TMS
BestTransport
s'intéresse
à la France et
à l'Europe

L'Américain BestTransport n'est pas à proprement parler un petit nouveau des TMS (Transportation Management Systems). Créé en 2000 à Colombus dans l'Ohio, il compte environ 35 entreprises utilisatrices dans 300 sites dans le monde, pour un CA de près de 4 M US$ et un effectif d'une quarantaine de personnes. La nouveauté, depuis la nomination en juin dernier de son CEO Mike Dolan, c'est la volonté de l'éditeur de se déployer plus largement à l'extérieur des frontières américaines, notamment en Europe et en France. « Nous ne sommes pas en train de d'essayer de pousser une solution américaine sur le marché européen. Nous avons déjà effectué, sous l'impulsion du précédent CEO, un gros travail d'adaptation et de traduction que nous poursuivons, en restant toujours à l'écoute de nos clients. Ce n'est pas simple mais c'est très stimulant. Et c'est également la seule manière d'accompagner nos clients internationaux qui ont des Supply Chain mondiales » nous a-t-il confié. Outre un nouveau Directeur général EMEA depuis octobre 2013 en la personne d'Alain Gauthier, BestTransport s'appuie sur un partenariat signé voilà déjà quatre ans avec Interlog (ex IPS Europe), la société présidée par Jean-Marie Mascarenhas, qui assure la distribution, la mise en oeuvre et le support (hotline niveau 1, formation des transporteurs et des clients) au niveau européen. Aujourd'hui, il existe déjà une dizaine de sites utilisateurs en Europe (Allemagne, France, Italie, Espagne, Pays-Bas), pour deux gros clients : l'un est historique, Alcoa (Aluminum Company of America), l'autre est une grande société française de BTP, qui a signé il y a un an et demi. Entièrement en mode Saas et facturé à la transaction, le TMS de BestTransport s'adresse exclusivement aux chargeurs (transport routier, avec un module transport maritime depuis peu). Son positionnement historique sur les industriels du métal (60% de son portefeuille client) s'ouvre progressivement à d'autres marchés comme les CPG et l'industrie du papier. JLR
Photo : Mike Dolan, CEO de BestTransport dans les locaux de Supply Chain Magazine
 
 
 
 
Parfums et
cosmétiques
L'Aslog tire
le signal
d'alarme
Hier, l'Aslog organisait dans les locaux de l'Essec à Paris-La Défense une matinée de conférences sur le thème « Parfums et cosmétiques : quand la réglementation prend un coup de jeune ». Un sujet très sensible car le cadre réglementaire évolue en permanence à l'instar de la directive Seveso 3 qui sera pleinement appliquée en 2015. « Il faut pré-recenser et caractériser les substances et les mélanges dangereux sur la base de la classification CLP pour déterminer le futur statut Seveso et le futur classement ICPE », prévient Francis Clemades, Directeur environnement industriel de NG Concept. Et même si les bâtiments qui abritent des produits classés peuvent bénéficier de l'antériorité qui les dispense d'être soumis aux mêmes règles, encore faut-il en faire la demande. « De plus, dès que l'on réalise des agrandissements, cette antériorité disparait », ajoute Hervé Sachot, Pharmacien, Directeur logistique de Caudalie. Après cette entrée en matière qui n'a pas manqué de faire réagir différentes personnes directement concernées par ces évolutions réglementaires, une table ronde animée par Cathy Polge, a permis de dresser un bilan des évolutions qui s'opèrent dans ce domaine, notamment en termes d'organisation et d'agilité : « Nous souhaitons nous rapprocher de nos marchés. Aujourd'hui 90% de nos produits sont fabriqués dans notre usine de Reims. L'idée dans le futur serait de construire des sites de production au plus près de nos clients internationaux », confie Manuel Servio d'Eugène Perma. Pour Enric Prat de Coty « il faut aller plus vite moins cher » ce qui pose la question d'une Supply Chain robuste et performante : « Ce n'est plus seulement une question de compétitivité, c'est une question de survie » lance Jean-Luc Jarrin, vice-Président de la fédération Française de la Parfumerie Sélective. Bien d'autres sujets ont été évoqués comme les prévisions « le fond de rayon ce n'est pas le problème. La difficulté ce sont les lancements, la gestion des événements et le produit en fin de vie », ou encore la douane devenue pour Jean-Luc Jarrin un enjeu économique : « Certains pays changent constamment les règles pour protéger leur économie locale. C'est un sujet complexe, il faut trouver des partenaires qui ont une compétence douane pour accompagner les industriels de la parfumerie ». Pour cette réunion qui avait été ouverte par Jean-Michel Guarneri, nouveau Président de l'Aslog, c'est Hubert-Marie Bouillet, Directeur grands comptes de FM Logistic (partenaire de l'événement) qui a assuré la conclusion en reprenant les principaux enseignements de la matinée. JPG
 
   
  Jean-Michel Guarneri  
   
  Cathy Polge  
   
  De gauche à droite : Manuel Servio, Jean-Luc Jarrin, Enric Prat  
 
Conjoncture
La Grande
Distribution
dope le marché
de l'immobilier




Dans un communiqué à la presse, Arthur Loyd Logistique tire un bilan contrasté de l'année 2013 sur l'ensemble du marché immobilier logistique. Deux grands enseignements : 1) la Grande Distribution se réorganise et de ce fait stimule le marché, 2) l'Ile de France, qui enregistre 528.000 m² placés a connu son plus faible volume depuis 2008. Reste qu'au global, avec 2 millions de m² placés et une hausse de 8% par rapport à 2012, l'immobilier tire correctement son épingle du jeu, malgré un contexte économique atone. Didier Terrier, Directeur Général d'Arthur Loyd Logistique souligne que «  les transactions ont été alimentées aux deux tiers par les chargeurs, grande distribution en tête, à l'origine des plus importants clés-en-main de l'année. Grâce à eux, la part du développement est en augmentation de 17 % par rapport à 2012 : on recense 27 clés-en-main pour 840.000 m².  Nombre de ces derniers sont réalisés à l'acquisition, qui représente cette année plus du quart des transactions. » On notera également qu'à l'instar de la région parisienne le marché lyonnais connait un fort recul avec une demande de 270.000 m² (-26%). A l'inverse, le marché du Nord-Pas-de-Calais affiche un niveau de commercialisation stable de 254.000 m², tandis que Marseille connait une nouvelle année hors normes avec 362.000 m². Les deux points d'entrée Nord et Sud de la dorsale ont accueilli les plus grands projets clés-en-main de 2013 : 72.000 m² pour Gifi près de Douai et 113.000 m² pour Castorama à St-Martin-de-Crau. Les marchés secondaires ont confirmé leur progression, en hausse de 15 % avec 645.000 m², régions Centre et Normandie en tête. Enfin concernant le marché de l'investissement on observe un léger fléchissement avec 850 millions d'euros engagés, marqué par le ralentissement des ventes de portefeuilles et l'intérêt confirmé des investisseurs anglo-saxons. Le taux prime s'établit entre 7,27 et 7,7%, selon la taille des bâtiments. Pour 2014, Didier Terrier anticipe « une baisse des commercialisations, dans un marché de demande sur-mesure, tiré par l'optimisation de la Supply Chain des chargeurs, mais pénalisé par un environnement économique encore incertain et par la dégradation de la qualité de l'offre. » JPG
Photo : Didier Terrier
 
 
 
 
Objets publi-
promotionnels
Un nouveau site
pour Staci
Le prestataire logistique Staci a inauguré le 29 janvier 2014 sa nouvelle plateforme logistique de 3.200 m² dans la Communauté d'Agglomération Castelroussine. Construit par le Groupe Lauzarque en moins de 6 mois, ce bâtiment est implanté dans la ZI de la Malterie à Montierchaume. Depuis le 1er décembre 2013, Staci y assure la gestion de tous les imprimés, documents et produits publi-promotionnels d'AXA France et destinés au réseau de courtiers, d'agents généraux, de mandataires et salariés AXA. Comme sur l'ensemble de ses sites en France et à l'étranger, le logisticien a déployé son WMS « Augusta » et la suite web E-Cats (commandes en ligne, tracking, reporting, administration), applications développées en propre. « Cette implantation à Châteauroux qui complète nos sites en Région Parisienne, à Niort, Le Mans, Hem et Salon-de-Provence, confirme que notre stratégie de développement régional reçoit un accueil très favorable de nos clients », a déclaré Thomas Mortier, CEO du Groupe Staci. JPG  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  
Palettes
Carlsberg signe
avec LPR
LPR-La Palette Rouge annonce la signature d'un nouveau contrat au Royaume-Uni avec la société brassicole danoise, Carlsberg. Cet accord prévoit la fourniture de palettes locatives au quatrième brasseur mondial qui expédie ses produits depuis son centre de distribution, situé à Northampton (100 km au Nord de Londres), vers les enseignes de la grande distribution et détaillants, repartis sur l'ensemble du territoire.
Ce contrat représentera 600.000 mouvements de palettes supplémentaires par an pour LPR. JPG
 
   
 
 
 
Messagerie
Volumes record
pour UPS
au quatrième
trimestre
UPS publie des résultats trimestriels très positifs pour la fin 2013 malgré des difficultés. En effet, si des perturbations climatiques et un énorme pic d'activité ont mis à mal les capacités logistiques et la marge opérationnel de l'expressiste, Q4 2013 reste un trimestre record en termes de volumes. Soutenu par la croissance du e-commerce (+6%) un volume moyen de 20 M de colis a transité via les entrepôts d'UPS mondialement, dont 29 M pendant cinq jours de la semaine précédant Noël, soit un total de 4,3 Mds de colis (+3,9% vs 2012). Les ventes ont progressé de 4,2% en Amérique du Nord à 9,3 Md$ et de 5,3% à l'international avec 3,4 Md$ de revenu notamment grâce à la croissance des flux européens et des flux Asie-Europe. L'activité Fret et SC chute de 5,8% à 2,3 Md$, marqué par une réduction des volumes et de la marge des expéditions aériennes que n'a pas compensé la hausse des volumes et de la marge du maritime. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
31 janvier 2014

MARS 2014


Mercredi 12
BALYO
vous invite
à la journée
du chariot
Intelligent
« Découvrir
la solution
d’automatisation
de chariots de
manutention
standards,
rupture
technologique
majeure
dans l'univers
des AGV ! »

Partenaire :
SCMagazine
De 9h30 à 12h30
Moissy-Cramayel

(77)


Mardi 25
Transport Efficiency
Forum 2014
Organisé par
TRANSWIDE
« Le lieu d'échange
des chargeurs
européens »

De 9h à 17h
Aéroport

de Bruxelles


Mercredi 26
Séminaire
DESCARTES
« Multicanal
et livraison
à domicile :
les clés de
la réussite »

Témoignage :
John Lewis
Partenaire :
SCMagazine
De 13h30 à 17h
Capital 8

Paris 8e



AVRIL 2014


Mercredi 1 au
vendredi 4

Salon
SITL Europe
« Le rendez-vous international
du Transport,
de la Logistique
et du freight Forwarding »

Paris Nord
Villepinte

Hall 6



MAI 2014


Jeudi 15 et
Vendredi 16

Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00

Paris-La Défense