Supply Chain
Magazine
Découvrez en
avant-première
le numéro
de mars
« spécial
SITL » !
Le numéro de mars de Supply Chain Magazine est en ligne et en accès libre à partir d'aujourd'hui dans son intégralité. Vous pourrez découvrir dans ce « spécial SITL-Intralogistics » de 158 pages, les nouveautés qui seront présentées du 1er au 4 avril sur le salon. Dans ce même numéro, Marie-Christine Lombard, DG de Geodis dévoile « le projet ambition 2018 », qui fixe les grandes orientations du groupe pour les prochaines années. Egalement au sommaire : Une grande enquête sur l'énergie (Un secteur contraint et très spécifique), et un dossier sur l'Overseas (vos Freight Forwarders ont de la ressource !) qui fait apparaître les spécificités des grands acteurs du marché. Enfin, à la rubrique « Pour vos appels d'offre » la prévision de la demande, avec au menu interviews, analyse et panorama des principaux éditeurs de progiciels... Nous vous rappelons que toutes les publicités de nos annonceurs sont interactives, ce qui vous permet, le cas échéant, de visiter leur site Internet pour compléter votre information sur les produits ou services qu'ils proposent.
Bonne lecture !
Pour accéder directement à la version électronique
de Supply Chain Magazine de mars, CLIQUEZ ICI
 
 
 
 
Innovation
Un système de
géolocalisation
d'intérieur
Créée en Grande Bretagne par 4 ingénieurs, la société Ubisense avait à l'origine pour ambition de proposer un système de géolocalisation temps réel pour suivre tout ce qui bouge à l'intérieur d'une usine ou d'un entrepôt. Le principe est simple : on positionne un tag radio sur l'objet que l'on veut tracer (un outil, un chariot élévateur...) et on positionne dans la zone que l'on souhaite couvrir des antennes qui, par triangulation, sont en mesure de situer l'objet à quelques centimètres près. Contrairement à la RFID qui exige des points de lecture (portiques, raquettes, etc.) le tag s'appuie sur la technologie RTLS et est localisé en permanence. Plus qu'un « GPS d'intérieur » le tag d'Ubisense permet par exemple de localiser des outils dans le secteur de l'aéronautique (comme chez airbus). Il peut également être utilisé pour suivre l'évolution d'une (ou plusieurs) chaîne de montage. « Il suffit par de positionner le tag sur certaines pièces importantes pour suivre l'assemblage d'un hélicoptère ou d'un avion. Le tag peut également donner des indications de temps (par rapport à la durée théorique d'une opération de montage, par exemple), ce qui donne la possibilité de réagir pour réajuster les moyens en cas de dérapage », explique Arnaud Martin, Directeur d'Ubisense France. D'autres types d'utilisations sont possibles, notamment dans le secteur de l'automobile où Ubisense a réalisé une belle percée : 3 usines BMW équipées, 5 usines chez son client historique BMW. La société s'appuie sur Smart Factory System, une suite logicielle qui offre un éventail de solutions adapté à chaque utilisation. A l'heure de l'Internet des objets, on estime chez Ubisense que l'industrie est entrée dans une nouvelle ère : « En fait, nous voulons rendre les objets intelligents », nous confie Christian Raux, Directeur commercial et marketing Europe du sud. « Nous pensons que les objets connectés vont changer la manière de concevoir le management des flux industriels et la logistique. A ce titre nous avons le sentiment de participer activement à ce changement et de nous inscrire dans ce que sera l'usine du futur ». JPG  
   
  De gauche à droite : Christian Raux et
Arnaud Martin dans les locaux parisiens d'Ubisense
 
 
 
 
Télématique
embarquée
Omnitracs
Europe
est rebaptisé
Astrata Europe
Ne cherchez plus Omnitracs Europe sur la SITL 2014, il sera renommé Astrata Europe à partir du 1er avril prochain, suite à son rachat en janvier dernier par Astrata, société basée à Singapour, elle-même détenue par le groupe CIH International (Comsat International Holdings), basé à Washington. Pour compléter ce tour du monde, ajoutons qu'Astrata a été créée dans les années 90 en Afrique du Sud par la consolidation de trois sociétés de géolocalisation et de télématique. A première vue, les complémentarités entre Astrata et Omnitracs Europe sont évidentes. Comme son nom l'indiquait jusqu'à présent, Omnitracs Europe cible le Vieux Continent alors que de son côté Astrata est très active en Asie du Sud Est, en Afrique et au Moyen-Orient. Par ailleurs, alors qu'Omnitracs Europe est focalisée sur les services de télématique embarquée et de gestion de flotte dans le domaine du transport et de la logistique, les marchés d'Astrata sont plus variés : télématique (y compris pour les véhicules légers) mais aussi sécurité et suivi des matières dangereuses, notamment pour les grands comptes dans le secteur de l'énergie et pour les marchés gouvernementaux. Avec cette acquisition, Astrata opère aujourd'hui plus de 200.000 solutions télématiques avancées, avec plus de 1.500 clients dans le monde. JLR  
 
Planification
Aloer
distribue la
suite logicielle
Infor SCM
en France
Basé à Villeurbanne, près de Lyon, l'intégrateur Aloer a rejoint en début d'année le programme IPN (Infor Partner Network) de l'éditeur américain Infor pour la distribution en France, en Suisse et en Belgique de la suite logicielle Infor SCM (ordonnancement, planficiation, prévision des ventes, S&OP, etc). Créée en 2012 par Étienne Georges, ex associé d'Axsolu Global Services, Aloer s'appuie aujourd'hui sur un effectif de quatre consultants spécialistes du Supply Chain Management et de l'ERP. « Notre coeur de métier, c'est le conseil et l'implémentation de logiciels dans le domaine du SCM, en France mais aussi à l'étranger, où nous accompagnons certains de nos clients en Espagne, Italie, Turquie, Belgique ou Pologne par exemple » nous a confié Étienne Georges. Aloer était déjà partenaire d'Infor pour la distribution de l'ERP Blending Process dédié aux industries de type Process batch (agroalimentaire, industries pharmaceutique, chimique et cosmétique). JLR
Photo : Etienne Georges, PDG d'Aloer
 
   
 
 
 
Conférence
Le partenariat
en logistique
à l'honneur à
la Sorbonne
« Partenariats gagnant-gagnant-gagnant », tel était le thème de la quatrième édition des Matinales Logistique de la Sorbonne organises hier à Paris par Activ'Log, l'association des étudiants (anciens et actuels) du Master 2 pro Logistique de la vénérable université du Quartier Latin. Une belle occasion pour les trois intervenants de prouver qu'une démarche collaborative et innovante en logistique peut bénéficier non seulement au logisticien, mais aussi à son client... et aux clients de son client. C'est cette logique par exemple qui a conduit le logisticien des flux non marchands Staci à développer pour ses clients grands comptes il y a 5 ans une place de marché intégrant également d'autres fournisseurs afin de mutualiser les prises de commandes. « En aval également, nous proposons de consolider l'ensemble des commandes sur un même lieu et livrer les réseaux de nos clients en une seule fois, ce qui réduit le nombre de véhicules dans les rues » explique Christophe Assémat, Directeur du marketing et des partenariats chez Staci. En outre, le logisticien a monté un partenariat avec Xerox Global Services pour assurer les services logistiques (stockage et distribution aux agences et aux courtiers) dans le cadre d'une offre globale de gestion de la chaîne documentaire des grands groupes proposée par XGS pour le secteur banques/assurances. « Ce type de partenariat permet au final de proposer des économies au client dans le cadre d'un contrat de progrès » souligne Denis de Carville, Directeur des Opérations de XGS France. Le troisième intervenant, Julien Darthout, Consultant chez CPV Associés, a pour sa part détaillé la collaboration fructueuse entre acteurs de la grande distribution et logisticiens au sein Club Demeter en matière de livraisons silencieuses dans Paris. « Il y a aujourd'hui 400 camions labellisés Certibruit, certes 8 à 12% plus chers à l'achat, mais qui peuvent être mieux rentabilisés car ils permettent de démarrer les tournées très tôt le matin ». Le Grand Lyon serait partant pour lancer lui aussi une expérimentation sur ses livraisons silencieuses. JLR  
   
  De gauche à droite : Christophe Assémat (Staci),
Arthur Jacquemin
(Activ'Log),
Denis de Carville
(Xerox Global Services) et
Julien Darthout (CPV Associés). ©JL.Rognon
 
 
 
 
Ports
Hervé Martel et
Philippe Deiss
reconduits
à la tête des
ports du Havre
et de Rouen
Par décrets Hervé Martel et Philippe Deiss, ingénieurs en chef des Ponts, des Eaux et des Forêts, ont été respectivement nommés président du directoire du Grand Port Maritime du Havre (GPMH) et président du directoire du Grand Port Maritime de Rouen (GPMR). Tous deux sont donc confirmés pour des mandats de cinq années dans les fonctions qu'ils occupaient, depuis mars 2012 pour Hervé Martel, et septembre 2008 pour Philippe Deiss. La direction générale de Ports de Paris est assurée depuis 2013 par Alexis Rouque. Fin janvier, les Conseils de surveillance du GPMH, présidé par Emmanuèle Perron (première femme à assurer cette fonction), et du GPMR, présidé par Frédéric Henry, avaient donné des avis favorables aux reconductions des 2 présidents. Les organigrammes des ports de l'axe Seine et du GIE Haropa sont ainsi complétés. Hervé Martel assume en 2014 la mission de Président d'Haropa, selon le principe de la présidence tournante. Philippe Deiss et Alexis Rouque assurent les vice-présidences. JPG  
   
  Hervé Martel  
   
  Philippe Deiss  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
20 mars 2014

MARS 2014


Jeudi 20
COMPLET
Conférence
DIAGMA & TRADE EXTENSIONS
« Comment optimiser
vos achats dans
le cadre de votre stratégie
transport ? »

Avec
les témoignages
des sociétés
CARGILL & DANONE
Partenaire:
SCMagazine
De 8h30 à 12h00
Paris 5e
Inscription
gratui
te

Mardi 25
Transport Efficiency
Forum 2014
Organisé par
TRANSWIDE
« Le lieu d'échange
des chargeurs
européens »

De 9h à 17h
Aéroport

de Bruxelles



Mercredi 26
Séminaire
DESCARTES
« Multicanal
et livraison
à domicile :
les clés de
la réussite »

Témoignage :
John Lewis
Partenaire :
SCMagazine
De 13h30 à 17h
Capital 8

Paris 8e



Jeudi 27
De 10H00 à 17H00
Hôtel
Adlon Kempinsk
BERLIN
THINKING
RETAIL! EVENT
Sommet Européen TXT  pour
la distribution
Avec les
interventions de :
Adidas-Group
Bestseller
HR Group
Devanlay Lacoste
Levi's
Ulla Popke
n



Jeudi 27
COMPLET
Séminaire Aslog
« La mutualisation vous intéresse ? »
Partenaire :
SCMagazine
CNITT

Paris-La-Défense



AVRIL 2014


Mardi 1 au
vendredi 4

Salon
SITL Europe
« Le rendez-vous international
du Transport,
de la Logistique
et du freight Forwarding »

Paris Nord
Villepinte

Hall 6



Mercredi 9
Conférence METIS
« S&OP :
le processus
business clé
pour piloter
une croissance
rentable »

Témoignages :
Danone et Essilor
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison
des Centraliens
Paris 8
e



MAI 2014


Jeudi 15 et
Vendredi 16

Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00

Paris-La Défense