Enseignements
et tendances
Entre les 28 dossiers en compétition pour les Rois de la Supply Chain et les 40 conférences organisées dans le cadre de Supply Chain Event, nous avons pu, au cours de la deuxième quinzaine de novembre, nous abreuver des dernières réalisations et constater qu'elles comportent souvent des similitudes. Ces convergences sont autant d'enseignements qui éclairent sur les tendances actuelles et à venir (1). Ainsi, la montée en puissance de la mutualisation, la mise en œuvre de systèmes d'information pour piloter au niveau mondial des Supply Chain complexes, les solutions adaptées au e-commerce et à l'omni-canalité (prépa de commandes, reverse, accélération des flux), la recherche de nouveaux gisements d'économie dans le transport... font partie des thèmes très largement abordés. On notera par ailleurs que la composante technologiques (plateforme web, Big data, Order Management, RFID, BI...), reste un élément important dans la plupart des projets. Toutefois il est frappant de constater que la terminologie employée fait ressortir d'autres aspects : on parle de dialogue, de collaboration, d'échange d'information, de respect mutuel, de management des équipes, de compréhension des enjeux, d'implication...
Cela prouve qu'en dépit du rôle considérable de l'informatique et des nouvelles technologies, la dimension humaine reste tout de même la composante principale du succès. Ce qui est plutôt rassurant ! JPG
(1) Cf. les dossiers en compétition pour les Rois de la Supply Chain 2014. Pour accéder à la liste complète, CLIQUEZ ICI
 
 
 
 
ASLOG
Un nouveau
regard sur
la logistique
urbaine
L'Aslog (Association française pour la logistique) organise le 10 décembre à partir de de 8h30, une matinée sur la logistique urbaine. Au cours de cette matinée vous pourrez découvrir comment de grands acteurs du transport et de la logistique ont réalisé des opérations (la plupart expérimentales), pour réduire leur impact en matière d'émission de CO² soit sur leurs transports routiers, soit sur la distribution finale. Avec la participation de nombreux intervenants dont Alain-Bernard Duvic, pilote du projet logistique urbaine Aslog (et associé de Say Partners), Denis Caux (Urban Transport Program Manager de Renault Trucks), Jérôme Lamonin (directeur logistique de Danone), Fabien Esnoult (co-fondateur de Colizen). Avec la participation de la direction transport d'Ile de France et du conseil régional.
Plus d'informations
et inscriptions en ligne, CLIQUEZ ICI.
Contact Aslog : 01 70 38 23 34
 
 
Préparation
de commandes
VICAMsnap!,
un système
mains libres
signé
Vitronic




L'identification automatique des codes à barres en mains libres, sans terminal RF, c'est ce que propose le constructeur allemand Vitronics avec son système VICAMsnap! constitué d'un module de lecture par capture d'images haute résolution en temps réel, fixé en hauteur, à 2,5 mètres du sol, et d'un ordinateur pour la partie décodage, relié à un ERP ou un WMS. L'opérateur présente l'article ou le colis sous le faisceau, dans le champ de lecture de la caméra, et l'identification automatique permet au système d'indiquer en retour où placer le colis, par l'intermédiaire d'un écran, d'un signal lumineux ou encore de la voix (grâce à un haut-parleur intégré au module de lecture). Jusqu'à présent, Vitronics a vendu son système à des opérateurs postaux et des spécialistes de la messagerie et de l'express, pour des processus de tri, mais il entrevoit aujourd'hui de nouvelles applications dans le domaine de la logistique e-commerce. VICAMsnap! peut en effet être utilisé pour l'éclatement des commandes multiclients massifiées devant un rucher, à l'instar des système put to light, où les indications lumineuses seraient remplacées par des instructions vocales. JLR  
 
 
 
 
Intralogistique
Evian réduit
ses coûts
d'exploitation
avec Still
Evian, filiale du groupe Danone, s'appuie sur les chariots Still pour améliorer les conditions de travail et réduire ses coûts d'exploitation. Dans son usine d'Amphion les Bains, (74) Evian fabrique près de 7 millions de bouteilles par jour, soit 7.000 palettes à destination du monde entier. Elle affrète ainsi 100 à 150 camions quotidiens et 22 trains hebdomadaires. « Nous exploitons 126 chariots électriques STILL en full service dont 96 chariots frontaux », explique Ronald Germon, Chef d'Atelier Parc roulant Voies ferrées d'Evian®.
« Les chariots RX20 sont dédiés à l'évacuation des lignes. Les plus gros modèles RX60-50 sont exploités dans la mise en stock. Pour acheminer les marchandises en extérieur, nous utilisons des chariots R70-40 ainsi que des tracteurs et des porteurs électriques R 06 et R 07 »
ajoute-t-il. Sans compter les transpalettes et les gerbeurs à conducteur accompagnant EXU et EXV, ainsi que les chariots à mat rétractable FM-12. En 10 ans, Evian a converti l'ensemble de son parc de chariots thermiques en modèles électriques, équipés de nombreuses options visant à limiter les accidents telles que la détection de zone (des capteurs au sol réduisent la vitesse des chariots aux endroits où ils croisent des piétons), la Blue Safety Light (qui dégage sur le sol une lumière bleue quand un chariot est en marche arrière), le STILL Auto Power Off (coupure temporisée de tous les organes électriques du chariot frontal lorsqu'il est à l'arrêt) ou encore d'un contrôleur d'accès(boîtier permettant d'affecter un cariste à un ou plusieurs véhicules). Le boîtier en question enregistrant toutes les données sur l'utilisation des véhicules, (dont les incidents et les chocs), les collaborateurs sont plus vigilants. Evian a constaté une baisse de 15 à 20% de la casse et des économies de 20 % sur l'entretien des chariots et des bâtiments endommagés. Evian note également une amélioration du niveau sonore (80 dB) et de son bilan carbone. PM
 
   
 
INFOS INTERNATIONALES  
WMS
Seifert LD
installe
inconsoWMS
Automotive

Seifert Logistik Dienstleistung GmbH, prestataire logistique allemand, vient d'équiper du logiciel inconsoWMS Automotive son nouvel entrepôt dédié à la logistique et l'assemblage de pièces pour un constructeur automobile allemand. inconsoLSA, module de facturation automatique des prestations fournies, vient compléter le WMS. Réception, stockage, picking, préparation de commandes et approvisionnement just-in-time sont autant de prestations qui sont désormais assurées par le prestataire depuis cette nouvelle plateforme et grâce à la solution inconso. Celle-ci n'est d'ailleurs pas nouvelle pour ce fabricant puisqu'elle gère déjà plusieurs autres de ses plateformes logistiques. Selon l'éditeur allemand, inconsoWMS Automotive serait installé dans de nombreux autres entrepôts en Allemagne comme aux USA, à proximité des centres de production des fabricants afin d'aligner la préparation de commandes avec les besoins des chaines de fabrication. PM  
 
Big Data
The Economist
publie
une étude
sur le Risk
Management
Selon l'étude que vient de publier la revue The Economist, seulement 31% des 395 entreprises interrogées à travers de multiples industries et pays utilisent des outils analytiques de type Big Data pour analyser mitiger les risques (liés aux fournisseurs comme aux consommateurs) dans leur Supply Chain. Il s'agit essentiellement de structures importantes (30% réalisent un CA supérieur à 10 Md$), le coût de ces outils dépassant l'intérêt commercial qu'ils représentent pour 59% des sondés. Les autres ont tendances à faire appel à des collaborateurs spécialisés, à des patrons de business, à des consultants voire à des employés dont ça n'est pas la fonction principale. 60% des personnes interrogés avouent être intéressés par ces outils mais ne pas savoir quelle valeur en retirer. Chose étonnante, 50% des sociétés admettent qu'elles ne suivent pas les résultats de leur stratégie de gestion du risque. Enfin, il apparait clairement dans cette étudie que celles qui ont mis en place une stratégie de risk management, et en particulier les utilisateurs de Big Data, parviennent à prévoir et à maitriser les risques de leur SC avec plus de précision et de succès que les autres. Les 21% n'ayant pas implémenté une telle stratégie ont donc du souci à se faire d'autant que la majorité des sondés prévoit, notamment du fait de la globalisation de leurs activités, une augmentation des perturbations de leur SC à l'avenir. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

2 décembre 2013

DÉCEMBRE

Mercredi 4
au Vendredi 6

SIMI,
le Salon
de l’immobilier
d’entreprise
« Inscriptions
en ligne »

Plus de
23 000 visiteurs
440 exposants
Palais des Congrès
Paris Porte Maillo
t


JANVIER 2014


Jeudi 16
FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
« Ne manquez
pas cet
événement
exceptionnel ! »

DE 8h15 à 17h20
Salons de l'Aveyron
Paris 12e
INSCRIPTIONS
dés le 4 décembre