e-commerce
Bansard
International
achète
Crosslog



Dans la NL du 24 février nous évoquions le rachat imminent de Crosslog. Aujourd’hui c’est fait. Le spécialiste de la logistique du e-commerce vient d’être repris par Bansard International, une société de Freight Forwarding (142 M€ de CA), qui voit dans cette acquisition l’occasion d’élargir son offre avec des prestations dédiées au e-commerce. C’est ce que confie Simon Pinto, Président du Groupe Bansard International : « Nous avons des clients dans les secteurs de la mode, des cosmétiques, des produits high-techs. Ces sociétés recherchent des solutions efficaces et fiables pour assurer le traitement des commandes de leurs e-consommateurs. Désormais, nous allons pouvoir leur offrir un service performant allant de la prise en charge de la commande à la gestion des retours ». Le périmètre intégré représente 32.000 m² d’entrepôts répartis en région parisienne, 4,5 millions de commandes traitées par an, soit un CA de 17,3 M euros en 2012. CrossLog devient désormais CrossLog International.
Cette opération permet à Bansard International, non seulement de se renforcer sur les métiers de la logistique, mais aussi de se doter d’un savoir-faire qu’elle souhaite dupliquer à l’étranger. Luc de Murard, Fondateur de CrossLog, continuera en tant que Directeur Général à manager cette division aux côtés de Simon Pinto. JPG
 
   
  De gauche à droite : Simon Pinto, Président du Groupe Bansard Internationa et
l
Luc de Murard, Fondateur de CrossLog
 
 
 
 
Prestataires
logistiques
Les
performances
de Stef
dynamisées par
l’international

Un chiffre d’affaires 2013 en hausse de 5,2% à 2,6 Mds€, une progression du résultat net de +8,7% à 60,2 M€ et une hausse du bénéfice opérationnel de 1,1% à 97,4 M€, les résultats de Stef apparaissent comme plus qu’honorables dans un climat économique toujours difficile, surtout au premier semestre. L’activité Transport France progresse de 2,5% à 1,16 Md€ mais son résultat opérationnel chute de 13,4% à 58,7 M€. Contrairement à celui de la logistique France qui gagne 11,6% (à 21,1 M€), pour un CA en nette augmentation de +6,1% à 438 M€. C’est surtout l’international qui a pris le relais de la performance chez le spécialiste européen de la logistique du froid, avec un CA qui progresse de 1,4% à 513 M€, mais surtout une montée en flèche du résultat opérationnel (+37,5% à 17,7 M€), qui s’explique notamment par de gros efforts d’amélioration des résultats sur l’Italie, le deuxième pays du groupe en termes de CA. Le fait marquant de l’année écoulée restera l’acquisition d’Ebrex (21 sites, 1019 salariés, 140 M de CA), désormais totalement intégrée au réseau opérationnel de Stef depuis janvier 2014, et qui renforce notamment les activités RHD du groupe (dont la part de négoce dans le CA total est passée de 5% en 2009 à près de 14% en 2013). Selon Jean-Pierre Sancier, le Directeur Général de Stef, « après la phase d’intégration d’Ebrex, le premier semestre 2014 sera celui de la mise en performances, réaliser toutes les synergies que nous avons à mener ». JLR  
   
  Jean-Pierre Sancier, Directeur Général et
Stanislas Lemor, Directeur financier de Stef ©JL.Rognon
 
 
Prestataires
logistiques
(suite)
Plusieurs
projets
d'ouvertures
de sites Stef
en 2014
Stef continue à investir dans son patrimoine immobilier, qui en 2013 comptait 235 sites en Europe (plates-formes de transport et entrepôts logistiques). Les prochaines ouvertures de sites en 2014 concerneront une plate-forme logistique tri température pour la RHD à Evry et un site transport à Bischheim, près de Strasbourg. Stef prévoit par ailleurs d'acquérir de nouveaux fonciers en Italie, dans les régions de Rome et de Bologne. Concernant les futures opérations de croissance externe, le prestataire a prévu une enveloppe conséquente, de 70 M€. « Nous avons déjà bien avancé sur un certain nombre de cibles. En 2014, nous sommes également sollicités par de grands clients de l'industrie agro-alimentaire pour des projets d'externalisation de leur logistique et/ou de leur transport, ce qui va entraîner pour Stef de nouveaux investissements cette année » a précisé Stanislas Lemor, le Directeur financier de Stef. JLR  
 
 
 
INVITATION
Achats et
Supply Chain :
enjeux
et modalité
d'une bonne
interaction
Les groupements Centrale Achats-Supply Chain, HEC Achats Supply Chain et X Supply Chain, organisent le mardi 25 mars à partir de 18h30 une conférence sur le thème : « Enjeux et modalités d'une bonne interaction entre achats et supply Chain à travers différents secteurs d'activité ». Cette manifestation se tiendra dans les locaux d'HEC Executive Education, 6 ave Porte de Champerret, amphithéâtre Jean Monnet, salle 293. Avec la participation de Jean-Michel Gras, Directeur Achats Groupe TF1, Jean-Marc Novenne, DGA Supply Chain Achats & IT de Kerneos et de Pierre Grondin DGA de Claas Tractor.
Inscription en ligne, CLIQUEZ ICI
 
 
ESSEC
SC Manager,
un rôle à jouer
dans les
délocalisations/
relocalisations





Hier, les étudiants du Mastère Spécialisé Logistique et Management de la Supply Chain de l'Essec ont organisé une matinée d'échanges sur le thème : « Quel rôle pour le SC manager dans les choix stratégiques de délocalisation et de relocalisation des activités de production ? » Ont apporté leurs témoignages Marc-André Charbonnier, Directeur des partenariats privés Opérations KD Volvo EMEA, qui a notamment installé, géré durant 10 ans, puis fermé une usine de production de camions en Turquie ; Grégory Trebaol, PDG d'Easybike, qui a récemment racheté la marque Solex et est en train d'installer un site de fabrication de vélos à assistance électrique à St Lo, en Normandie ; Charles-Edouard Ranchin, SC Manager de Kenzo, qui a écrit un livre blanc sur une méthode destinée à faciliter les relocalisations (l'effet ressort) et Gilles Attaf, PDG de Smuggler, qui se bat depuis des années pour conserver la dernière usine de fabrication de costumes à Limoges. Les intervenants ont commencé par évoquer les raisons incitant les entreprises à délocaliser ou relocaliser (attrait d'un marché local, barrières douanières ou réglementaires imposant de s'implanter dans un pays, main d'œuvre moins chère, savoir-faire local, image du Made in France, qualité de fabrication et de service...). « Potentiel du pays et de ceux autour, réglementations douanières, modes de paiement, facilités d'import de pièces et d'exports de produits finis, existence de fournisseurs fiables... sont autant d'éléments à intégrer dans la décision stratégique prise avec la Direction Générale de délocaliser ou relocaliser », résume Marc-André Charbonnier. En général, ce type de décision prend de l'ordre de 18 mois, se sont accordés à estimer les intervenants, en précisant que les délais peuvent bien sûr varier selon l'ampleur du projet et la taille de l'entreprise considérée. Concernant le rôle de pouvoirs publics, Gilles Attaf a souligné l'existence de la BPI, « qui existe heureusement pour le travail que les banques ne font pas ». Charles-Edouard Ranchin a quant à lui insisté sur la modernisation des douanes et sur l'intervention possible de consultants du Ministère du Redressement Productif (MRP) pour accompagner les entreprises dans leur développement. Grégory Trebaol reconnaît également l'impulsion donnée par les pouvoirs publics (MRP, BPI, Communauté de commune de St Lo…) pour obtenir une aide à la relocalisation en trois/quatre mois, trouver un terrain, pouvoir s'installer… Charles-Edouard Ranchin a ensuite exposé sa méthodologie d'aide à la relocalisation, « l'effet ressort », qui s'appuie sur son expérience personnelle d'acheteur et de SC Manager. « Ce schéma simple et applicable à toute société manufacturière comporte quatre boucles principales ordonnées comme suit : Législations, R&D, Achats et Mise en industrialisation », explique-t-il, le but étant d'analyser les freins et opportunités de relocalisation. En conclusion, les intervenants ont souligné le rôle croissant du SC Manager dans les décisions stratégiques des entreprises (souvent de frein à la délocalisation d'ailleurs, sur la base des coûts complets qu'il peut calculer), en tant notamment qu'interface entre la production et le commercial, mais aussi que spécialiste de l'élaboration des « route to market » optimales, en tenant compte de multiples paramètres. Pour Charles-Edouard Ranchin, « il y a des raisons de croire à la ré-industrialisation de la France parce que les clefs sont là et que relocaliser dans l'Hexagone ne coûte pas plus cher ». CP
Photo ci-contre :
Charles-Edouard Ranchin,
SC Manager de Kenzo
 
   
  De gauche à droite : Marc-André Charbonnier (Volvo EMEA), Grégory Trebaol (Easybike), Charles-Edouard Ranchin (Kenzo) et Gilles Attaf (Smuggler)  
 
 
 
Automobile
Flins devient
l'école
internationale
du Lean
Renault
C'est au cœur d'un de ses sites industriels historiques que Renault vient d'ouvrir sa première école internationale du lean manufacturing, dans un bâtiment intégré à l'usine Renault de Flins, à 45 km de Paris. Inaugurée hier par Jose-Vicente de Los Mozos, Directeur des fabrications et de la logistique du Groupe Renault , cette structure est destinée à l'ensemble des dirigeants et managers des usines du constructeur au losange dans le monde, mais est également ouverte aux clients externes du cabinet de conseil interne Renault Consulting, qui a participé activement à sa création. Les formations proposées portent sur la maîtrise des flux comme le « juste à temps », la maîtrise de la fiabilité et de la flexibilité des moyens et la maîtrise de la qualité ou du management au quotidien. « Notre premier client externe, un leader mondial dans le domaine des élastomères, nous a d'ores et déjà confié la formation de 60 managers (Etats-Unis / Europe / Asie) dans le cadre d'un parcours de formation en alternance de type MBA » a déclaré Philippe Jombart, Directeur Général de Renault Consulting. JLR
Photo : ©Renault/Antoine la Rocca
 
   
 
Partenariat
Panhard passe
un deal avec
Diil

Le Groupe Panhard signe un partenariat exclusif avec DiiL, la nouvelle structure d'accompagnement et de conseil lancée par Jean-Louis Lazuech. Cet accord a pour but de développer des opérations de logistiques et parcs d'activités en Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d'Azur. « Jean-Louis Lazuech interviendra en appui et en soutien des équipes de Panhard Développement, nous informe un communiqué. Il aura également pour mission d'accompagner les équipes de Panhard Réalisations dans le développement de son offre de service « Clés en main » sur l'ensemble du territoire national auprès des grands utilisateurs, investisseurs, et opérateurs ». Jean-Louis Lazuech était précédemment senior vice-président chez Prologis, en charge du développement et du patrimoine en France. Il avait rejoint le leader mondial de l'immobilier logistique en 2005, après avoir passé 12 ans chez GSE comme directeur commercial du département logistique. JPG
Photo : Jean-Louis Lazuech
 
 
 
 
25 mars,
aéroport de
Bruxelles
Transport
Efficiency
Forum 2014 :
c'est complet !
Plus possible de s'inscrire au Transport Efficiency
Forum 2014 qui affiche complet. Rappelons que
cette manifestation organisée le 25 mars par Transwide réunira des directeurs et planificateurs de transport de différents pays européens. Au cours de cette journée, l'éditeur organisera des groupes de travail interactif et des ateliers de démonstration.
Des experts et des responsables de l'industrie interviendront également pour apporter leur éclairage.
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Résultats
Croissance
de 20% pour
Waberer
Waberer's International annonce une croissance de 20% de son chiffre d'affaires avec 452 M€ réalisés en 2013. Une croissance à deux chiffre a notamment été enregistrée en France, en Allemagne, en Italie et au Royaume Uni. Son EBITDA s'est également améliorer pour atteindre 64 M€. Cette performance s'explique en partie par une meilleure utilisation de ses capacités logistiques, le taux de remplissage de ses camions ayant culminé à 91% par moments. Ayant modernisé une partie de sa flotte (1.000 nouveaux tracteurs, 750 nouvelles remorques), Waberer annonce également avoir réduit de 1,3l/100 kms sa consommation moyenne de carburant. Le comité directeur souligne d'autre part les bons résultats de la campagne marketing menée en 2013 laquelle aurait fortement contribué à l'arrivée de 400 nouveaux clients. Bonne nouvelle enfin côté emploi puisque ses effectifs ont cru de 10%. Le logisticien entend continuer sur cette voie en 2014 et dépasser les 500 M€ de CA avec une flotte de près de 3.400 tracteurs. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
21 mars 2014

MARS 2014


Mardi 25
COMPLET
Transport Efficiency
Forum 2014
Organisé par
TRANSWIDE
« Le lieu d'échange
des chargeurs
européens »

De 9h à 17h
Aéroport

de Bruxelles
Mercredi 26
Séminaire
DESCARTES
« Multicanal
et livraison
à domicile :
les clés de
la réussite »

Témoignage :
John Lewis
Partenaire :
SCMagazine
De 13h30 à 17h
Capital 8

Paris 8e



Jeudi 27
De 10H00 à 17H00
Hôtel
Adlon Kempinsk
BERLIN
THINKING
RETAIL! EVENT
Sommet Européen TXT  pour
la distribution
Avec les
interventions de :
Adidas-Group
Bestseller
HR Group
Devanlay Lacoste
Levi's
Ulla Popke
n



Jeudi 27
COMPLET
Séminaire Aslog
« La mutualisation vous intéresse ? »
Partenaire :
SCMagazine
CNITT

Paris-La-Défense



AVRIL 2014


Mardi 1 au
vendredi 4

Salon
SITL Europe
« Le rendez-vous international
du Transport,
de la Logistique
et du freight Forwarding »

Paris Nord
Villepinte

Hall 6



Mercredi 9
Conférence METIS
« S&OP :
le processus
business clé
pour piloter
une croissance
rentable »

Témoignages :
Danone et Essilor
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison
des Centraliens
Paris 8
e



MAI 2014


Jeudi 15 et
Vendredi 16

Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00

Paris-La Défense