
Chariots de
manutention
Corbas
Manutention
devient le
concessionnaire
exclusif
d'Unicarriers
en Rhône-Alpes

La société UniCarriers France a signé récemment un accord pour le transfert de ses activités opérationnelles en région Rhône-Alpes au profit de Corbas Manutention, qui devient dès lors le concessionnaire exclusif des produits de manutention du groupe UniCarriers (y compris la marque Atlet) sur la région Rhône Alpes. Cela faisait déjà quelques mois que la société Corbas Manutention assurait dans la région la distribution et le service des produits Nissan Forklift, une marque du groupe UniCarriers, né de la fusion en 2012 de Nissan Forklift et d'Atlet (toutes deux filiales de Nissan Motor) avec TCM (filiale d'Hitachi Construction Machinery). « Nous avons choisi de promouvoir dans chaque région une seule et unique organisation performante et dynamique pour la représentation de nos marques. C'est pourquoi il nous a paru évident de nous appuyer en Rhône-Alpes sur Corbas Manutention qui remplit parfaitement ce cahier des charges » a déclaré Marc Haezenberghe, Directeur Général d'UniCarriers France SAS. Corbas Manutention emploie une soixantaine de collaborateurs, dont 43 techniciens. Son parc installé est de 5.000 chariots, dont 400 chariots en location courte durée et 1.800 chariots en location longue durée. JLR
Photo : Marc Haezenberghe, Directeur Général,
Unicarriers ©JLRognon
 
 
Avant-première Supply Chain Event  
Descartes :
l'optimisation
incrémentale,
un atout
en main










Supply Chain Event ouvre ses portes mardi prochain au CNIT de Paris la Défense. Présent à cette manifestation, Michel Waterschoot, directeur Europe du sud de la société canadienne Descartes, présentera ses solutions de planification de tournées. Il développe ici l'une des spécificités : l'optimisation incrémentale. « Nous proposons une gamme de solutions d'optimisation de tournées qui s'adresse aussi bien aux entreprises disposant de leur propre flotte que celles ayant recours à la sous-traitance. Les destinations concernées sont donc aussi bien les magasins que les domiciles des clients finaux. De manière générale, nous sommes très orientés services en mode SaaS. Mais l'une des solutions techniques qui nous différencie de nos concurrents est l'optimisation incrémentale et continue. En effet, au contraire de la plupart des solutions actuelles d'optimisation de tournées qui travaillent en batch, notre solution utilise un mode incrémental. Une fois un ordre de transport validé, celui-ci est basculé vers l'outil qui va pouvoir le planifier. Cette particularité est combinée à une option de « background optimization ». Non seulement on planifie au fur et à mesure, mais en plus le système poursuit en permanence son travail d'optimisation. Prenons un exemple. Si je reçois aujourd'hui à 8 heures du matin un ordre de transport pour après-demain, à 08h01, le système assigne cet ordre à une route. Cependant, ce choix peut tout à fait être remis en cause quelques minutes plus tard en fonction des nouveaux ordres de transport reçus qui peuvent faire évoluer la problématique et les résultats d'optimisation. Le serveur « mouline » l'ensemble des données jusqu'au moment où l'utilisateur souhaite figer son planning. On peut ainsi bénéficier d'opportunités d'optimisation jusqu'au dernier moment. Ceci signifie également que le planning est déjà disponible dès le moment de la clôture des commandes (cut off). Pour une situation planifiée en cours de réalisation, on suit dans la journée l'évolution du planning défini la veille. Cependant, il est possible de le replanifier en temps réel, d'assigner de nouveaux ordres de livraison ou de ramasse. Cela se fait de manière entièrement automatisée sur le planning. Après la livraison effectuée par ce véhicule, le système est en mesure d'affecter dynamiquement le véhicule à une nouvelle destination en fonction de la nouvelle donnée d'entrée. Cette optimisation incrémentale concerne aussi bien les modes planning qu'exécution. Tout cela peut être utilisé avec la même interface utilisateur ».
A voir sur Supply Chain Event.
Photo : Michel Waterschoot
 
  Pour accéder au plan du salon, CLIQUEZ ICI  
 
Outils
collaboratifs
E2Open certifié
ISO 27001
E2Open, éditeur américain de plateforme SaaS collaborative dédiée à la gestion du commerce international (Global Trade Management), annonce avoir reçu la certification ISO 27001, une première pour un tel éditeur selon le communiqué. Pour rappel, la norme ISO 27001 garantit la qualité du système de gestion de la sécurité de l'information de l'éditeur et de ses clients. « La sécurité de l'information est de la plus haute importance aujourd'hui, notamment en termes de gestion de la Supply Chain, car il a de profondes implications sur les opérations quotidiennes et les interactions avec les clients », a déclaré Mark Woodward, CEO d'E2open. Et d'ajouter : « Grâce à l'obtention de la certification ISO 27001, nos clients sont assurés de notre engagement quant à la sécurité de leurs données sensibles et savent qu'elles seront gérées et sécurisées avec nos plus hautes politiques et procédures. Obtenir la certification ISO 27001 démontre notre engagement à offrir un environnement de travail cohérent, fiable et sécurisé à plus de 117.000 utilisateurs sur le réseau d'entreprise E2open ». PM  
 
INFOS INTERNATIONALES  
Maritime
Yusen lance
un service
de transport
sous
température
dirigée vers
l'Afrique
du Sud
Les logisticiens Yusen Logistics et Imperial Health Sciences (IHS), une division du groupe Imperial Logistics dédiée à la santé, lancent en commun un service de transport maritime sous température dirigée à destination de l'Afrique du Sud. Disponible de la simple palette au container complet, ce nouveau service se veut plus économique que le fret aérien tout en garantissant une qualité et une sécurité maximales. Les palettes seront enlevées dans toute l'Europe via le « Superhighway », le réseau de Yusen Logistics, puis transiteront depuis Anvers vers l'Afrique du Sud ou elles seront livrées par IHS soit directement au destinataire, soit dans l'entrepôt du fabricant, soit dans un entrepôt IHS qui assurera dans ce cas la livraison du dernier kilomètre.
Ce service hebdomadaire démarrera dès janvier 2014, des livraisons en Afrique orientale et occidentale devant suivre courant 2014. PM
 
   
 
Supply Chain
Finance
Apple investit
10 Mds$
dans son outil
de production
146,8 Mds$ (108 Mds€), c'est le montant de la réserve financière dont bénéficie Apple selon Bloomberg. Et que va faire Apple de tout cet argent ? Investir 10,5 Mds$ (7,75 Mds€) en 2014 dans son outil de production, ou plutôt celui de ces fournisseurs. En effet, afin de maintenir le côté avant-gardiste de son design et de sa technologie, Apple s'apprêterait à équiper ses fournisseurs de machines jusqu'alors réservées à l'industrie aéronautique, ayant par exemple la capacité de former et polir l'aluminium et le plastique utilisés dans la fabrication des iPhone et autres iMac. Toujours selon Bloomberg, Apple aurait l'habitude d'investir d'importantes sommes d'argent dans le développement des hommes et machines impliqués dans le développement et de test de se produits. A titre d'exemple, la firme aurait ainsi créé et fait fabriquer, en 2010, une machine capable de tester la technologie gyroscopique équipant les iPhone et ce en quantité suffisante pour équiper ses fournisseurs. A noter que la totalité de cet investissement n'est pas destiné à la Chine puisqu'une partie servira à équiper l'usine de production du tout nouveau Mac Pro, située en Arizona. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

20 novembre 2013

NOVEMBRE

Mardi 26 et
mercredi 27

COMPLET
Séminaire INTERROLL VIP
«Le tri
de demain :
ultra-flexible
& éco
énergétique»

Co-organisateur :
SCMagazine
Mardi de
13h10 à 19h30
Mercredi de
8h30 à 20h54
Sinsheim,
Allemagn
e

Mardi 26 et
mercredi 27

Supply Chain
Event
« Salon
international
des solutions et
systèmes
d'information
pour la
Supply Chain »

De 9h00 à 18h00
Cnit Paris,
La défense
Hall Pierre Cur
ie



Jeudi 28
SAP
Manufacturing
Briefing
« Comment
répondre aux
nouveaux défis
industriels,
tels que
la traçabilité ? »

Partenaires :
CGI
SCMagazine
De 8h30 à 10h30
La Cour des Loges
Lyo
n



DÉCEMBRE

Mercredi 4
au Vendredi 6

SIMI,
le Salon
de l’immobilier
d’entreprise
« Inscriptions
en ligne »

Plus de
23 000 visiteurs
440 exposants
Palais des Congrès
Paris Porte Maillo
t